Le salut par la foi accorde-t-il l’entrée dans le royaume de Dieu ?

9 novembre 2021

Une pandémie se propage sans relâche et des tremblements de terre, des inondations, des invasions d’insectes, des famines sont apparus. Beaucoup de gens sont dans un état d’anxiété constante, et les croyants attendent avec impatience la venue du Seigneur sur une nuée pour être emmenés au ciel, échapper à la souffrance des désastres et éviter la mort. Ils ne savent pas pourquoi ils n’ont toujours pas été enlevés pour rencontrer le Seigneur et scrutent le ciel toute la journée sans rien voir. Beaucoup de gens sont au comble du malheur, notamment en voyant la vie de tant de membres du clergé emportée par la pandémie. Mal à l’aise, ils ont l’impression d’avoir été rejetés par le Seigneur et d’être tombés dans les désastres. Leur survie est incertaine. Ils se sentent confus et perdus. L’Apocalypse a prophétisé que le Seigneur Jésus viendrait avant les désastres et nous emmènerait au ciel pour que nous n’y succombions pas. Telle est notre espérance. Notre foi nous pousse à croire que nous échapperons aux désastres et gagnerons la vie éternelle. Or, puisque les désastres ont commencé à pleuvoir, pourquoi le Seigneur n’est-Il pas venu sur une nuée pour accueillir les croyants ? Par notre foi, nos péchés sont pardonnés. Nous voilà justifiés et gratifiés du salut. Pourquoi n’avons-nous pas été enlevés au royaume des cieux ? Nous avons attendu le Seigneur avec angoisse pendant de nombreuses années et nous avons beaucoup souffert. Pourquoi n’est-Il pas venu nous chercher et ne nous a-t-Il pas enlevés pour que nous Le rencontrions et échappions au malheur des désastres ? Nous a-t-Il vraiment rejetés ? Ces questions, beaucoup de croyants se les posent. Alors, le salut par la foi nous fait-il vraiment entrer au royaume ? Je vais vous faire part un petit peu de ce que, moi, je comprends de cette question.

Mais avant d’échanger sur ce sujet, clarifions d’abord une chose. L’idée d’une justification par la foi est-elle soutenue par la parole de Dieu ? Le Seigneur Jésus a-t-Il dit un jour que la justification par la foi est tout ce dont nous avons besoin pour entrer dans Son royaume ? Il n’a jamais dit. Le Saint-Esprit a-t-Il un jour témoigné de cela ? Non. Nous pouvons donc être sûrs que cette idée est une notion purement humaine et que nous ne pouvons pas compter sur elle pour entrer au royaume. En fait, le Seigneur Jésus a été très clair sur qui pouvait entrer au royaume. Le Seigneur Jésus a dit : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7:21-23). « En vérité, en vérité, je vous le dis […] quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours » (Jean 8:34-35). « Vous soyez saints ; car je suis saint » (Leviticus 11:45). « Sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). Le Seigneur Jésus nous a clairement dit que seuls ceux qui font la volonté de Dieu peuvent entrer au royaume des cieux, que seuls ceux qui échappent au péché et sont purifiés auront une place dans le royaume. C’est le seul critère d’entrée. Être racheté du péché et justifié par la foi signifie-t-il qu’on fait la volonté de Dieu ? Cela signifie-t-il qu’on ne pèche plus, qu’on ne se rebelle plus contre Dieu et qu’on ne Lui résiste plus ? Bien sûr que non. Tous ceux qui croient au Seigneur constatent que, bien que nous soyons rachetés et justifiés par la foi, nous péchons constamment, vivant dans un cycle de péché et de confession. Nous souffrons d’être incapables d’échapper au péché : nous ne pouvons pas nous en empêcher. Dans toutes les confessions, il y a des gens jaloux et querelleurs qui se disputent pour un titre ou pour le profit, qui se dénigrent mutuellement. C’est très courant. Et la foi de la plupart des gens n’existe que parce qu’ils sont avides de la grâce de Dieu, mais ils ne font pas ce qu’Il dit. Ils se précipitent à l’église quand ils sont confrontés à une crise, mais en temps de paix, ils suivent les tendances du monde. Et au sein des églises, les fêtes ne font que se succéder. Personne n’échange sur la vérité ou ne partage son témoignage personnel, mais on ne fait que se disputer pour savoir qui reçoit le plus de grâce, les plus grandes bénédictions. À l’approche des grands désastres, et ne voyant toujours pas le Seigneur venir sur une nuée pour les enlever, beaucoup voient leur foi et leur amour se refroidir et ont commencé à blâmer et à juger Dieu. Certains L’ont même renié et trahi. Les faits nous montrent qu’avoir ses péchés pardonnés et être gratifié du salut peut signifier mieux se comporter, mais ça ne veut pas dire qu’on a échappé au péché, qu’on ne désobéit pas à Dieu, et surtout pas qu’on est purifié et digne du royaume. Ce ne sont que des vœux pieux. Nous voyons donc maintenant ce fait et comprenons pourquoi le Seigneur Jésus a dit que ceux qui prêchaient et chassaient les démons en Son nom commettaient le mal, et qu’Il ne les avait jamais connus. C’est parce que les gens sont toujours en train de pécher, même si leurs péchés sont pardonnés, et qu’ils blâment et jugent le Seigneur. Ils se plaignent sans arrêt en voyant que le Seigneur n’est toujours pas venu, et ils ont commencé à Le renier et à Le trahir. Certains disent même qu’ils hausseront le ton avec le Seigneur s’Il ne les fait pas entrer au royaume. Ces gens ne sont guère mieux que les pharisiens qui ont opprimé et condamné le Seigneur Jésus, ou peut-être même pire. Les autres voient très bien comment ils se comportent et, aux yeux de Dieu, ils commettent le mal, ça ne fait aucun doute. Puisque Dieu est saint et juste, permettrait-Il à ceux qui sont constamment en train de pécher, de Le juger et de Lui résister d’entrer au royaume ? Absolument pas. Ainsi, que les gens croient qu’être justifiés par la foi les fera entrer au royaume est une notion qui va à l’encontre des propres paroles du Seigneur et de la vérité. C’est une notion purement humaine et une imagination qui provient de nos désirs extravagants.

