3. Nous avons la conviction que l’œuvre du Seigneur Jésus est le vrai chemin parce qu’Il peut nous racheter et nous pardonner nos péchés. Quelle preuve avez-vous donc à l’appui de votre témoignage selon lequel l’« Éclair Oriental » serait le vrai chemin?

Paroles de Dieu concernées :

Quel est le principe le plus fondamental dans la recherche du vrai chemin ? Tu dois pouvoir déterminer de cette manière si, oui ou non, il s’agit de l’œuvre du Saint-Esprit, si, oui ou non, ces paroles sont l’expression de la vérité, de qui elles témoignent, et ce que cela peut t’apporter. Distinguer le vrai chemin du faux chemin nécessite de considérer plusieurs aspects de la connaissance de base, le plus fondamental de tous étant la faculté à dire si, oui ou non, l’œuvre du Saint-Esprit y est présente. Car la substance de la croyance des hommes en Dieu est la croyance en l’Esprit de Dieu, et même leur croyance en Dieu incarné existe parce que cette chair est la personnification de l’Esprit de Dieu, ce qui veut dire qu’une telle croyance est toujours une croyance en l’Esprit. Il existe des différences entre l’Esprit et la chair, mais parce que cette chair vient de l’Esprit, et est la Parole faite chair, ce en quoi l’homme croit est donc encore l’essence inhérente de Dieu. Donc, à distinguer si, oui ou non, c’est le vrai chemin, tu dois par-dessus tout chercher à savoir si, oui ou non, il a l’œuvre du Saint-Esprit, après quoi tu dois chercher à savoir si, oui ou non, il y a de la vérité dans ce chemin. La vérité est le tempérament de vie de l’humanité normale, ce qui veut dire que ce qui était attendu de l’homme quand Dieu le créa au commencement, à savoir, une humanité normale dans son intégralité (y compris la raison, la perspicacité, la sagesse de l’homme et les connaissances de base inhérentes à la nature de l’homme). Autrement dit, tu dois regarder si, oui ou non, ce chemin peut conduire l’homme dans une vie d’humanité normale, si, oui ou non, la vérité dont il est question est nécessaire en fonction de la réalité de l’humanité normale, si, oui ou non, cette vérité est pratique et réelle et si, oui ou non, elle est plus opportune. S’il y a la vérité, alors elle est capable de conduire les hommes vers des expériences normales et réelles ; les hommes, par ailleurs, deviennent de plus en plus normaux, leur bon sens humain devient de plus en plus complet, leur vie dans la chair et la vie spirituelle deviennent de plus en plus ordonnées, et leurs émotions deviennent de plus en plus normales. Tel est le deuxième principe. Il y a un autre principe, qui consiste à savoir si les hommes ont une connaissance accrue de Dieu et si, oui ou non, faire l’expérience d’un tel travail et d’une telle vérité peut inspirer chez eux un amour envers Dieu, et les rapprocher toujours davantage de Dieu. Par ce principe, on peut évaluer si, oui ou non, ce chemin est le vrai chemin. Le plus important, c’est de savoir si ce chemin est réaliste plutôt que surnaturel, et s’il est capable ou pas de répondre aux besoins de la vie de l’homme. S’il est conforme à ces principes, la conclusion que l’on peut en tirer, c’est que ce chemin est le vrai chemin.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction», dans La Parole apparaît dans la chair

Ce n’est pas difficile d’étudier une telle chose, mais cela exige que chacun d’entre nous connaisse cette vérité : Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’essence de Dieu, et Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’expression de Dieu. Puisque Dieu se fait chair, Il doit apporter l’œuvre qu’Il doit faire et, puisque Dieu se fait chair, Il doit exprimer ce qu’Il est et doit être capable d’apporter la vérité à l’homme, de donner la vie à l’homme et de montrer le chemin à l’homme. La chair qui ne contient pas l’essence de Dieu n’est sûrement pas le Dieu incarné ; il n’y a pas de doute à ce sujet. Pour savoir si c’est la chair du Dieu incarné, l’homme doit le déterminer à partir du tempérament qu’Il exprime ainsi que par Ses paroles. Autrement dit, l’on devrait s’appuyer sur Son essence pour savoir si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné et si oui ou non c’est le vrai chemin. Et ainsi, en déterminant[a] si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné, l’important est de prêter attention à Son essence (Son œuvre, Ses paroles, Son tempérament et beaucoup plus), plutôt que sur l’apparence extérieure.

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie.

Extrait de la préface de La Parole apparaît dans la chair

Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu.

Extrait de « Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair

Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié. Plutôt que de considérer cette étape de l’œuvre comme celle du salut, il serait plus approprié de dire que c’est l’œuvre de la purification. En vérité, cette étape est celle de la conquête, ainsi que la deuxième étape dans l’œuvre du salut. L’homme est gagné par Dieu grâce au jugement et au châtiment par la parole. Par l’utilisation de la parole pour épurer, juger et dévoiler, toutes les impuretés, les notions, les motifs, et les espoirs individuels dans le cœur de l’homme sont complètement révélés.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4)», dans La Parole apparaît dans la chair

Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Ceux qui ne reçoivent pas l’eau de la vie resteront à jamais des cadavres, des jouets de Satan et des fils de l’enfer. Comment alors peuvent-ils voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles en restant stable et n’essayes pas de changer le statu quo et de te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement à attendre la destruction, t’accrochant à ta sottise et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent-ils te transporter dans une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à chercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains, ce ne sont que des lettres qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire et non pas des vérités qui sont capables de donner la vie. Les écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et ne sont pas les paroles de sagesse qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, encore moins les chemins qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réflexion ? Ne te fait-il pas prendre conscience des mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant : regarde pour voir celui qui réalise maintenant l’œuvre consistant à sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle», dans La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Le texte original dit : « quant à ».

Précédent: 2. Récemment, j’ai lu beaucoup de paroles de Dieu Tout-Puissant et j’ai trouvé qu’elles étaient chargées de pouvoir et d’autorité. Chacune de Ses déclarations est la vérité, elles sont vraiment la voix de Dieu et Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus qui est revenu. Il y a cependant une chose que je ne comprends pas: certains prétendent qu’ils sont le Seigneur Jésus qui est revenu, et eux aussi ont prononcé des paroles. Certaines de leurs paroles ont été publiées dans des livres, et un certain nombre de gens, par la ruse, ont été amenés à les observer. Comment pouvons-nous reconnaître les paroles des faux Christs pour ce qu’elles sont vraiment?

Suivant: 1. Aujourd’hui, dans le monde religieux, beaucoup de gens ont l’impression qu’il n’y a aucune lumière dans les prêches des pasteurs. Ils constatent que la foi des croyants chancèle, que les gens ne parlent que de plaisirs physiques et courent après les tendances mondaines et que certains même font leurs affaires dans les églises. Ils s’inquiètent à l’idée que leur Église puisse être une fausse Église et qu’ils soient abandonnés par le Seigneur quand Il reviendra. D’autres, cependant, croient que leur Église ne pourrait pas être une fausse Église, car elle organise des événements animés comme des concours bibliques, la sainte communion et les célébrations de diverses fêtes. Alors, comment devrions-nous identifier les fausses Églises?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre