5. Vous témoignez que le Seigneur est revenu accomplir l’œuvre de jugement des derniers jours, mais le Seigneur Jésus a dit : « Car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement » (Jean 16:7-8). Nous croyons qu’après la résurrection et l’ascension du Seigneur Jésus, le Saint-Esprit est descendu œuvrer parmi les hommes durant la Pentecôte, convaincant le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement. Dans la mesure où nous confessons nos péchés et nous repentons devant le Seigneur, nous serons réprimandés et disciplinés par le Saint-Esprit, et c’est là notre jugement par le Seigneur. Quelle est la différence entre l’œuvre de jugement des derniers jours dont vous parlez et l’œuvre du Seigneur Jésus ?

Réponse :

En vous basant uniquement sur les paroles du Seigneur Jésus selon lesquelles « Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement » (Jean 16:7-8), osez-vous affirmer que le Saint-Esprit est descendu à la Pentecôte pour œuvrer en l’homme et acccomplir l’œuvre du jugement des derniers jours ? Existe-t-il un quelconque fondement à cela dans les paroles de Dieu ? Une telle compréhension des paroles du Seigneur est-elle conforme à Sa volonté ? Le Seigneur Jésus a clairement dit : « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48). Les paroles du Seigneur Jésus sont sans équivoque : Ses actes n’étaient pas l’œuvre du jugement, et Il n’exprimerait la vérité et n’accomplirait l’œuvre du jugement que lorsqu’Il reviendrait au cours des derniers jours. Aussi peut-on affirmer qu’il est erroné de prendre l’œuvre du Saint-Esprit de l’ère de la Grâce et de l’appeler œuvre de jugement de Dieu des derniers jours. Lorsque nous venons devant le Seigneur pour confesser nos péchés et nous repentir, des larmes d’angoisse ruisselant sur notre visage, c’est simplement que nous sommes touchés et blâmés par le Saint-Esprit. Cela signifie que l’œuvre du Saint-Esprit de l’ère de la Grâce a été efficace. C’est complètement différent de l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours. Afin de comprendre précisément ce qu’est le jugement, regardons ces deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant.

Dieu tout puissant dit : « À la mention du mot “jugement”, tu penses probablement aux paroles que l’Éternel a prononcées pour instruire le peuple dans toutes les régions et aux paroles que Jésus a prononcées pour réprimander les pharisiens. Malgré leur gravité, ces paroles n’étaient pas le jugement de Dieu sur l’homme ; elles n’étaient que des paroles prononcées par Dieu dans des environnements différents, c’est-à-dire dans des contextes différents. Ces paroles sont différentes des paroles prononcées par Christ des derniers jours alors qu’Il juge l’homme. Christ des derniers jours utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Toutes ces différentes méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et entièrement convaincu au sujet de Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

« L’œuvre du jugement est l’œuvre propre de Dieu, donc elle doit naturellement être menée à bien par Dieu Lui-même ; elle ne peut pas être faite par l’homme à Sa place. Parce que le jugement est l’utilisation de la vérité pour conquérir l’humanité, il est incontestable que Dieu apparaît toujours comme l’image incarnée pour accomplir cette œuvre parmi les hommes. C’est-à-dire que Christ des derniers jours utilisera la vérité pour enseigner aux hommes du monde entier et leur faire connaître toutes les vérités. Telle est l’œuvre de jugement de Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Dieu Tout-Puissant indique très clairement ce qu’est le jugement et quel effet produit l’œuvre du jugement : l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours est l’œuvre de purification et de salut de l’homme une fois pour toutes. Il ne s’agit pas simplement de prononcer quelques paroles qui réprouvent et maudissent l’humanité, et ce n’est pas non plus la citation de plusieurs passages d’un texte. Au contraire, Dieu exprime un nombre approprié de paroles. Dieu exprime tous les divers aspects de la vérité, que l’homme doit comprendre et pénétrer pour sa purification et son salut, et Il révèle à l’humanité tous les mystères des six mille ans de Son plan de gestion. Dieu exprime à présent des centaines, des milliers de fois plus de paroles que le Seigneur Jésus n’a exprimées au cours de l’ère de la Grâce. L’expression de la vérité et l’expression des paroles de jugement de l’humanité se trouvent au cœur de l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours. Il a jugé et exposé la nature pécheresse et le tempérament satanique de l’homme qui résistent à Dieu ; Il a révélé le fait de la corruption de l’humanité par Satan ; Il a démontré le tempérament saint et juste de Dieu et qui ne peut être offensé ; et Il nous a expliqué divers aspects de la vérité tels que la volonté de Dieu et Ses exigences pour l’humanité, et aussi qui sera sauvé et qui sera puni. Nous avons fait l’expérience de l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours, nous comprenons l’objectif du plan de gestion de Dieu, nous voyons clairement la face démoniaque de la résistance féroce de Satan vis-à-vis de Dieu, nous comprenons la vérité et l’essence de notre profonde corruption par Satan, et nous connaissons notre propre nature satanique, qui s’oppose à Dieu et Le trahit. Nous possédons également un peu de connaissance vraie du tempérament juste de Dieu, de Sa toute-puissance et sagesse, et de ce qu’Il a et est. Notre cœur commence à éprouver de la crainte vis-à-vis de Dieu, et nous nous prosternons au sol, sans nulle part où cacher notre honte, ressentant que nous ne sommes pas digne de vivre devant Dieu, nous détestant nous-mêmes et nous renonçant à nous-mêmes dans notre cœur. Nous sommes progressivement libérés des liens du péché, nous vivons à l’image d’une vraie ressemblance humaine, et commençons à craindre Dieu et à Lui obéir véritablement. Tel est l’effet obtenu lorsque nous faisons l’expérience de l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours, et seule cette œuvre est l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours.

Regardons à présent l’ère de la Grâce. Même si le Seigneur Jésus a prononcé quelques paroles de jugement – des paroles qui ont condamné et maudit les pharisiens –, ll a seulement réalisé l’œuvre de rédemption, dont le cœur était le pardon et l’invitation à la repentance, la manifestation de la miséricorde envers l’homme et le don de la grâce à l’homme. Ce n’était pas une œuvre au cœur de laquelle se trouvaient le jugement et la purification des péchés de l’homme, et donc, le Seigneur Jésus a simplement délivré un volume limité de paroles basées autour de l’œuvre de rédemption, nous enseignant comment nous repentir et nous confesser, comment être humble et patient, comment être baptisé, porter la croix, et souffrir, etc. En tant que croyants en le Seigneur, nous avions seulement besoin de nous confesser et de nous repentir conformément aux paroles du Seigneur pour que nos péchés soient pardonnés et que nous ne soyons plus condamnés par la loi et mis à mort ; nous étions alors aptes à prier Dieu et à jouir de Sa grâce et de Ses bénédictions. Tel était l’effet obtenu par l’œuvre de rédemption de Dieu au cours de l’ère de la Grâce, et il était radicalement différent de l’effet obtenu par l’œuvre du jugement des derniers jours. Pourtant, certains pensent que faire l’expérience de l’œuvre du Saint-Esprit à l’ère de la Grâce, être éclairé, blâmé, et discipliné par le Saint-Esprit, avoir des larmes d’angoisse qui ruissellent sur le visage tandis qu’ils prient devant le Seigneur et confessent leurs péchés, et afficher certains bons comportements, c’est faire l’expérience de jugement de Dieu et être purifié. Alors, nous vous interrogeons : connaissez-vous la racine de vos péchés ? Connaissez-vous votre essence-nature satanique qui s’oppose à Dieu ? Connaissez-vous la vérité de la profonde corruption de l’humanité ? Avez-vous vu l’essence diabolique de Satan ? Connaissez-vous le tempérament juste et majestueux de Dieu et qui ne peut être offensé ? Avez-vous vraiment échappé aux liens et entraves du péché ? Votre tempérament satanique a-t-il été purifié ? À présent, craignez-vous Dieu et Lui obéissez-vous ? Vous n’êtes parvenus à rien de tout cela, donc comment pouvez-vous dire que vous avez été purifiés après avoir fait l’expérience de jugement de Dieu ? Ainsi, l’œuvre que le Seigneur Jésus a réalisée à l’ère de la Grâce n’était pas l’œuvre du jugement. C’est uniquement ce que Dieu Tout-Puissant réalise à l’ère du Règne qui est l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours.

Précédent: 4. Vous dites que si nous n’acceptons pas l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours, nous ne serons pas purifiés et ne serons donc pas aptes à entrer dans le royaume de Dieu. Nous ne croyons pas cela. Même si nous sommes toujours susceptibles de pécher et liés par la chair, la Bible énonce clairement : « En un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés » (1 Corinthiens 15:52). Nous croyons que Dieu est tout-puissant : par une simple parole, Dieu a créé les cieux, la terre et toutes choses, et une seule parole de Dieu peut faire relever les gens d’entre les morts. Quand Dieu viendra, Il pourra instantanément nous faire changer de forme et nous élever jusqu’au royaume des cieux. Nous n’avons donc pas besoin que Dieu Se fasse chair dans les derniers jours, exprime la vérité et accomplisse l’œuvre du jugement et de la purification.

Suivant: 6. Vous dites que Dieu exprime la vérité pour juger et purifier les hommes dans les derniers jours. Dieu prononce des paroles pour juger l’humanité dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau : Son jugement n’a jamais abandonné les hommes. Voulez-vous dire que ces paroles ne peuvent pas juger et purifier les hommes ? Quelle différence y a-t-il entre les paroles de jugement exprimées par Dieu dans les derniers jours et les paroles de Dieu qui jugent les hommes telles qu’elles sont rapportées dans la Bible ?

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

4. Ce qu’est suivre Dieu et ce qu’est suivre l’homme

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:16). « Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:28).

2. Comment l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours purifie et sauve l’humanité

« Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). « Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu » (Apocalypse 20:11-15).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre