Paroles sur la connaissance de l’incarnation de Dieu

Extrait 29

Certains demandent : « Dieu scrute le tréfonds du cœur de l’humanité et la chair de Dieu et l’Esprit sont un. Dieu sait tout ce que les gens disent et font, alors Dieu sait-Il que je crois maintenant en Lui ? » Ces choses renvoient à une question, à savoir, comment comprendre Dieu fait chair et le lien entre Son Esprit et la chair ? Certains pensent que Dieu peut-être ne le sait pas, parce qu’Il est concret ; mais pour d’autres, Dieu le sait, puisque la chair de Dieu et l’Esprit ne font qu’un. Comprendre Dieu, c’est principalement comprendre Son essence et les attributs de Son Esprit, et l’homme ne devrait pas essayer de déterminer si la chair de Dieu connaît une chose donnée ou si Son Esprit connaît une chose donnée ; Dieu est sage et merveilleux, insondable pour l’homme. La chair et l’Esprit, l’humanité et la divinité : voilà des choses que vous n’avez pas clairement comprises. Quand Dieu devient chair et que l’Esprit prend substance dans la chair, Son essence est divine, complètement différente de l’essence d’une personne humaine et du genre d’esprit qui réside dans un corps humain ; ce sont deux choses complètement différentes. L’essence d’un être humain et son esprit sont attachés à cet individu. L’Esprit de Dieu est attaché à Sa chair, mais Il est encore tout-puissant. Pendant qu’Il fait Son œuvre dans la chair, Son Esprit fonctionne aussi partout. Tu ne peux pas demander : « Comment est Dieu tout-puissant, au juste ? Qu’on me le montre et qu’on me le laisse voir clairement. » Il n’y a pas moyen de le voir clairement. Il te suffit de voir comment le Saint-Esprit œuvre dans les Églises lorsque la chair fait Son œuvre. L’Esprit de Dieu a la caractéristique d’être tout-puissant ; Il contrôle l’univers entier et sauve ceux qu’Il choisit, et Il œuvre aussi parmi les Églises pour éclairer les gens, tandis que la chair fait Son œuvre en même temps. Tu ne peux pas dire que la chair manque d’Esprit pendant que l’Esprit œuvre parmi les Églises. Si tu dis cela, ne serais-tu pas en train de nier l’incarnation de Dieu ? Cependant, il y a des choses que la chair ne connaît pas. Ce manque de connaissance est l’aspect normal et pratique de Christ. Que l’Esprit de Dieu soit concrètement réalisé dans la chair prouve que Dieu Lui-même est l’essence de cette chair. Son Esprit connaît déjà une chose donnée que Sa chair ne connaît pas, alors on peut dire que Dieu connaît déjà cette chose. Si tu nies l’aspect de l’Esprit à cause de l’aspect pratique de la chair, alors tu nies que cette chair est Dieu Lui-même et tu commets la même erreur que les pharisiens. Certains disent : « La chair et l’Esprit de Dieu sont un, de sorte que Dieu puisse savoir combien de personnes nous avons gagnées pour Lui d’un seul coup quand nous prêchons l’Évangile. L’Esprit le sait et donc la chair l’apprend aussi, parce qu’ils sont un ! » Que tu parles ainsi nie l’essence de la chair. La chair a Son aspect pratique et normal : il y a des choses que la chair peut savoir et des choses que la chair n’a pas besoin de savoir. C’est Son aspect normal et pratique. Certains disent : « Ce que sait l’Esprit, il est garanti que la chair le sait aussi. » Cela est surnaturel, et le fait de le dire nie l’essence de la chair. Le Dieu fait chair est normal et concret. Il n’est pas tel que les êtres humains l’imaginent dans certains domaines, capable de les connaître mystérieusement sans les voir ni les toucher, sans être limité par l’espace ou l’étendue géographique. Ce n’est pas la chair, mais le corps spirituel. Après être ressuscité d’entre les morts, Jésus pouvait apparaître et disparaître, et entrer dans une pièce en traversant les murs, mais c’était le Jésus ressuscité. Avant la résurrection, Jésus ne pouvait pas passer à travers les murs pour entrer dans une pièce. Il était restreint par l’espace, l’étendue géographique et le temps. Tel est l’état normal de la chair.

Parvenir à connaître l’incarnation de Dieu n’est pas simple. Il faut la considérer sous des angles différents selon les paroles de Dieu, l’embrasser de façon globale et s’interdire absolument d’établir sa connaissance à partir de règles ou de ce que l’on s’imagine. Tu dis que la chair de Dieu et l’Esprit sont un et que la chair connaît tout ce que connaît l’Esprit, mais la chair a elle aussi un aspect noraml et concret. Qui plus est, il y a un autre aspect qui est que, pendant que la chair est à l’œuvre, c’est Dieu Lui-même qui opère : l’Esprit est à l’œuvre, de même que la chair, mais c’est surtout la chair qui œuvre. La chair joue un rôle de premier plan, tandis que l’Esprit accomplit une certaine œuvre pour éclairer, guider, assister, protéger et veiller sur l’humanité. L’œuvre de la chair joue un rôle moteur : s’Il veut connaître une personne, c’est pour Lui d’une extraordinaire facilité. Lorsqu’un être humain veut connaître quelqu’un, s’il n’a pas observé le comportement de cette personne à de nombreuses occasions, il sera incapable de se faire une idée de ce qu’elle est. Les humains ne peuvent percer à jour la nature-essence d’autrui, mais Dieu fait chair perçoit toujours le genre de personne qu’est un individu, et Il est toujours capable d’en juger, ainsi que de son comportement et de son essence. Il est impossible qu’Il n’ait pas une telle perception. Par exemple, Il sait et conçoit comment se comporte telle ou telle personne, ce qu’elle fait, quel mal elle peut faire et à quel degré. Certains disent : « Si Dieu comprend tout, sait-Il où je suis en ce moment ? » Il n’est pas essentiel de savoir cela. Pour Dieu, comprendre une personne ne consiste pas à savoir où elle se trouve chaque jour. Il n’est pas nécessaire de le savoir. Il suffit de comprendre ce qu’une personne fera par nature, et c’est suffisant pour qu’Il accomplisse Son œuvre. Dieu est concret dans la façon dont Il mène à bien Son œuvre. Les gens s’imaginent que quand Dieu veut connaître une personne, Il doit savoir où elle se trouve, ce qu’elle pense, ce qu’elle va faire plus tard, comment elle s’habille, à quoi elle ressemble, etc., or il n’en est pas ainsi. En fait, l’œuvre du salut accomplie par Dieu n’a au fond pas besoin de savoir ces choses-là. Dieu s’attache seulement à connaître l’essence de la personne et à savoir comment elle avance dans la vie. Quand Dieu Se fait chair, toutes les manifestations de la chair sont concrètes et normales, et Il possède ce caractère concret et normal afin d’accomplir l’œuvre de conquête et de salut de l’humanité. Mais il ne faut pas oublier que l’état concret et normal de la chair est la manifestation la plus normale de l’Esprit de Dieu vivant dans Sa chair. Alors, penses-tu que l’Esprit connaît ces réalités humaines ? Il les connaît, mais Il n’y prête pas attention. Aussi, la chair ne s’intéresse pas non plus à ces questions qui sont les tiennes. Quoi qu’il en soit, l’Esprit de Dieu et la chair sont un, et nul ne peut le nier. Il t’arrive d’avoir des pensées et des idées. L’Esprit sait-Il ce que tu penses ? Bien sûr qu’Il le sait. L’Esprit de Dieu pénètre au tréfonds du cœur de l’humanité et sait ce que pensent les gens, mais Son œuvre ne consiste pas simplement à avoir connaissance des pensées et des idées de chacun. Il s’agit plutôt pour Lui d’exprimer la vérité depuis l’intérieur de la chair afin de changer les pensées et les idées des gens, de changer leurs façons de penser et de voir, et, enfin, de changer leurs tempéraments corrompus. Vos pensées concernant certaines choses sont trop immatures. Selon vous, Dieu fait chair doit être omniscient. Certaines personnes doutent de Dieu fait chair s’Il ne sait pas quelque chose qu’elles s’imaginent qu’Il devrait savoir. C’est parce qu’elles ont une compréhension insuffisante de ce qu’est, en essence, l’incarnation de Dieu. Il y a des choses qui ne relèvent pas du travail de la chair, donc Il ne S’en soucie pas. Dieu ne fait que l’œuvre qu’Il est censé faire. Il s’agit là d’un principe sur la façon dont Dieu œuvre. Comprenez-vous cela maintenant ? Dis-Moi, sais-tu quelle sorte d’esprit tu as ? Es-tu capable de sentir ton âme ? Es-tu capable de toucher ton âme ? Arrives-tu à percevoir ce que fait ton âme ? Tu ne le sais pas, n’est-ce pas ? Si tu arrives à sentir ou à toucher une chose pareille, c’est qu’un autre esprit à l’intérieur de toi agit de force et te pousse à faire et à dire des choses. C’est quelque chose qui est en dehors de toi-même, qui ne t’est pas propre. Ceux qui sont accompagnés de l’œuvre d’esprits mauvais ont une profonde compréhension de cela. Bien que la chair de Dieu ait un aspect concret et normal, en tant qu’être humain, on ne peut pas Le définir simplement ou arriver à des conclusions à Son sujet. Dieu S’humilie et Se cache pour prendre forme humaine ; Ses actes sont insondables et ne peuvent être sondés par les humains.

Précédent: Paroles sur la connaissance de l’œuvre et du tempérament de Dieu

Suivant: Paroles sur l’accomplissement d’un devoir

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp