L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Question (1) : La Bible est un témoignage de l’œuvre de Dieu, elle a apporté des bienfaits inestimables à l’humanité. À travers la lecture de la Bible, nous parvenons à comprendre que Dieu est le Créateur de toutes choses, il arrive à voir les œuvres extraordinaires et puissantes, et l’omnipotence de Dieu. Etant donné que la Bible contient la parole de Dieu et le témoignage de l’homme à Dieu, pourquoi l’on ne peut recevoir la vie éternelle par la lecture de la Bible ? Pourquoi donc le chemin de la vie éternelle ne se trouve-t-il pas dans la Bible ?

Réponse : En lisant la Bible, nous comprenons que Dieu est le Créateur de toutes choses et nous commençons à reconnaître Ses merveilles. C’est parce que la Bible est un témoignage des deux premières étapes de l’œuvre de Dieu. C’est un récit des paroles et de l’œuvre de Dieu, et le témoignage de l’homme tout au long de l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. Donc, la Bible est très importante pour notre foi. Pensez-y, sans la Bible, comment l’homme comprendrait-il la parole du Seigneur et connaîtrait-il le Seigneur ? De quelle autre manière l’homme aurait-il pu témoigner des merveilles de Dieu et commencer à développer une vraie foi en Dieu ? Si l’homme ne lit pas la Bible, de quelle autre manière connaîtra-t-il le témoignage véritable de tous les saints à travers les âges d’obéissance à Dieu ? Donc, la lecture de la Bible est essentielle à l’exercice de la foi, et aucun croyant en le Seigneur ne devrait s’éloigner de la Bible. On pourrait dire que celui qui s’éloigne de la Bible ne pourrait croire en le Seigneur. Ceci est confirmé par les expériences des saints à travers les âges. Nul n’ose renier l’importance et le sens de la lecture de la Bible dans l’exercice de la foi. Donc, les saints à travers les âges ainsi que les croyants, tous considéraient la lecture de la Bible comme une chose très importante. Certains ont été plus loin en disant que lire la Bible et prier sont aussi essentiels que nos deux jambes le sont pour marcher, sans l’une ou l’autre nous sommes incapables d’avancer. Mais le Seigneur Jésus a dit, « Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » (Jean 5:39-40). Certains de nous sont troublés, ils pensent que, étant donné que la Bible est un récit de la parole de Dieu et du témoignage de l’homme, lire la Bible devrait donner à l’homme la vie éternelle ! Alors, pourquoi le Seigneur Jésus a-t-Il dit qu’il n’y a pas de vie éternelle dans la Bible ? En fait, ce n’est pas une idée si compliquée. Tant que nous comprenons l’histoire et la nature de la parole de Dieu et de Son œuvre durant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce ainsi que les résultats obtenus grâce à elles, alors nous en viendrons tout naturellement à réaliser pourquoi l’on ne peut recevoir la vie éternelle par la lecture de la Bible. D’abord, observons l’ère de la Loi. Pendant cette ère, l’Éternel était principalement occupé à promulguer les lois, les commandements et les ordonnances que les hommes devaient suivre. Ses paroles étaient essentiellement une sorte de guide pour l’humanité, qui en était encore à ses débuts, pour vivre sur terre. Ces paroles ne comprenaient pas un changement de la disposition de l’homme. Donc, les paroles de Dieu pendant l’ère de la Loi avaient toutes pour but de soumettre le peuple aux lois et aux commandements. Bien que ces paroles soient la vérité, elles ne représentaient qu’une vérité très superficielle. Durant l’ère de la Grâce, les paroles du Seigneur Jésus et Son œuvre étaient concentrées sur l’œuvre de la rédemption. Les paroles qu’Il déclarait concernaient la vérité de la rédemption et enseignaient aux peuples qu’ils devraient confesser leurs péchés et se repentir, et se garder de pécher et de faire le mal. Ces paroles enseignaient également aux peuples la manière exacte de prier le Seigneur et exigeaient que l’homme aime le Seigneur de tout son cœur et de toute son âme, aime son prochain comme lui-même, soit tolérant et patient, et pardonne aux autres soixante-dix fois, sept fois, etc. Tout ceci est inclus dans le chemin du repentir. Donc, en lisant la Bible, les hommes peuvent uniquement comprendre l’œuvre de Dieu durant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. Ils en viennent à réaliser que toutes les choses sont créées par Dieu et apprennent comment vivre sur terre et comment vénérer Dieu. Ils comprennent ce qu’est le péché, qui sont les bénis de Dieu et qui sont les maudits de Dieu. Ils apprennent à confesser leurs péchés et à se repentir devant Dieu. Ils apprennent l’humilité, la tolérance, le pardon, et apprennent qu’ils devraient prendre leur croix et suivre le Seigneur. Ils voient d’eux-mêmes la miséricorde illimitée et la compassion du Seigneur Jésus, et réalisent que ce n’est qu’en venant devant le Seigneur Jésus avec foi qu’ils bénéficieront de Son abondante grâce et de la vérité. Les paroles et l’œuvre de Dieu durant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce telles que rapportées dans la Bible sont la vérité prononcée par Dieu selon le plan du salut de l’humanité et des besoins de l’humanité à ce moment-là. Ces vérités étaient uniquement capables de conduire l’homme à adopter de bons comportements superficiels mais étaient totalement incapables de résoudre le problème des racines de la nature pécheresse de l’homme, de changer le caractère de l’homme, et de permettre à l’homme d’atteindre la purification, le salut et la perfection. Par conséquent, les paroles prononcées par le Seigneur Jésus pendant l’ère de la Grâce peuvent simplement être désignées comme le chemin du repentir, mais pas le chemin vers la vie éternelle. Quel est donc le chemin vers la vie éternelle ? Le chemin vers la vie éternelle est le chemin de la vérité qui permet à l’homme de vivre pour toujours, ce qui veut dire que c’est le chemin qui permet à l’homme de se défaire de tous les liens et entraves de sa nature pécheresse, de changer sa disposition de vie, et lui permet d’obtenir la vérité en tant que vie, étant complètement libéré de l’influence de Satan et devenir compatible avec Christ. Il permet à l’homme de connaître Dieu, Lui obéir et de Le vénérer afin de ne plus jamais pécher ni s’opposer à Dieu ou Le trahir. Seul le chemin qui peut accomplir ceci peut être appelé le chemin vers la vie éternelle. L’homme meurt parce qu’il a péché. Si l’homme obtient la vérité dans sa vie et se détache de tout péché qui le ronge, Dieu le bénira avec la vie éternelle. Donc, ce n’est qu’en reçevant le salut de Dieu dans les derniers jours que l’homme peut se réjouir de la vie éternelle que Dieu accorde à l’humanité.

Extrait du scénario du film « Qui est mon Seigneur »

Précédent:Question (6) : La Bible déclare qu’après le baptême du Seigneur Jésus, les cieux se sont ouverts, que le Saint-Esprit est descendu sur le Seigneur Jésus comme une colombe, et qu’une voix a dit : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection » (Matthieu 3:17). Et nous, croyants, reconnaissons que le Seigneur Jésus est le Christ, le Fils de Dieu. Pourtant, vous avez témoigné que le Christ incarné est la manifestation de Dieu, est Dieu Lui-même, que le Seigneur Jésus est Dieu Lui-même et que Dieu Tout-Puissant est aussi Dieu Lui-même. Ceci diffère de notre compréhension précédente. Alors le Christ incarné est-il Dieu Lui-même ou le Fils de Dieu ? Ces deux situations nous semblent raisonnables, et toutes deux en accord avec la Bible. Laquelle de ces deux compréhensions est correcte ?

Suivant:Question (2) : Nous croyons, en ayant la foi et en suivant le Seigneur, nous pouvons obtenir la vie éternelle. La parole du Seigneur confirme ceci : Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jean 11:25-26). « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). Ces versets sont la promesse du Seigneur Jésus. Le Seigneur Jésus peut nous accorder la vie éternelle, le chemin du Seigneur Jésus est le chemin vers la vie éternelle. Et la Bible dit aussi, » Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36). Le Seigneur Jésus, pas le Fils de l’homme, n’est-Il pas Christ ? En croyant en le Seigneur Jésus, Mais tu certifies que le Christ des derniers jours nous amènera sur le chemin vers la vie éternelle. Je ne comprends pas bien ceci, nous suivons tous le Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi n’est-ce pas suffisant pour obtenir le chemin vers la vie éternelle ? Pourquoi donc devons-nous aussi accepter les paroles et l’œuvre de Christ des derniers jours ?

Vous aimerez peut-être également