À ce stade, certains peuvent mentionner qu’être sauvé par la grâce au moyen de la foi repose sur la Bible : « Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut » (Romains 10:10). « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu » (Éphésiens 2:8). Donc si nous ne pouvons pas entrer au royaume de cette façon, "que signifie réellement être « sauvé » ? " Dieu Tout-Puissant nous parle de ce mystère de la vérité. Examinons ce qui est dit dans Ses paroles. Dieu Tout-Puissant dit : « À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que l’on croyait en Lui, Il nous rachetait ; si l’on croyait en Lui, nous n’étions plus dans le péché, nos péchés étaient pardonnés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, chez ceux qui croyaient, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu, qui devait être encore retiré lentement » (« La vision de l’œuvre de Dieu (2) », dans La Parole apparaît dans la chair). « Les péchés des hommes étaient pardonnés, mais le travail sur la manière de chasser les tempéraments sataniques corrompus en eux n’était pas encore fait. Les hommes étaient sauvés et leurs péchés étaient pardonnés seulement à cause de leur foi, mais la nature pécheresse des hommes n’était pas extirpée et demeurait toujours en lui. […] Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause de l’œuvre de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur tempérament satanique corrompu du passé. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés de leur tempérament satanique corrompu afin que leur nature pécheresse soit extirpée à jamais, et ne puisse plus se développer, permettant ainsi au tempérament des hommes d’être transformé » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). Nous voyons à partir de cela que le Seigneur Jésus a été crucifié en tant que sacrifice d’expiation de l’humanité, nous rachetant du péché. Nous n’avons qu’à nous confesser et nous repentir auprès du Seigneur pour que nos péchés soient pardonnés. Nous ne sommes plus condamnés et mis à mort par la loi. Le Seigneur ne nous considère plus comme des pécheurs et Satan ne peut plus nous accuser. Nous sommes autorisés à venir prier devant le Seigneur et à profiter de la paix et de la joie qu’Il nous accorde, ainsi que de Sa grâce et de Ses bénédictions abondantes. Voilà ce que veut dire ici être « sauvé ». Être sauvé par la foi signifie seulement être pardonné de ses péchés et ne pas être condamné par la loi. Les gens s’imaginent qu’une fois sauvés, ils le sont à jamais et seront dignes d’entrer au royaume. Or ce n’est pas vrai. C’est Paul qui décrit comment être « sauvé » dans la Bible, mais ni le Seigneur Jésus ni le Saint-Esprit n’ont jamais dit cela. Nous ne pouvons pas nous baser sur les déclarations d’êtres humains consignées dans la Bible, mais uniquement sur les paroles du Seigneur Jésus. Certains se le demandent peut-être : puisque le Seigneur a pardonné nos péchés, Dieu ne nous voit plus comme des pécheurs et nous a appelés justes, alors pourquoi ne pouvons-nous pas être élevés au royaume ? "Il est vrai que Dieu nous a appelés justes, " mais Il n’a pas dit que le fait que nos péchés soient pardonnés nous rendait dignes du royaume, ou que, puisque nous sommes pardonnés, nous pouvons toujours commettre n’importe quel type de péché tout en restant saints. Nous devons comprendre que le tempérament de Dieu est saint et juste, et qu’Il n’appellerait jamais saint quelqu’un qui est constamment en train de pécher, ni dénué de tout péché quelqu’un qui est encore un pécheur. Même un croyant dont les péchés sont pardonnés peut être damné s’il résiste et blasphème contre Dieu. C’est précisément ce que dit la Bible : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés » (Hébreux 10:26). Les pharisiens ont été damnés par le Seigneur Jésus pour L’avoir jugé, condamné et Lui avoir résisté. N’est-ce pas un fait ? Les croyants savent tous que le tempérament de Dieu ne tolère aucune offense, et le Seigneur Jésus a dit : « Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir » (Matthieu 12:31-32). Le pardon des péchés est vraiment une grâce de Dieu, mais si les gens continuent à offenser le tempérament de Dieu après avoir été pardonnés, ils peuvent toujours être damnés et punis par Dieu. Si nous crucifions Dieu une nouvelle fois, les conséquences seront graves. Mais Dieu est amour et miséricorde, Il veut donc nous sauver du péché et du mal pour que nous devenions saints. C’est pourquoi le Seigneur Jésus a promis qu’Il reviendrait après Son œuvre de rédemption. Pourquoi reviendra-t-Il ? Pour sauver pleinement l’humanité du péché et des forces de Satan, afin que nous puissions nous tourner vers Dieu et être gagnés par Lui. Seul un croyant qui accueille le retour du Seigneur peut espérer entrer au royaume des cieux. À ce stade, certains se posent peut-être la question : puisque nos péchés ont été pardonnés, comment pouvons-nous vraiment échapper au péché et devenir saints pour gagner l’entrée au royaume ? Cela nous amène au point principal. Accepter le pardon du Seigneur Jésus ne suffit pas. Nous devons aussi accueillir la venue du Seigneur et accepter la prochaine étape de Son œuvre afin d’échapper au péché, d’être pleinement sauvés par Dieu et d’être ainsi dignes du royaume. Exactement comme le Seigneur Jésus l’a prophétisé : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16:12-13). « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48). « Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils […]. Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme » (Jean 5:22, 27). Et « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). Si nous y réfléchissons bien, nous pouvons voir que le Seigneur Jésus revient dans les derniers jours en tant que Fils de l’homme, exprimant des vérités et faisant l’œuvre du jugement, nous guidant pour entrer dans toutes les vérités, afin que nous soyons complètement libérés du péché, des forces de Satan, et atteignions un salut complet. Ainsi, accepter le jugement de Dieu dans les derniers jours et avoir notre corruption purifiée est notre seul chemin vers le royaume des cieux. Parcourons quelques autres passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d’années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s’oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu’un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l’homme alors que sa nature empoisonnée à l’intérieur n’était pas éliminée. L’homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d’être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). « Bien que Jésus ait beaucoup œuvré parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme ; Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan n’exigeait pas seulement de Jésus qu’Il devienne le sacrifice d’expiation et qu’Il porte les péchés de l’homme, mais aussi que Dieu œuvre de façon plus grande encore pour entièrement débarrasser l’homme de son tempérament corrompu par Satan. Et donc, à présent que l’homme a été pardonné pour ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement. Cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (La préface de La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu Tout-Puissant ne rendent-elles pas tout plus clair ? Le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de rédemption à l’ère de la Grâce, qui consistait à pardonner les péchés de l’homme et à nous racheter. Certes. Mais la nature pécheresse de l’homme n’a pas été résolue et nous continuons à résister à Dieu, donc cela ne compte pas comme étant pleinement sauvé. Dieu Tout-Puissant est venu dans les derniers jours, exprimant beaucoup de vérités, et Il accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu sur le fondement de la rédemption du Seigneur Jésus. Il est venu purifier et sauver complètement l’humanité pour nous faire entrer au royaume de Dieu. L’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours est Son œuvre la plus cruciale, la plus fondamentale pour sauver l’homme, et c’est notre seul chemin pour être purifiés et pleinement sauvés. C’est une occasion en or et notre seule chance d’entrer au royaume des cieux. On pourrait dire que l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant commençant par la maison de Dieu est l’œuvre de l’enlèvement des croyants. Grâce au jugement et au châtiment de Dieu, notre corruption peut être purifiée, puis nous serons protégés pendant les grands désastres et entrerons au royaume de Dieu. Voilà ce qu’est réellement l’enlèvement. Si nous ne poursuivons pas ce travail, peu importe la durée de notre foi, combien nous avons souffert ou payé un prix : tout cela aura été vain. Ce serait abandonner à mi-chemin, et tous nos efforts antérieurs seraient vains. Nous finirions simplement par tomber dans le désastre, en pleurant et en grinçant des dents. Dieu ne ferait jamais entrer dans Son royaume quelqu’un qui pourrait encore se rebeller contre Lui. C’est déterminé par Son juste tempérament.

Certains se demandent peut-être comment Dieu Tout-Puissant fait cette œuvre de jugement pour purifier et sauver l’humanité. Voyons ce qu’Il dit à ce sujet. Dieu Tout-Puissant dit : « Christ des derniers jours utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Toutes ces différentes méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et entièrement convaincu au sujet de Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair). Dieu Tout-Puissant a exprimé des millions de paroles dans les derniers jours, nous disant toutes les vérités dont nous avons besoin pour la purification de notre corruption et notre salut. Il juge et expose notre nature satanique pécheresse et anti-Dieu, ainsi que tous les aspects de nos tempéraments corrompus, et Il expose toutes nos motivations et nos notions les plus profondes, les plus cachées et les plus méprisables. Plus nous lisons les paroles de Dieu, plus nous faisons l’expérience de ce jugement, et nous pouvons voir à quel point Satan nous a corrompus incroyablement profondément, à quel point nous sommes arrogants et têtus. Terriblement rusés, égoïstes et avides, nous vivons sans arrêt selon des philosophies et des lois sataniques, protégeant toujours nos propres intérêts. Même notre foi et notre travail pour l’Église visent les récompenses et l’entrée au royaume. Sans conscience ni raison, nous vivons entièrement à l’image de Satan. Par le jugement et le châtiment de Dieu, nous pouvons enfin voir Sa justice qui ne tolère aucune offense. Dieu sonde vraiment notre cœur et notre esprit, et même si nous ne le disons pas, Il mettra en lumière ce que nous pensons, la corruption qui réside au plus profond de notre cœur. N’ayant nulle part où nous cacher, nous avons tellement honte, et nous craignons de plus en plus Dieu. Nous pouvons prier sur ce que nous avons dans le cœur et parler librement de nos pensées et de nos idées erronées, en acquérant une conscience et une raison. Si nous disons un mensonge, nous le révélons tout de suite et nous en excusons. En expérimentant les paroles de Dieu de cette façon, nos tempéraments corrompus sont progressivement purifiés et changés et nous pouvons vivre à l’image d’un être humain. Grâce au jugement et à la purification de Dieu Tout-Puissant, nous ressentons profondément combien l’œuvre de Dieu pour sauver l’homme est pratique ! Sans cela, nous ne pourrions jamais voir notre corruption réelle, et nous ne pourrions jamais vraiment nous repentir ou changer. Nous voyons bien que nous ne pouvons pas échapper au mal par notre propre travail et notre maîtrise de soi, mais qu’il est impératif que nous soyons jugés, châtiés et testés par Dieu. Nous devons également être émondés, traités et disciplinés. C’est le seul moyen pour que nos tempéraments de vie changent vraiment et pour que nous nous soumettions véritablement à Dieu et Le craignions. Ainsi, si notre foi ne comprend que la rédemption du Seigneur Jésus, nos péchés sont pardonnés et nous sommes justifiés par la foi, mais nous ne sommes pas dignes du royaume. Nous devons encore accueillir le retour du Seigneur et accepter le jugement de Dieu Tout-Puissant pour pouvoir nous débarrasser de la corruption et résoudre complètement notre nature pécheresse. Ainsi, Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus qui revient, accomplissant l’œuvre du jugement. Il est le Sauveur descendu du ciel pour œuvrer en personne au salut complet de l’humanité. De nombreux croyants de toutes confessions entendent la voix de Dieu et acceptent Dieu Tout-Puissant. Ce sont les vierges sages qui assistent au festin de noces de l’Agneau. À l’inverse, ceux qui rejettent Dieu Tout-Puissant deviennent les vierges folles qui tomberont dans les désastres en pleurant. Nous devrions maintenant comprendre pourquoi ceux du monde religieux n’ont pas vu le Seigneur Jésus descendre sur une nuée. Ils s’accrochent obstinément au sens littéral des Écritures, certains que le Seigneur va venir sur une nuée pour les enlever, selon leurs propres idées, alors qu’en réalité, le Seigneur est déjà venu œuvrer en secret. Dieu Tout-Puissant a exprimé beaucoup de vérités qu’ils refusent de chercher. Ils entendent, mais n’écoutent pas, ils voient, mais ne comprennent pas. Ils résistent aveuglément à Dieu Tout-Puissant et Le condamnent. Ils continuent à scruter le ciel, attendant que le Sauveur, Jésus, descende sur une nuée. Cela les mènera aux désastres. À qui la faute ?

Aujourd’hui, Dieu Tout-Puissant a complété un groupe de vainqueurs par Son œuvre de jugement des derniers jours. Les désastres ont commencé et les élus de Dieu se lancent dans la diffusion de l’Évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant, témoignant de l’apparition et de l’œuvre de Dieu. De plus en plus de gens étudient et acceptent la vraie voie, et l’Église de Dieu Tout-Puissant est établie dans de plus en plus de pays. Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont diffusées et donnent lieu à des témoignages dans le monde entier. Ceux qui ont soif de la vérité et cherchent l’apparition de Dieu affluent devant Son trône. Cela ne peut être arrêté ! Cela vient accomplir cette prophétie biblique : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront » (Ésaïe 2:2). Mais les forces antéchrists du monde religieux qui s’opposent à Dieu Tout-Puissant et les soi-disant croyants qui sont trompés et contrôlés par elles ont déjà succombé aux désastres, perdant leur chance d’être enlevés. Ils pleurent et grincent des dents. C’est vraiment une tragédie. Pour conclure, regardons la vidéo d’une lecture des paroles de Dieu. Dieu Tout-Puissant dit : « Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Ceux qui ne reçoivent pas l’eau de la vie resteront à jamais des cadavres, des jouets de Satan et des fils de l’enfer. Comment alors peuvent-ils voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles en restant stable et n’essayes pas de changer le statu quo et de te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement à attendre la destruction, t’accrochant à ta sottise et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent-ils te transporter dans une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à chercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains, ce ne sont que des lettres qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire et non pas des vérités qui sont capables de donner la vie. Les écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et ne sont pas les paroles de philosophie qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, encore moins les chemins qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réflexion ? Ne te fait-il pas prendre conscience des mystères qui y sont contenus ? Es-tu capable de te livrer au ciel pour rencontrer Dieu par toi-même ? Sans la venue de Dieu, peux-tu aller toi-même au ciel pour jouir du bonheur familial avec Dieu ? Es-tu toujours en train de rêver ? Je suggère donc que tu arrêtes de rêver et que tu regardes celui qui œuvre maintenant : regarde pour voir celui qui réalise maintenant l’œuvre consistant à sauver l’homme durant les derniers jours. Si tu ne le fais pas, tu n’obtiendras jamais la vérité et n’obtiendras jamais la vie » (« Seul Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair).

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Qui est l’unique vrai Dieu ?

De nos jours, la plupart des gens ont la foi et croient qu’il y a un Dieu. Ils croient au Dieu qui se trouve dans leur cœur. Ainsi, au fil...

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp