7. Vous témoignez que Dieu accomplit l’œuvre du jugement durant les derniers jours pour purifier et sauver les hommes entièrement, mais j’ai lu les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant et elles sont parfois très sévères : elles condamnent et maudissent les hommes. N’est-ce pas la punition des hommes ? Comment peut-on appeler cela la purification et le salut des hommes ?

Paroles de Dieu concernées :

Dans Son œuvre finale de la conclusion de l’ère, le tempérament de Dieu est le châtiment et le jugement, par lesquels Il révèle tout ce qui est injuste, afin de juger tous les peuples publiquement et de perfectionner ceux qui L’aiment d’un cœur sincère. Seul un tel tempérament peut mener l’ère à sa fin. Les derniers jours sont déjà arrivés. Toutes les choses de la création seront séparées selon leur genre et seront divisées en différentes catégories selon leur nature. C’est le temps où Dieu révèle la fin et la destination de l’humanité. Si l’homme ne subit pas le châtiment et le jugement, alors il n’y aura aucun moyen d’exposer sa désobéissance et son injustice. Ce n’est que par le châtiment et le jugement que l’issue de toute création peut être révélée. L’homme affiche son vrai visage seulement quand il est châtié et jugé. Le mal sera placé avec le mal, le bien avec le bien, et l’humanité tout entière sera séparée selon son espèce. Par le châtiment et le jugement, l’issue de toute création sera révélée, de sorte que le mal pourra être puni et le bien récompensé, et tous les gens seront alors soumis à la domination de Dieu. Toute cette œuvre doit être réalisée à travers un châtiment et un jugement justes. Parce que la corruption de l’homme a atteint son apogée et que sa désobéissance s’est excessivement aggravée, seul le tempérament juste de Dieu, qui est principalement composé du châtiment et du jugement et qui est révélé au cours des derniers jours, peut complètement transformer l’homme et le rendre complet. Seul ce tempérament peut exposer le mal et donc punir sévèrement tous les injustes. Par conséquent, un tempérament comme celui-là est imprégné de la signification de l’ère, et la révélation et la démonstration de Son tempérament sont manifestées dans l’intérêt de l’œuvre de chaque nouvelle ère. Dieu ne révèle pas Son tempérament arbitrairement et sans signification. En supposant que, en révélant l’issue de l’homme durant les derniers jours, Dieu accorde toujours à l’homme une compassion et un amour intarissables et continue d’aimer l’homme, ne le soumettant pas au juste jugement, mais lui manifestant plutôt de la tolérance, de la patience et de la miséricorde et pardonnant à l’homme ses péchés, quelle que soit leur gravité, sans aucun jugement juste, alors, quand toute la gestion de Dieu pourra-t-elle arriver à sa fin ? Quand un tel tempérament pourra-t-il mener les hommes vers la bonne destination de l’humanité ? Prenons comme exemple un juge qui est toujours aimant, bienveillant et doux. Il aime les gens, quels que soient les crimes qu’ils ont commis, et il est aimant et tolérant avec les gens, quels qu’ils soient. Dans ce cas, quand pourra-t-il rendre un juste verdict ? Pendant les derniers jours, seul un jugement juste peut séparer les hommes en fonction de leur espèce et amener les hommes dans un nouveau domaine. De cette façon, toute l’ère est menée à sa fin par le juste tempérament de jugement et de châtiment de Dieu.

Extrait de « La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair

Bien que Mes paroles puissent être sévères, elles sont toutes dites pour le salut de l’homme, car Je ne fais que parler et Je ne punis pas la chair de l’homme. Ces paroles amènent l’homme à vivre dans la lumière, à savoir que la lumière existe, à savoir que la lumière est précieuse, plus encore à savoir combien ces paroles sont bénéfiques pour lui et à savoir que Dieu est le salut. Bien que J’aie dit de nombreuses paroles de châtiment et de jugement, ce qu’elles représentent ne s’est pas traduit par des actes contre vous. Je suis venu faire Mon œuvre, dire Mes paroles et, bien que Mes paroles puissent être strictes, elles sont prononcées pour juger votre corruption et votre rébellion. La raison pour laquelle Je fais cela, c’est toujours de sauver l’homme du domaine de Satan ; J’utilise Mes paroles pour sauver l’homme. Mon but n’est pas de nuire à l’homme avec Mes paroles. Mes paroles sont sévères afin d’obtenir des résultats dans Mon œuvre. C’est seulement par un travail comme celui-ci que l’homme peut arriver à se connaître et à se libérer de son tempérament rebelle.

Extrait de « Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu d’apporter le salut à l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Par quel moyen le perfectionnement de l’homme par Dieu est-il réalisé ? Il est réalisé par le biais de Son tempérament juste. Le tempérament de Dieu est principalement composé de justice, de colère, de majesté, de jugement et de malédiction, et Il perfectionne l’homme principalement par le biais de Son jugement. Certaines personnes ne comprennent pas, et demandent pourquoi Dieu est seulement capable de perfectionner l’homme par le jugement et la malédiction. Ils disent : « Si Dieu devait maudire l’homme, l’homme ne devrait-il pas mourir ? Si Dieu devait juger l’homme, l’homme ne serait-il pas condamné ? Alors, comment peut-il encore être perfectionné ? » Telles sont les paroles des hommes qui ne connaissent pas l’œuvre de Dieu. Ce que Dieu maudit, c’est la désobéissance de l’homme, et ce qu’Il juge, ce sont les péchés de l’homme. Bien que Ses paroles soient dures et implacables, Il expose tout ce qui est dans l’homme, et par ces paroles sévères, Il expose ce qui est essentiel dans l’homme. Mais par un tel jugement, Il offre à l’homme une profonde connaissance de l’essence de la chair, et ainsi, l’homme se soumet face à Dieu. La chair de l’homme relève du péché et de Satan, elle est désobéissante et fait l’objet du châtiment de Dieu. Ainsi, pour permettre à l’homme de se connaître lui-même, les paroles du jugement de Dieu doivent s’abattre sur lui, et il faut y employer toutes sortes d’épurement ; c’est seulement alors que l’œuvre de Dieu peut être efficace.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu utilise Son jugement pour perfectionner l’homme, Il a aimé l’homme et sauvé l’homme. Mais que contient Son amour ? Il contient jugement, majesté, colère et malédiction. Bien que Dieu ait maudit l’homme dans le passé, Il n’a pas complètement jeté l’homme dans l’abîme, mais Il a utilisé ce moyen pour épurer la foi de l’homme ; Il n’a pas mis l’homme à mort, mais a agi pour perfectionner l’homme. L’essence de la chair appartient à Satan, Dieu l’a très bien dit, mais les faits accomplis par Dieu ne sont pas réalisés selon Ses paroles. Il te maudit pour que tu puisses L’aimer et pour que tu connaisses l’essence de la chair ; Il te châtie pour que tu sois éveillé, pour te permettre de connaître tes faiblesses et de connaître la totale indignité de l’homme. Ainsi, les malédictions de Dieu, Son jugement, Sa majesté et Sa colère, tout cela contribue à perfectionner l’homme. Tout ce que Dieu fait aujourd’hui, ainsi que le tempérament juste qu’Il met en évidence en vous, tout cela contribue à perfectionner l’homme, et tel est l’amour de Dieu.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », dans La Parole apparaît dans la chair

Bien que les gens soient épurés et impitoyablement exposés par le châtiment et le jugement de Dieu, qui ont le but de les punir pour leurs péchés, de punir leur chair, rien de cette œuvre n’a le but de condamner leur chair à la destruction. Le dévoilement sévère par la parole a entièrement le but de te conduire sur la voie droite. Vous avez personnellement expérimenté tellement de cette œuvre et, de toute évidence, cela ne vous a pas conduits sur une mauvaise voie ! Tout cela a le but de t’amener à vivre une humanité normale et tout cela peut être atteint par ton humanité normale. Chaque étape de l’œuvre de Dieu est basée sur tes besoins, en fonction de tes faiblesses et en fonction de ta stature réelle, et aucun fardeau trop lourd ne vous est imposé. Cela n’est pas clair pour toi aujourd’hui et que tu sens que Je suis dur avec toi, et en effet tu crois toujours que Je te châtie, te juge et te réprimande tous les jours parce que Je te hais. Mais même si tu endures le châtiment et le jugement, c’est en réalité de l’amour pour toi et la plus grande protection. Si tu ne peux pas saisir le sens profond de cette œuvre, il te sera impossible de continuer à faire l’expérience. Ce salut devrait te procurer du réconfort. Ne refuse pas d’entendre raison. Arrivé à ce point, tu devrais voir clairement la signification de l’œuvre de la conquête et tu ne devrais plus en avoir d’opinions d’une manière ou d’une autre !

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, Dieu vous juge, vous châtie et vous condamne, mais tu dois savoir que le but de ta condamnation est de t’aider à te connaître toi-même. Il condamne, maudit, juge et châtie pour que tu puisses te connaître toi-même, afin que ton tempérament puisse changer et, en plus, pour que tu puisses connaître ta valeur et voir que toutes les actions de Dieu sont justes et conformes à Son tempérament et aux exigences de Son œuvre, qu’Il œuvre en accord avec Son plan de salut pour l’homme, et qu’Il est le Dieu juste qui aime, sauve, juge et châtie l’homme. Si tu sais seulement que ton statut est vil, que tu es corrompu et désobéissant, mais ne sais pas que Dieu veut rendre Son salut évident en te jugeant et en te châtiant aujourd’hui, alors tu n’as aucun moyen d’acquérir de l’expérience et tu peux encore moins continuer à progresser. Dieu n’est pas venu pour tuer ou détruire, mais pour juger, maudire, châtier et sauver. En attendant que Son plan de six mille ans arrive à terme, avant qu’Il révèle clairement la fin de chaque catégorie d’homme, le salut sera le but de l’œuvre de Dieu sur terre ; son seul but est de rendre complets, totalement complets, tous ceux qui L’aiment et de les ramener sous Sa domination. Peu importe la manière dont Dieu sauve les gens, c’est toujours en les faisant rompre avec leur vieille nature satanique ; c’est-à-dire qu’Il les sauve en faisant en sorte qu’ils cherchent la vie. S’ils ne cherchent pas la vie, ils n’auront aucun moyen d’accepter le salut de Dieu. Le salut est l’œuvre de Dieu Lui-même et la recherche de la vie est quelque chose que l’homme doit entreprendre pour accepter le salut. Aux yeux de l’homme, le salut est l’amour de Dieu, et celui-ci ne peut pas consister à châtier, juger et maudire ; le salut doit comprendre l’amour, la compassion, et, en outre, des paroles de consolation, ainsi que des bénédictions illimitées accordées par Dieu. Les gens croient que Dieu sauve l’homme en le touchant par Ses bénédictions et Sa grâce, de sorte qu’il puisse Lui donner son cœur. C’est-à-dire que quand Il touche l’homme, Il le sauve. Cette sorte de salut se fait par la conclusion d’un marché. Ce n’est que lorsque Dieu lui accorde jusqu’au centuple que l’homme en vient à se soumettre devant le nom de Dieu et à s’efforcer de bien agir pour Lui et de Lui apporter la gloire. Ce n’est pas ce que Dieu attend de l’humanité. Dieu est venu œuvrer sur terre pour sauver l’humanité corrompue ; il n’y a là aucune supercherie. Dans le cas contraire, Il ne serait certainement pas venu faire Son œuvre en personne. Dans le passé, Son moyen de salut consistait à faire preuve du plus grand amour et de la plus grande compassion, au point qu’Il a tout donné à Satan en échange de l’humanité entière. Le présent n’a rien à voir avec le passé : le salut qui vous est accordé aujourd’hui est réalisé au temps des derniers jours, durant le classement de chacun selon son espèce ; le moyen de votre salut n’est pas l’amour ou la compassion, mais le châtiment et le jugement, pour que l’homme soit plus complètement sauvé. Ainsi, vous ne recevez que le châtiment, le jugement et des coups impitoyables, mais sachez ceci : dans ces coups cruels, il n’y a pas la moindre punition. Quelle que soit la sévérité de Mes paroles, ce qui s’abat sur vous, ce ne sont que quelques paroles qui vous paraissent peut-être tout à fait cruelles, et quelle que soit l’intensité de Ma colère, ce qui vous arrive, ce sont encore des paroles d’enseignement, et Je ne veux pas vous faire de mal ou vous mettre à mort. Tout cela n’est-il pas vrai ? Sachez que, de nos jours, que ce soit le jugement juste ou l’épurement cruel et le châtiment, tout vise le salut. Peu importe si aujourd’hui chacun est classé selon son espèce ou si les catégories d’hommes sont dévoilées, le but de toutes les paroles et de toute l’œuvre de Dieu est de sauver ceux qui L’aiment vraiment. Le jugement juste est porté pour purifier l’homme et l’épurement cruel est fait pour le débarrasser de ses souillures ; les paroles sévères et le châtiment sont tous les deux faits pour la purification et le salut.

Extrait de « Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu d’apporter le salut à l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 6. Vous dites que Dieu exprime la vérité pour juger et purifier les hommes dans les derniers jours. Dieu prononce des paroles pour juger l’humanité dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau : Son jugement n’a jamais abandonné les hommes. Voulez-vous dire que ces paroles ne peuvent pas juger et purifier les hommes ? Quelle différence y a-t-il entre les paroles de jugement exprimées par Dieu dans les derniers jours et les paroles de Dieu qui jugent les hommes telles qu’elles sont rapportées dans la Bible ?

Suivant: 8. Nous croyons que le Seigneur Jésus est le Sauveur parce qu’Il nous a pardonné nos péchés et nous a rachetés de nos péchés. Maintenant, vous témoignez que Dieu Tout-Puissant est Christ des derniers jours, la manifestation du Sauveur, et qu’Il exprime la vérité et accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu afin de purifier et sauver entièrement les hommes et de les libérer de l’influence ténébreuse de Satan. Comment Dieu Tout-Puissant purifie-t-Il et sauve-t-Il entièrement les hommes ?

Contenu connexe

1. Ce que sont l’Église de Dieu et les groupes religieux

« L’Église […] est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous » (Ephésiens 1: 22-23). « Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs » (Matthieu 21:12-13).

2. Pourquoi on dit que les anciens et les pasteurs religieux empruntent tous le chemin des pharisiens et ce qu’est leur essence

« Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d’eux une part du produit de la vigne. S’étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide. Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête, et l’outragèrent. Il en envoya un troisième, qu’ils tuèrent ; puis plusieurs autres, qu’ils battirent ou tuèrent. Il avait encore un fils bien-aimé ; il l’envoya vers eux le dernier, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. Mais ces vignerons dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous. Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne. Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d’autres » (Marc 12:1-9).

1. Pourquoi Dieu a encore besoin de faire l’œuvre de jugement dans les derniers jours alors que le Seigneur Jésus a racheté l’humanité

« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre