Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

VI Paroles classiques sur le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est

1. La joie de Dieu est due à l’existence et à l’émergence de la justice et de la lumière, à cause de la destruction des ténèbres et du mal. Il Se réjouit parce qu’Il a apporté la lumière et une bonne vie à l’humanité. Sa joie est une joie juste, un symbole de l’existence de tout ce qui est positif et, plus encore, un symbole de bon augure. La colère de Dieu est due à l’existence de l’injustice et à la perturbation qu’elle cause, ce qui nuit à Son humanité, à cause de l’existence du mal et des ténèbres, à cause de l’existence des choses qui chassent la vérité, et plus encore à cause de l’existence des choses qui s’opposent à ce qui est bon et beau. Sa colère est un symbole de l’inexistence de toutes les choses négatives et, plus encore, est un symbole de Sa sainteté. Son chagrin est dû à l’humanité, pour laquelle Il a des espoirs, mais qui est tombée dans les ténèbres, parce que l’œuvre qu’Il fait dans l’homme ne répond pas à Ses attentes, et parce que toute l’humanité qu’Il aime ne peut pas vivre dans la lumière. Il éprouve du chagrin pour l’humanité innocente, pour l’homme honnête, mais ignorant, et pour l’homme qui est bon, mais déficient par rapport à ses propres perspectives. Son chagrin est un symbole de Sa bonté et de Sa miséricorde, un symbole de beauté et de bienveillance. Son bonheur, bien sûr, vient de Sa victoire sur Ses ennemis et de Son obtention de la bonne foi de l’homme. Plus que cela, il vient de l’expulsion et de la destruction de toutes les forces ennemies et de la réception par l’humanité d’une vie bonne et paisible. Le bonheur de Dieu est différent de la joie de l’homme ; c’est plutôt le sentiment de récolter de bons fruits, un sentiment encore plus grand que la joie. Son bonheur est un symbole de l’humanité se libérant désormais de la souffrance et un symbole de l’humanité entrant dans un monde de lumière. D’un autre côté, les émotions de l’humanité surgissent toutes pour ses propres intérêts, non pour la justice, la lumière ou ce qui est beau, et encore moins pour la grâce accordée par le ciel. Les émotions de l’humanité sont égoïstes et appartiennent au monde des ténèbres. Elles n’existent pas pour la volonté de Dieu, encore moins pour le plan de Dieu, et donc on ne peut jamais parler de l’homme et de Dieu dans le même souffle. Dieu est toujours suprême et toujours honorable, tandis que l’homme est toujours vil, toujours sans valeur. C’est parce que Dieu fait toujours des sacrifices et Se consacre à l’humanité ; l’homme, cependant, prend tout et s’efforce seulement pour lui-même, toujours. Dieu Se soucie toujours de la survie de l’humanité, pourtant l’homme ne contribue jamais rien à la lumière ou à la justice. Même si l’homme fait un effort pendant un certain temps, celui-ci est si faible qu’il ne peut pas supporter un seul coup, car l’effort de l’homme est toujours pour lui-même et non pour les autres. L’homme est toujours égoïste, tandis que Dieu est toujours désintéressé. Dieu est la source de tout ce qui est juste, bon et beau, tandis que l’homme est celui qui réussit à manifester toute laideur et tout mal, et qui les rend évidents. Dieu ne changera jamais Son essence de justice et de beauté, mais l’homme est parfaitement capable, à n’importe quel moment et dans n’importe quelle situation, de trahir la justice et de s’éloigner à grande distance de Dieu.

Extrait de « Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

2. Le Dieu tout-puissant Se manifeste dans un corps spirituel, sans le moindre morceau de chair ou goutte de sang de la tête aux pieds. Il transcende l’univers-monde, assis sur le trône glorieux au troisième ciel, gérant toutes choses ! Toutes choses dans l’univers sont entre Mes mains. Si Je parle, cela arrivera. Si Je l’ordonne, il en sera ainsi. Satan est sous Mes pieds, il est dans l’abime ! Quand Ma voix sera émise, le ciel et la terre passeront et n’aboutiront à rien ! Toutes choses seront renouvelées et c’est une vérité inaltérable qui n’est que trop vraie. J’ai vaincu le monde, vaincu tous les méchants. Je suis assis ici à vous parler ; tous ceux qui ont des oreilles devraient écouter et tous ceux qui vivent devraient accepter.

Extrait de « Chapitre 15 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

3. Dieu Tout-Puissant est Dieu omnipotent qui accomplit tout et est complètement vrai ! Il porte non seulement les sept étoiles, porte les sept esprits, a sept yeux, ouvre les sept sceaux et ouvre le rouleau, mais plus que cela Il administre les sept fléaux et les sept coupes et ouvre les sept tonnerres ; il y a longtemps, Il a sonné les sept trompettes ! Toutes choses créées et rendues complètes par Lui devraient Le louer, Lui rendre gloire et exalter Son trône. Oh, Dieu Tout-Puissant ! Tu es tout, Tu as tout accompli et avec Toi tout est complet, tout est brillant, tout est émancipé, tout est libre, tout est fort et puissant ! Rien n’est caché ou dissimulé, avec Toi tous les mystères sont révélés. En outre, Tu juges les multitudes de Tes ennemis, Tu montres Ta majesté, montres Ton feu dévorant, montres Ta colère et, plus encore, Tu montres Ta gloire sans précédent, éternelle, entièrement infinie !

Extrait de « Chapitre 34 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

4. Sion ! Salut ! Sion ! Chante ! Je suis revenu en triomphe, Je suis revenu victorieux ! Tous les peuples ! Dépêchez-vous de vous aligner en ordre ! Toutes choses ! Vous finirez par vous arrêter complètement, car Ma personne regarde l’univers en face et Ma personne apparait à l’Est du monde ! Qui ose ne pas s’agenouiller en adoration ? Qui ose ne pas parler du vrai Dieu ? Qui ose ne pas lever les yeux avec révérence ? Qui ose ne pas louer ? Qui ose ne pas acclamer ? Mon peuple entendra Ma voix, Mes fils survivront dans Mon royaume ! Les montagnes, les rivières et toutes choses acclameront sans cesse et bondiront sans s’arrêter. À ce moment-là, personne n’osera se retirer, personne n’osera offrir une résistance. C’est Mon acte merveilleux, et c’est d’autant plus Mon grand pouvoir ! Je ferai en sorte que tout M’adore dans son cœur et plus encore ferai en sorte que tout Me loue. C’est le but ultime de Mon plan de gestion de six mille ans et Je l’ai ordonné. Pas une seule personne, pas un seul objet, ni une seule chose n’ose se lever pour Me résister ou n’ose se lever pour s’opposer à Moi. Tout Mon peuple affluera à Ma montagne (cela indique le monde que Je créerai plus tard) et tous se soumettront devant Moi parce que J’ai la majesté et le jugement, et J’ai de l’autorité. (Cela fait référence au temps où Je suis dans le corps. J’ai aussi de l’autorité dans la chair, mais parce que les limitations de temps et d’espace ne peuvent pas être dépassées dans la chair, on ne peut pas dire que J’ai obtenu la gloire complète. Bien que J’acquière les fils premiers-nés dans la chair, on ne peut toujours pas dire que J’ai obtenu la gloire.) C’est seulement quand Je retourne à Sion et change Mon apparition que l’on peut dire que J’ai de l’autorité, c’est-à-dire que J’ai obtenu la gloire. Rien ne sera difficile pour Moi. Tout sera détruit par les paroles de Ma bouche, et c’est à cause des paroles de Ma bouche qu’ils viendront à l’existence et seront rendus complets, telle est Ma grande puissance et telle est Mon autorité. Parce que Je suis rempli de puissance et déborde d’autorité, personne ne peut oser Me faire obstacle. J’ai déjà triomphé de tout et J’ai convaincu tous les fils de la rébellion.

Extrait de « Chapitre 120 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

5. J’ai donné Ma gloire à Israël puis Je l’ai reprise, et ensuite J’ai emmené les Israélites à l’Est, et toute l’humanité à l’Est. Je les ai tous emmenés à la lumière pour qu’ils puissent être de nouveau unis à elle, et être associés à elle, et n’aient plus à la chercher. Je permettrai à tous ceux qui cherchent de revoir la lumière et de voir la gloire que J’avais en Israël ; Je leur permettrai de voir que Je suis descendu sur un nuage blanc au sein de l’humanité il y a longtemps, leur permettrai de voir les innombrables nuages blancs et les fruits en leurs grappes abondantes, et qui plus est, leur permettrai de voir l’Éternel Dieu d’Israël. Je leur permettrai de contempler le Maître des Juifs, le Messie tant attendu, et Ma manifestation complète, Moi qui ai été persécuté par des rois à travers les âges. J’œuvrerai sur l’univers tout entier et J’accomplirai une grande œuvre, révélant toute Ma gloire et toutes Mes actions à l’homme dans les derniers jours. Je montrerai Ma face glorieuse dans toute sa splendeur à ceux qui M’ont attendu pendant de nombreuses années, à ceux qui ont désiré Ma venue sur un nuage blanc, à Israël qui a désiré que Je Me manifeste de nouveau, et à toute l’humanité qui Me persécute, pour que tous sachent que J’ai repris Ma gloire il y a longtemps et que Je l’ai apportée à l’Est, de sorte qu’elle n’est plus en Judée. Car les derniers jours sont déjà là !

Extrait de « Les sept tonnerres grondent – prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers », dans La Parole apparaît dans la chair

6. À travers tout l’univers, J’accomplis Mon œuvre et, à l’Est, le tonnerre retentit sans fin, ébranlant toutes nations et confessions. C’est Ma voix qui a guidé tous les hommes vers le présent. Je ferai en sorte que tous les hommes soient conquis par Ma voix, qu’ils tombent dans ce courant et se soumettent devant Moi, car il y a longtemps que J’ai repris Ma gloire et que Je l’ai fait jaillir de nouveau à l’Est. Qui ne désire pas voir Ma gloire ? Qui n’attend pas impatiemment Mon retour ? Qui n’a pas soif de Ma réapparition ? Qui ne se languit pas de Ma beauté ? Qui ne viendrait pas à la lumière ? Qui ne contemplerait pas la richesse de Canaan ? Qui ne désire pas le retour du Rédempteur ? Qui n’adore pas le Grand Tout-Puissant ? Ma voix se diffusera sur toute la terre ; Je souhaite, devant Mes élus, leur adresser davantage de paroles. Comme les puissants tonnerres qui ébranlent les montagnes et les rivières, J’adresse Mes paroles à l’univers entier et à l’humanité. Par conséquent, les paroles de Ma bouche sont devenues le trésor de l’homme, et tous les hommes chérissent Mes paroles. L’éclair jaillit de l’Est jusque dans l’Ouest. Mes paroles sont telles que l’homme répugne à les abandonner. En même temps, il les trouve impénétrables, mais se réjouit en elles d’autant plus. Comme un enfant nouveau-né, tous les hommes sont heureux et joyeux et célèbrent Ma venue. Par Ma voix, Je ferai venir tous les hommes devant Moi. Dès lors, J’entrerai officiellement dans la race des hommes de sorte qu’ils viendront Me vénérer. Avec la gloire qui émane de Moi et les paroles de Ma bouche, Je ferai en sorte que tous les hommes viennent devant Moi et voient que l’éclair brille de l’Est et que Je suis aussi descendu sur le « Mont des Oliviers » qui est à l’Est. Ils verront que Je suis sur terre depuis longtemps déjà, non plus comme le Fils des Juifs, mais comme l’Éclair Oriental. Car Je suis ressuscité depuis longtemps et J’ai quitté le sein de l’humanité, puis Je Me suis à nouveau manifesté dans la gloire parmi les hommes. Je suis Celui à qui un culte a été rendu pendant des siècles avant aujourd’hui et Je suis aussi le nourrisson délaissé par les Israélites pendant des siècles avant aujourd’hui. De plus, Je suis le Dieu tout-puissant resplendissant de gloire de l’ère présente ! Que tous viennent devant Mon trône et voient Ma face glorieuse, entendent Ma voix et contemplent Mes actions. Telle est l’intégralité de Ma volonté ; c’est la fin et l’apogée de Mon plan, ainsi que l’objet de Ma gestion. Que toutes les nations Me vénèrent, que toute langue Me reconnaisse, que tout homme mette sa foi en Moi, et que tout peuple se soumette à Moi !

Extrait de « Les sept tonnerres grondent – prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers », dans La Parole apparaît dans la chair

7. À mesure que Ma voix s’intensifie, J’observe aussi l’état de l’univers. Par Mes paroles, la myriade des choses de la création est renouvelée. Le ciel change, et la terre aussi change. L’humanité est exposée sous sa forme originelle et, graduellement, chacun selon son genre, les hommes retrouvent sans le savoir leur place au sein de leur famille. Pour cela, Je serai très heureux. Je suis libéré de la perturbation et Ma grande œuvre est achevée, tout à fait inconsciemment ; la myriade des choses de la création est transformée, tout à fait inconsciemment. Quand J’ai créé le monde, J’ai façonné toutes choses selon leur espèce, en formant visiblement chaque chose selon son espèce. Comme la fin de Mon plan de gestion approche, Je vais restaurer l’ancien état de la création, Je vais tout ramener à sa forme originelle, changeant tout en profondeur, de sorte que tout reviendra à l’intérieur de Mon plan. Le temps est venu ! La dernière étape de Mon plan est sur le point d’être accomplie. Ah, vieux monde impur ! Tu t’effondreras sûrement sous Mes paroles ! Tu seras certainement réduit à néant par Mon plan ! Ah, myriade de choses de la création ! Vous obtiendrez toutes une vie nouvelle dans Mes paroles, vous avez maintenant un Seigneur Suprême ! Ah, nouveau monde pur et sans tache ! Tu renaîtras sûrement dans Ma gloire ! Ah, Montagne de Sion ! Ne te tais plus. Je suis revenu en triomphe ! Du milieu de la création, Je scrute toute la terre. Sur terre, l’homme a commencé une nouvelle vie et a gagné un nouvel espoir. Ah, Mon peuple ! Comment ne peux-tu pas revenir à la vie grâce à Ma lumière ? Comment ne peux-tu pas sauter de joie sous Ma direction ? Les terres crient de joie, les eaux font de la cacophonie avec un rire joyeux ! Ah ! Israël ressuscité ! Comment peux-tu ne pas sentir la fierté à cause de Ma prédestination ? Qui a pleuré ? Qui a gémi ? L’Israël d’autrefois a cessé d’être et l’Israël d’aujourd’hui s’est levé, droit et imposant dans le monde, s’est levé dans le cœur de tous les hommes. L’Israël d’aujourd’hui atteindra sûrement la source de l’existence à travers Mon peuple ! Ah, Égypte haineuse ! Sûrement tu ne t’opposes pas encore à Moi ? Comment peux-tu profiter de Ma miséricorde et essayer d’échapper à Mon châtiment ? Comment peux-tu ne pas exister dans Mon châtiment ? Tous ceux que J’aime vivront sûrement pour l’éternité, et tous ceux qui se dressent contre Moi seront certainement châtiés par Moi pour l’éternité. Car Je suis un Dieu jaloux, Je n’épargnerai pas les hommes à la légère pour tout ce qu’ils ont fait. Je veillerai sur toute la terre et, apparaissant à l’Orient avec justice, majesté, colère et châtiment, Je me révélerai aux myriades des hôtes de l’humanité !

Extrait de « Chapitre 26 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

8. Je suis l’unique Dieu Lui-même, même plus, Je suis la seule et unique personne de Dieu, et Moi, l’intégralité de la chair, Je suis encore plus la manifestation complète de Dieu. Quiconque ose ne pas Me révérer, quiconque affiche de la défiance dans ses yeux, quiconque ose prononcer des paroles de défiance contre Moi mourra certainement de Mes malédictions et de Ma colère (il y aura des malédictions à cause de Ma colère). Et quiconque ose ne pas être loyal ou filial envers Moi, quiconque ose essayer de Me tromper mourra sûrement dans Ma haine. Ma justice, Ma majesté et Mon jugement dureront éternellement. Au début, J'étais aimant et miséricordieux, mais ce n'est pas le tempérament de Ma divinité complète ; justice, majesté et jugement sont seulement Mon tempérament à Moi, le Dieu complet Lui-même. Pendant l’ère de la Grâce, J’étais aimant et miséricordieux. À cause de l’œuvre que J’avais à terminer, J’avais de la bonté et de la miséricorde, mais ensuite il n’y avait aucun besoin de bonté ou de miséricorde (il n’y en a pas eu depuis). Tout est droiture, majesté et jugement, et c’est le tempérament complet de Mon humanité normale jointe à Ma pleine divinité.

Extrait de « Chapitre 79 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

9. Sept tonnerres surgissent du trône, secouent l’univers, renversent le ciel et la terre et retentissent à travers les cieux ! Le son est si pénétrant que les gens ne peuvent pas y échapper ni s’en cacher. Des éclairs et des coups de tonnerre éclatent, renversant le ciel et la terre en un instant, et les gens sont sur le point de mourir. Puis, une violente pluie torrentielle parcourt tout le cosmos à la vitesse de l’éclair, tombant du ciel ! Dans les coins les plus reculés de la terre, comme une averse qui coule dans tous les coins et recoins, il ne reste pas une seule tache, et comme elle lave tout de la tête aux pieds, rien ne lui est caché et personne ne peut y échapper. Des coups de tonnerre, comme la lueur froide des éclairs, font trembler les hommes de peur ! L’épée aiguë à double tranchant abat les fils de la rébellion et les ennemis font face à la catastrophe sans aucun abri où se réfugier, leur tête étourdie dans la violence de la tempête et, frappés sans conscience, ils tombent raides morts immédiatement dans les eaux qui coulent et ils sont emportés. Ils meurent simplement sans aucun moyen de sauver leur vie. Les sept tonnerres proviennent de Moi et ils transmettent Mon intention d’abattre les fils aînés de l’Égypte, de punir les méchants et de purifier Mes Églises, afin que tous soient étroitement liés les uns aux autres, qu’ils pensent et agissent de la même manière et qu’ils aient un seul cœur avec Moi, et afin que toutes les Églises dans l’univers puissent être établies en une seule. Voilà Mon but.

Quand le tonnerre gronde, des vagues de lamentations éclatent. Certains sont réveillés de leur sommeil et, très alarmés, ils cherchent profondément dans leur âme et se hâtent de retourner devant le trône. Ils cessent de ruser, de tromper et de commettre des crimes, et il n’est pas trop tard pour que de tels individus s’éveillent. J’observe à partir du trône. Je regarde profondément dans le cœur des gens. Je sauve ceux qui Me désirent sincèrement et avec ferveur, et Je prends pitié d’eux. Je sauverai dans l’éternité ceux qui M’aiment dans leur cœur plus que tout le reste, ceux qui comprennent Ma volonté et qui Me suivent jusqu’au bout de la route. Ma main les gardera en toute sécurité afin qu’ils n’affrontent pas cette scène et qu’ils ne subissent aucun mal. Quand ils voient ce spectacle d’éclairs, certains ont une peine dans leur cœur à laquelle ils trouvent difficile de donner voix et leurs regrets arrivent trop tard. S’ils persistent à se comporter de cette manière, c’est plutôt trop tard pour eux. Oh, tout, tout ! Tout sera accompli. C’est l’un de Mes moyens de salut. Je sauve ceux qui M’aiment et abats les méchants. Alors Mon royaume sera sûr et stable sur la terre et toutes les nations, tous les peuples et les hommes des extrémités de l’univers sauront que Je suis majesté, Je suis un feu dévorant, Je suis le Dieu qui sonde le fond du cœur de chaque homme. Dorénavant, le jugement du grand trône blanc est publiquement révélé aux masses et on annonce à tous les gens que le jugement a commencé !

Extrait de « Chapitre 35 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

10. Une voix de tonnerre retentit, secouant l’univers entier, assourdissant les gens faisant qu’ils n’arrivent pas à s’évader à temps et certains sont tués, certains sont détruits et certains sont jugés. C’est vraiment un spectacle comme on n’a jamais vu auparavant. Écoutez attentivement, les coups de tonnerre sont accompagnés d’un écho de larmes et cet écho vient de l’Hadès, cet écho vient de l’enfer. C’est l’écho amer de ces fils de rébellion que J’ai jugés. Ceux qui n’écoutent pas ce que Je dis et ne pratiquent pas Mes paroles sont jugés sévèrement et reçoivent la malédiction de Ma colère. Ma voix est jugement et colère et Je n’épargne personne et Je ne fais preuve de miséricorde envers personne, car Je suis le Dieu juste Lui-même et Je suis colérique, J’incendie, Je purifie et Je détruis. En Moi, il n’y a rien de caché, rien d’émotionnel, tout est ouvert, juste et impartial plutôt. Parce que Mes fils premiers-nés sont déjà avec Moi sur le trône, gouvernant toutes les nations et tous les peuples, ces choses et ces gens injustes et iniques commencent à être jugés. Je vais les sonder un par un, ne rien manquer, les révéler complètement. Car Mon jugement a été pleinement révélé et a été complètement ouvert, et rien du tout n’a été retenu ; Je jetterai dehors tout ce qui n’est pas conforme à Ma volonté et le laisserai périr éternellement dans l’abime ; Je vais le laisser brûler éternellement dans l’abime. C’est Ma justice ; c’est Ma droiture. Personne ne peut changer cela et ce doit être sous Mes ordres.

Extrait de « Chapitre 103 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

11. Je suis juste, Je suis fidèle, Je suis le Dieu qui examine les profondeurs du cœur de l’homme ! Je révèlerai immédiatement qui est vrai et qui est faux. Pas besoin d’être alarmés, tout fonctionne selon Mon temps. Qui Me veut sincèrement, qui ne Me veut pas sincèrement, Je vous le dirai. Simplement, mangez bien, buvez bien, venez devant Moi et approchez-vous de Moi et Je ferai Mon œuvre Moi-même. Ne soyez pas trop anxieux d’obtenir des résultats rapides, Mon œuvre n’est pas quelque chose qui peut être fait d’un seul coup. En elle, il y a Mes étapes et Ma sagesse, alors Ma sagesse peut être révélée. Je vous laisserai voir ce qui est accompli de Mes mains : punir le mal et récompenser le bien. Je ne favorise certainement personne. Je t’aime sincèrement, toi qui M’aimes sincèrement, et Ma colère sera toujours pour ceux qui ne M’aiment pas sincèrement, afin qu’ils se souviennent toujours que Je suis le vrai Dieu, le Dieu qui examine les profondeurs du cœur de l’homme.

Extrait de « Chapitre 44 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

12. J’aime tous ceux qui se dépensent sincèrement pour Moi et se dévouent pour Moi. Je hais tous ceux auxquels J’ai donné naissance, mais qui ne Me connaissent pas, Me résistent même. Je n’abandonnerai personne qui est sincèrement de Mon côté, mais Je doublerai ses bénédictions. Ceux qui sont ingrats, Je les punirai doublement et ne les épargnerai pas facilement. Dans Mon royaume, il n’y a pas de malhonnêteté ou de tromperie, pas de mondanité, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’odeur de mort, mais tout est rectitude, droiture, tout est pureté, ouverture, sans cachette, sans dissimulation ; tout est frais, tout est jouissance, tout est édification. Si quelqu’un conserve l’odeur de mort, il ne peut certainement pas rester dans Mon royaume, mais sera gouverné par Ma verge de fer.

Extrait de « Chapitre 70 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

13. Ceux qui règnent vraiment en rois dépendent de Ma prédestination et de Mon élection, et la volonté humaine ne doit pas intervenir. Quiconque ose y prendre part doit éprouver le coup de Ma main et il fait l’objet de Mon feu dévorant ; c’est un autre aspect de Ma justice et de Ma majesté. J’ai dit que Je gouverne toutes choses, que Je suis le Dieu sage qui exerce une pleine autorité, et que Je ne suis indulgent envers personne, impitoyable, sans sentiments personnels. Je traite n’importe qui (peu importe s’il parle bien, Je ne l’épargnerai pas) avec Ma justice, Ma rectitude et Ma majesté, tout en permettant à chacun de mieux voir la merveille de Mes actes, voir ce que signifient Mes actes. Je punis les mauvais esprits un par un pour toutes sortes d’actions, les jetant dans l’abime un par un. Cette œuvre que J’ai terminée avant le début du temps, ne leur laissant aucune position, ne leur laissant aucun endroit où faire leur travail. Tous Mes élus, ceux que J’ai prédestinés et choisis, ne peuvent jamais être possédés par eux continuellement, mais sont toujours saints. Ceux que Je n’ai pas prédestinés ni choisis, Je les livre à Satan et ne les laisse plus rester.

Extrait de « Chapitre 70 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

14. Tu dois savoir quel genre de personnes Je désire ; ceux qui sont impurs ne sont pas autorisés à entrer dans le royaume, ceux qui sont impurs ne sont pas autorisés à souiller la terre sainte. Bien que tu aies beaucoup travaillé et que tu aies travaillé pendant de nombreuses années, à la fin si tu es toujours déplorablement dégoûtant, il est intolérable pour la loi du ciel que tu veuilles entrer dans Mon royaume ! Depuis la fondation du monde jusqu’à ce jour, Je n’ai jamais offert un accès facile à Mon royaume à ceux qui cherchent à s’attirer Mes faveurs. C’est une loi céleste, et personne ne peut la transgresser !

Extrait de « Succès ou échec dépendent du chemin que l’homme emprunte », dans La Parole apparaît dans la chair

15. Quand tout sera en ordre, ce sera le jour où Je retournerai à Sion, et ce jour sera commémoré par tous les peuples. Quand Je retournerai à Sion, toutes choses sur terre seront silencieuses et toutes choses sur terre seront en paix. Quand Je serai retourné à Sion, tous reprendront leur apparence d’origine. À ce moment-là, Je commencerai Mon œuvre dans Sion, Je punirai les méchants et récompenserai les bons, Je mettrai Ma justice en vigueur et J’exécuterai Mon jugement. J’utiliserai Mes paroles pour tout accomplir et faire en sorte que tout le monde et toute chose expérimentent le châtiment de Ma main. Je ferai en sorte que tous les hommes voient Ma gloire entière, voient Ma sagesse entière, voient Mon abondance entière (ou toute Mon abondance). Personne n’osera se lever pour juger, car tout s’achève avec Moi. En cela, tout le monde verra Mon honneur entier et tous expérimenteront Ma victoire entière, car tout est manifesté avec Moi. Ainsi, on peut voir Ma grande puissance et voir Mon autorité. Personne n’osera M’offenser, personne n’osera Me faire obstruction. Tout est rendu public avec Moi, qui oserait cacher quelque chose ? Je suis certain de ne lui montrer aucune pitié ! De tels misérables doivent recevoir Mon châtiment sévère et une telle ordure doit être retirée de Ma vue. Je régnerai sur eux avec une verge de fer et J’utiliserai Mon autorité pour les juger, sans la moindre pitié et sans épargner leurs sentiments du tout, car Je suis Dieu Lui-même qui est sans émotion et qui est majestueux et ne peut pas être offensé. Cela devrait être compris de tous et vu de tous afin d’éviter, “sans cause ni raison”, d’être abattus par Moi, d’être annihilés par Moi, quand le temps viendra, car Ma verge abattra tous ceux qui M’offensent. Peu M’importera qu’ils connaissent Mes décrets administratifs ou non ; cela n’aura aucune importance pour Moi, car Ma personne ne peut tolérer l’offense de qui que ce soit. C’est la raison pour laquelle on dit que Je suis un lion ; celui que Je toucherai, Je t’écraserai. C’est pourquoi on dit maintenant que dire que Je suis le Dieu de la compassion et de la bonté, c’est Me blasphémer. En essence, Je ne suis pas un agneau, mais un lion. Personne n’ose M’offenser et quiconque offensera, Je le punirai immédiatement de mort, sans aucun sentiment du tout !

Extrait de « Chapitre 120 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

16. Je suis un feu dévorant, et Je ne tolère pas l’offense parce que les humains ont tous été créés par Moi. Que Je dise ou fasse quoi que ce soit, ils doivent obéir, et ne pas se rebeller. Les gens n’ont pas le droit de s’immiscer dans Mon œuvre, et ils sont encore moins qualifiés pour analyser ce qui est bien ou mal dans Mon œuvre et dans Mes paroles. Je suis le Seigneur de la création et les êtres créés devraient réaliser tout ce que J’exige avec un cœur de révérence pour Moi ; ils ne devraient pas essayer de raisonner avec Moi, et ils ne devraient surtout pas résister. Avec Mon autorité, Je gouverne Mon peuple, et tous ceux qui font partie de Ma création devraient se soumettre à Mon autorité. Même si aujourd’hui, vous êtes audacieux et présomptueux devant Moi, désobéissez aux paroles par lesquelles Je vous enseigne, et ne connaissez pas la peur, Je fais seulement face à votre rébellion avec la tolérance ; Je ne perdrai pas Mon sang-froid ni influerai sur Mon œuvre parce que de minuscules et infimes vermisseaux ont retourné la terre dans le tas de fumier. Je tolère l’existence continuelle de tout ce que Je déteste et de toutes les choses que J’abhorre pour la volonté de Mon Père, jusqu’à ce que Mes déclarations soient terminées, jusqu’à Mon dernier instant.

Extrait de « Quand les feuilles mortes retourneront à leurs racines, tu regretteras tout le mal que tu as fait », dans La Parole apparaît dans la chair

17. Ma miséricorde est pour ceux qui M’aiment et qui renoncent à eux-mêmes. Et la punition infligée au méchant est justement la preuve de Mon tempérament juste et, beaucoup plus, le témoignage de Ma colère. Quand sonnera l’heure de la catastrophe, la famine et la peste frapperont tous ceux qui s’opposent à Moi et ils pleureront. Tous ceux qui ont commis tout genre de méchanceté, mais qui M’ont suivi pendant de nombreuses années, n’échapperont pas aux conséquences de leurs péchés ; ils vivront eux aussi dans un état constant de panique et de peur en plongeant dans une catastrophe presque sans précédent à travers des millions d’années. Et ceux parmi Mes disciples qui n’auront été fidèles qu’à Moi se réjouiront et applaudiront Ma puissance. Ils expérimenteront une satisfaction ineffable et vivront dans une joie que jamais Je n’ai accordée à l’humanité. Car J’attache du prix aux bonnes actions des hommes et déteste leurs mauvaises actions. Depuis que J’ai commencé à diriger l’humanité, J’ai toujours rêvé d’un groupe d’hommes qui soient d’un même esprit avec Moi. Je n’ai jamais oublié ceux qui ne sont pas d’un même esprit avec Moi ; Je les ai détestés dans Mon cœur, attendant juste l’opportunité de leur accorder Ma rétribution, ce qu’il Me sera agréable de voir. Mon jour est enfin arrivé aujourd’hui et Je n’ai plus besoin d’attendre !

Extrait de « Tu dois préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

18. Puisque tu as déjà décidé de Me servir, Je ne t’abandonnerai pas. Je suis un Dieu qui hait le mal et Je suis un Dieu qui est jaloux de l’homme. Puisque tu as déjà placé tes paroles sur l’autel, Je ne tolérerai pas que tu t’évades sous Mes propres yeux, et Je ne tolérerai pas que tu serves deux maîtres. Penses-tu que tu pourrais avoir un autre amour après avoir placé tes paroles sur Mon autel, après les avoir placées devant Mes yeux ? Comment pourrais-Je permettre aux gens de Me ridiculiser de cette façon ? Penses-tu que tu pourrais faire des vœux nonchalamment, Me faire des serments avec ta langue ? Comment pourrais-tu faire des serments à Mon trône, le Très Haut ? Pensais-tu que tes serments fussent déjà périmés ? Je vous le dis, même si vos chairs sont périmées, vos serments ne peuvent pas être périmés. À la fin, Je vous condamnerai en Me basant sur vos serments. Pourtant, vous pensez que vous pouvez placer vos paroles devant Moi pour M’affronter, et que votre cœur peut servir les esprits impurs et les esprits méchants. Comment Ma colère pourrait-elle tolérer ces chiens et cochons de gens qui Me trompent ? Je dois exécuter Mes décrets administratifs et récupérer des mains des esprits impurs tous ces gens pieux, guindés, qui croient en Moi pour Me « servir » résolument, pour être Mon bœuf, être Mon cheval et être à la merci de Mon abattage. Je vais te faire reprendre ta détermination précédente et Me servir encore une fois. Je ne tolérerai pas qu’une créature Me trompe. Pensais-tu que tu pouvais simplement Me faire des demandes gratuitement et Me mentir gratuitement ? Pensais-tu que Je n’avais pas entendu ou vu tes paroles et tes actes ? Comment tes paroles et tes actes pourraient-ils ne pas être sous Ma considération ? Comment pourrais-Je permettre aux gens de Me duper de cette façon ?

Extrait de « Votre caractère est si abject ! », dans La Parole apparaît dans la chair

19. Quand les anges jouent de la musique en louange pour Moi, cela ne peut qu’éveiller Ma sympathie pour l’homme. Aussitôt, Mon cœur est rempli de tristesse, et il est impossible de Me débarrasser de cette émotion douloureuse. Dans les joies et les peines de notre séparation puis de notre réunion, l’homme et Moi sommes incapables d’échanger nos sentiments. Séparés au ciel là-haut et sur la terre ici-bas, nous sommes incapables de nous rencontrer régulièrement. Qui est capable de se libérer de la nostalgie des sentiments du passé ? Qui est capable de cesser de se remémorer le passé ? Qui n’espérerait pas le maintien des bons sentiments du passé ? Qui n’aspirerait pas à Mon retour ? Qui ne désirerait pas Ma réunion avec l’homme ? Mon cœur est profondément troublé et l’esprit de l’homme est profondément inquiet. Bien que nous soyons semblables en esprit, nous ne pouvons pas être souvent ensemble et nous ne pouvons pas nous voir souvent. Ainsi, la vie de l’humanité tout entière est remplie de chagrin et manque de vitalité, car les gens ont toujours langui après Moi. C’est comme s’ils étaient des objets rejetés du ciel ; ils crient Mon nom sur la terre, élevant leur regard vers Moi depuis le sol, mais comment peuvent-ils échapper à la gueule du loup vorace ? Comment peuvent-ils se libérer de sa menace et de sa tentation ? Comment les êtres humains pourraient-ils ne pas se sacrifier par obéissance aux arrangements de Mon plan ? Quand ils Me supplient bruyamment, Je détourne Mon visage, Je ne peux plus endurer d’observer ; cependant, comment ne pas entendre leurs cris larmoyants ? Je vais corriger les injustices du monde humain. Je vais faire Mon œuvre de Mes propres mains dans le monde entier, interdisant à Satan de nuire de nouveau à Mon peuple, interdisant aux ennemis de faire ce qu’ils veulent de nouveau. Je vais devenir Roi sur la terre et y déménager Mon trône, obligeant tous Mes ennemis à se jeter au sol et à confesser leurs crimes devant Moi. Il y a de la colère mêlée à Ma tristesse, Je vais fouler tout l’univers à plat, n’épargnant personne et semant la terreur dans le cœur de Mes ennemis. Je vais réduire la terre entière en ruines et faire tomber Mes ennemis dans ces ruines afin que désormais ils ne puissent plus corrompre l’humanité. Mon plan est déjà fixé et personne, peu importe qui, ne sera en mesure de le changer. Alors que J’erre en pompe majestueuse au-dessus de l’univers, toute l’humanité sera renouvelée et tout sera ravivé. Les hommes ne pleureront plus et ne crieront plus vers Moi pour demander de l’aide. Alors Mon cœur se réjouira et le peuple reviendra à Moi dans la célébration. L’univers entier, du plus haut au plus bas, frémira de liesse…

Extrait de « Chapitre 27 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

20. Dans la vaste étendue du monde, d’innombrables changements se sont produits : les océans embourbent les champs, les champs inondent les océans, encore et encore. À l’exception de Celui qui règne sur toutes les choses dans l’univers, personne n’est capable de conduire et de guider cette espèce humaine. Il n’y a pas un être puissant qui travaille ou réalise des préparatifs pour cette espèce humaine, et encore moins y a-t-il quelqu’un qui soit capable de conduire cette espèce humaine vers la destination de la lumière et de la libérer des injustices terrestres. Dieu Se lamente de l’avenir de l’humanité, la chute de l’humanité L’afflige et Il souffre de voir que l’humanité avance, pas à pas, vers le déclin et le chemin de non-retour. Une humanité qui a brisé le cœur de Dieu et L’a renié pour chercher le mal : quelqu’un n’a-t-il jamais pensé à la direction vers laquelle une telle humanité s’oriente ? C’est précisément pour cette raison que personne ne sent la colère de Dieu, que personne ne cherche un moyen de plaire à Dieu ni n’essaie de se rapprocher de Dieu, et de plus, personne ne cherche à comprendre le chagrin et la douleur de Dieu. Même après avoir entendu la voix de Dieu, l’homme continue son propre chemin, persiste à s’éloigner de Dieu, évitant la grâce et les soins de Dieu et ignorant Sa vérité, préférant se vendre à Satan, l’ennemi de Dieu. Et qui n’a jamais réfléchi – si l’homme persistait dans son entêtement – à la manière dont Dieu agira envers cette humanité qui L’a renvoyé sans aucune considération ? Personne ne sait que les rappels et les exhortations répétés de Dieu viennent du fait qu’Il tient dans Ses mains une calamité sans précédent qu’Il a préparée, une calamité qui sera insupportable pour la chair et l’âme de l’homme. Cette calamité n’est pas seulement un châtiment de la chair, mais aussi de l’âme. Tu dois savoir ceci : quand le plan de Dieu échoue et quand Ses rappels et Ses exhortations ne suscitent aucune réponse, quel type de colère va-t-Il libérer ? Cela ne ressemblera à rien qui ait été connu ou entendu jusqu’ici par aucun être créé. Je dirais donc que cette calamité est sans précédent et ne se répétera jamais. C’est parce que c’est le plan de Dieu de créer l’humanité cette fois seulement et de sauver l’humanité cette fois seulement. C’est la première fois et c’est aussi la dernière. Par conséquent, personne ne peut comprendre les intentions laborieuses et l’attente fervente avec lesquelles Dieu sauve l’humanité cette fois.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

21. Je l’ai déjà dit : Je suis un Dieu sage. J’utilise Mon humanité normale pour révéler tous les gens et le comportement satanique, exposer ceux qui ont de mauvaises intentions, ceux qui agissent d’une façon devant les autres et d’une autre derrière leur dos, ceux qui Me résistent, ceux qui Me sont infidèles, ceux qui convoitent l’argent, ceux qui ne tiennent pas compte de Mon fardeau, ceux qui se livrent à la tromperie et à la malhonnêteté avec leurs frères et sœurs, ceux qui parlent avec de beaux discours pour réjouir les gens, et ceux qui ne peuvent collaborer unanimement de cœur et d’esprit avec leurs frères et sœurs. Tellement de gens, à cause de Mon humanité normale, Me résistent secrètement et se livrent à la tromperie et à la malhonnêteté, supposant que Mon humanité normale ne le sait pas. Et tellement de gens accordent une attention particulière à Mon humanité normale, Me donnant de bonnes choses à manger et à boire, Me servant comme des serviteurs et M’ouvrant leur cœur, tout en agissant complètement différemment derrière Mon dos. Humains aveugles ! Vous ne Me connaissez tout simplement pas, le Dieu qui regarde profondément dans le cœur de l’homme. Tu ne Me connais toujours pas, même encore maintenant ; tu penses toujours que Je ne suis pas conscient de ce que tu mijotes. Penses-y : combien de personnes se sont ruinées à cause de Mon humanité normale ? Réveille-toi ! Ne Me trompe plus. Tu dois placer toute ta conduite et ton comportement devant Moi, chacune de tes paroles et de tes actions, et en accepter Mon inspection.

Extrait de « Chapitre 76 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

22. Dans Mon plan, Satan a toujours été à Mes trousses et, comme le faire-valoir de Ma sagesse, a toujours essayé de trouver des moyens pour perturber Mon plan original. Mais pourrais-Je succomber à ses complots trompeurs ? Tous dans le ciel et sur la terre Me servent. Les complots trompeurs de Satan pourraient-ils être différents ? C’est précisément l’intersection de Ma sagesse, c’est précisément ce qui est merveilleux dans Mes actes et c’est le principe par lequel Mon plan de gestion entier est exécuté. Pendant le temps de la construction du règne, Je n’évite toujours pas les complots trompeurs de Satan, mais continue à faire l’œuvre que Je dois faire. Parmi toutes les choses dans l’univers, J’ai choisi les actions de Satan comme Mon faire-valoir. N’est-ce pas Ma sagesse ? N’est-ce pas précisément ce qui est merveilleux au sujet de Mon œuvre ?

Extrait de « Chapitre 8 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

23. Quand Je commence officiellement Mon œuvre, tous les gens se déplacent comme Je me déplace, de sorte que les gens à travers l’univers s’occupent en phase avec Moi, il y a de la « jubilation » à travers l’univers et l’homme est stimulé par Moi. En conséquence, le grand dragon rouge lui-même est fouetté dans un état de frénésie et de confusion par Moi et sert Mon œuvre et, malgré qu’il soit réticent, il est incapable de suivre ses propres désirs, ce qui ne lui laisse aucun autre choix que de se soumettre à Mon contrôle. Dans tous Mes plans, le grand dragon rouge est Mon faire-valoir, Mon ennemi et aussi Mon serviteur ; en tant que tel, Je n’ai jamais relâché Mes « exigences » pour lui. Par conséquent, la dernière étape de l’œuvre de Mon incarnation est accomplie dans sa maison. De cette façon, le grand dragon rouge est plus apte à faire convenablement du service pour Moi, ce par quoi Je le conquerrai et finirai Mon plan.

Extrait de « Chapitre 29 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

24. Je suis le commencement et Je suis la fin. Je suis le seul vrai Dieu ressuscité et complet. Je prononce Mes paroles devant vous et vous devez croire fermement ce que Je dis. Le ciel et la terre peuvent passer, mais pas une lettre ou un seul trait de lettre de ce que Je dis ne passera jamais. Souvenez-vous de cela ! Souvenez-vous de cela ! Une fois que J’ai parlé, aucune parole n’a jamais été reprise et chaque parole sera accomplie.

