Le nom de Dieu est vraiment mystérieux

26 août 2020

Par Jack, Canada

Dieu Tout-Puissant dit : « À chaque ère, Dieu fait une œuvre nouvelle et est appelé par un nouveau nom. Comment pourrait-Il accomplir la même œuvre dans des ères différentes ? Comment pourrait-Il rester accroché à ce qui est ancien ? Le nom de Jésus a été utilisé pour l’œuvre de la rédemption. Alors aura-t-Il encore le même nom pour Son retour dans les derniers jours ? Fera-t-Il encore l’œuvre de la rédemption ? Pourquoi l’Éternel et Jésus sont-Ils un alors qu’Ils ont des noms différents dans différentes ères ? N’est-ce pas parce que les ères de Leur œuvre sont différentes ? Un seul nom pourrait-il représenter Dieu dans Sa totalité ? Donc, Dieu doit avoir un nom différent pour une ère différente et Il doit utiliser ce nom pour changer et représenter l’ère, car aucun nom ne peut représenter pleinement Dieu Lui-même, et chaque nom ne peut que représenter l’aspect temporel du tempérament de Dieu pendant une ère donnée ; tout ce qu’il doit faire, c’est de représenter Son œuvre. Par conséquent, Dieu peut choisir le nom qui convient à Son tempérament pour représenter l’ensemble de l’ère » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu nous indiquent que chaque nom qu’Il prend à une ère donnée a une signification. Chaque nom représente une ère, une étape d’œuvre. Les noms de Dieu changent selon ce qu’exige Son œuvre, mais peu importe que Ses noms puissent changer, Son tempérament et Son essence sont immuables. Dieu est toujours Dieu. Avant, je m’en tenais au sens littéral des versets de la Bible. Bloqué dans mes notions, je pensais que le nom du Seigneur Jésus ne pourrait jamais changer. Et puis, j’ai vu un film et j’ai appris les mystères des noms de Dieu, et j’ai renoncé à mes notions pour suivre les pas de l’Agneau.

Je suis né dans une famille chrétienne, et depuis que je suis petit ma famille m’a dit que le Seigneur Jésus était l’unique vrai Dieu, qu’Il était notre Sauveur et que je ne pouvais entrer au royaume des cieux qu’en priant en Son nom. En grandissant, je suis allé au séminaire, et notre pasteur nous disait souvent : « Jésus-Christ est notre Sauveur. Son nom ne changera jamais. C’est parce qu’il est dit dans la Bible : “Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement” (Hébreux 13:8). Nous devons donc garder le nom du Seigneur Jésus en tout temps et à coup sûr, nous serons enlevés quand Il viendra. » Ces paroles ont renforcé davantage encore ma foi dans le Seigneur et je me suis dépensé avec enthousiasme pour être emmené dans le royaume quand le Seigneur viendrait.

J’ai commencé à guider les croyants locaux après avoir terminé mes études de théologie en avril 2015. Mais la fréquentation des services religieux était dramatiquement faible, et le dirigeant de l’Église, constatant que les dons étaient en baisse et ne couvraient même pas les dépenses, s’est mis à accorder des prêts aux fidèles. Lorsqu’ils ne pouvaient pas les rembourser avec intérêt, le directeur financier se disputait avec eux si bien qu’ils ne voulaient vraiment plus participer aux offices.

Afin de dynamiser l’Église, je me suis mis à prêcher l’Évangile à la population locale. Je rendais visite aux croyants à leur domicile et j’organisais des réunions pour eux. Par ailleurs, je jeûnais et priais deux à trois fois par semaine en demandant au Seigneur de me guider pour progresser dans mon travail. Mais j’avais beau travailler dur, la fréquentation de l’Église restait faible. Voyant l’Église si désolée, je me sentais épuisé et ma foi faiblissait de plus en plus. J’ai alors redoublé d’efforts dans mes prières, dans la lecture de l’Écriture et le jeûne et j’ai téléchargé et regardé des films religieux, mais je ne percevais toujours pas l’œuvre du Saint-Esprit. J’avais toujours le sentiment d’être dans un vide spirituel et dans les ténèbres. Dans ma souffrance, j’ai invoqué le Seigneur : « Ô Seigneur ! La Bible dit que ce que nous Te demanderons en Ton nom, Tu nous le donneras. L’Église est de plus en plus désolée. Je prie en Ton nom, alors pourquoi je ne sens pas Ta présence ? Seigneur, où es-Tu ? » Heureusement, Dieu a entendu ma prière.

Un jour, en février 2016, j’ai trouvé sur YouTube un film intitulé « Dévoiler le mystère de la Bible ». Le mystère de la Bible y était expliqué très clairement. En le regardant, j’ai mieux compris la Bible et ça m’a vraiment réchauffé le cœur. Mais je me demandais d’où venaient ces paroles. Elles n’étaient pas dans la Bible ! Par la suite, j’ai téléchargé la vidéo et je l’ai encore regardée plusieurs fois, et plus je la regardais, plus cela me plaisait. L’échange était totalement en accord avec la Bible. J’ai découvert que ce film avait été créé par l’Éclair Oriental. J’ai donc cherché d’autres films de l’Éclair Oriental et je suis tombé sur un film intitulé « Le nom de Dieu a changé ?! ». Ce titre a attiré mon attention, je l’ai donc téléchargé et regardé tout de suite. Vers la moitié du film, il était dit qu’à Sa venue dans les derniers jours, Dieu ne serait plus appelé Jésus mais aurait un nouveau nom. Cela a été un vrai choc pour moi. J’ai pensé : « Ça ne peut pas être vrai ! La Bible dit clairement : “Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement” (Hébreux 13:8). Comment le nom de Dieu pourrait-il changer ? Depuis deux millénaires, tout croyant prie et travaille au nom du Seigneur Jésus. Cela n’a jamais changé. Comment l’Éclair Oriental pourrait-il dire que le nom de Dieu a changé ? »

Ensuite, j’ai entendu ce discours de Sœur Yang dans le film : « La Bible dit : “Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.” Cela signifie que le tempérament et l’essence de Dieu sont immuables. Cela ne veut pas dire que Son nom ne changera pas. » Elle a aussi lu un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « Certains disent que Dieu est immuable. C’est exact, mais cela fait référence à l’immuabilité du tempérament et de la substance de Dieu. Ses changements de nom et d’œuvre ne prouvent pas que Son essence a changé ; en d’autres termes, Dieu sera toujours Dieu, et cela ne changera jamais. Si tu dis que l’œuvre de Dieu reste toujours la même, alors comment pourrait-Il achever Son plan de gestion de six mille ans ? Tu sais simplement que Dieu est à jamais immuable, mais sais-tu que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien ? Si l’œuvre de Dieu ne changeait jamais, alors aurait-Il pu amener l’humanité jusqu’à aujourd’hui ? Si Dieu est immuable, alors comment se fait-il qu’Il ait déjà accompli l’œuvre de deux ères ? […] Ainsi, les paroles “Dieu est toujours nouveau et jamais ancien” font référence à Son œuvre, et les paroles “Dieu est immuable” font référence à ce que Dieu a et à ce qu’Il est de manière inhérente. Peu importe, tu ne peux pas ramener l’œuvre de six mille ans à un instant ou le décrire par des paroles inertes. Telle est la stupidité de l’homme. Dieu n’est pas aussi simple que l’homme l’imagine et Son œuvre ne cessera pas après une seule ère. L’Éternel, par exemple, ne sera pas toujours le nom de Dieu ; Dieu peut aussi accomplir Son œuvre sous le nom de Jésus, ce qui démontre que l’œuvre de Dieu progresse toujours vers l’avant » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair). Ensuite, Sœur Yang a dit : « Au cours de Son œuvre pour sauver l’humanité, Dieu accomplit une œuvre différente et prend un nom différent à chaque ère. Mais Son essence ne change jamais. Dieu sera toujours Dieu. Alors, que Son nom soit l’Éternel ou Jésus, Son essence est la même. C’est toujours le même Dieu à l’œuvre. » « Les pharisiens juifs ne savaient pas que le nom de Dieu changerait en même temps que Son œuvre d’une ère à la suivante. Ils croyaient que seul l’Éternel pouvait être leur Dieu et leur Sauveur. Pendant des générations, ils ont persisté à croire que « seul l’Éternel est Dieu » et qu’« il n’y a pas d’autre Sauveur que l’Éternel ». Et donc, quand Dieu a accompli Son œuvre de rédemption sous le nom de Jésus, ils L’ont condamné et Lui ont résisté de façon frénétique et ont fini par Le crucifier. Ils ont commis un crime odieux, et Dieu les a punis. » « Personne ne peut concevoir la sagesse de Dieu, et personne ne peut Le délimiter. Dans les derniers jours, nier l’essence de Dieu ou l’œuvre accomplie par le Dieu unique parce qu’Il a changé Son œuvre et Son nom, C’est être absurde et ignorant ! Le nom que Dieu prend à chaque ère est porteur de sens et représente un formidable salut pour les hommes. »

À ce moment du film, j’ai compris que le nom de Dieu pouvait changer et que dans la Bible, « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement » faisait référence à l’essence et au tempérament immuables de Dieu mais que cela ne voulait pas dire que le nom et l’œuvre de Dieu ne changeraient jamais. Le nom de Dieu change selon ce qu’exige Son œuvre. Je comprenais les choses d’après le sens littéral de la Bible, pensant que le nom de Dieu ne changerait jamais. J’ai compris que ce n’était que mon imagination ! Les pharisiens affirmaient que l’Éternel était leur Dieu et que le nom de l’Éternel ne changerait jamais. C’est pourquoi, quand le Seigneur Jésus est venu œuvrer, ils ont cru que quiconque n’était pas appelé le Messie n’était pas Dieu. Ils ont aussi résisté au Seigneur Jésus, L’ont condamné sans raison et ont finalement perdu Son salut. Je me suis rendu compte que je devais mettre de côté mes propres idées et écouter sérieusement ce qui était dit dans le film, afin de ne pas m’opposer au Seigneur comme les pharisiens à cause de mes propres imaginations.

Et puis, le personnage principal a soulevé une autre question : « Alors que signifie le nom de Dieu à chaque ère ? » Je me suis dit : « C’est une très bonne question, et je ne le sais pas non plus. Ils ont expliqué que le nom de Dieu à chaque ère avait une signification et qu’il s’agissait toujours du salut de l’humanité, alors quelle est réellement la signification des noms de Dieu ? » Une des évangélistes, Sœur Feng, a lu des paroles de Dieu. « “L’Éternel” est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et il signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme, le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. “Jésus” est Emmanuel, et il signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce, Il représente l’ère de la Grâce et ne peut représenter qu’une partie de l’œuvre du plan de gestion. […] Le nom de Jésus a commencé à être utilisé pour permettre aux gens de l’ère de la Grâce de renaître et d’être sauvés, et c’est un nom particulier pour la rédemption de l’humanité tout entière. Ainsi, le nom de Jésus représente l’œuvre de la rédemption et désigne l’ère de la Grâce. Le nom de l’Éternel est un nom particulier pour le peuple d’Israël qui a vécu sous la loi. Dans chaque ère et chaque étape de l’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : chaque nom représente une ère. “L’Éternel” représente l’ère de la Loi et est honorifique pour le Dieu adoré par le peuple d’Israël. “Jésus” représente l’ère de la Grâce et est le nom du Dieu de tous ceux qui ont été rachetés pendant l’ère de la Grâce. Si l’homme avait toujours très envie de voir l’arrivée de Jésus le Sauveur au cours des derniers jours et s’il s’attendait toujours à ce qu’Il arrive sous l’image qu’Il avait en Judée, alors tout le plan de gestion de six mille ans se serait arrêté à l’ère de la rédemption et ne pourrait pas avoir progressé davantage. Par ailleurs, les derniers jours n’arriveraient jamais et l’ère ne serait jamais terminée. C’est parce que Jésus le Sauveur est seulement pour la rédemption et le salut de l’humanité. J’ai pris le nom de Jésus seulement pour tous les pécheurs dans l’ère de la Grâce, mais ce n’est pas le nom par lequel Je vais mettre fin à toute l’humanité » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” », dans La Parole apparaît dans la chair).

Sœur Feng a ensuite expliqué : « Pendant l’ère de la Loi, le nom de Dieu était l’Éternel, et ce nom représentait les tempéraments de majesté, de colère, de damnation et de miséricorde qu’Il exprimait aux hommes pendant cette ère. Dieu a commencé Son œuvre à l’ère de la Loi sous le nom de l’Éternel. Il a promulgué des lois et des commandements et a guidé l’humanité naissante dans sa vie sur terre. Il a exigé que les gens obéissent strictement à la loi et apprennent à Le vénérer et à L’exalter. Ses bénédictions et Sa grâce retombaient sur ceux qui obéissaient à la loi, tandis que ceux qui violaient la loi étaient lapidés à mort ou brûlés par le feu venu du ciel. » « C’est pourquoi les Israélites qui vivaient sous la loi lui obéissaient strictement, et tenaient le nom de l’Éternel pour sacré. Ils ont vécu des milliers d’années guidés par l’Éternel. À la fin de l’ère de la Loi, l’humanité était devenue plus en plus corrompue et pécheresse et ne pouvait plus obéir à la loi. Tout le monde était constamment en danger d’être puni pour l’avoir enfreinte. C’est pourquoi Dieu a accompli l’étape d’œuvre de rédemption sous le nom de Jésus. Il a mis fin à l’ère de la Loi et a inauguré l’ère de la Grâce. À l’ère de la Grâce, Jésus a exprimé les tempéraments d’amour et de miséricorde. Il a accordé aux hommes une grâce infinie et Il a finalement été crucifié pour délivrer les hommes de Satan. À partir de ce moment-là, les hommes se sont mis à prier le nom de Jésus et à sanctifier Son nom, et à jouir du pardon et de la grâce infinie de Dieu. D’après les deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu, on voit que le nom qu’Il adopte à chaque ère a un sens particulier. Chaque nom représente l’œuvre de Dieu et le tempérament qu’Il exprime à cette ère. À l’ère de la Grâce, si le Seigneur, quand Il est venu, avait été appelé l’Éternel au lieu de Jésus, l’œuvre de Dieu se serait arrêtée à l’ère de la Loi. L’humanité corrompue n’aurait jamais obtenu la rédemption, mais aurait finalement été condamnée et punie pour avoir violé la loi. » « De même, si le Seigneur portait encore le nom de Jésus dans les derniers jours, les hommes corrompus ne recevraient que le pardon pour leurs péchés. Ils n’obtiendraient jamais la purification et n’entreraient jamais dans le royaume de Dieu. C’est parce que les péchés de l’humanité ont été pardonnés grâce à la rédemption du Seigneur Jésus, mais la nature pécheresse des hommes demeure. Ils pèchent et s’opposent à Dieu constamment et ils n’ont pas été entièrement gagnés par Dieu. » « C’est pourquoi Dieu S’incarne à nouveau dans les derniers jours et accomplit une nouvelle étape d’œuvre pour juger et purifier l’humanité sur le fondement de l’œuvre du Seigneur Jésus : pour sauver entièrement les hommes du péché. Il a entamé l’ère du Règne et mis fin à l’ère de la Grâce. L’œuvre de Dieu a progressé et l’ère a changé. Son œuvre est différente. Son nom a changé en conséquence. »

Là, je me suis dit : « Donc, lorsque Dieu prend un nouveau nom à chaque ère, il y a une signification à ça. Chaque nom représente une ère. L’Éternel, le nom que Dieu a pris à l’ère de la Loi, représentait Ses tempéraments de majesté, de courroux, de damnation et de miséricorde. Jésus, le nom qu’Il a pris à l’ère de la Grâce, représentait Ses tempéraments miséricordieux et bienveillants. Dans les derniers jours, Dieu vient accomplir l’œuvre de purification et de salut complet de l’humanité. Quand l’œuvre de Dieu change, Son nom change aussi. Je n’aurais jamais imaginé qu’il y avait autant de mystères dans les noms de Dieu. » Mon intérêt ne faisant que croître, j’ai continué à regarder la vidéo.

Ensuite, Sœur Feng a expliqué que le nom de Dieu dans les derniers jours était Dieu Tout-Puissant et s’est référée à l’Apocalypse 1:8 : « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. » Et l’Apocalypse 11:16-17 dit : « Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. » Il y a beaucoup d’autres prophéties dans l’Apocalypse, par exemple 4:8, 16:7 et 19:6, qui disent que le nouveau nom de Dieu dans les derniers jours sera « le Tout-Puissant », ce qui est aussi Dieu Tout-Puissant.

Tout en écoutant, j’ai feuilleté ma Bible pour en avoir la confirmation et il s’est avéré que le nom « le Tout-Puissant » figurait dans chacune d’elles. Étonné, j’ai pensé : « Le nom de Dieu dans les derniers jours est donc clairement mentionné dans la Bible depuis longtemps, et dans l’Apocalypse, quatre créatures vivantes louent Dieu jour et nuit ainsi : “Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout Puisant, qui était, qui est, et qui vient !” (Apocalypse 4:8). « Elles louent le nom de Dieu Tout-Puissant ! » « Le nom “le Tout-Puissant” est mentionné en maints autres endroits. Le nom “Dieu Tout-Puissant” dans les derniers jours est tout à fait en accord avec les prophéties de l’Apocalypse ! » Je crois au Seigneur depuis toutes ces années et j’ai lu si souvent l’Écriture, comment ai-je pu passer à côté de ces mystères ? »

J’ai continué à regarder. Un personnage a prêché ainsi l’Évangile : « Dieu est un Dieu sage et chaque chose qu’Il accomplit a une grande importance. Le nom Dieu Tout-Puissant représente parfaitement Son œuvre et le tempérament qu’Il exprime dans les derniers jours. Si Dieu ne nous dévoilait pas ces mystères en personne, peu importe le nombre d’années passées à lire la Bible, on ne les comprendrait pas. » Puis il a lu un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur, avec amour et estime. Aujourd’hui, cependant, Je ne suis plus l’Éternel ou Jésus que les gens ont connu dans le passé ; Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève des extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme dans les derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et la flamme vive, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples au cours des derniers jours verront que Je suis le Sauveur revenu et que Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité. Et tous verront que J’ai déjà été le sacrifice d’expiation pour l’homme, mais que dans les derniers jours Je deviens aussi les flammes du soleil qui incinère toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui révèle toutes choses. Telle est Mon œuvre dans les derniers jours. J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, le Soleil brûlant et la flamme vive, et afin que tous M’adorent, l’unique vrai Dieu, et afin qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur ; Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, sur la terre et dans les mers » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” », dans La Parole apparaît dans la chair).

Ensuite, il a expliqué : « Dans les derniers jours, Dieu accomplit Son œuvre de jugement de l’ère du Règne sous le nom de Dieu Tout-Puissant. Il exprime la vérité pour exposer la nature satanique de l’homme qui le fait pécher et résister à Dieu et pour juger notre désobéissance et notre impiété afin que nous puissions connaître notre nature et notre essence par ces paroles, voir la vérité de la profondeur de notre corruption par Satan, en comprendre l’origine, et connaître Son tempérament juste et qui ne souffre aucune offense. Il nous indique aussi le moyen de changer nos tempéraments pour abandonner le mal, rechercher la vérité et être sauvés par Lui. » « Dieu est venu juger et purifier les hommes, nous diviser selon notre espèce, récompenser les bons et punir les méchants pour sauver entièrement du péché l’humanité corrompue et terminer Son plan de gestion de six mille ans. Dieu est apparu dans les derniers jours avec Son tempérament juste, majestueux, colérique qui ne souffre aucune offense. Il a manifesté au vu de tous Son tempérament intrinsèque et ce qu’Il a et est. Il est venu juger et châtier toute la corruption et l’impiété de l’humanité, pour nous sauver entièrement du péché et rétablir l’apparence initiale de l’homme. » Il veut que tout le monde voie que non seulement Il a créé toutes les choses, mais qu’Il les gouverne aussi. Non seulement Il a été un sacrifice expiatoire pour l’humanité, mais Il peut aussi nous rendre parfaits, nous transformer et nous purifier. Il est le Premier et le Dernier. Nul ne peut concevoir Sa splendeur ni Ses actes. C’est pourquoi le nom Dieu Tout-Puissant est le plus adapté dans les derniers jours. » « Quiconque prie Son nom et lit Ses paroles peut obtenir l’orientation et l’œuvre du Saint-Esprit et jouir de la riche subsistance et de l’arrosage de Dieu pour la vie. » « Le monde religieux est actuellement dans la désolation. La foi des hommes s’amenuise, ils sont fragiles et aspirent aux choses profanes, les prêcheurs n’ont plus rien à prêcher, et les gens ne sont plus émus par la prière. Pour couronner le tout, de plus en plus de gens succombent aux tentations du monde. Ils n’ont pas suivi les pas de l’Agneau et ne peuvent pas obtenir la subsistance des eaux vives. Ils tombent dans les ténèbres et se perdent. »

J’ai vraiment été enthousiasmé. Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont vraiment très chargées d’autorité, surtout celles-ci : « Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. » Ces paroles sont empreintes de la majesté et de la justice de Dieu. Personne d’autre que Dieu ne pourrait dire quelque chose qui soit aussi chargé d’autorité et de majesté. J’ai su que c’était la voix de Dieu, que le Seigneur Jésus était vraiment revenu ! Je m’étais tellement dépensé dans mon service et mes déplacements à domicile pour que les croyants écoutent le Seigneur et assistent aux offices, et même, je jeûnais et priais deux à trois fois par semaine, mais l’Église n’était pas du tout redynamisée. Même ma propre foi s’estompait et je ne sentais pas le Seigneur à mes côtés. Maintenant, je sais que Dieu est en train d’accomplir une nouvelle étape d’œuvre pour juger et purifier l’humanité sous le nom de Dieu Tout-Puissant. Nous qui croyons au Seigneur, nous ne suivions pas la nouvelle œuvre de Dieu. Nous n’obtenions pas la subsistance des paroles actuelles de Dieu ni l’orientation de l’Esprit. Nous chutions dans les ténèbres. Ce n’est qu’en acceptant le salut des derniers jours de Dieu Tout-Puissant, en priant en Son nom et en lisant Ses paroles que nous pouvons obtenir l’orientation et l’œuvre du Saint-Esprit.

À la fin du film, ils ont lu un autre passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « De l’œuvre de l’Éternel à celle de Jésus, et de l’œuvre de Jésus à celle de l’étape actuelle, ces trois étapes couvrent toute la portée de la gestion de Dieu et elles sont l’œuvre d’un seul Esprit. Depuis la création du monde, Dieu a toujours été à l’œuvre en gérant l’humanité. Il est le Commencement et la Fin, Il est le Premier et le Dernier, et Il est Celui qui commence une ère et Celui qui amène l’ère à sa fin. Les trois étapes de l’œuvre, à différentes ères et en différents endroits, sont indéniablement l’œuvre d’un seul Esprit. Tous ceux qui séparent ces trois étapes s’opposent à Dieu. Maintenant, il t’incombe de comprendre que toute l’œuvre, de la première étape à aujourd’hui, est l’œuvre d’un seul Dieu, l’œuvre d’un seul Esprit. Cela ne fait aucun doute » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) », dans La Parole apparaît dans la chair). Alors j’ai encore mieux compris que L’Éternel, Jésus et Dieu Tout-Puissant sont un seul et même Dieu. Dieu a un nom différent et accomplit une œuvre différente à chaque ère, mais Il œuvre toujours en fonction des besoins des hommes. Dieu seul est capable de dévoiler ces mystères et j’ai su au fond de moi que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus de retour. Accepter le nom de Dieu Tout-Puissant n’est pas trahir le Seigneur Jésus, mais c’est suivre les pas de l’Agneau. Comme le dit l’Apocalypse : « Ils suivent l’agneau partout où il va » (Apocalypse 14:4).

J’ai pris contact avec des frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant. En me réunissant et en échangeant avec eux, j’ai compris certaines vérités et beaucoup d’énigmes que j’avais dans ma foi ont été résolues. J’ai été abondamment nourri spirituellement. J’ai vraiment le sentiment d’avoir été élevé devant le trône et d’avoir assisté au festin de l’Agneau. Vraiment, je rends grâce à Dieu Tout-Puissant.

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

Le mystère du retour du Seigneur

Par Li Chunmei, Corée du Sud J’ai gagné la foi dans le Seigneur en 2012. Dans les réunions, les pasteurs répétaient souvent : « La Bible...

Laisser un commentaire