4. Si nous ne croyons pas en Dieu et sommes simplement vertueux, faisons le bien et ne commettons aucun mal, Dieu nous sauvera-t-Il?

Paroles de Dieu concernées :

La norme par laquelle les humains jugent les autres humains est basée sur leur comportement ; ceux dont le comportement est bon sont justes, tandis que ceux dont la conduite est abominable sont méchants. La norme par laquelle Dieu juge les humains est basée sur leur essence, à savoir s’ils se soumettent à Dieu ou non. Celui qui se soumet à Dieu est une personne juste, tandis que celui qui ne se soumet pas à Dieu est un ennemi et une personne méchante, indépendamment de son comportement qui est bon ou mauvais, et indépendamment de son discours qui est correct ou incorrect. Certaines personnes souhaitent utiliser de bonnes actions pour obtenir une bonne destination, et certaines personnes souhaitent utiliser des mots raffinés pour acquérir une bonne destination. Tous les gens croient à tort que Dieu détermine la fin des hommes après avoir observé leur comportement ou écouté leur discours ; et donc beaucoup de gens veulent en profiter pour amener Dieu à leur accorder une faveur temporaire par tromperie. Dans l’avenir, les gens qui vont survivre dans un état de repos auront tous enduré le jour de la tribulation et aussi témoigné pour Dieu ; ils seront tous des gens qui auront fait leur devoir et se seront volontairement soumis à Dieu. Ceux qui souhaitent simplement profiter de l’occasion d’exécuter du service pour éviter de pratiquer la vérité ne pourront pas rester. Dieu a des normes appropriées pour l’arrangement de la fin de tout individu ; Il ne prend pas tout simplement ces décisions en fonction des paroles et de la conduite des gens ni en fonction de leur comportement sur une seule période donnée. Il n’aura absolument aucune indulgence pour la mauvaise conduite des gens parce qu’ils L’auront servi dans le passé, et ne les épargnera pas non plus de la mort parce qu’ils se seront dépensés pour Lui une fois. Personne ne peut échapper à la rétribution pour sa méchanceté, et personne ne peut dissimuler sa mauvaise conduite et ainsi échapper à la tourmente de la destruction. Si les gens peuvent vraiment faire leur propre devoir, cela signifie qu’ils sont éternellement fidèles à Dieu et ne cherchent pas de récompenses, indépendamment du fait qu’ils reçoivent des bénédictions ou subissent un malheur. Si les gens sont fidèles à Dieu quand ils voient des bénédictions, mais perdent leur fidélité quand ils ne peuvent pas voir de bénédictions, et qu’à la fin ils sont encore incapables de témoigner pour Dieu ou de faire le devoir qui leur incombe, ils seront toujours l’objet de la destruction même s’ils ont déjà rendu service à Dieu fidèlement. En bref, les méchants ne peuvent pas survivre éternellement ni entrer dans le repos ; seuls les justes sont les maîtres du repos.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble», dans La Parole apparaît dans la chair

Je décide de la destination de chaque homme, non sur la base de l’âge, de l’ancienneté, du degré de souffrance et encore moins du degré auquel il attire la pitié, mais plutôt selon qu’il possède ou non la vérité. Il n’y a pas d’autre alternative que celle-ci. Vous devez vous rendre compte que tous ceux qui ne font pas la volonté de Dieu seront punis. C’est un fait immuable. Par conséquent, tous ceux qui sont punis le sont à cause de la justice de Dieu et comme rétribution pour leurs nombreux actes méchants.

Extrait de « Préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination», dans La Parole apparaît dans la chair

Des changements qui s’opèrent seulement dans le comportement ne sont pas durables. S’il n’y a pas de changement dans le tempérament de vie des individus, alors tôt ou tard leur côté méchant se manifestera. Parce que la source des changements dans leur comportement est de la ferveur, couplée à l’époque avec une certaine œuvre accomplie par le Saint-Esprit, il leur est extrêmement facile de devenir fervents, ou de faire preuve de bonté pour un temps. Comme disent les non-croyants : « Faire une bonne action est facile, ce qui est difficile, c’est de faire de bonnes actions toute sa vie. » Les gens sont incapables de faire de bonnes actions toute leur vie. Leur comportement est guidé par la vie ; ce qu’est leur vie, leur comportement l’est aussi, et il n’y a que ce qui est révélé naturellement qui représente la vie et la nature de l’individu. Les choses qui sont fausses ne peuvent pas durer. Quand Dieu travaille pour sauver l’homme, ce n’est pas pour le parer d’un bon comportement – l’œuvre de Dieu vise à changer les tempéraments des individus, pour les faire renaître et devenir de nouvelles personnes. Ainsi, le jugement, le châtiment, les épreuves et le raffinement que Dieu fait subir à l’homme visent tous à changer son tempérament, afin qu’il en arrive à une obéissance et à une fidélité absolues envers Dieu et Lui voue un culte normal. C’est le but visé par l’œuvre de Dieu. Bien se comporter n’est pas la même chose qu’obéir à Dieu, cela équivaut encore moins à être compatible avec Christ. Les changements de comportement sont fondés sur la doctrine et nés de la ferveur – ils ne sont pas basés sur la vraie connaissance de Dieu, ni sur la vérité, et ils reposent encore moins sur la direction du Saint-Esprit. Même s’il y a des moments où une partie de ce que font les hommes est guidée par le Saint-Esprit, ce n’est pas l’expression de la vie, et c’est encore moins le fait de connaître Dieu ; le comportement d’un individu a beau être bon, il ne prouve nullement qu’il obéisse à Dieu, ou qu’il mette la vérité en pratique. Les changements de comportement sont une illusion momentanée, ils sont la manifestation du zèle et ne sont pas l’expression de la vie.

Extrait de « La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

À quoi servent tes bonnes actions ? Peuvent-elles remplacer un cœur qui adore Dieu ? Tu ne peux pas recevoir la bénédiction de Dieu en faisant simplement quelques bonnes actions, et Dieu ne vengera pas les torts qui t’ont été causés simplement parce que tu as été victimisé et opprimé. Ceux qui croient en Dieu et pourtant ne connaissent pas Dieu, mais qui font de bonnes actions, ne sont-ils pas aussi tous châtiés ? Tu crois simplement en Dieu, tu veux simplement que Dieu répare et venge les torts que tu as subis, et tu veux que Dieu te donne ta chance, ta chance de pouvoir finalement garder la tête haute. Mais, tu refuses de prêter attention à la vérité et tu n’as pas non plus soif de vivre dans la vérité. Tu es encore moins capable de sortir de cette vie difficile et vide. Au contraire, pendant que tu vis ta vie dans la chair et ta vie de péché, tu attends avec impatience que Dieu remédie à tes griefs et dissipe une partie du brouillard de ton existence. Mais est-ce possible ? Si tu détiens la vérité, tu peux suivre Dieu. Si tu détiens la vie, tu peux être une manifestation de la parole de Dieu. Si tu as la vie, tu peux jouir de la bénédiction de Dieu. Ceux qui détiennent la vérité peuvent jouir de la bénédiction de Dieu. Dieu assure la réparation pour ceux qui L’aiment sans réserve et endurent des difficultés et des souffrances, mais pas pour ceux qui ne font que s’aimer eux-mêmes et qui sont devenus les proies des tromperies de Satan. Comment peut-il y avoir de la bonté en ceux qui n’aiment pas la vérité ? Comment peut-il y avoir de la justice en ceux qui n’aiment que la chair ? Justice et bonté ne se réfèrent-elles pas toutes deux à la vérité ? Ne sont-elles pas réservées à ceux qui aiment Dieu sans réserve ? Ceux qui n’aiment pas la vérité et qui ne sont que des cadavres putrides, tous ceux-là n’entretiennent-ils pas le mal ? Ceux qui sont incapables de vivre la vérité, ne sont-ils pas tous des ennemis de la vérité ?