Extrait de « Chapitre 53 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

25. Ce que J’ai dit doit être pris en compte, ce qui est pris en compte doit être accompli et personne ne peut le changer ; c’est absolu. Que ce soit ce que J’ai dit dans le passé ou ce que Je dirai dans l’avenir, tout s’accomplira et toute l’humanité le verra. Cela est le principe qui soutient l’œuvre de Mes paroles. […] De tout ce qui se produit dans l’univers, il n’y a aucun domaine où Je n’ai pas le dernier mot. Qu’est-ce qui existe sans être dans Mes mains ? Tout ce que je dis passe et, dans l’humanité, qui peut changer Ma pensée ? Serait-il possible que ce soit l’alliance que J’ai établie sur la terre ? Rien ne peut entraver Mon plan ; Je suis tout aussi présent dans Mon œuvre que dans le plan de Ma gestion. Quel est cet homme qui peut interférer ? N’est-ce pas Moi qui ai personnellement fait ces arrangements ? L’entrée dans cette situation aujourd’hui ne s’écarte pas de Mon plan ou de ce que Je prévoyais ; cela a été tout déterminé par Moi il y a longtemps. Qui parmi vous peut imaginer Mon plan pour cette étape ? Mon peuple écoutera Ma voix et chacun de ceux qui M’aiment vraiment retournera devant Mon trône.

Extrait de « Chapitre 1 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

26. Nous croyons qu’aucun pays ou pouvoir ne pourra se dresser sur le chemin de l’œuvre que Dieu souhaite accomplir. Ceux qui entravent Son œuvre, résistent à Sa parole, perturbent et altèrent Son plan seront finalement punis par Lui. Celui qui défie l’œuvre de Dieu sera envoyé en enfer ; tout pays qui défie l’œuvre de Dieu sera détruit ; toute nation qui s’élève pour s’opposer à l’œuvre de Dieu sera exterminée de cette terre et cessera d’exister.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair

27. Tout sera accompli par Mes paroles ; aucun homme ne peut participer, aucun homme ne peut faire le travail que Je vais réaliser. Je vais nettoyer l’air sur toute la terre et éliminer toute trace des démons sur la terre. J’ai déjà commencé et Je vais amorcer la première étape de Mon travail de châtiment dans la demeure du grand dragon rouge. Ainsi, on peut voir que Mon châtiment est arrivé dans tout l’univers, et que le grand dragon rouge et toutes sortes d’esprits impurs seront impuissants à échapper à Mon châtiment, car Je veille sur toute la terre. Quand Mon travail sur terre sera terminé, c’est-à-dire quand l’ère du jugement arrivera à son terme, Je châtierai le grand dragon rouge formellement. Mon peuple verra Mon juste châtiment du grand dragon rouge, fera jaillir la louange à cause de Ma justice et à jamais exaltera Mon saint nom à cause de Ma justice. Ensuite, vous accomplirez formellement votre devoir et proclamerez formellement Mes éloges sur toute la terre, pour toujours et à jamais !

Extrait de « Chapitre 28 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

28. Lorsque l’heure du salut vers le règne sonne – ce qui correspond aussi à l’heure où les sept tonnerres grondent –, ce bruit bouleverse le ciel et la terre, ébranlant l’empyrée et provoquant des secousses dans le cœur de tous les êtres humains. Un hymne du règne se lève cérémonieusement dans la nation du grand dragon rouge, prouvant que J’ai détruit la nation du grand dragon rouge, puis ai établi Mon règne. Plus important encore, Mon règne est établi sur terre. À cet instant, Je commence à envoyer Mes anges vers tous les pays du monde afin qu’ils puissent conduire en bons bergers Mes fils, Mon peuple ; c’est également dans le but de répondre aux exigences de la prochaine étape de Mon œuvre. Mais Je vais personnellement à l’endroit où le grand dragon rouge gît enroulé sur lui-même, pour le combattre. Et quand toute l’humanité en vient à Me connaître dans la chair, et qu’elle est capable de voir Mes œuvres dans la chair, alors l’antre du grand dragon rouge sera réduit en cendres et disparaîtra sans laisser de trace.

Extrait de « Chapitre 10 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

29. Une fois que les hommes auront tous été rendus complets et que toutes les nations de la terre seront devenues le royaume de Christ, ce sera alors le moment où les sept tonnerres gronderont. Le jour en cours est un pas en avant vers cette étape, la charge a été déclenchée pour le temps à venir. C’est le plan de Dieu ; il sera réalisé dans un futur proche. Cependant, Dieu a déjà accompli tout ce qu’Il a dit. Ainsi, il est clair que les nations de la terre ne sont que des châteaux de sable tremblant à l’approche de la marée haute : le dernier jour est imminent et le grand dragon rouge s’effondrera sous la parole de Dieu. Pour veiller à ce que le plan de Dieu soit réalisé avec succès, les anges du ciel sont descendus sur la terre, faisant tout leur possible pour satisfaire Dieu. Le Dieu incarné Lui-même S’est lancé sur le champ de bataille pour mener la guerre à l’ennemi. Partout où l’incarnation apparaît, l’ennemi est détruit. La Chine est annihilée en premier, dévastée par la main de Dieu. Dieu n’a absolument aucune pitié pour la Chine.

Extrait de « Chapitre 10 » d’Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

30. Je règne dans le royaume et, de plus, Je règne dans tout l’univers ; Je suis à la fois le Roi du royaume et le Chef de l’univers. À partir de ce moment, Je rassemblerai tous ceux qui ne sont pas les élus et commencerai Mon œuvre parmi les païens, et J’annoncerai Mes décrets administratifs à tout l’univers afin que Je puisse entreprendre avec succès la prochaine étape de Mon œuvre. J’emploierai le châtiment pour diffuser Mon œuvre parmi les païens, c’est-à-dire que J’emploierai la force contre tous ceux qui sont païens. Naturellement, cette œuvre sera réalisée en même temps que Mon œuvre parmi les élus. Le jour où Mon peuple dominera et exercera le pouvoir sur la terre sera aussi le jour où toutes les personnes sur la terre auront été conquises et, de plus, ce sera le temps où Je me reposerai, et c’est seulement à ce moment-là que J’apparaitrai à tous ceux qui ont été conquis. J’apparais au saint royaume et Je me cache des terres de souillure. Tous ceux qui ont été conquis et sont devenus obéissants devant Moi sont capables de voir Ma face de leurs propres yeux et sont capables d’entendre Ma voix de leurs propres oreilles. C’est la bénédiction de ceux qui sont nés au cours des derniers jours, c’est la bénédiction prédestinée par Moi et cela est inaltérable par n’importe quel homme.

Extrait de « Chapitre 29 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

31. Le monde est en train de tomber ! Babylone est paralysée ! Le monde religieux, comment pourrait-il échapper à la destruction par Mon autorité sur la terre ? Qui ose encore Me désobéir et s’opposer à Moi ? Les scribes ? Tous les responsables religieux ? Les dirigeants et les autorités sur terre ? Les anges ? Qui ne célèbre pas la perfection et la plénitude de Mon corps ? Parmi tous les peuples, qui ne chante pas sans cesse Mes louanges, qui n’est pas toujours joyeux ? Je vis dans la terre du repaire du grand dragon rouge, mais cela ne Me fait pas trembler de peur ou fuir, car tout son peuple a déjà commencé à le détester. Jamais aucun « devoir » de quoi que ce soit n’a été accompli devant le dragon ; au lieu de cela, toutes les choses agissent comme bon leur semble, choisissant l’itinéraire qui leur convient le mieux. Comment les pays de la terre pourraient-ils échapper à la perdition ? Comment les pays de la terre ne pourraient-ils ne pas tomber ?

Extrait de « Chapitre 22 » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

32. Mon œuvre finale n’est pas seulement accomplie pour punir l’homme, mais aussi pour préparer la destination de l’homme. Encore plus, c’est pour recevoir la reconnaissance de tous pour tout ce que J’ai fait. Je veux que chaque homme voie que tout ce que J’ai fait est juste et que tout ce que J’ai fait est une expression de Mon tempérament ; ce n’est pas l’action de l’homme, encore moins la nature, qui a créé l’humanité. Au contraire, c’est Moi qui nourris tout être vivant dans la création. Sans Mon existence, l’humanité ne peut que périr et souffrir de l’invasion des catastrophes. Aucun être humain ne verra plus jamais ni le beau soleil et la belle lune ni le monde verdoyant ; l’humanité ne connaîtra que la nuit glaciale et l’inexorable vallée de l’ombre de la mort. Je suis le seul salut de l’humanité. Je suis le seul espoir de l’humanité et, bien plus, Je suis Celui sur qui repose l’existence de toute l’humanité. Sans Moi, l’humanité s’immobilisera immédiatement. Sans Moi, l’humanité subira les catastrophes et sera piétinée par tout genre de fantômes, bien que personne ne prête attention à Moi.

Extrait de « Tu dois préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination », dans La Parole apparaît dans la chair

33. Quand Je reviendrai, les nations auront déjà été divisées selon les frontières établies par Mes flammes brûlantes. À ce moment-là, Je Me manifesterai de nouveau aux hommes comme le soleil brûlant, Me montrant ouvertement à eux comme l’image du Saint qu’ils n’ont jamais vu, marchant parmi les nations innombrables, comme Moi, l’Éternel, Je marchais jadis parmi les tribus juives. Dès lors, Je conduirai les humains dans leur vie sur la terre. Là ils verront sûrement Ma gloire et ils verront certainement une colonne de nuée dans le ciel pour les conduire dans leur vie, car J’apparaîtrai dans des lieux saints. L’homme verra Mon jour de justice, et aussi Ma manifestation glorieuse. Cela arrivera quand Je régnerai sur toute la terre et que J’amènerai Mes nombreux fils dans la gloire. Partout sur la terre, les hommes se prosterneront et Mon tabernacle sera fermement érigé au milieu de l’humanité sur le rocher de l’œuvre que Je réalise aujourd’hui. Les hommes Me serviront aussi dans le temple. L’autel couvert de choses souillées et répugnantes, Je l’écraserai en pièces et le reconstruirai. Les agneaux et les veaux nouveau-nés seront empilés sur l’autel sacré. Je détruirai le temple d’aujourd’hui et en construirai un nouveau. Le temple qui se dresse maintenant, plein de gens abominables, s’effondrera et celui que Je construirai sera rempli de serviteurs qui Me seront fidèles. Ils se lèveront de nouveau et Me serviront pour la gloire de Mon temple. Vous verrez sûrement le jour où Je recevrai une grande gloire, et vous verrez sûrement aussi le jour où Je détruirai le temple et en construirai un nouveau. De plus, vous verrez sûrement le jour de la venue de Mon tabernacle dans le monde des hommes. Comme Je démolis le temple, ainsi J’apporterai Mon tabernacle dans le monde des hommes ; ce sera comme lorsque les gens Me verront descendre. Après que J’aurai écrasé toutes les nations, Je les rassemblerai de nouveau, dès lors construisant Mon temple et dressant Mon autel afin que tous M’offrent des sacrifices, Me servent dans Mon temple et se dévouent fidèlement à Mon œuvre dans les nations païennes. Ils seront les Israélites de nos jours en quelque sorte, revêtus d’une robe et d’une couronne sacerdotales, avec Ma gloire, l’Éternel, au milieu d’eux, et Ma majesté planant au-dessus d’eux et demeurant avec eux. Mon œuvre dans les nations païennes sera également exécutée de la même manière. Comme a été Mon œuvre en Israël, telle sera Mon œuvre dans les nations païennes, parce que J’agrandirai Mon œuvre en Israël et la répandrai aux nations des païens.

Extrait de « L’œuvre d’évangélisation est aussi une œuvre pour sauver l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

34. Le peuple M’acclame, le peuple Me loue ; toutes les bouches prononcent le nom du seul vrai Dieu, tout le peuple lève les yeux pour contempler Mes actes. Le royaume descend sur terre ; Ma personne est pleine de richesse et d’abondance. Qui ne s’en réjouirait pas ? Qui ne danserait pas de joie pour cela ? Oh, Sion ! Lève ta bannière triomphante pour Me célébrer ! Chante ton chant triomphal de victoire et propage Mon saint nom ! Toutes les créations sur la terre ! Purifiez-vous maintenant pour que vous puissiez devenir des offrandes pour Moi ! Constellations d’étoiles dans le ciel ! Retournez maintenant à vos places et montrez Ma grandeur dans le firmament ! J’écoute les voix du peuple sur la terre qui répandent leur amour infini et leur révérence pour Moi par le chant ! En ce jour, comme toutes les créations reviennent à la vie, Je descends visiter le monde des hommes. À ce moment critique, toutes les fleurs s’épanouissent de façon débridée, les oiseaux chantent d’une seule et même voix, toute chose palpite de joie ! En entendant le salut du royaume, le royaume de Satan s’effondre, détruit par le tonnerre de l’hymne du royaume. Et il ne se relèvera jamais !

Qui sur terre ose se lever et résister ? Alors que Je descends sur terre, J’apporte le feu, J’apporte la colère, J’apporte tous types de désastres. Les royaumes terrestres sont maintenant Mon royaume ! Dans les cieux, les nuages dévalent et gonflent ; sous le ciel, les lacs et les rivières déferlent en produisant une émouvante mélodie. Les animaux qui se reposaient sortent de leur tanière et Je réveille tous les peuples qui sommeillaient. Le jour qu’attendaient les innombrables peuples est enfin arrivé ! Ils M’offrent les plus beaux chants !

Extrait de « Hymne du royaume » des Paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

35. Le chemin de la vie n’est pas quelque chose qui peut être possédé par tout le monde, il n’est pas non plus facilement accessible par tous. C’est parce que la vie ne peut venir que de Dieu ; en d’autres termes, seul Dieu Lui-même possède l’essence de la vie ; il n’y a pas de chemin de vie sans Dieu Lui-même et ainsi, seul Dieu est la source de la vie, et la source intarissable de l’eau vive de vie. Depuis qu’Il a créé le monde, Dieu a fait beaucoup de travail impliquant la vitalité de la vie, a fait beaucoup de travail qui apporte la vie à l’homme et a payé le prix fort pour que l’homme acquière la vie, car Dieu Lui-même est la vie éternelle, et Dieu Lui-même est le chemin par lequel l’homme est ressuscité. Dieu n’est jamais absent du cœur de l’homme et vit parmi les hommes en tout temps. Il est resté la force motrice de la vie de l’homme, le fondement de l’existence de l’homme et un gisement riche pour l’existence de l’homme après sa naissance. Il fait renaître l’homme et Lui permet de vivre obstinément dans chacun de ses rôles. Grâce à Sa puissance et à Son vitalisme inextinguible, l’homme a vécu de génération en génération, au cours desquelles la puissance de la vie de Dieu a été le pilier de l’existence de l’homme, et pour laquelle Dieu a payé un prix qu’aucun homme ordinaire n’a jamais payé. Le vitalisme de Dieu peut prévaloir sur toute puissance ; en outre, il dépasse tout pouvoir. Sa vie est éternelle, Sa puissance extraordinaire, et Son vitalisme n’est pas facilement englouti par une créature ou une force ennemie, quelles qu’elles soient. Le vitalisme de Dieu existe et brille de Son grand éclat, quel que soit le temps ou le lieu. La vie de Dieu demeure éternellement inchangée à travers les bouleversements du ciel et de la terre. Toutes les choses passent, mais la vie de Dieu ne passe pas, car Dieu est la source de l’existence de toutes choses et la racine de leur existence. La vie de l’homme provient de Dieu, le ciel existe grâce à Dieu et l’existence de la terre provient de la puissance de la vie de Dieu. Aucun objet qui possède la vitalité ne peut transcender la souveraineté de Dieu, et aucune chose, aussi vigoureuse qu’elle soit, ne peut sortir de la portée de l’autorité de Dieu. De cette façon, qui que l’on soit, chacun doit se soumettre à la domination de Dieu, tout le monde doit vivre sous le commandement de Dieu, et personne ne peut échapper à Son contrôle.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

36. Combien de créatures vivent et se reproduisent dans la vaste étendue de l’univers, en suivant continuellement la loi de la vie, en respectant une règle constante. Ceux qui meurent emportent avec eux les histoires des vivants et ceux qui vivent répètent la même histoire tragique de ceux qui sont morts. Et donc, l’humanité ne peut s’empêcher de se demander : pourquoi vivons-nous ? Et pourquoi devons-nous mourir ? Qui est aux commandes de ce monde ? Et qui a créé cette humanité ? L’homme a-t-il vraiment été créé par Dame Nature ? L’humanité est-elle vraiment au contrôle de son propre destin ?… Pendant des milliers d’années, l’humanité s’est inlassablement posé ces questions. Malheureusement, plus l’humanité est devenue obsédée par ces questions, plus sa soif pour la science s’est faite pressante. La science offre une gratification brève et une jouissance temporaire pour la chair, mais elle est loin d’être suffisante pour libérer l’humanité de l’isolement, de la solitude, de la terreur et de l’impuissance à peine dissimulées au plus profond de son âme. L’humanité utilise simplement les connaissances scientifiques que l’œil nu peut voir et que le cerveau peut comprendre pour anesthésier son cœur, pourtant cela ne peut empêcher les hommes d’explorer les mystères. L’humanité ne sait pas qui est le Souverain de toutes les choses dans l’univers, et encore moins connaît-elle le commencement et l’avenir de l’humanité. L’humanité vit seulement, nécessairement, dans le cadre de cette loi. Nul ne peut y échapper, et nul ne peut le changer, car il n’y en a, entre toutes les choses et dans les cieux, qu’Un seul, d’éternité en éternité, qui détient la souveraineté sur tout. Il est Celui qui n’a jamais été vu par l’homme, Celui que l’humanité n’a jamais connu et qui n’a jamais cru en Son existence, pourtant Il est Celui qui a insufflé le souffle aux ancêtres de l’humanité et a donné la vie à l’humanité. Il est Celui qui pourvoit aux besoins de l’humanité et la nourrit pour son existence, et qui guide l’humanité jusqu’à nos jours. De plus, c’est de Lui et de Lui seul que dépend la survie de l’humanité. Il détient la souveraineté sur toutes les choses et régit tous les êtres vivants de l’univers. Il commande les quatre saisons, et c’est Lui qui fait venir le vent, le gel, la neige et la pluie. Il donne à l’humanité le soleil et provoque la tombée de la nuit. C’est Lui qui a conçu les cieux et la terre, mettant à la disposition de l’homme les montagnes, les lacs et les rivières et tous les êtres vivants qui s’y trouvent. Son action est partout, Sa puissance est partout, Sa sagesse est partout et Son autorité est partout. Chacune de ces lois et de ces règles est l’incarnation de Son action, et chacune d’elles révèle Sa sagesse et Son autorité. Qui peut se dispenser de Sa souveraineté ? Et qui peut se décharger de Ses desseins ? Toutes les choses existent sous Son regard et, de plus, toutes les choses vivent sous Sa souveraineté. Par Son action et Sa puissance, l’humanité n’a pas d’autre choix que de reconnaitre le fait qu’Il existe réellement et qu’Il détient la souveraineté sur toutes les choses. Aucune autre chose en dehors de Lui ne peut commander l’univers, encore moins pourvoir sans cesse aux besoins de cette humanité. Indépendamment du fait que tu sois capable de reconnaitre l’action de Dieu, et quelle que soit ta croyance en l’existence de Dieu, il ne fait aucun doute que ton destin réside dans l’ordination de Dieu et il ne fait aucun doute que Dieu aura toujours la souveraineté sur toutes les choses. Son existence et Son autorité ne sont pas fondées sur le fait qu’elles peuvent être, ou non, reconnues et comprises par l’homme. Lui seul connaît le passé, le présent et l’avenir de l’homme, et Lui seul peut déterminer le sort de l’humanité. Que tu sois capable ou non d’accepter cette réalité, il n’en demeure pas moins que, très bientôt, l’humanité témoignera de tout cela de ses propres yeux, et c’est ce fait que Dieu va bientôt mettre en œuvre. L’homme vit et meurt sous les yeux de Dieu. L’homme vit pour la gestion de Dieu et quand ses yeux se ferment pour la dernière fois, c’est aussi pour cette même gestion. Continuellement, l’homme va et vient, d’un côté à l’autre. Tout cela, sans exception, fait partie de la souveraineté et des desseins de Dieu. La gestion de Dieu va toujours de l’avant et n’a jamais cessé. Il fera en sorte que l’humanité prenne conscience de Son existence, qu’elle ait confiance en Sa souveraineté, qu’elle voit Ses actes et qu’elle retourne à Son royaume. C’est Son plan et c’est l’œuvre qu’Il accomplit depuis des milliers d’années.

Extrait de « L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

37. Le tempérament de Dieu est un sujet qui semble très abstrait pour tout le monde et qui, de plus, n’est pas facile à accepter par tous, car Son tempérament est différent de la personnalité d’un être humain. Dieu aussi a Ses propres manifestations de joie, de colère, de tristesse et de bonheur, mais ces émotions diffèrent de celles de l’homme. Dieu est ce qu’Il est et Il a ce qu’Il a. Tout ce qu’Il exprime et révèle sont des représentations de Son essence et de Son identité. Ce qu’Il est et ce qu’Il a, ainsi que Son essence et Son identité, sont des choses qui ne peuvent être remplacées par aucun homme. Son tempérament englobe Son amour pour l’humanité, la consolation de l’humanité, la haine de l’humanité et, plus encore, une compréhension approfondie de l’humanité. La personnalité de l’homme, cependant, peut être optimiste, vivante ou insensible. Le tempérament de Dieu appartient au Souverain de toutes les choses et des êtres vivants, au Seigneur de toute la création. Son tempérament représente l’honneur, la puissance, la noblesse, la grandeur, et surtout, la suprématie. Son tempérament est le symbole de l’autorité, le symbole de tout ce qui est juste, le symbole de tout ce qui est beau et bon. Plus que cela, c’est un symbole de Celui qui ne peut pas être[a] vaincu ou envahi par les ténèbres ni aucune force ennemie, ainsi qu’un symbole de Celui qui ne peut pas être offensé (Il ne tolérera pas non plus d’être offensé)[b] par un quelconque être créé. Son tempérament est le symbole de la puissance suprême. Aucune personne ou aucun groupe de personnes ne peuvent perturber Son œuvre ou Son tempérament ni n’en ont le droit. Mais la personnalité de l’homme n’est pas plus qu’un simple symbole de la légère supériorité de l’homme sur la bête. L’homme en lui-même n’a ni autorité, ni autonomie, ni capacité de transcender son être, mais il est en son essence celui qui bat en retraite, à la merci de toutes sortes de personnes, d’événements et de choses.

Extrait de « Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

38. Chaque phrase que J’ai prononcée contient le tempérament de Dieu en elle. Vous feriez bien de réfléchir attentivement à Mes paroles et vous en tirerez certainement grand profit. L’essence de Dieu est très difficile à saisir, mais J’ai confiance que vous ayez tous au moins une quelconque idée du tempérament de Dieu. J’espère alors que vous Me montrerez ce qui n’offense pas le tempérament de Dieu, et que vous le mettrez davantage en action. Alors Je serai rassuré. Par exemple, garde Dieu dans ton cœur en tout temps. Quand tu agis, que ce soit selon Ses paroles. Cherche Ses intentions en toutes choses, et abstiens-toi de faire ce qui ne respecte pas et déshonore Dieu. Encore moins devrais-tu reléguer Dieu au fond de ton esprit pour combler le vide futur dans ton cœur. Si tu fais cela, tu auras offensé le tempérament de Dieu. À nouveau, supposons que tu ne fasses jamais de remarques ou de plaintes blasphématoires contre Dieu pendant toute ta vie et, à nouveau, supposons que tu sois capable de t’acquitter correctement de tout ce qu’Il t’a confié et aussi de te soumettre à toutes Ses paroles pendant toute ta vie, alors tu auras évité de transgresser les décrets administratifs. Par exemple, si tu as déjà dit : « Pourquoi est-ce que je ne pense pas qu’Il soit Dieu ? », « Je pense que ces mots ne sont rien de plus qu’une illumination du Saint-Esprit », « À mon avis, tout ce que Dieu fait n’est pas nécessairement juste », « L’humanité de Dieu n’est pas supérieure à la mienne », « Les paroles de Dieu ne sont tout simplement pas crédibles », ou si tu as tenu d’autres remarques de jugement de ce genre, alors Je t’exhorte à confesser tes péchés et à te repentir plus souvent. Sinon, tu n’auras jamais la chance d’être pardonné, car tu n’offenses pas un homme, mais Dieu Lui-même. Tu peux croire que tu juges un homme, mais l’Esprit de Dieu ne le considère pas de cette façon. Ton manque de respect envers Sa chair équivaut à Lui manquer de respect. Cela étant ainsi, n’as-tu pas offensé le tempérament de Dieu ? Tu dois te rappeler que tout ce qui est fait par l’Esprit de Dieu est fait afin de protéger Son œuvre dans la chair et afin que cette œuvre soit bien faite. Si tu négliges cela, alors Je dis que tu es quelqu’un qui ne pourra jamais réussir à croire en Dieu. Puisque tu as provoqué la colère de Dieu, alors Il utilisera une punition appropriée pour te donner une leçon.

Extrait de « Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Notes de bas de page :

a. Le texte original dit : « c’est un symbole d’être incapable d’être ».

b. Le texte original dit : « ainsi qu’un symbole d’être incapable d’être offensé (et ne tolérant pas d’être offensé) ».

Précédent : Paroles classiques sur la relation entre chaque étape de l’œuvre de Dieu et le nom de Dieu

Suivant : (I) Paroles sur l’autorité de Dieu

Contenu connexe