Je sais distinguer le vrai Christ des faux Christs

15 août 2020

Par Xiang Wang, Malaisie

« Dieu devenu chair est appelé le Christ et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux gens est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet, car Il possède l’essence de Dieu, Il possède l’essence de Dieu, et possède le tempérament et la sagesse de Dieu dans Son œuvre, qui sont inaccessibles à l’homme. Ceux qui s’appellent Christ, mais ne peuvent pas faire l’œuvre de Dieu, mais ne peuvent pas faire l’œuvre de Dieu, sont des imposteurs. Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais aussi la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être supplantée par un homme quelconque, mais c’est une chair qui peut entreprendre adéquatement l’œuvre de Dieu sur la terre et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu et donner la vie à l’homme, donner la vie à l’homme » (« Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux »). Les paroles de Dieu révèlent ce qu’est l’incarnation et comment distinguer le vrai Christ des faux Christs. Je ne comprenais cette vérité quand je suivais le Seigneur et je ne savais pas comment reconnaître les faux Christs. J’écoutais juste le pasteur et les anciens. J’avais peur d’être induite en erreur, alors me prémunir contre les faux Christs était ma priorité dans la foi. Je sciais la branche sur laquelle je me tenais. Je n’osais pas chercher l’œuvre et l’apparition de Dieu. J’ai failli rater le salut de Dieu des derniers jours. Maintenant, je vois qu’il s’en est fallu de peu.

Enfant, j’allais à l’église et je lisais la Bible avec ma mère, puis j’ai rejoint le groupe des jeunes après quelques années. Notre pasteur avait un doctorat en théologie et il disait toujours qu’il était dur d’être pasteur, qu’il fallait être habité par le Saint-Esprit pour tenir le coup. Nous l’admirions vraiment. Nous pensions qu’il était habité par le Saint-Esprit et qu’il enchantait le Seigneur. Il citait souvent un verset de l’Écriture : « Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus » (Matthieu 24:23-24). Il nous disait toujours que de faux Christs tromperaient les gens dans les derniers jours, et que nous devions donc être prudents. Il nous disait de ne pas écouter, lire ou regarder des choses d’autres confessions pour ne pas nous égarer, surtout ceux d’entre nous qui connaissaient encore mal la Bible et avaient une faible stature, Le clergé avait aussi beaucoup de choses négatives à dire sur l’Éclair Oriental et nous a demandé de garder nos distances. Il nous disait qu’il suffisait de lire la Bible, de nous confesser et de nous repentir auprès du Seigneur chaque jour, et de toujours être prêt à être emmené par le Seigneur dans Son royaume lorsqu’Il viendrait. J’y croyais totalement à l’époque et je n’osais pas aller dans d’autres Églises. Je suivais toutes les consignes du pasteur. Je pensais ainsi attendre, en toute sécurité, la venue du Seigneur.

Un jour, Frère Hu de l’Église est venu me trouver à l’école pour me dire que ma mère et ma sœur semblaient avoir rejoint l’Éclair Oriental. J’ai été choquée de l’entendre. Je me disais : « Le pasteur ne nous a-t-il pas toujours dit d’éviter l’Éclair Oriental ? Comment ma mère a-t-elle pu les rejoindre ? » Alors, Frère Hu m’a raconté des rumeurs terribles sur l’Éclair Oriental. J’ai eu encore plus peur, je paniquais. Frère Hu m’a demandé de rentrer chez moi, de m’enregistrer en train de demander à ma mère si c’était vrai, puis de lui envoyer l’enregistrement. J’ai accepté, de peur que ma mère ne se soit égarée.

Effectivement, quand je suis rentrée, ma mère m’a dit que le Seigneur Jésus était revenu en tant que Dieu Tout-Puissant, qu’Il exprimait les vérités et réalisait l’œuvre du jugement, en commençant par la maison de Dieu pour purifier les gens, les changer et les sauver complètement du péché. Elle voulait que je lise toute de suite les paroles de Dieu Tout-Puissant et que j’étudie Son œuvre des derniers jours. L’entendre parler ainsi me fit penser aux mauvaises choses que le pasteur disait sur l’Éclair Oriental. J’étais très résistante, mais puisque je l’enregistrais, je me suis contenue et je l’ai écoutée.

Elle m’a encore demandé de regarder le travail de Dieu Tout-Puissant le jour suivant. À ce moment-là, j’avais la tête remplie des mauvaises choses que le pasteur avait dites à ce sujet. Je n’écoutais pas vraiment. Alors, je l’ai conseillée : « Le pasteur et les anciens ont toujours dit de ne pas écouter l’Éclair Oriental. Reste loin d’eux ! » Elle a patiemment répondu : « Pourquoi nous empêcheraient-ils d’étudier l’œuvre des derniers jours de Dieu ? Est-ce en accord avec les enseignements du Seigneur ? Le Seigneur Jésus nous a dit : “Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !” (Matthieu 5:3). » « “Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre !” (Matthieu 25:6). Dieu veut que nous cherchions humblement. L’Éclair Oriental déclare que le Seigneur est de retour et que nous devrions L’accueillir. Mais le pasteur veut nous empêcher de L’accueillir. Cela n’est-il pas contraire aux enseignements du Seigneur ? » « Nous devons écouter le Seigneur, et non suivre aveuglément le pasteur. » « Pendant le jour du Seigneur, les fidèles juifs n’ont pas écouté Sa voix, mais ont plutôt suivi les mensonges des prêtres, des scribes et des pharisiens, condamnant le Seigneur et Lui résistant. Ils ont collaboré à la crucifixion du Seigneur Jésus et ont été punis par Dieu. Nous devons en tirer les enseignements ! » « Il y a une prophétie dans l’Apocalypse : “Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises” (Chapitre 2, 3). Cela signifie que le Seigneur parlera davantage lorsqu’Il reviendra. Si nous voulons L’accueillir, nous devons apprendre à reconnaître la voix de Dieu. Voyez par vous-mêmes si les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la voix de Dieu et vous saurez s’Il est le Seigneur Jésus revenu. » Tout en parlant, elle a pris un livre, « Déclarations du Christ des derniers jours ». Contrariée, je suis allée dans ma chambre.

Je me suis calmée et j’ai repensé à ce que m’a mère avait dit. Apprendre à reconnaître la voix de Dieu et chercher humblement à accueillir le Seigneur, c’est être en phase avec Ses enseignements. Puisque l’Éclair Oriental attestait que le Seigneur était de retour et qu’Il exprimait des vérités, écouter aveuglément le pasteur sans lire les paroles de Dieu Tout-Puissant semblait un peu dogmatique. Si Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu et que je Le reniais, ne raterais-je pas ma chance d’accueillir le Seigneur ? Alors, je me suis souvenue du pasteur nous répétant que de faux Christs apparaîtraient dans les derniers jours. Ma foi n’aurait-elle pas été vaine si je m’égarais maintenant ? Je ne savais plus quoi penser, ni qui écouter, alors j’ai prié le Seigneur, et Lui ai demandé de m’illuminer et me guider.

Plus tard, ma mère m’a conseillé de nouveau d’écouter les échanges de l’Église de Dieu Tout-Puissant. J’ai hésité un moment, puis j’ai accepté. Au début, ça ne m’apportait rien, mais lorsqu’ils ont mentionné des vérités sur les mystères du plan de gestion de Dieu pour le salut et les trois étapes de Son œuvre, j’ai été rapidement happée. Tout semblait si nouveau. J’avais été dans de nombreux groupes d’étude biblique mais je n’avais jamais rien entendu de tel. Après la réunion, j’ai changé d’avis. J’ai décidé d’étudier l’œuvre de Dieu des derniers jours et de supprimer l’enregistrement de ma mère.

Lors de la deuxième réunion, Frère Zhang a parlé des vierges sages et des vierges folles. Il a dit : « Les vierges sages sont sages car elles attendent l’apparition de Dieu et peuvent écouter Sa voix. » « Lorsqu’elles apprennent que le Seigneur est venu, elles Le cherchent et L’étudient ardemment. Elles ne sont pas contraintes par les autres et ne s’en tiennent pas à leurs propres notions. Lorsqu’elles sont sûres qu’il s’agit bien de la voix de Dieu, elles L’accueillent et Le suivent sans se retourner. Ces personnes-là ne seront pas égarées par de faux Christs. Les vierges folles manquent de discernement et n’aiment pas la vérité. Elles n’essayent pas d’écouter la voix du Seigneur pour L’accueillir, mais adorent le statut et le pouvoir, écoutant les pasteurs et les anciens comme tout le monde. Peu importe la manifestation du Seigneur, elles se couvrent les oreilles et ferment leurs portes. Elles sont ignares. Certaines personnes reconnaissent la voix de Dieu mais n’osent pas Le suivre, de peur que les gens ne les rejettent et que leurs Églises ne les bannissent. Elles ne cherchent pas du tout la vérité, alors comment pourraient-elles accueillir le retour du Seigneur ? »

Entendre cela m’a permis de me réveiller. J’ai compris que, pendant longtemps, je n’avais fait qu’écouter le pasteur et les anciens, n’osant pas chercher l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant. Si Dieu Tout-Puissant était vraiment le Seigneur Jésus revenu et que je ne L’acceptais pas, ne serais-je pas révélée alors comme une vierge folle ? Le Seigneur Jésus nous a dit : « Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira » (Matthieu 7:7). J’espérais accueillir le Seigneur. Avec l’Éclair Oriental attestant Son retour, je dois être une vierge sage qui cherche et étudie. Telle est la volonté de Dieu ! Alors, j’ai partagé avec eux ma confusion. « Le Seigneur Jésus a dit : “Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus” (Matthieu 24:23-24). Les pasteurs et les anciens utilisent ces versets pour nous mettre en garde contre les faux Christs dans les derniers jours, disant que toute nouvelle de la venue du Seigneur est fausse. Nous n’osons pas étudier la venue du Seigneur, de peur de nous égarer, mais il semble que ne ce soit pas la bonne pratique. » Alors, comment devons-nous comprendre ce que dit le Seigneur ? Comment pouvons-nous L’accueillir en évitant d’être égarés par de faux Christs ? »

Voici ce que Frère Zhang a échangé en retour : « Les gens qui ont lu la Bible savent qu’il y aura de faux Christs et de faux prophètes qui tromperont les gens lors du retour du Seigneur, d’autant plus que le clergé utilise toujours ce passage pour que les gens soient à l’affût de faux Christs et faux prophètes, donc la plupart d’entre eux perçoivent cela comme un point essentiel de leur foi. Ils pensent que toute nouvelle de la venue du Seigneur est fausse. Mais est-ce conforme à la véritable signification des paroles du Seigneur Jésus ? « Le Seigneur Jésus a dit : “Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus” (Matthieu 24:23-24). Tout ce que ça nous montre, c’est que le Seigneur Jésus a dit que de faux Christs et prophètes apparaîtraient dans les derniers jours, qu’ils accompliraient des merveilles pour tromper les gens et que nous devrons faire preuve de discernement. Il n’a jamais dit que toutes les nouvelles du retour du Seigneur seraient fausses. » « Nous ne devons pas oublier que le Seigneur Jésus a aussi dit qu’Il reviendrait. Alors, en disant que toutes les nouvelles du retour du Seigneur sont fausses, le clergé ne nie-t-il pas Son retour et Ses paroles ? Ne condamne-t-il pas l’apparition et l’œuvre de Dieu ? » « N’égare-t-il pas les gens et ne contredit-il pas ouvertement le Seigneur ? Si on sort ces versets de leur contexte et qu’on interprète mal les paroles du Seigneur, en considérant que toutes ces nouvelles sont fausses, ne condamne-t-on pas l’apparition et l’œuvre de Dieu ? Alors comment pourrait-on accueillir le retour du Seigneur ? »

Cet échange m’a ouvert les yeux. Ces versets disent bien que de faux Christs montreront de grands signes et accompliront des merveilles dans les derniers jours pour tromper les gens. Les pasteurs et les anciens connaissent bien la Bible, alors pourquoi n’ont-ils pas vu qu’il s’agissait de reconnaître les faux Christs ? Frère Zhang a ensuite lu deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant : « Si, en ce jour, il émergeait une personne capable de manifester des signes et des prodiges et de chasser les démons, de guérir les malades et d’opérer beaucoup de miracles, et si cette personne affirmait qu’elle est Jésus qui est venu, alors ce serait de la contrefaçon et de l’imitation de Jésus faites par les mauvais esprits. Souviens-toi de ceci ! Dieu ne reprend pas la même œuvre. L’étape de l’œuvre de Jésus a déjà été réalisée et Dieu ne va plus entreprendre cette étape de l’œuvre. […] Si, au cours des derniers jours, Dieu continuait à manifester des signes et des prodiges, à chasser les démons, à guérir les malades – s’Il faisait exactement la même chose que Jésus –, alors Dieu serait en train de répéter la même œuvre et l’œuvre de Jésus n’aurait aucune signification ou valeur. Ainsi, Dieu réalise une étape de l’œuvre à chaque ère. Une fois que chaque étape de Son œuvre est achevée, elle est immédiatement imitée par les mauvais esprits et, après que Satan commence à suivre Dieu sur Ses talons, Dieu opte pour une autre méthode. Une fois que Dieu a accompli une étape de Son œuvre, elle est imitée par les mauvais esprits. Vous devez être conscients de cela. » « Si au cours des derniers jours apparaissait un “Dieu” semblable à Jésus, qui guérissait les malades, chassait les démons et était crucifié pour l’homme, ce “Dieu”, bien qu’identique au Dieu décrit dans la Bible et que l’homme accepte facilement, ne serait pas, dans Son essence, la chair revêtue par l’Esprit de Dieu, mais par un esprit mauvais. Car c’est le principe de l’œuvre de Dieu de ne jamais répéter ce qu’Il a déjà accompli » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Après cette lecture, il a expliqué : « Dieu est toujours nouveau et jamais ancien. Son œuvre ne se répète pas. À chaque fois qu’Il commence une nouvelle étape de Son œuvre, Il prononce de nouvelles paroles et entraîne les gens sur un nouveau chemin de pratique. Par exemple, quand le Seigneur Jésus est venu, Il n’a pas édicté la loi et les commandements une deuxième fois, mais Il a accompli l’œuvre de rédemption sur la base de cette œuvre précédente. Il a exprimé le chemin du repentir, enseigné aux gens la confession et le repentir, l’amour de leurs ennemis, le pardon, l’amour de leurs prochains et plus encore. Il a finalement été crucifié comme sacrifice d’expiation pour l’homme. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant n’accomplit pas de merveilles. Il ne guérit pas les malades et ne chasse pas les démons. À la place, Il accomplit l’œuvre du jugement et de la purification sur la base de l’œuvre de rédemption. Il exprime des vérités, expose les tempéraments corrompus et la nature satanique des hommes et juge leur injustice. Il leur donne toutes les vérités dont ils ont besoin pour être purifiés et pleinement sauvés, les libérant de la sombre influence de Satan et de leur corruption, afin qu’ils soient gagnés par Dieu. Voilà comment s’achève l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité. » « L’œuvre de Dieu s’élève à chaque étape et ne se répète jamais. Si le Seigneur revenait pour accomplir des merveilles, guérir les malades et chasser les démons, l’œuvre de Dieu se répèterait. Elle serait vide de sens. » « Mais certains prétendent que Dieu ne peut que montrer des signes, accomplir des merveilles, guérir les malades et chasser les démons. Ils limitent Dieu et pensent que Son œuvre ne peut pas progresser. Voilà pourquoi Dieu ne répèterait pas Son œuvre et que quiconque ferait ces choses serait assurément un faux Christ. » « La plupart des faux Christs sont possédés par des esprits maléfiques. Ils ne peuvent pas exprimer la vérité et encore moins achever une ère pour en commencer une nouvelle. Ils ne peuvent qu’imiter l’œuvre du Seigneur Jésus et accomplir des merveilles simples pour tromper les gens. Mais ce que le Seigneur Jésus a fait, comme la résurrection et nourrir cinq mille personnes avec cinq miches de pain et deux poissons, ne peut pas être imité par les faux Christs. Seul Dieu a ce genre de pouvoir et d’autorité, pas eux. » « Si quelqu’un ne peut pas exprimer la vérité, mais accomplit de petites merveilles et se fait appeler Christ, c’est assurément un imposteur. Ce principe nous permet de distinguer les faux Christs du vrai Christ. »

L’échange de Frère Zhang m’a enseigné que l’œuvre de Dieu est toujours nouvelle et jamais ancienne, qu’Il n’accomplit jamais deux fois la même. Les faux Christs ne peuvent pas accomplir l’œuvre de Dieu. Ils ne font qu’imiter Son œuvre ancienne et accomplir quelques merveilles pour tromper les gens. C’est un principe qui permet de reconnaître les faux Christs. C’est comme toutes les contrefaçons du monde qui sont faites pour ressembler aux originaux, mais qui restent des contrefaçons quoi qu’il en soit. Les faux Christs sont pareils. Ça m’a éclairée.

Frère Zhang a poursuivi : « Le plus important pour reconnaître les faux Christs, c’est de connaître l’essence du Christ. C’est la partie la plus basique et la plus cruciale. » Il a ensuite lu deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant : « Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’essence de Dieu, et Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’expression de Dieu. Puisque Dieu se fait chair, Il doit apporter l’œuvre qu’Il doit faire et, puisque Dieu se fait chair, Il doit exprimer ce qu’Il est et doit être capable d’apporter la vérité à l’homme, de donner la vie à l’homme et de montrer le chemin à l’homme. La chair qui ne contient pas l’essence de Dieu n’est sûrement pas le Dieu incarné ; il n’y a pas de doute à ce sujet. Pour savoir si c’est la chair du Dieu incarné, l’homme doit le déterminer à partir du tempérament qu’Il exprime ainsi que par Ses paroles. Autrement dit, l’on devrait s’appuyer sur Son essence pour savoir si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné et si oui ou non c’est le vrai chemin. Et ainsi, en déterminant[a] si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné, l’important est de prêter attention à Son essence (Son œuvre, Ses paroles, Son tempérament et beaucoup plus), plutôt que sur l’apparence extérieure. Si l’homme ne voit que Son aspect extérieur et oublie Son essence, alors cela montre l’ignorance et la naïveté de l’homme » « Dieu devenu chair est appelé le Christ et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux gens est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet, car Il possède l’essence de Dieu et possède le tempérament et la sagesse de Dieu dans Son œuvre, qui sont inaccessibles à l’homme. Ceux qui s’appellent Christ, mais ne peuvent pas faire l’œuvre de Dieu, sont des imposteurs. Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais aussi la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être supplantée par un homme quelconque, mais c’est une chair qui peut entreprendre adéquatement l’œuvre de Dieu sur la terre et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu et donner la vie à l’homme. Tôt ou tard, ceux qui se font passer pour Christ tomberont tous, car bien qu’ils prétendent être le Christ, ils ne possèdent rien de l’essence du Christ. Et donc Je dis que l’authenticité du Christ ne peut pas être définie par l’homme, mais elle est traitée et décidée par Dieu Lui-même » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Après cette lecture, il a échangé : « Le Christ est Dieu incarné. Il est l’Esprit de Dieu vêtu de la chair d’une personne normale, avec une humanité normale et une entière divinité. Le Christ paraît ordinaire, mais Son essence est divine, ce qui Lui permet d’exprimer la vérité et le tempérament juste de Dieu, ainsi que d’achever une ère pour en commencer une nouvelle. Il peut racheter et sauver l’humanité, et Il peut exprimer la vérité pour soutenir et guider les gens à tout moment. Personne ne pourrait prendre Sa place. » « Le Seigneur Jésus était le Christ, Dieu incarné. Il ressemblait à une personne ordinaire, mais Il a achevé l’ère de la Loi, commencé l’ère de la Grâce et offert le chemin du repentir à l’homme. Il avait l’autorité de pardonner les péchés et Sa crucifixion a racheté ceux de tous les hommes. Il a accompli de nombreuses merveilles, comme calmer une tempête, nourrir les gens avec cinq miches de pain et deux poissons et les ramener d’entre les morts. Il a manifesté le pouvoir et l’autorité de Dieu. Il a aussi beaucoup prêché et exprimé des vérités pour soutenir et guider les gens selon leurs besoins à cette époque. L’œuvre et les paroles du Seigneur Jésus nous montrent qu’Il est le chemin, la vérité et la vie. Son œuvre et Ses paroles prouvent qu’Il était Dieu incarné et le Rédempteur de l’humanité. » Dieu Tout-Puissant est venu dans les derniers jours pour achever l’ère de la Grâce, commencer l’ère du Règne et œuvrer pour juger et purifier les gens dans les derniers jours. Il exprime Son tempérament juste qui ne tolère aucune offense. Non seulement Ses paroles révèlent les mystères de Son plan de gestion de 6 000 ans, mais elles exposent et jugent la racine des péchés des hommes, de leur résistance à Dieu et de leurs tempéraments corrompus. Elles énoncent très clairement toutes les vérités dont ils ont besoin pour être purifiés et pleinement sauvés. Ça inclut la manière dont Dieu juge et purifie les hommes, comment ils doivent Lui obéir et croire en Lui, qui Le satisfait, qui Il déteste et élimine, quels buts poursuivre pour être purifié et perfectionné, les fins et destinations de l’humanité et plus encore. Grâce au jugement et au châtiment des paroles de Dieu, nous avons découvert la vérité sur notre corruption par Satan et connu le tempérament de Dieu, qui est juste, saint et ne tolère aucune offense. Nous nous sommes prosternés devant Lui et repentis. Nous avons commencé à Le craindre, à nous soumettre à Lui, et nos tempéraments de vie ont commencé à changer. » « L’œuvre et les paroles de Dieu Tout-Puissant prouvent qu’Il est Dieu dans la chair, l’apparition du Christ dans les derniers jours. » « Les faux Christs sont essentiellement des esprits maléfiques. Ils ne peuvent pas exprimer la vérité et encore moins sauver l’humanité. Ils ne font que débiter des mensonges et des idées fausses pour égarer les gens et leur faire du mal. Ceux qui suivent les faux Christs ne peuvent pas gagner de subsistance de vie ni l’œuvre du Saint-Esprit. Même s’ils croient longtemps, ils ne comprendront jamais Dieu ni la vérité et leur tempérament de vie ne changera jamais. En fait, suivre un faux Christ, c’est suivre un esprit maléfique, un démon. » « Quiconque se fait appeler Dieu ou Christ sans pouvoir exprimer la vérité est assurément un faux Christ, un esprit maléfique et trompeur. Les faux Christs ne peuvent pas exprimer la vérité ni accomplir l’œuvre de Dieu. Ils peuvent bien répéter qu’ils sont Dieu ou le Christ, mais ils ne le sont pas pour autant. Le vrai et le faux n’ont rien en commun. Dire que quelqu’un est le Christ ne fait pas de lui le Christ. C’est déterminé par Son essence et l’œuvre qu’Il accomplit. Seul le Christ est la vérité, le chemin et la vie. Le Christ exprime la vérité et la justice de Dieu, et Il accomplit l’œuvre de Dieu. C’est déterminé par Son essence. » Frère Zhang a aussi dit : « Tout ce qui vient de Dieu prospérera. Même si les gens condamnent et renient l’œuvre de Dieu, rien ni personne ne peut l’arrêter. L’essence du Christ ne peut être contestée par personne. Il est et sera toujours le Christ. » « Quand le Seigneur Jésus a œuvré, les dirigeants juifs et le gouvernement romain se sont opposés à Lui, L’ont condamné et L’ont crucifié. Il a été rejeté par cette génération mais aujourd’hui, 2 000 ans plus tard, Son Évangile s’est répandu aux quatre coins du monde et le monde religieux tout entier reconnaît qu’Il est le Christ. » « Maintenant, dans les derniers jours, le PCC et les cercles religieux condamnent Dieu Tout-Puissant et s’opposent férocement à Lui, mais le vrai chemin et la vérité l’emporteront. Personne ne peut le contester ! » « Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont en ligne depuis un moment, témoignant devant le monde entier. De plus en plus de gens reconnaissent la voix de Dieu dans les paroles de Dieu Tout-Puissant, voient qu’Il est le Seigneur Jésus revenu et se tournent vers Lui. » « Les faux Christs n’ont pas la vérité. Ils ne peuvent pas conquérir les gens. Leurs paroles et leurs actes ne peuvent pas être publics. Ils n’oseront jamais se présenter sur Internet pour que les gens les étudient, parce qu’étant sombres et maléfiques, ils ne peuvent pas supporter la lumière. Ils ne font qu’accomplir des merveilles dérisoires et débiter des mensonges, égarant les ignorants et les insensés depuis leur coin d’ombre. Rien de ce qui vient d’un faux Christ ou d’un esprit maléfique ne peut durer. Tout s’éparpillera et disparaîtra vite. »

Cet échange m’a montré la vérité sur la distinction des faux Christs et du vrai Christ. J’étais ravie. Seul le Christ est la vérité, le chemin et la vie. Lui seul peut exprimer la vérité et accomplir l’œuvre de Dieu. Quiconque prétend être le Christ, mais ne peut pas exprimer la vérité ni sauver l’humanité est un faux Christ. Savoir cela est merveilleux ! Autrefois, j’adorais aveuglément le pasteur et croyais tout ce qu’il disait. De peur d’être égarée par un faux Christ, je n’osais pas étudier l’œuvre du Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Je pensais que m’en tenir à mon Église et mon pasteur était le plus sûr moyen d’entrer dans le royaume du Seigneur quand Il viendrait. Les membres du clergé disaient que toute nouvelle de la venue du Seigneur était fausse et nous empêchaient d’étudier le vrai chemin. Maintenant je comprends qu’ils sont trompeurs, des guides aveugles. Moi aussi, j’étais insensée. Je les croyais sans me poser de questions et ne cherchais pas à entendre la voix du Seigneur. Je sciais la branche sur laquelle je me tenais et fermais ma porte, et j’ai presque raté ma chance d’accueillir le Seigneur. Ça s’est joué à peu !

Après ça, j’ai lu d’autres paroles de Dieu Tout-Puissant. J’ai appris des choses sur le mystère de l’incarnation, la différence entre les œuvres de Dieu et de l’homme et l’histoire de la Bible. Ça m’a beaucoup éclairée. J’ai acquis la certitude que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu et j’ai accepté l’œuvre du Dieu Tout-Puissant des derniers jours.

Note de bas de page :

a. Le texte original dit : « quant à ».

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

Laisser un commentaire