Extrait de « Seuls ceux qui sont perfectionnés peuvent mener une vie riche de sens», dans La Parole apparaît dans la chair

Est-il si facile d’être perfectionné devant Dieu comme un saint ou une personne juste ? L’affirmation selon laquelle « il n’y a aucun juste sur cette terre, les justes ne sont pas de ce monde » est-elle vraie ? Quand vous venez devant Dieu, considérez les vêtements que vous portez, considérez chacune de vos paroles et de vos actions, chacune de vos pensées et de vos idées et même les rêves que vous faites tous les jours : ils servent tous vos propres intérêts. N’est-ce pas le véritable état de choses ? Faire « justice » ne signifie pas faire l’aumône aux autres, cela ne veut pas dire aimer son prochain comme soi-même et cela ne veut pas dire s’empêcher de se quereller et de se disputer ou de commettre le vol et le larcin. Faire justice signifie considérer le mandat de Dieu comme son devoir et obéir aux orchestrations et aux arrangements de Dieu comme si c’était une vocation venue du ciel, indépendamment du temps ou du lieu, exactement comme tout ce qui a été fait par le Seigneur Jésus. C’est la justice dont Dieu a parlé. Que Lot ait pu être appelé juste s’explique par le fait qu’il a sauvé les deux anges envoyés par Dieu sans considérer son propre gain et sa propre perte ; on peut seulement dire que ce qu’il a fait à l’époque peut être appelé juste, mais lui ne peut pas être appelé un homme juste. Ce n’est que parce que Lot avait vu Dieu qu’il a donné ses deux filles en échanges pour les anges, mais son comportement du passé n’était pas entièrement juste. Et Je dis donc : « Il n’y a aucun juste sur cette terre. » Même parmi ceux qui sont dans le courant du rétablissement, personne ne peut être appelé juste. Peu importe à quel point tes actions sont bonnes, peu importe à quel point tu sembles glorifier le nom de Dieu, sans frapper ni maudire les autres, sans voler ni piller les autres, tu ne peux toujours pas être appelé juste, car c’est ce qu’une personne normale est capable d’avoir. Ce qui est crucial, dans l’immédiat, c’est que tu ne connais pas Dieu. On peut seulement dire qu’actuellement, tu as un petit peu d’humanité normale, mais aucun élément de la justice dont parle Dieu, et donc rien de ce que tu fais n’est susceptible de prouver que tu connais Dieu.

Extrait de « Les méchants seront forcément punis», dans La Parole apparaît dans la chair

Si tu es particulièrement cordial et dévoué envers les membres de ta famille, tes amis, ta femme (ou ton mari), tes fils et filles, et tes parents, et si tu ne profites jamais des autres, mais ne peux jamais être compatible et en paix avec Christ, alors, même si tu offres tout ce que tu possèdes pour venir en aide à tes prochains ou que tu prends bien soin de ton père, de ta mère et de ton ménage, Je continue à dire que tu es méchant, et aussi plein de ruse. Ne va pas croire que c’est tout simplement en t’entendant bien avec les autres et en réalisant quelques bonnes actions que tu seras compatible avec Christ. Crois-tu que ton intention charitable puisse arracher des bénédictions du ciel ? Penses-tu qu’accomplir quelques bonnes actions puisse remplacer ton obéissance ? Pas un seul d’entre vous n’est capable d’accepter le traitement et l’émondage et tous trouvent difficile d’embrasser l’humanité normale de Christ. Pourtant, vous prétendez toujours haut et fort être obéissants à Dieu. Une foi telle que la vôtre vous attirera un châtiment approprié.

Extrait de « Ceux qui sont incompatibles avec Christ sont sûrement les adversaires de Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

De nos jours, ceux qui cherchent et ceux qui ne cherchent pas sont deux types de gens entièrement différents dont la destination est aussi très différente. Dieu procurera le salut à eux qui poursuivent la connaissance de la vérité et qui pratiquent la vérité. Ceux qui ne connaissent pas le vrai chemin sont des démons et des ennemis ; ils sont les descendants de l’archange et seront l’objet de la destruction. Même les pieux croyants en un Dieu vague, ne sont-ils pas aussi des démons ? Les gens qui ont une bonne conscience, mais n’acceptent pas le vrai chemin sont des démons ; leur essence est la résistance à Dieu. Ceux qui n’acceptent pas le vrai chemin sont ceux qui résistent à Dieu, et même si ces gens endurent plusieurs difficultés, ils seront tout de même détruits. Tous ceux qui ne veulent pas abandonner le monde, qui ne peuvent pas supporter de se séparer de leurs parents, qui ne peuvent pas supporter de se débarrasser de leurs propres jouissances de la chair sont désobéissants à Dieu et seront tous l’objet de la destruction. Les gens qui ne croient pas au Dieu incarné sont démoniaques et, de plus, seront détruits.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble», dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 3. Notre vie passe en un clin d’œil, elle ne dure que quelques dizaines d’années. Après coup, les gens se remémorent leur vie: l’école, le travail, le mariage, les enfants, l’attente de la mort, leur vie entière passée à courir à droite et à gauche pour leur famille, pour l’argent, le statut, la fortune et le prestige, totalement dépourvus de la vraie orientation et des vrais objectifs de l’existence humaine et incapables de trouver la moindre valeur et le moindre sens dans le fait d’être en vie. Génération après génération, les gens vivent donc de cette manière pénible et vaine. Pourquoi la vie des gens est-elle si pénible et si vaine? Et comment peut-on remédier à la pénibilité et à la vacuité de l’existence humaine?

Suivant: 5. Il est bon de croire en Dieu, mais je pense que toutes les religions apprennent aux gens à être de bonnes personnes. Donc, peu importe en quelle religion les gens croient, dans la mesure où ils sont sincères et ne commettent pas le mal, Dieu les sauvera certainement?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

3. Quelles sont les différences entre l’œuvre de Dieu incarné et celle de l’Esprit ?

Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l’Éternel, pour regarder, de peur qu’un grand nombre d’entre eux ne périssent » (Exode 19:20-21). « Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette ; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l’éloignement. Ils dirent à Moïse: Parle-nous toi-même, et nous écouterons ; mais que Dieu ne nous parle point, de peur que nous ne mourions » (Exode 20:18-19). « Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé » (Jean 12 :28-29).

Question 7 : Le PCC est un parti révolutionnaire. Il croit au mensonge et à l’usage de la force, c’est-à-dire la prise du pouvoir par la violence ! Sa logique est simple au final : « Un mensonge deviendra la vérité s’il est répété 10 000 fois. » Peu importe combien de gens doutent de ses paroles, combien les nient, et combien n’y croient pas, le PCC s’en fiche pas mal et continue à mentir et à tromper. Tant que les effets immédiats et ses buts sont atteints, il se moque de ce que ça coûte ! Si les gens se rebellent et manifestent, il n’hésitera pas à se servir des chars et des mitrailleuses pour résoudre tous les problèmes. D’ailleurs, si besoin, il utilisera les bombes atomiques et les missiles pour contrer les rebelles. Il aura recours à n’importe quel moyen pour maintenir sa domination. Quand l’affaire Zhaoyuan est sortie dans la presse, le PCC a déployé massivement des unités de police armées pour réprimer et arrêter les chrétiens à tout prix. Qui aurait pu l’arrêter ? Qui a osé lui résister ? Même quand les étrangers étaient capables de déceler les tromperies du PCC, que pouvaient-ils faire ? Le PCC a plein de façons de contrer la condamnation des démocraties occidentales. Il utilise l’argent pour tout arranger. Un proverbe dit : « Qui reçoit un cadeau vend sa liberté. » De moins en moins de pays condamnent le PCC maintenant. Les forces qui lui sont hostiles ont peur de s’indigner. Quoi qu’il arrive, le Parti arrive toujours à faire respecter son autorité. Tant que ce gouvernement restera au pouvoir, vous, les croyants, ne vous attendez pas à être libres ! La manifestation et l’œuvre de Dieu en Chine seront toujours détestées et interdites par le Parti. Que le Parti réussisse à atteindre son but d’établir un domaine athée en Chine ou pas, il ne cessera jamais de vous arrêter et de vous réprimer ! Je l’ai compris il y a très longtemps. C’est pourquoi je refuse que vous croyiez en Dieu Tout-Puissant. Si je le fais, c’est pour votre bien, vous ne comprenez pas ?

Réponse : Le PCC est le mal incarné ! Et pourtant, personne n’ose lui barrer la route. Réussira-t-il pour autant à maintenir son...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre