L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

XI Paroles classiques sur l’entrée dans la réalité de la vérité

(XIII) Paroles sur la façon de poursuivre l’amour de Dieu

160. Il ne s’agit pas pour l’homme seulement de croire en l’essence de Dieu, mais aussi de l’aimer. Mais un grand nombre de croyants en Dieu sont incapables de découvrir ce « secret ». Les gens n’osent pas aimer Dieu ni n’essaient de L’aimer. Ils n’ont jamais découvert qu’il y a tant de choses aimables en Dieu. Ils n’ont jamais découvert que Dieu est le Dieu qui aime l’homme et qu’Il est le Dieu qui doit être aimé par l’homme. La tendresse de Dieu est exprimée dans Son œuvre : les gens peuvent découvrir Sa tendresse seulement quand ils expérimentent Son œuvre. Ils peuvent apprécier la tendresse de Dieu seulement dans leurs expériences réelles. Sans l’observer dans la vie réelle, personne ne peut découvrir la tendresse de Dieu. Il y a tellement à aimer au sujet de Dieu, mais les gens sont incapables de le découvrir sans réellement entrer en relation avec Lui. Autrement dit, si Dieu ne devenait chair, les gens seraient incapables de réellement entrer en relation avec Lui, et s’ils étaient incapables d’entrer réellement en relation avec Lui, ils ne pourraient pas expérimenter Son œuvre, et ainsi leur amour de Dieu serait souillé de beaucoup de fausseté et d’imagination. Aimer le Dieu qui est dans le ciel n’est pas aussi réel qu’aimer le Dieu qui est sur la terre, car la connaissance que les gens ont de Dieu qui est dans le ciel est fondée sur leurs imaginations, plutôt que sur ce qu’ils ont vu de leurs propres yeux et ce qu’ils ont personnellement expérimenté. Quand Dieu vient sur la terre, les gens peuvent voir Ses actes réels et Sa tendresse et ils peuvent voir complètement Son tempérament réel et normal. Cela est mille fois plus réel que la connaissance du Dieu qui est dans le ciel. Peu importe à quel point les gens aiment le Dieu dans le ciel, il n’y a rien de réel dans cet amour, et il est rempli d’idées humaines. Peu importe qu’ils aiment très peu le Dieu sur la terre, cet amour est réel ; même s’il n’y en a qu’un peu, il est encore réel. Dieu amène les gens à Le connaitre par une œuvre réelle, et par cette connaissance, Il gagne leur amour. C’est comme Pierre : s’il n’avait pas vécu avec Jésus, il lui aurait été impossible d’adorer Jésus. Ainsi également, sa loyauté envers Jésus était fondée sur sa relation avec Jésus. Pour amener l’homme à L’aimer, Dieu est venu parmi les hommes et Il vit avec les hommes, et tout ce qu’Il permet à l’homme de voir et d’expérimenter est la réalité de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », dans La Parole apparaît dans la chair

161. Aucune leçon n’est plus profonde que la leçon d’aimer Dieu, et on peut dire que la leçon que les gens apprennent de leur longue vie de foi est la manière d’aimer Dieu. Cela veut dire que si tu crois en Dieu, tu dois aimer Dieu. Si tu crois seulement en Dieu mais tu ne L’aimes pas, si tu n’as pas atteint la connaissance de Dieu et que tu n’as jamais aimé Dieu avec un véritable amour qui vient de l’intérieur de ton cœur, alors ta foi en Dieu est vaine ; si, dans ta foi en Dieu, tu n’aimes pas Dieu, alors tu vis en vain, et ta vie entière est la plus vile de toutes les vies. Si, pendant toute ta vie, tu n’as jamais aimé ou satisfait Dieu, alors, quelle est ta raison de vivre ? Et quelle est la raison de ta foi en Dieu ? N’est-ce pas un gaspillage d’efforts ? Cela veut dire que si les gens vont croire en Dieu et l’aimer, ils doivent payer un prix. Au lieu d’essayer d’agir d’une certaine manière à l’extérieur, ils devraient chercher une vraie idée dans les profondeurs de leur cœur. Si tu t’enthousiasmes pour le chant et la danse, mais que tu es incapable de mettre la vérité en pratique, peut-on dire que tu aimes Dieu ? Aimer Dieu exige la recherche de la volonté de Dieu en toutes choses, et que tu sondes profondément à l’intérieur quand quelque chose t’arrive, essayant de saisir la volonté de Dieu et essayant de voir quelle est la volonté de Dieu en la matière, ce qu’Il souhaite que tu atteignes, et comment tu devrais être soucieux de Sa volonté. Par exemple : quelque chose arrive et t’oblige à supporter des épreuves. À ce moment-là, tu devrais comprendre ce qu’est la volonté de Dieu et comment être soucieux de Sa volonté. Tu ne dois pas te satisfaire : en premier lieu, mets-toi de côté. Rien n’est plus abject que la chair. Tu dois chercher à satisfaire Dieu et tu dois accomplir ton devoir. Avec de telles pensées, Dieu t’apportera une illumination particulière dans cette affaire et ton cœur sera aussi réconforté.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

162. « L’amour », comme on l’appelle, est une émotion pure, sans défaut, où tu utilises ton cœur pour aimer, ressentir et être attentionné. Dans l’amour, il n’y a pas de condition, pas de barrière et pas de distance. Dans l’amour, il n’y a pas de suspicion, pas de tromperie et pas de ruse. Dans l’amour, il n’y a pas de distance et rien d’impur. Si tu aimes, alors tu ne tromperas pas, ne te plaindras pas, ne trahiras pas, ne te rebelleras pas, n’exigeras pas ni ne chercheras à recevoir quelque chose ou un certain montant. Si tu aimes, alors tu te sacrifieras et endureras les difficultés avec joie, et deviendras compatible avec Moi. Tu abandonneras tout pour Moi, tu abandonneras ta famille, ton avenir, ta jeunesse et ton mariage. Sinon, ton amour n’est pas de l’amour, mais une tromperie et une trahison !

Extrait de « Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus », dans La Parole apparaît dans la chair

163. Quand les hommes contactent Dieu avec leurs cœurs, quand leurs cœurs peuvent entièrement se tourner vers Lui, c’est la première étape de l’amour humain pour Dieu. Si tu veux aimer Dieu, tu dois d’abord pouvoir tourner ton cœur vers Lui. Que signifie tourner ton cœur vers Dieu ? C’est quand tout ce que tu poursuis dans ton cœur est dans le but d’aimer et de gagner Dieu, et cela montre que tu as complètement tourné ton cœur vers Dieu. Mis à part Dieu et Ses paroles, il n’y a presque rien d’autre dans ton cœur (famille, richesse, mari, femme, enfants ou autres choses). Même s’il y en a, elles ne peuvent pas occuper ton cœur, et tu ne penses même pas à tes perspectives d’avenir, mais tu ne poursuis que l’amour de Dieu. À ce moment-là, tu auras entièrement tourné ton cœur vers Dieu. Supposons que tu fasses encore des plans pour toi-même dans ton cœur et es toujours à la poursuite de ton propre avantage personnel, en pensant constamment : « Quand puis-je faire une petite demande à Dieu ? Quand ma famille deviendra-t-elle riche ? Comment puis-je avoir de beaux vêtements ?… » Si tu vis dans cet état, cela montre que ton cœur n’est pas entièrement tourné vers Dieu. Si tu n’as que les paroles de Dieu dans ton cœur et que tu peux prier Dieu et t’approcher de Lui en tout temps, comme s’Il était très proche de toi, comme si Dieu était en toi et que tu étais en Lui, si tu es dans ce genre d’état, cela signifie que ton cœur a été en présence de Dieu. Si tu pries Dieu et manges et bois Ses paroles tous les jours, réfléchis toujours au travail de l’Église, si tu as du respect pour la volonté de Dieu, utilises ton cœur pour L’aimer authentiquement et satisfaire Son cœur, alors ton cœur appartiendra à Dieu. Si ton cœur est occupé par un certain nombre d’autres choses, alors il est encore occupé par Satan et il ne s’est pas vraiment tourné vers Dieu. Lorsque le cœur des hommes s’est vraiment tourné vers Dieu, ils auront un amour authentique et spontané pour Lui et pourront considérer l’œuvre de Dieu. Bien qu’ils aient encore des états stupides et insensés, ils pourront avoir du respect pour les intérêts de la maison de Dieu, pour Son œuvre et pour un changement dans leur tempérament. Leur cœur sera tout à fait correct.

Extrait de « L’amour authentique pour Dieu est spontané », dans La Parole apparaît dans la chair

164. Tout ce qui arrive aux gens est quand Dieu a besoin qu’ils tiennent ferme dans leur témoignage en Sa faveur. Rien de majeur ne t’est arrivé jusqu’à ce moment et tu ne portes pas un grand témoignage, mais chaque détail de ta vie quotidienne se rapporte au témoignage en faveur de Dieu. Si tu peux gagner l’admiration de tes frères et sœurs, des membres de ta famille et de tous ceux qui t’entourent ; si, un jour, les non-croyants viennent et admirent tout ce que tu fais et voient que tout ce que Dieu fait est merveilleux, alors tu auras porté témoignage. Bien que tu n’aies aucune connaissance et que ta qualité soit de mauvaise qualité, grâce à Dieu qui te rend parfait, tu es en mesure de Le satisfaire et d’être soucieux de Sa volonté. D’autres verront le grand travail qu’Il a fait dans des gens du calibre le plus pauvre. Les gens en viennent à connaitre Dieu, deviennent des vainqueurs devant Satan et fidèles à Dieu dans une certaine mesure. Donc, personne ne sera plus solide que ce groupe de gens. Cela sera le plus grand témoignage. Bien que tu sois incapable de faire un grand travail, tu es en mesure de satisfaire Dieu. D’autres ne peuvent pas mettre leurs conceptions de côté, mais tu le peux ; d’autres ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu au cours de leurs expériences réelles, mais tu peux utiliser ta taille réelle et tes actions pour rembourser l’amour de Dieu et porter un témoignage retentissant en Sa faveur. Seulement cela compte comme aimer Dieu réellement.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

165. L’homme vit sous le linceul de l’influence de l’obscurité, enchaîné par l’influence de Satan, sans libération possible. Et le tempérament de l’homme, après le traitement subi par Satan, est de plus en plus corrompu. En d’autres termes, l’homme vit constamment selon son tempérament satanique corrompu, incapable d’aimer vraiment Dieu. Par conséquent, si l’homme désire aimer Dieu, il doit être dépouillé de sa présomption, sa suffisance, son arrogance, sa vanité et tout tempérament semblable qui fait partie de celui de Satan. Sinon, l’amour de l’homme est un amour impur, un amour de Satan, qui ne peut absolument pas recevoir l’approbation de Dieu. Si l’homme n’est pas directement perfectionné, traité, brisé, émondé, discipliné, châtié ou raffiné par le Saint-Esprit, alors il ne peut vraiment aimer Dieu.

Extrait de « L’homme corrompu est incapable de représenter Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

166. Aujourd’hui, la plupart des gens n’ont pas cette connaissance. Ils croient que la souffrance est sans valeur, ils sont rejetés par le monde, leur vie familiale est troublée, ils ne sont pas aimés de Dieu, et leurs perspectives sont sombres. La souffrance de certaines personnes atteint un certain degré, et leurs pensées tournent à la mort. Ce n’est pas le véritable amour pour Dieu ; ces gens sont des lâches, ils ne sont pas persévérants, ils sont faibles et impuissants ! Dieu est assoiffé de l’amour de l’homme, mais plus l’homme L’aime, plus grande est la souffrance de l’homme, plus l’homme L’aime, plus grandes sont les épreuves de l’homme. Si tu L’aimes, alors tu seras frappé par toute sorte de souffrance et si tu ne le fais pas, alors peut-être tout ira pour le mieux pour toi, et tout sera paisible autour de toi. Quand tu aimes Dieu, tu sens que beaucoup de choses autour de toi sont insurmontables, et parce que ta stature est trop petite, tu seras raffiné ; d’ailleurs, tu es incapable de satisfaire Dieu et tu auras toujours le sentiment que la volonté de Dieu est trop élevée, qu’elle est inaccessible à l’homme. À cause de tout cela, tu seras raffiné, parce qu’il y a beaucoup de faiblesse en toi, et beaucoup de choses qui ne peuvent pas satisfaire la volonté de Dieu, tu seras raffiné de l’intérieur. Pourtant vous devez clairement voir que la purification est seulement obtenue par le raffinement. Ainsi, au cours de ces derniers jours, vous devez rendre témoignage à Dieu. Quelle que soit votre souffrance, vous devrez aller jusqu’à la fin, et même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèle à Dieu et à la merci de Dieu ; c’est ce qui est d’aimer véritablement Dieu, et seulement cela est le témoignage fort et retentissant. Lorsque tu es tenté par Satan, tu devrais dire : « Mon cœur appartient à Dieu, et Dieu m’a déjà conquis. Je ne puis te satisfaire, je dois tout consacrer à satisfaire Dieu. » Plus tu satisfais Dieu, plus Dieu te bénit, et plus ton amour pour Dieu grandit ; de la même manière aussi, tu auras la foi et la détermination, et tu sentiras que rien n’est plus digne ou significatif qu’une vie passée à adorer Dieu. On peut dire que l’homme n’a qu’à aimer Dieu pour être sans chagrin. Bien qu’il y ait des moments où ta chair est faible et où tu es assailli par beaucoup de problèmes réels, pendant ces temps tu compteras véritablement sur Dieu, et dans ton esprit tu seras consolé, et tu ressentiras de l’assurance, et que tu as quelque chose sur quoi tu peux compter. De cette façon, tu seras en mesure de surmonter de nombreux obstacles, et donc tu ne te plaindras pas de Dieu à cause de l’angoisse dont tu souffres ; tu auras envie de chanter, de danser et de prier, de t’assembler avec les autres et de communier, de penser à Dieu, et tu sentiras que toutes les personnes, les choses et toutes sortes d’éléments qui t’entourent et qui sont organisés par Dieu sont à leur place.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », dans La Parole apparaît dans la chair

167. C’est pendant le raffinement que l’homme peut tomber le plus facilement sous l’influence de Satan – alors comment devrais-tu aimer Dieu pendant un tel raffinement ? Tu devrais faire appel à ta volonté, mettre ton cœur devant Dieu et Lui consacrer tout ton temps. Peu importe comment Dieu te raffine, tu devrais être en mesure de mettre la vérité en pratique pour accomplir la volonté de Dieu, et tu devrais prendre sur toi de chercher Dieu et de rechercher la communion avec Dieu. À des moments comme ceux-ci, plus tu es passif, plus tu deviens négatif et plus il sera facile pour toi de régresser. Quand il est nécessaire pour toi de remplir ta fonction, bien que tu ne la remplisses pas bien, tu fais tout ce que tu peux, et tu le fais en n’utilisant rien de plus que ton amour pour Dieu ; indépendamment de ce que disent les autres – qu’ils disent que tu as bien fait ou que tu as mal fait – tes motivations sont fondées et tu n’es pas suffisant, car tu agis pour Dieu. Lorsque d’autres interprètent mal ce que tu fais, tu peux prier Dieu et dire : « Ô Dieu ! Je ne demande pas que les autres me supportent ou me traitent bien, ni qu’ils me comprennent ou m’approuvent. Je demande seulement que je puisse T’aimer dans mon cœur, que je sois convaincu dans mon cœur, et que ma conscience soit claire. Je ne demande pas que d’autres me louent, ou me tiennent en haute estime ; je ne cherche qu’à Te satisfaire dans mon cœur, je joue mon rôle en faisant tout ce que je peux, et même si je suis sot et stupide, et de mauvais calibre, et aveugle, je sais que Tu es adorable, et je suis prêt à consacrer tout ce que j’ai pour Toi ». Dès que tu pries de cette manière, ton amour pour Dieu émerge, et tu sens beaucoup plus de certitude dans ton cœur. C’est ce qu’on entend par pratiquer l’amour de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

168. Comment l’homme doit-il aimer Dieu pendant le raffinement ? En prenant la résolution d’aimer Dieu pour accepter Son raffinement : pendant le raffinement tu es tourmenté à l’intérieur, comme si un couteau était tordu dans ton cœur, mais tu restes disposé à satisfaire Dieu en utilisant ton cœur, qui L’aime, et tu ne veux pas prendre soin de la chair. C’est ce qu’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Tu as mal à l’intérieur, et ta souffrance a atteint un certain degré, mais tu es toujours prêt à venir devant Dieu et à prier, en disant : « Ô Dieu ! Je ne peux pas Te laisser. Bien qu’il y ait des ténèbres en moi, je veux Te satisfaire ; Tu connais mon cœur, et je voudrais que Tu investisses plus de Ton amour en moi. » C’est la pratique pendant le raffinement. Si tu utilises l’amour de Dieu comme fondement, le raffinement peut te rapprocher de Dieu et te rendre plus intime avec Dieu. Puisque tu crois en Dieu, tu dois Lui remettre ton cœur. Si tu offres et mets ton cœur devant Dieu, alors pendant le raffinement, il te sera impossible de nier Dieu, ou de laisser Dieu. De cette façon, ta relation avec Dieu deviendra de plus en plus proche et toujours plus normale, et tu communieras plus fréquemment avec Dieu. Si tu pratiques toujours de cette façon, alors tu passeras plus de temps dans la lumière de Dieu, et plus de temps sous la direction de Ses paroles, il y aura aussi de plus en plus de changements dans ton tempérament, et ta connaissance augmentera de jour en jour. Quand le jour viendra et que tu seras soudainement confronté aux épreuves de Dieu, tu seras non seulement capable de rester à côté de Dieu, mais aussi de pouvoir rendre témoignage à Dieu. À ce moment-là, tu seras comme Job, et Pierre. Ayant rendu témoignage à Dieu, tu L’aimeras véritablement, et tu donneras volontiers ta vie pour Lui ; tu seras le témoin de Dieu, et celui qui est aimé par Dieu. L’amour qui a connu le raffinement est fort, et pas faible. Peu importe quand et comment Dieu te soumet à Ses épreuves, tu es capable de ne pas te soucier de si tu vis ou si tu meurs, de mettre tout de côté avec plaisir pour Dieu et de supporter avec joie toutes choses pour Dieu – et donc ton amour sera pur et ta foi réelle. C’est seulement alors que tu seras quelqu’un qui est vraiment aimé par Dieu, et qui a vraiment été perfectionné par Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

169. Peu importe comment Dieu opère ou le genre d’environnement dans lequel tu es, si tu es capable de chercher la vie, de chercher à avoir l’œuvre de Dieu réalisée en toi et de chercher la vérité et si tu as une compréhension des actions de Dieu et es capable d’agir selon la vérité, alors il s’agit de ta foi authentique et cela montre que tu n’as pas perdu espoir en Dieu. Si seulement tu es toujours capable de chercher la vérité à travers le raffinement, que tu es capable de vraiment aimer Dieu et que tu n’acquiers aucun doute à Son sujet, si, quoi qu’Il fasse, tu pratiques quand même la vérité pour Le satisfaire et que tu es capable de chercher profondément Sa volonté et d’être préoccupé par Sa volonté, alors cela veut dire que tu as la vraie foi en Dieu. Auparavant, quand Dieu dit que tu régnerais en tant que roi, tu L’aimas, et quand Il se révéla Lui-même ouvertement, tu Le suivis. Mais maintenant, Dieu est caché, tu ne peux pas Le voir et les problèmes se sont abattus sur toi. À ce moment, vas-tu perdre espoir en Dieu ? Donc, en tout temps, tu dois chercher la vie et chercher à satisfaire la volonté de Dieu. C’est cela qui est appelé la foi authentique et c’est le genre d’amour le plus vrai et le plus beau.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir le raffinement », dans La Parole apparaît dans la chair

170. Et qu’est-ce que Pierre a le plus regretté ? Jésus a posé une autre question à Pierre (bien qu’elle ne soit pas consignée dans la Bible de cette manière) peu de temps après que Pierre avait dit « Tu es le Fils du Dieu vivant », et cette question était : « Pierre ! M’as-tu jamais aimé ? » Pierre a compris ce qu’Il voulait dire et a répondu : « Seigneur, j’ai jadis aimé le Père qui est au ciel, mais je reconnais que je ne T’ai jamais aimé. » Jésus a répliqué ensuite : « Si les gens n’aiment pas le Père qui est au ciel, comment peuvent-ils aimer le Fils sur la terre ? Et si les gens n’aiment pas le Fils qui est envoyé par Dieu le Père, comment peuvent-ils aimer le Père qui est au ciel ? Si les gens aiment vraiment le Fils sur la terre, alors ils aiment vraiment le Père dans le ciel. » Quand Pierre a entendu ces paroles, il s’est rendu compte de son manque. Il avait toujours senti des remords au point de pleurer à cause de ces mots : « J’ai jadis aimé le Père qui est au ciel, mais je ne T’ai jamais aimé. » Après la résurrection et l’ascension de Jésus, il a ressenti encore plus de remords et de chagrin à cause de ces paroles. Se rappelant son travail passé et sa stature actuelle, il s’adressait souvent à Jésus dans la prière, éprouvant toujours des regrets et se sentant toujours redevable envers Jésus parce qu’il n’avait pas satisfait le désir de Dieu et n’était pas à la hauteur des standards de Dieu. Ces questions sont devenues son plus grand fardeau. Il a dit : « Un jour, je Te consacrerai tout ce que j’ai et tout ce que je suis, je Te donnerai tout ce qu’il y a de plus précieux. » Il a dit : « Dieu ! Je n’ai qu’une foi et qu’un amour. Ma vie ne vaut rien et mon corps ne vaut rien. Je n’ai qu’une foi et qu’un amour. J’ai foi en Toi dans mon esprit et j’ai de l’amour pour Toi dans mon cœur ; je n’ai que ces deux choses à Te donner, et rien d’autre. » Pierre était vivement encouragé par les paroles de Jésus, parce qu’avant qu’Il ne soit crucifié, Jésus lui avait dit : « Je ne suis pas de ce monde, et toi non plus tu n’es pas de ce monde. » Plus tard, quand Pierre a été en très grande peine, Jésus lui a rappelé ceci : « Pierre, as-tu oublié ? Je ne suis pas du monde, et c’était seulement pour Mon œuvre que Je suis parti plus tôt. Toi non plus, tu n’es pas du monde, l’as-tu oublié ? Je te l’ai dit deux fois, ne t’en souviens-tu pas ? » Pierre L’a entendu et a dit : « Je n’ai pas oublié ! » Jésus a répondu ensuite : « Tu as jadis été heureux avec Moi au ciel et tu as passé un certain temps à Mes côtés. Je te manque, tu Me manques aussi. Bien que les créatures ne soient pas dignes d’être mentionnées à Mes yeux, comment ne puis-Je pas aimer quelqu’un qui est innocent et digne d’être aimé ? As-tu oublié Ma promesse ? Tu dois accepter Mon mandat sur terre ; tu dois remplir la tâche que Je t’ai confiée. Un jour, Je te conduirai certainement pour être à Mes côtés. » Après avoir entendu cela, Pierre est devenu encore plus revigoré et a reçu encore plus d’inspiration, de telle sorte que, lorsqu’il s’est retrouvé sur la croix, il a pu dire : « Dieu ! Je suis incapable de T’aimer suffisamment ! Même si Tu me demandes de mourir, je suis toujours incapable de T’aimer suffisamment ! Où que Tu envoies mon âme, que Tu accomplisses Tes promesses ou non, quoi que Tu fasses après, je T’aime et je crois en Toi. » Ce qu’il a conservé, c’est sa foi et son véritable amour.

Extrait de « Comment Pierre en est-il arrivé à connaitre Jésus », dans La Parole apparaît dans la chair

171. À la fin de sa vie, après avoir été rendu parfait, Pierre a dit : « Oh Dieu ! Si je devais vivre encore quelques années, je voudrais arriver à un amour plus pur et plus profond pour Toi. » Quand il était sur le point d’être cloué à la croix, dans son cœur il a prié : « Oh Dieu ! Ton temps est arrivé maintenant, le temps que Tu as préparé pour moi est arrivé. Je dois être crucifié pour Toi, je dois Te rendre ce témoignage, et j’espère que mon amour pourra satisfaire Tes exigences et qu’il pourra devenir plus pur. Aujourd’hui, pouvoir mourir et être cloué à la croix pour Toi me réconforte et me rassure, car rien n’est plus gratifiant pour moi que de pouvoir être crucifié pour Toi, de satisfaire Tes désirs et de pouvoir me donner à Toi, de T’offrir ma vie. Oh Dieu ! Tu es si beau ! Si Tu me permets de vivre, je serai encore plus disposé à T’aimer. Tant que je serai en vie, je T’aimerai. Je veux T’aimer plus profondément. Tu me juges, Tu me châties et Tu m’éprouves parce que je ne suis pas juste, parce que j’ai péché. Et Ton tempérament juste devient plus évident pour moi. C’est une bénédiction pour moi, car je suis capable de T’aimer plus profondément et je suis prêt à T’aimer ainsi même si Tu ne m’aimes pas. Je suis prêt à contempler Ton tempérament juste, car cela me rend plus capable de vivre une vie pleine de sens. Je sens que ma vie est plus significative maintenant, car je suis crucifié pour Toi, et mourir pour Toi a beaucoup de sens. Pourtant, je ne me sens pas encore satisfait, car je Te connais trop peu, je sais que je ne peux pas réaliser pleinement Tes désirs et que je T’ai trop peu remis en échange. Dans ma vie, j’ai été incapable de me donner entièrement à Toi ; j’en suis loin. Lorsque je me souviens de ce moment, je me sens tellement redevable à Toi, et je n’ai que cet instant pour compenser toutes mes erreurs et tout l’amour que je ne T’ai pas donné en retour. »

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », dans La Parole apparaît dans la chair

172. Seuls ceux qui aiment Dieu peuvent témoigner de Dieu, eux seuls sont les témoins de Dieu, eux seuls sont bénis par Dieu, et eux seuls peuvent recevoir les promesses de Dieu. Ceux qui aiment Dieu sont les intimes de Dieu, ce sont les gens bien-aimés de Dieu, et ils jouissent de bénédictions avec Dieu. Seuls des gens comme eux vivront éternellement, et eux seuls vivront toujours sous les soins et la protection de Dieu. Dieu s’offre aux gens pour être aimé et Il est digne de l’amour de tous, mais plusieurs sont incapables d’aimer Dieu, plusieurs ne peuvent pas témoigner de Dieu et partager le pouvoir avec Dieu. Parce qu’ils peuvent témoigner de Dieu et qu’ils consacrent tous leurs efforts à l’œuvre de Dieu, ceux qui aiment vraiment Dieu peuvent aller n’importe où sous les cieux sans rencontrer d’opposition de qui que ce soit, et ils peuvent exercer un pouvoir sur la terre et gouverner tout le peuple de Dieu. Ces gens se sont rassemblés de partout dans le monde, ils parlent des langues différentes, la couleur de leur peau est différente, mais leur existence a le même sens, ils ont tous un cœur qui aime Dieu, tous portent le même témoignage, ils ont la même résolution et le même désir. Ceux qui aiment Dieu peuvent circuler librement à travers le monde. Ceux qui témoignent de Dieu peuvent voyager à travers l’univers. Ces gens sont bien-aimés par Dieu, ils sont bénis par Dieu et ils vivront éternellement dans Sa lumière.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent : (XII) Paroles sur la connaissance de Dieu

Suivant : (XIV) Paroles sur la façon de subir le jugement et le châtiment, et les épreuves et le raffinement

Contenu connexe