J’ai retrouvé le Seigneur

6 août 2020

Par Li Lan, Corée du Sud

Dieu Tout-Puissant dit : « Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. […] Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement à attendre la destruction, t’accrochant à ta sottise et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent-ils te transporter dans une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à chercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains, ce ne sont que des lettres qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire et non pas des vérités qui sont capables de donner la vie. Les écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et ne sont pas les paroles de sagesse qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, encore moins les chemins qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réflexion ? Ne te fait-il pas prendre conscience des mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant : regarde pour voir celui qui réalise maintenant l’œuvre consistant à sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie » (« La Parole apparaît dans la chair »). Ce passage des paroles de Dieu Tout-Puissant me rappelle la façon dont je croyais avant. Comme je me contentais des paroles de la Bible et de préjugés religieux, J’ai failli passer à côté du salut de Dieu dans les derniers jours. Par de merveilleux moyens, Dieu m’a offert la chance d’entendre Sa voix et d’accueillir le retour du Seigneur.

Un jour, il y a quelques années, je me suis réveillée très tôt, j’ai ouvert ma Bible et j’ai lu le passage dans lequel le Seigneur Jésus sermonne les pharisiens : « Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs » (Matthieu 21:12-13). J’étais un peu triste à l’époque. J’avais l’impression que l’Église actuelle était dans le même état que le temple à l’ère de la Loi. Les pasteurs et les anciens de l’Église disaient que les croyants devaient s’aimer les uns les autres, mais ils se disputaient jalousement à propos des offrandes. Ils laissaient même les croyants les payer pour qu’ils prient pour eux. Il leur arrivait de baser la longueur de la prière sur la somme qu’ils avaient reçue. La plupart des membres de l’Église étaient faibles et négatifs. Il y avait de moins en moins de monde aux réunions. Les pasteurs et les anciens ne mettaient pas tout leur cœur dans les sermons et ne cherchaient pas à bien guider le troupeau du Seigneur. Pourtant, ils ne se lassaient jamais d’officier pendant les mariages. Le pasteur de mon ancienne église était comme ça. L’église devrait être un lieu de vénération, et la nôtre était devenue une salle de mariages. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser : « Les pasteurs et les anciens se sont détournés de la voie du Seigneur. L’église est devenue séculière. C’est comme à la fin de l’ère de la Loi, quand le temple était devenu un repaire de voleurs. Le Seigneur apparaîtra-t-Il à une telle Église quand Il reviendra ? »

Alors le réveil de mon téléphone a sonné. En l’arrêtant, j’ai découvert une recommandation pour une vidéo Youtube de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Ça m’a surprise. Je n’étais pas abonnée à leur chaîne, alors pourquoi avais-je reçu cette recommandation ? Je me suis souvenue qu’une amie m’y avait emmenée écouter un sermon le mois précédent et que je l’avais trouvé original et éclairant. Il m’avait vraiment apporté quelque chose. J’avais eu envie d’approfondir, mais ces gens témoignaient que le Seigneur Jésus était déjà revenu, qu’Il accomplissait l’œuvre de jugement dans les derniers jours et exprimait de nombreuses vérités et que le livre La Parole apparaît dans la chair était plein de paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant. Dans leurs réunions, ils lisaient et échangeaient sur Ses paroles. Je n’y comprenais rien. Les pasteurs et les anciens disaient que toutes les paroles et toute l’œuvre de Dieu se trouvaient dans la Bible et nulle part ailleurs. Comment ces gens pouvaient-ils témoigner que le Seigneur avait prononcé d’autres paroles ? Des générations de croyants avaient fondé leur foi sur la Bible. Comment pouvait-on croire au Seigneur autrement qu’en croyant à la Bible ? À chaque fois que mon amie m’a proposé d’écouter d’autres sermons dans cette Église, j’ai refusé. Alors, quand j’ai vu cette notification de l’Église de Dieu Tout-Puissant sur mon téléphone, je n’ai pas cliqué dessus.

À ma grande surprise, j’ai continué pendant plusieurs jours à recevoir des recommandations pour des films et des cantiques sur la chaîne de cette Église. J’ai pensé : « Je continue à recevoir ces recommandations, alors que je ne me suis pas abonnée à la chaîne. Est-ce le Seigneur qui me guide ? Le Seigneur veut-Il que je regarde la chaîne de l’Église de Dieu Tout-Puissant ? » Cette idée m’a incitée à prier : « Ô Seigneur ! Pourquoi ces vidéos apparaissent-elles sur mon téléphone ? Ces gens témoignent que Tu es déjà revenu. Est-ce vrai ? Dois-je regarder ces vidéos ? S’il Te plaît, Seigneur, guide-moi. » Après ma prière, ces paroles du Seigneur Jésus me sont venues à l’esprit : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matthieu 5:3). Le retour du Seigneur est un événement important. Alors je me suis dit que je devais chercher avec humilité, l’étudier et y réfléchir sérieusement pour savoir si Dieu Tout-Puissant était vraiment la forme sous laquelle le Seigneur Jésus était revenu. Si je ne m’en souciais pas alors que le Seigneur était vraiment revenu, ne manquerais-je pas ma chance d’accueillir Son retour ? J’ai décidé de regarder quelques vidéos de l’Église. En allant sur le site, j’ai découvert des contenus très variés, des films, des hymnes, des chants, des articles et des témoignages. L’un des cantiques, Mon bien-aimé, veuille m’attendre, avait des paroles très émouvantes. Elles m’ont fait penser à toutes les fois où j’avais été dans une église désolée, à la recherche d’une église qui accomplissait l’œuvre du Saint-Esprit. Plus j’explorais le site, plus j’y trouvais de quoi me nourrir. Comme je voulais comprendre et en savoir plus sur l’Église, j’ai regardé d’autres films sur leur site.

Un jour, j’ai vu un film évangélique qui parlait de la relation entre Dieu et la Bible. Dedans, il y avait un passage des paroles de Dieu que je n’oublierai jamais : « Depuis le temps où il y a la Bible, la foi des gens en le Seigneur a été la foi en la Bible. Au lieu de dire que les gens croient au Seigneur, il vaut mieux dire qu’ils croient dans la Bible ; au lieu de dire qu’ils ont commencé à lire la Bible, il vaut mieux dire qu’ils ont commencé à croire dans la Bible ; et au lieu de dire qu’ils sont revenus devant le Seigneur, il vaut mieux dire qu’ils sont revenus devant la Bible. Ainsi, les gens révèrent la Bible comme si elle était Dieu, comme si elle était leur vie, et perdre la Bible serait la même chose que de perdre leur vie. […] La plupart des gens ne comprennent tout simplement pas pourquoi ils devraient croire en Dieu ni comment croire en Dieu, et, aveuglément, ils cherchent seulement des indices qui leur permettent de déchiffrer les chapitres de la Bible. Ils n’ont jamais cherché la direction de l’œuvre du Saint-Esprit ; tout le temps, ils ont seulement étudié et examiné la Bible désespérément, et personne n’a jamais découvert une œuvre plus récente du Saint-Esprit en dehors de la Bible, personne ne s’est jamais écarté de la Bible, ni n’a osé déroger à la Bible » (« La Parole apparaît dans la chair »). Après ce passage, j’ai pensé : « C’est exactement mon attitude envers la Bible. J’ai l’impression qu’elle représente le Seigneur, que croire en Lui, c’est croire en la Bible et que les deux sont indissociables. Mais il y a une chose que je ne comprends pas. la Bible témoigne du Seigneur et sert de base à notre foi. Nous autres Chrétiens basons notre foi sur la Bible depuis deux mille ans. Comment cela peut-il être en désaccord avec la volonté du Seigneur ? Que se passe-t-il ? »

J’ai continué à regarder le film en espérant obtenir des réponses. Le personnage qui répandait l’évangile a lu un autre passage des paroles de Dieu : « Ils ne croient en Mon existence que dans le cadre de la Bible. Pour eux, Je suis identique à la Bible ; sans la Bible Je n’existe pas et sans Moi il n’y a pas de Bible. Ils ne prêtent aucune attention à Mon existence ou à Mes actions, mais accordent plutôt une attention soutenue et particulière à chacune des paroles des Écritures, et beaucoup d’entre eux pensent même que Je ne devrais pas faire ce que Je veux faire, à moins que ce ne soit prédit dans les Écritures. Ils accordent trop d’importance aux Écritures. On peut dire qu’ils considèrent que les paroles et les expressions sont trop importantes, au point qu’ils utilisent les versets de la Bible pour mesurer chaque parole que Je prononce et pour Me condamner. Ils ne recherchent pas la voie de la compatibilité avec Moi, ou la voie de la compatibilité avec la vérité, mais plutôt la voie de la compatibilité avec les paroles de la Bible, et ils croient que tout ce, sans exception, qui ne se conforme pas à la Bible n’est pas Mon œuvre. De tels hommes ne sont-ils pas les fidèles descendants des pharisiens ? Les pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils ne cherchaient pas la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais suivaient la loi consciencieusement et à la lettre, au point qu’ils ont finalement cloué l’innocent Jésus sur la croix, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? N’était-ce pas qu’ils ne cherchaient pas la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chacune des paroles des Écritures, ne prêtant aucune attention à Ma volonté et aux étapes et méthodes de Mon œuvre. Ce n’était pas des gens qui cherchaient la vérité, mais des gens qui s’accrochaient aux mots avec rigidité ; ce n’était pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. Dans le fond, ils étaient les chiens de garde de la Bible » (« La Parole apparaît dans la chair »). Après avoir lu ces paroles de Dieu Tout-Puissant, les personnages ont échangé. Ils ont dit que tous les croyants pensaient qu’on ne pouvait avoir foi dans le Seigneur qu’en croyant en la Bible, mais que cette vision était fausse. Ils ont dit aussi : « Quand le Seigneur Jésus prêchait et œuvrait, Ses disciples s’éloignaient des Écritures pour accepter Ses paroles et Son œuvre. Pouvons-nous dire qu’ils n’avaient pas vraiment foi dans le Seigneur ? Les pharisiens du judaïsme se sont accrochés aux Écritures et ils ont crucifié le Seigneur Jésus, qui exprimait la vérité et accomplissait l’œuvre de rédemption. Quel était le problème ? Connaît-on le Seigneur en s’accrochant aux Écritures ? Est-ce que ça signifie qu’on adhère à la voie du Seigneur, qu’on Le vénère et qu’on se soumet à Lui ? Dieu est le Seigneur de la création, la source de toute vie, alors que la Bible ne fait que rapporter l’œuvre et les paroles passées de Dieu. Comment peut-on la mettre au même niveau que Dieu ? Ceux qui croient au Seigneur vénèrent la Bible et la traitent comme l’égale de Dieu, allant parfois jusqu’à la placer au-dessus du Seigneur et de Son œuvre. N’est-ce pas blasphémer et dévaluer le Seigneur ? Quelqu’un qui s’accroche à la Bible sans chercher l’apparition ni l’œuvre du Seigneur est-il vraiment l’un de Ses disciples ? Voici ce que le Seigneur Jésus a dit aux pharisiens : « Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » (Jean 5:39-40). Et aussi : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6). Le Seigneur Jésus a été très clair sur la relation entre Dieu et les Écritures. Les Écritures rendent témoignage à Dieu. Elles ne représentent pas le Seigneur et ne remplacent pas Son œuvre de salut. La Bible seule ne peut pas nous accorder la vie éternelle. Seul le Christ est le chemin, la vérité et la vie. Pour gagner la vie, nous devons chercher le Seigneur ! »

J’étais très émue à la fin du film. Je pensais que tout ce qui y était dit était vrai et en accord avec les paroles du Seigneur Jésus. J’ai compris que la Bible ne représente pas le Seigneur. C’est Lui qui nous donne la vie, pas la Bible. Croire en la Bible n’est pas la même chose que suivre le Seigneur et croire en Lui ! Mais j’avais toujours cru que la Bible Le représentait. Alors ne la plaçais-je pas au-dessus du Seigneur ? Plus j’y pensais, plus je sentais que les paroles de Dieu Tout-Puissant étaient vraies et pouvaient m’aider à y voir clair. Je savais que je devais chercher sérieusement pour ne pas manquer ma chance d’accueillir le Seigneur. J’ai décidé de retourner à l’Église de Dieu Tout-Puissant avec mon amie. Les frères et sœurs nous ont accueillies chaleureusement et ont très patiemment échangé avec nous. Je leur ai expliqué mon trouble. Je leur ai dit : « Les pasteurs et les anciens nous disent toujours que toutes les paroles et toute l’œuvre de Dieu sont dans la Bible et que rien d’autre ne peut les contenir. Mais vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu en tant que Dieu Tout-Puissant, qu’Il accomplit une nouvelle œuvre dans les derniers jours et exprime de nouvelles paroles. Que se passe-t-il vraiment ? »

En guise de réponse, Sœur Zhou a lu quelques passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Beaucoup de gens croient que comprendre et interpréter la Bible équivaut à trouver le vrai chemin, mais est-ce vraiment si simple en réalité ? Personne ne connaît la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un récit historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de Son œuvre. Elle ne t’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament relate l’œuvre de Jésus sur terre, ce qui correspond aux quatre Évangiles, et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? » « Ce qui est rapporté dans la Bible est limité et ne peut pas représenter toute l’œuvre de Dieu. Les quatre Évangiles ont moins d’une centaine de chapitres au total qui racontent un nombre limité d’évènements, tels que Jésus maudissant le figuier ; Pierre reniant Jésus trois fois ; Jésus apparaissant aux disciples après Sa crucifixion et Sa résurrection ; l’enseignement sur le jeûne, la prière, le divorce ; la naissance et la généalogie de Jésus ; le choix des disciples par Jésus ; etc. Cependant les hommes les valorisent comme des trésors, les comparant même avec l’œuvre d’aujourd’hui. Ils croient même que toute l’œuvre que Jésus a accomplie dans Sa vie n’atteignait qu’une certaine quantité, comme si Dieu n’était capable de faire que cela et rien de plus. N’est-ce pas absurde ? » « En ce temps-là, Jésus a seulement enseigné à Ses disciples par une série de prédications pendant l’ère de la Grâce sur des sujets tels que les suivants : la manière de pratiquer, de se rassembler, de supplier dans la prière, de traiter les autres, etc. L’œuvre qu’Il a accomplie est celle de l’ère de la Grâce, et Il a seulement expliqué la façon dont les disciples et ceux qui Le suivaient devaient pratiquer. Il a seulement accompli l’œuvre de l’ère de la Grâce et rien de l’œuvre des derniers jours. […] L’œuvre de Dieu à chaque ère a des limites claires ; Il ne fait que l’œuvre de l’ère en cours et ne réalise jamais à l’avance l’œuvre de l’étape suivante. Ce n’est que de cette manière que Son œuvre représentative de chaque ère peut être mise en évidence. Jésus a parlé uniquement des signes des derniers jours, de la manière d’être patient et d’être sauvé, de se repentir et de se confesser, aussi de la manière de porter la croix et d’endurer la souffrance. Il n’a jamais dit comment l’homme devait acquérir l’entrée dans les derniers jours ni comment il devait chercher à satisfaire la volonté de Dieu. Donc, n’est-ce pas ridicule de chercher dans la Bible l’œuvre de Dieu des derniers jours ? Que peux-tu voir en t’accrochant seulement à la Bible ? Qu’il soit un exégète de la Bible ou un prédicateur, qui pourrait connaître l’œuvre d’aujourd’hui à l’avance ? » « Si tu veux voir l’œuvre de l’ère de la Loi, voir comment les Israélites ont suivi le chemin de l’Éternel, alors tu dois lire l’Ancien Testament ; si tu veux comprendre l’œuvre de l’ère de la Grâce, alors tu dois lire le Nouveau Testament. Mais comment peux-tu voir l’œuvre des derniers jours ? Tu dois accepter la direction du Dieu d’aujourd’hui et entrer dans l’œuvre d’aujourd’hui, car c’est une nouvelle œuvre et personne ne l’a écrite à l’avance dans la Bible. […] L’œuvre d’aujourd’hui est un chemin que l’homme n’a jamais foulé et une voie que personne n’a jamais vue. C’est une œuvre qui n’a jamais été faite auparavant, c’est l’œuvre de Dieu la plus récente sur la terre. […] Qui aurait pu écrire à l’avance chaque petite partie de l’œuvre d’aujourd’hui, sans omissions ? Qui pourrait rapporter cette œuvre plus puissante et plus sage qui défie les conventions du vieux livre moisi ? L’œuvre d’aujourd’hui ne fait pas partie de l’histoire, et ainsi, si tu veux emprunter le nouveau chemin d’aujourd’hui, alors tu dois sortir de la Bible, tu dois dépasser les livres prophétiques ou historiques dans la Bible. Alors seulement pourras-tu parcourir correctement le nouveau chemin, et alors seulement pourras-tu entrer dans le nouveau royaume et la nouvelle œuvre » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, Sœur Zhou a dit : « Tous ceux qui connaissent la Bible savent que l’Ancien et le Nouveau Testaments ne font que rapporter les deux étapes de l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi et à l’ère de la Grâce. Ils témoignent de l’œuvre de Dieu. Chaque fois que Dieu a accompli une étape de Son œuvre, ceux qui en ont été témoins ont noté Son œuvre et Ses paroles. Ce sont ces notes compilées qui ont formé la Bible. Mais les paroles et l’œuvre de Dieu durant ces deux ères ne sont pas toutes rapportées dans la Bible. Les paroles du Seigneur Jésus dans la Bible ne sont que le sommet de l’iceberg. Comme il est dit dans l’Évangile de Jean : « Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait » (Jean 21:25). Certaines prophéties de l’ère de la Loi ne sont pas entièrement rapportées dans les Écritures. Tout le monde le sait. Alors quand les pasteurs et les anciens disent que toutes les paroles de Dieu sont dans la Bible et qu’aucune œuvre ni parole de Dieu n’existe en dehors, ne contredisent-ils pas les faits ? Mentent-ils ? Sont-ils malhonnêtes ? Dieu est le Seigneur de la création. Comment la Bible, un livre, pourrait-elle contenir toute l’œuvre et toutes les paroles d’un être aussi grand et abondant ? » Elle a ensuite lu ce passage de l’Apocalypse : « Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux » (Apocalypse 5:1). « Et l’un des vieillards me dit : Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux » (Apocalypse 5:5). Elle a expliqué : « Ce passage dit qu’il y a des choses écrites à l’intérieur et à l’extérieur de ce livre, mais que celui est scellé par sept sceaux et que seul le Seigneur revenu dans les derniers jours peut briser les sceaux et ouvrir le livre. C’est le seul moyen de découvrir ce qui est écrit dedans. L’Apocalypse prophétise aussi plusieurs fois : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2-3). Ces prophéties bibliques prouvent que le Seigneur prononcera d’autres paroles quand Il reviendra. Comment l’œuvre et les paroles du Seigneur revenu pourraient-elles être rapportées à l’avance dans la Bible ? Les paroles de Dieu dans la Bible peuvent-elles remplacer ce que le Saint-Esprit dit aux églises dans les derniers jours ? Peuvent-elles remplacer le livre ouvert par l’Agneau ? Peuvent-elles remplacer l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours ? » Alors j’ai pensé : « J’ai lu ces versets de nombreuses fois. Pourquoi ne me suis-je jamais posé ces questions ? » La sœur a ensuite poursuivi son échange : « La Bible rapporte l’œuvre passée de Dieu. Bien des années après la rédaction de l’Ancien Testament, le Seigneur Jésus est venu et a accompli l’œuvre de rédemption de l’ère de la Grâce. Son œuvre et Ses paroles se sont-elles insérées automatiquement dans les Écritures ? Il a fallu compiler l’œuvre et les paroles de Dieu pour en faire la Bible. Dieu Tout-Puissant est venu dans les derniers jours et a exprimé toutes les vérités pour purifier et sauver l’humanité. Ces vérités peuvent-elles s’insérer automatiquement dans la Bible ? Croire ça, que toute l’œuvre et toutes les paroles de Dieu sont rapportées dans la Bible, qu’il ne peut rien y avoir en dehors, est absurde et le fruit de l’imagination et des notions humaines. »

L’échange de Sœur Zhou m’a beaucoup éclairée. Tout ce qu’elle avait communiqué était en accord avec les faits. La Bible ne rapporte que deux étapes de l’œuvre de Dieu : l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. Elle témoigne de Son œuvre, mais elle ne peut pas représenter l’œuvre et les paroles du Seigneur dans les derniers jours. L’œuvre et les paroles du Seigneur Jésus n’étaient pas entièrement rapportées dans la Bible. Comment l’œuvre et les paroles de Dieu dans les derniers jours pourraient-elles se trouver dans la Bible à l’avance ? Je suivais l’enseignement des pasteurs et des anciens, et limitais l’œuvre et les paroles de Dieu à la Bible, pensant que rien d’autre ne pouvait venir de Lui. N’étais-je pas insensée ? N’était-ce pas blasphémer et limiter le Seigneur ? Cette idée m’a remplie de regret. Pourquoi n’avais-je pas lu les paroles de Dieu Tout-Puissant plus tôt ? Je n’aurais pas dû suivre aveuglément les pasteurs et les anciens, qui limitaient l’œuvre de Dieu par des notions et des idées. Ces idées sont tellement dangereuses !

Alors Sœur Zhou a abordé un autre point : pourquoi se contenter de la Bible sans accepter l’œuvre et les paroles de Dieu dans les derniers jours interdit-il l’accès à Son royaume et l’obtention de la vie éternelle ? Elle a dit : « La Bible ne rapporte que deux étapes de l’œuvre de Dieu. Elle ne remplace pas Son œuvre de jugement et de purification de l’humanité dans les derniers jours. À l’ère de la Loi, l’œuvre de Dieu consistait à proclamer la loi et des commandements pour guider la vie des gens sur terre. À l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus n’a accompli que l’œuvre de la rédemption. Il a été crucifié pour sauver l’humanité du domaine de Satan, racheter nos péchés et nous rendre aptes à prier Dieu afin qu’on puisse tous bénéficier de Sa grâce. Mais notre nature pécheresse et la racine de notre péché n’étaient pas corrigés. C’est pour ça qu’on ment, qu’on pèche, qu’on se rebelle contre Dieu et qu’on Lui résiste en permanence, et qu’on ne mérite pas d’entrer dans Son royaume. C’est pour ça que le Seigneur Jésus a prophétisé qu’Il reviendrait et exprimerait des vérités dans les derniers jours pour juger et sauver pleinement l’homme. Il est dit dans l’Évangile de Jean : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité” (Jean 16:12-13). Et aussi : “Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:48). La venue de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours pour exprimer la vérité et accomplir l’œuvre de jugement réalise parfaitement les prophéties du Seigneur Jésus. Dieu Tout-Puissant a exprimé des millions de paroles qui couvrent tous les sujets. Des mystères de la Bible sont percés, il y a des prophéties sur l’avenir du royaume, Certaines paroles traitent de la destination de l’humanité, d’autres décortiquent la racine de son opposition à Dieu. Dieu révèle aussi clairement les vérités dont les gens ont besoin pour être pleinement sauvés. Ça comprend le récit des trois étapes de l’œuvre de Dieu pour sauver l’homme, les mystères de Son œuvre de jugement dans les derniers jours et ceux de Ses incarnations. Dieu révèle comment Satan corrompt les humains, comment Il œuvre pour les sauver, l’essence et la vérité de la corruption de l’humanité par Satan, ce que sont vraiment la foi, la soumission et l’amour de Dieu, comment vivre une vie pleine de sens et bien plus. Les vérités exprimées par Dieu Tout-Puissant sont la voie par laquelle Il nous accorde la vie éternelle dans les derniers jours. Si on s’accroche à la Bible sans accepter le jugement et la purification de Dieu dans les derniers jours, on ne pourra ni gagner la vérité, ni se délivrer du péché, ni être sauvé, ni entrer dans le royaume des cieux. »

L’échange des frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant m’a aidée à voir que l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours accomplit pleinement des prophéties bibliques. Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité, la voix de Dieu et la voie vers la vie éternelle que Dieu nous donne dans les derniers jours ! Je pensais que l’œuvre et les paroles de Dieu étaient limitées à la Bible parce que j’écoutais les pasteurs et les anciens et m’accrochais à des notions religieuses. Je n’acceptais pas et ne cherchais pas l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. N’étant pas nourrie par les paroles actuelles de Dieu, j’ai sombré dans les ténèbres. Si Dieu ne m’avait pas prise en pitié et sauvée en me recommandant sur Youtube les vidéos de l’Église de Dieu Tout-Puissant, ce qui m’a donné la chance d’entendre Sa voix, Je suivrais toujours les pasteurs et les anciens et je n’aurais pas cherché l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Alors, je n’aurais jamais accueilli le retour du Seigneur, même si j’avais lu la Bible pendant cent ans. Je sais que c’est grâce à l’aide de Dieu que j’ai pu gagner Son salut dans les derniers jours. C’est le merveilleux salut de Dieu !

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Un genre de salut différent

Par Huang Lin, Chine J’étais une croyante ordinaire de l’Église pentecôtiste et je n’avais jamais manqué un service depuis que j’avais...

Le chemin de la purification

Par Allie,États-Unis J’ai été baptisée au nom du Seigneur Jésus en 1990 et je suis devenue une collaboratrice de l’Église en 1998. Grâce à...

Laisser un commentaire