Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Interprétation de la quarante-quatrième et quarante-cinquième déclarations

Puisque Dieu a parlé à l’homme de « l’amour de Dieu », la plus profonde de toutes les leçons, Il S’est concentré sur ce sujet dans « les déclarations des sept esprits » amenant tous les hommes à essayer de connaître le vide de la vie humaine, et ainsi à découvrir le véritable amour en eux. Et combien ceux qui existent dans l’étape actuelle aiment-ils Dieu ? Le savez-vous ? La leçon d’« aimer Dieu » n’a pas de limites. Qu’en est-il de la connaissance de la vie humaine chez tous les hommes ? Quelle est leur attitude envers l’amour pour Dieu ? Sont-ils disposés ou non ? Suivront-ils les grandes masses ou détestent-ils la chair ? Ce sont toutes des choses qui devraient être claires pour vous et que vous devriez comprendre. N’y a-t-il vraiment rien dans les hommes ? « Je veux que les hommes M’aiment vraiment, mais aujourd’hui, les hommes lambinent toujours, incapables de Me donner leur vrai amour. Dans leur imagination, ils croient que s’ils Me donnent leur vrai amour, il ne leur restera plus rien. » Dans ces paroles, qu’est-ce que « aiment vraiment » signifie vraiment ? Pourquoi Dieu demande-t-Il toujours le véritable amour des hommes en cette ère où « tous les hommes aiment Dieu » ? Ainsi, l’intention de Dieu est de demander à l’homme d’écrire le sens du véritable amour sur une feuille de réponses et, ainsi, c’est précisément le devoir que Dieu a préparé pour l’homme. Quant à cette étape d’aujourd’hui, même si Dieu ne présente pas de grandes exigences à l’homme, les hommes n’ont pas encore satisfait aux exigences originelles de Dieu pour l’homme ; en d’autres termes, ils n’ont pas encore investi toutes leurs forces à aimer Dieu. Ainsi, au milieu de leur réticence, Dieu présente toujours Ses exigences aux hommes jusqu’à ce que cette œuvre ait eu un effet et qu’Il soit glorifié par cette œuvre. En effet, l’œuvre sur la terre est conclue à travers l’amour de Dieu. Ainsi, c’est seulement lorsque Dieu conclut Son œuvre qu’Il indique le travail le plus important de tout pour l’homme. Au moment où Son œuvre se termine, s’Il mettait l’homme à mort, que deviendrait l’homme, que deviendrait Dieu et que deviendrait Satan ? Ce n’est que lorsque l’amour de l’homme sur la terre est acquis que l’on peut dire que « Dieu a vaincu l’homme ». Sinon, les hommes diraient que Dieu harcèle l’homme et Dieu serait ainsi déshonoré. Dieu ne serait pas si stupide de mettre fin à Son œuvre sans un murmure. Ainsi, lorsque l’œuvre va bientôt se terminer, la passion pour l’amour de Dieu s’éveille et l’amour de Dieu devient un sujet brûlant. Bien sûr, cet amour de Dieu n’est pas entaché par l’homme ; c’est un amour pur comme l’amour d’une femme fidèle pour son mari ou comme l’amour de Pierre. Dieu ne veut pas l’amour de Job et de Paul, mais l’amour de Jésus pour l’Éternel, l’amour entre le Père et le Fils. « Penser seulement au Père, sans considération de perte ou de gain personnel, n’aimer que le Père et aucun autre, et ne rien demander d’autre » — l’homme en est-il capable ?

Si nous comparons ce que Jésus a fait, Lui qui n’était pas d’une humanité complète, que pensons-nous ? Où en êtes-vous arrivés dans votre humanité complète ? Êtes-vous capables d’atteindre un dixième de ce que Jésus a fait ? Êtes-vous qualifiés pour vous rendre à la croix pour Dieu ? Votre amour de Dieu peut-il faire honte à Satan ? Et combien de votre amour pour l’homme avez-vous expulsé ? A-t-il été remplacé par l’amour pour Dieu ? Endurez-vous vraiment tout pour l’amour pour Dieu ? Pensez à Pierre d’autrefois et regardez-vous, vous qui êtes d’aujourd’hui. Il y a vraiment une grande disparité ; vous êtes inaptes à vous tenir devant Dieu. En vous, y a-t-il plus d’amour pour Dieu ou plus d’amour pour le diable ? Cela devrait être placé respectivement du côté gauche et du côté droit de la balance pour voir lequel est le plus élevé. Combien d’amour pour Dieu y a-t-il vraiment en vous ? Êtes-vous aptes à mourir devant Dieu ? Jésus a été capable de rester sur la croix parce que Ses expériences sur la terre étaient suffisantes pour faire honte à Satan, et c’est seulement pour cette raison que Dieu le Père L’a audacieusement laissé compléter cette étape de l’œuvre ; c’est à cause des souffrances qu’Il avait endurées et de Son amour pour Dieu. Mais vous n’êtes pas si qualifiés. Ainsi, vous devez continuer à expérimenter, en s’assurant d’avoir Dieu et rien d’autre dans votre cœur. Pouvez-vous accomplir cela ? De cela on peut voir à quel point tu détestes Dieu et à quel point tu aimes Dieu. Dieu n’est pas trop exigeant envers l’homme, c’est plutôt l’homme qui ne travaille pas dur. Est-ce vraiment ce qui se passe ? Sinon, de ce qui est aimable, combien en découvrirais-tu en Dieu et, de ce qui est détestable, combien en trouverais-tu en toi-même ? Tu devrais accorder une attention particulière à ces choses. Il est juste de dire que seulement quelques-uns sous les cieux aiment Dieu, mais peux-tu être un pionnier en battant le record du monde et en aimant Dieu ? Dieu ne demande rien à l’homme. L’homme ne peut-il pas Le respecter en cela ? Es-tu incapable de réaliser même cela ? Qu’y a-t-il d’autre à dire ?

Précédent:Interprétation de la quarante-deuxième déclaration

Suivant:Interprétation de la quarante-sixième déclaration

Vous aimerez peut-être également