Que voulait vraiment dire le Seigneur Jésus quand Il a dit « Tout est accompli » sur la croix ?

21 septembre 2021

Les chrétiens croient que lorsque le Seigneur Jésus a dit « Tout est accompli » sur la croix, Il voulait dire que l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité était achevée. Tout le monde est ainsi persuadé que lorsque le Seigneur reviendra, Il n’aura plus à accomplir l’œuvre du salut. Il ne fera qu’élever tous les croyants au ciel pour qu’ils Le rencontrent. Il nous emportera au ciel et ce sera tout. C’est une croyance bien ancrée de ceux qui croient au Seigneur. Voilà pourquoi tant de gens regardent le ciel attendant passivement que le Seigneur les emporte directement dans Son royaume. Mais, maintenant que les grands désastres sont arrivés, comme la plupart des gens n’ont pas vu le Seigneur arriver, leur foi décline et ils se découragent. Certains ont même des doutes : la promesse du Seigneur était-elle bien réelle ? Viendra-t-Il ou non ? En réalité, le Seigneur Jésus est revenu en secret en tant que Fils de l’homme il y a longtemps, exprimant de nombreuses vérités et accomplissant l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu. Mais comme la plupart des gens n’essaient pas d’écouter la voix de Dieu ni d’entendre ce que le Saint-Esprit dit aux Églises, et qu’ils ont toujours présumé que le Seigneur viendrait sur une nuée pour les emporter au ciel, ils ratent leur chance d’accueillir le Seigneur. Ils le regretteront toute leur vie. C’est sans doute lié de près à la manière dont les gens interprètent les paroles du Seigneur Jésus sur la croix : « Tout est accompli. »

Commençons par là. Pourquoi tant de croyants pensent-ils qu’en disant « Tout est accompli », le Seigneur Jésus voulait dire que l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité était terminée ? Cette idée a-t-elle un fondement biblique ? Est-elle confirmée par le Saint-Esprit ? Le Seigneur a-t-Il jamais dit qu’Il n’accomplirait plus aucune œuvre pour sauver l’humanité ? Le Saint-Esprit a-t-Il attesté que ces paroles se référaient à l’œuvre du salut accomplie par Dieu ? Nous pouvons répondre avec certitude : non. Dans ce cas, pourquoi les gens pensent-ils que ces paroles du Seigneur Jésus signifient que l’œuvre du salut de Dieu était pleinement accomplie à ce moment-là ? C’est un peu absurde, non ? Il n’est pas facile de comprendre les paroles de Dieu. Il est dit dans 2 Pierre 1:20 : « Sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière. » Interpréter soi-même les Écritures peut avoir de graves conséquences. Pensez aux pharisiens… Ils ont interprété personnellement les prophéties concernant le Messie. Résultat, quand le Messie est venu, ils ont estimé que le Seigneur Jésus ne correspondait pas à leurs interprétations. Alors ils ont condamné Son œuvre et L’ont même fait crucifier. Ils ont subi de graves conséquences. Cela les a directement conduits à être damnés par le Seigneur Jésus. Ils ont été maudits !

Alors, quand le Seigneur Jésus a dit « Tout est accompli » sur la croix, de quoi parlait-Il ? Pour le comprendre, il faut bien réfléchir aux prophéties bibliques sur le retour du Seigneur dans les derniers jours, et surtout, aux choses que le Seigneur Jésus a Lui-même dit qu’Il ferait et à Ses paraboles sur le royaume des cieux. Ces choses sont directement liées à Son œuvre dans les derniers jours. Nous devons avoir une compréhension élémentaire de ces prophéties et paraboles pour bien comprendre de quoi le Seigneur Jésus parlait réellement quand Il a prononcé ces paroles sur la croix. Même si nous ne le comprenons pas pleinement, ce n’est pas une raison pour supposer qu’Il voulait dire que l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité était complètement achevée. C’est une croyance arbitraire et ridicule. En fait, si nous méditons sérieusement les prophéties et les paraboles du Seigneur Jésus concernant le royaume des cieux, nous pouvons acquérir une compréhension élémentaire du royaume et de l’œuvre du Seigneur à Son retour. Alors nous cesserons de mal interpréter sa déclaration : « Tout est accompli. » Le Seigneur Jésus a prophétisé : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16:12-13). « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48). « Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils. […] Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme » (Jean 5:22, 27). Et il est dit dans 1 Pierre : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). Dans l’Apocalypse, nous lisons : « Voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux » (Apocalypse 5:5). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2:7). Le Seigneur Jésus a aussi utilisé beaucoup de paraboles pour décrire le royaume des cieux, comme : « Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent ; et, après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 13:47-50). Nous voyons dans ces prophéties et ces paraboles que le Seigneur Jésus a dit qu’Il œuvrerait beaucoup quand Il reviendrait. Mais ce qu’Il fera de plus important sera d’exprimer la vérité et d’accomplir l’œuvre du jugement. Ҫa permettra aux gens d’entrer dans toutes les vérités et d’être triés selon leur espèce. Ceux qui peuvent être perfectionnés le seront, et ceux qui doivent être éliminés le seront aussi. Tout ce que le Seigneur Jésus a dit sur le royaume se réalisera pleinement. Pensez au blé et à l’ivraie, au filet de pêche, aux vierges sages et aux vierges folles, aux brebis et aux chèvres, aux bons et aux mauvais serviteurs. L’œuvre du jugement, qui commence par la maison de Dieu, séparera le blé de l’ivraie, les bons des mauvais serviteurs, ceux qui aiment la vérité de ceux qui ne désirent que le confort. Les vierges sages participeront au festin des noces de l’Agneau et seront perfectionnées par Dieu. Et les vierges folles ? Elles tomberont dans les désastres en pleurant et en grinçant des dents parce qu’elles n’ont pas écouté la voix de Dieu. C’est l’œuvre du jugement, qui trie les gens selon leur espèce, récompense les bons et punit les mauvais, et qui accomplira pleinement cette prophétie de l’Apocalypse : « Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore ; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore » (Apocalypse 22:11). « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre » (Apocalypse 22:12). Quand on comprend vraiment les prophéties du Seigneur Jésus, on voit que le Seigneur vient dans les derniers jours surtout pour exprimer la vérité et accomplir l’œuvre du jugement, trier les gens selon leur espèce et déterminer leur fin. Alors peut-on vraiment affirmer qu’en disant : « Tout est accompli » sur la croix, le Seigneur Jésus disait que l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité était achevée ? Allons-nous continuer à regarder stupidement le ciel en attendant que le Seigneur Jésus descende sur une nuée pour nous emporter au ciel afin qu’on Le rencontre ? Allons-nous continuer à condamner avec désinvolture toutes les vérités que Dieu a exprimées en œuvrant dans les derniers jours ? Allons-nous effrontément nier que le Seigneur est revenu dans la chair en tant que Fils de l’homme pour accomplir l’œuvre du jugement des derniers jours ? Les grands désastres sont déjà arrivés et beaucoup de croyants se perdent encore à rêver du retour du Seigneur, pensant qu’Il ne les rejettera jamais. Il est temps qu’ils se réveillent. S’ils ne se réveillent pas, une fois que les désastres seront passés et que Dieu Tout-Puissant sera ouvertement apparu à tous, quand Dieu aura renouvelé le ciel et la terre, tous ces gens du monde religieux pleureront et grinceront des dents. Ҫa accomplira cette prophétie de l’Apocalypse : « Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui » (Apocalypse 1:7).

Beaucoup se demandent ce que le Seigneur Jésus voulait vraiment dire quand Il a dit « Tout est accompli » sur la croix. C’est en réalité très simple. Les paroles du Seigneur Jésus étaient toujours très pragmatiques, alors, en disant ça, Il parlait certainement de Son œuvre de la rédemption. Pourtant, les gens soutiennent que ces paroles concrètes du Seigneur concernent l’œuvre de Dieu pour sauver l’homme, mais c’est tout à fait arbitraire, parce que Dieu n’avait que partiellement accompli Son œuvre pour sauver l’humanité. Il manquait l’étape la plus importante : Son œuvre du jugement dans les derniers jours. Pourquoi continuer à penser que « Tout est accompli » signifiait que toute l’œuvre du salut de Dieu était achevée ? N’est-ce pas un peu absurde et déraisonnable ? Pourquoi le Seigneur Jésus a-t-Il été crucifié en premier lieu ? Qu’a-t-Il accompli par là ? Quel a été le résultat ? Tous les croyants le savent, parce que c’est très clairement consigné dans la Bible. Le Seigneur Jésus est venu pour racheter l’humanité. En étant crucifié, le Seigneur Jésus a servi en tant que sacrifice d’expiation pour l’humanité, Il S’est chargé des péchés des gens pour que ceux-ci n’aient plus à être condamnés et mis à mort selon la loi. Ainsi, les gens se faisaient pardonner leurs péchés tant qu’ils croyaient au Seigneur, priaient et se confessaient à Lui, et ils jouissaient de la grâce merveilleuse de Dieu. C’est le salut par la grâce et c’est ce que l’œuvre de la rédemption du Seigneur Jésus a accompli. Même si nos péchés ont été pardonnés grâce à la foi, personne ne peut nier qu’on ne peut toujours pas s’empêcher de pécher en permanence. Nous vivons toujours dans un cercle vicieux de péchés, de confessions et de nouveaux péchés. Nous n’avons pas du tout échappé au péché. Qu’est-ce que ça signifie ? Ҫa signifie qu’on a toujours une nature pécheresse et des tempéraments sataniques qui nous empêchent de résoudre ce problème. On continue de pécher, même une fois nos péchés pardonnés. Ҫa laisse tous les croyants dans le désarroi. C’est très douloureux. Les paroles de Dieu disent : « Vous soyez saints ; car je suis saint » (Lévitique 11:45). Puisque Dieu est juste et saint, ceux qui sont impurs ne peuvent pas Le voir. Alors comment des gens qui pèchent encore et résistent encore à Dieu seraient-ils dignes d’entrer dans Son royaume ? Comme les gens n’ont pas pleinement échappé au péché ni été purifiés, l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité peut-elle être vraiment finie ? Le salut de Dieu sera un salut complet. Il ne renoncerait jamais à Son œuvre en cours de route. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus a prophétisé plusieurs fois Son retour. Il est revenu dans les derniers jours, il y a un certain temps, en tant que Dieu Tout-Puissant incarné. Dieu Tout-Puissant a exprimé des vérités pour accomplir l’œuvre du jugement sur la base de l’œuvre de la rédemption du Seigneur. Il l’a fait pour nous purifier de nos tempéraments corrompus afin qu’on soit libérés des chaînes du péché. Il l’a fait pour nous sauver pleinement des forces de Satan et, finalement, nous amener dans le royaume de Dieu. Tant que l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant des derniers jours n’aura pas été achevée, l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité ne sera pas terminée.

Dieu Tout-Puissant dit : « Bien que Jésus ait beaucoup œuvré parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme ; Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan n’exigeait pas seulement de Jésus qu’Il devienne le sacrifice d’expiation et qu’Il porte les péchés de l’homme, mais aussi que Dieu œuvre de façon plus grande encore pour entièrement débarrasser l’homme de son tempérament corrompu par Satan. Et donc, à présent que l’homme a été pardonné pour ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement. Cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

« Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié. Plutôt que de considérer cette étape de l’œuvre comme celle du salut, il serait plus approprié de dire que c’est l’œuvre de la purification » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair).

« L’objectif essentiel de l’œuvre de châtiment et de jugement de Dieu est de purifier l’humanité et de la préparer pour son ultime repos. Sans une telle purification, personne parmi l’humanité ne pourrait être classé en différentes catégories selon l’espèce ou entrer dans le repos. Cette œuvre est la seule voie de l’humanité pour entrer dans le repos. Seule l’œuvre de purification de Dieu purifiera les humains de leur iniquité, et seulement Son œuvre de châtiment et de jugement mettra en lumière ces éléments de désobéissance dans l’humanité, séparant ainsi ceux qui peuvent être sauvés de ceux qui ne le peuvent pas, et ceux qui resteront de ceux qui ne resteront pas. Lorsque cette œuvre sera achevée, ces gens qui sont autorisés à rester seront tous purifiés et entreront dans un état supérieur d’humanité dans lequel ils jouiront d’une deuxième vie humaine plus merveilleuse sur la terre ; en d’autres termes, ils commenceront leur jour de repos humain et coexisteront avec Dieu. Après que ceux qui ne peuvent pas rester auront été châtiés et jugés, leurs vraies couleurs seront entièrement exposées ; après cela ils seront tous détruits et, comme Satan, n’auront plus la permission de survivre sur la terre. L’humanité de l’avenir n’inclura plus aucun de ce type de gens ; de telles gens ne sont pas dignes d’entrer dans la terre du repos ultime ni ne sont dignes d’entrer dans le jour du repos que Dieu et l’humanité partageront, car ils sont les cibles de la punition et sont des gens méchants et injustes. […] Le seul but de l’œuvre ultime de Dieu de punir le mal et de récompenser le bien est de purifier complètement tous les humains afin qu’Il puisse amener une humanité toute sainte dans le repos éternel. Cette étape de Son œuvre est la plus cruciale ; c’est la dernière étape de l’ensemble de Son œuvre de gestion » (« Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont très claires. À l’ère de la Grâce, l’œuvre de la rédemption du Seigneur Jésus ne visait qu’à pardonner les péchés de l’homme. C’est l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours qui purifie et sauve pleinement l’humanité. Les paroles de Dieu Tout-Puissant jugent et exposent la nature et l’essence rebelles de l’homme, qui s’opposent à Dieu, ce qui nous permet de connaître notre tempérament satanique et notre corruption. Ҫa nous montre que nous sommes pleins de tempéraments sataniques comme l’arrogance, la sournoiserie et la méchanceté, sans la moindre ressemblance humaine. C’est le seul moyen pour que les gens voient à quel point ils sont corrompus par Satan, afin qu’ils se méprisent sincèrement, développent un vrai remords et se repentent à Dieu. Ils voient alors à quel point la vérité est précieuse et ils commencent à se consacrer au fait de mettre les paroles de Dieu en pratique et d’entrer dans la réalité-vérité. Ҫa leur permet de se débarrasser progressivement de leurs tempéraments corrompus, de commencer à transformer leur tempérament de vie et, finalement, de devenir capables de se soumettre vraiment à Dieu, de Le craindre et de vivre en accord avec Ses paroles. Voilà comment les gens peuvent rejeter entièrement les forces de Satan et être pleinement sauvés par Dieu. Cela leur permet d’être protégés par Dieu, de survivre aux grands désastres dans les derniers jours et d’accéder à la belle destinée que Dieu a préparée pour l’humanité. Ҫa accomplit la prophétie de l’Apocalypse 21:3-6 : « Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Écris ; car ces paroles sont certaines et véritables. Et il me dit : C’est fait ! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement. » Là, Dieu dit : « C’est fait ! » C’est complètement différent de ce qu’a dit le Seigneur Jésus sur la croix : « Tout est accompli. » Ce sont des contextes différents, des mondes différents. Quand le Seigneur Jésus a dit « Tout est accompli » sur la croix, Il parlait de l’achèvement de Son œuvre de la rédemption. Les paroles « C’est fait ! » dans l’Apocalypse sont celles de Dieu parlant de l’accomplissement de Son œuvre pour sauver l’humanité, quand le tabernacle de Dieu sera avec les hommes, qu’Il vivra parmi eux, qu’ils seront le peuple de Son royaume, quand il n’y aura plus ni larmes ni mort ni souffrance. C’est le seul sceau de l’achèvement de l’œuvre du salut de Dieu.

À ce stade, il devrait être clair pour tout le monde qu’affirmer que les paroles du Seigneur Jésus sur la croix signifient que l’œuvre du salut de Dieu est finie est tout à fait contraire à la réalité de l’œuvre de Dieu. C’est une notion purement humaine. Cette mauvaise interprétation des paroles du Seigneur est trompeuse et fallacieuse, et on ignore combien de gens elle a induits en erreur. Ceux qui s’y raccrochent aveuglément, qui attendent juste que le Seigneur apparaisse subitement sur une nuée pour les élever au royaume des cieux, et qui, pendant ce temps, refusent d’étudier les nombreuses vérités que Dieu Tout-Puissant a exprimées, vont complètement manquer leur chance de rencontrer le Seigneur. Et, bien sûr, ils n’échapperont jamais au péché et ne seront jamais pleinement sauvés. Alors une vie entière de foi sera réduite à néant. Ils sont condamnés à tomber dans les désastres et à être éliminés par Dieu.

Dieu Tout-Puissant dit : « Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Ceux qui ne reçoivent pas l’eau de la vie resteront à jamais des cadavres, des jouets de Satan et des fils de l’enfer. Comment alors peuvent-ils voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles en restant stable et n’essayes pas de changer le statu quo et de te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement à attendre la destruction, t’accrochant à ta sottise et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent-ils te transporter dans une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à chercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains, ce ne sont que des lettres qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire et non pas des vérités qui sont capables de donner la vie. Les écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et ne sont pas les paroles de philosophie qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, encore moins les chemins qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réflexion ? Ne te fait-il pas prendre conscience des mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant : regarde pour voir celui qui réalise maintenant l’œuvre consistant à sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie » (« Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair).

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Qui est le vrai Dieu ?

De nos jours, la plupart des gens ont la foi et croient qu’il y a un Dieu. Ils croient au Dieu qui se trouve dans leur cœur. Ainsi, au fil...

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp