Mon débat avec des pasteurs

8 août 2023

Par Jiemeng, Inde

En janvier 2019, un ami a témoigné de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours à mon intention. J’ai alors lu les paroles de Dieu Tout-Puissant qui m’ont vraiment beaucoup attiré. Pour moi, c’était l’avènement d’une nouvelle vérité et j’en ai été ravi. Dieu Tout-Puissant expliquait des choses que le monde religieux était incapable de rendre intelligible, comme les mystères de la Bible, les mystères de l’incarnation, la racine de la corruption de l’homme et le chemin qui permet de se débarrasser du péché, d’être purifié et sauvé. Aucun être humain n’aurait pu prononcer de telles paroles. Je me suis dit qu’il s’agissait là de la voix de Dieu, que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu. Alors je l’ai accepté avec joie et j’ai partagé cette incroyable nouvelle avec ma famille. Ma mère, ma tante et une partie de mes frères et sœurs ont également accepté Dieu Tout-Puissant. Nous nous réunissions pour lire les paroles de Dieu chaque jour et profitions des vérités exprimées par Dieu Tout-Puissant. Nous avions l’impression de beaucoup gagner, bien plus que nous ne l’avions fait pendant toutes ces années dans la religion.

Bientôt, le pasteur et les diacres du coin ont découvert ma foi. Un soir, un diacre est venu chez moi à l’improviste et il m’a demandé : « Pourquoi ta mère et toi n’assistez-vous pas aux offices ? » Je lui ai répondu : « Je ne vais plus à l’Église parce que j’ai trouvé le vrai chemin. Le Seigneur Jésus est revenu : c’est Dieu Tout-Puissant. J’ai lu de nombreuses paroles de Dieu Tout-Puissant et je suis stupéfait : je n’ai jamais rien lu d’aussi novateur. Dieu Tout-Puissant a percé de nombreux mystères bibliques. J’ai découvert que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité et qu’Il est le Seigneur Jésus revenu que nous attendions. » Le diacre m’a écouté, puis il a rétorqué, l’air dubitatif : « Le Seigneur Jésus revenu ? Comment est-ce possible ? » Je lui ai dit : « Dieu Tout-Puissant a commencé l’ère du Règne et Il accomplit une nouvelle œuvre. L’ère de la Grâce appartient au passé et le Saint-Esprit n’œuvre plus dans les Églises religieuses. C’est comme lorsque le Seigneur Jésus est venu œuvrer. Les gens ont quitté le temple et L’ont suivi. Maintenant, nous devons suivre la nouvelle œuvre de Dieu pour être sauvés par Lui dans les derniers jours. » Voyant que j’étais déterminé à croire en Dieu Tout-Puissant, le diacre a dit que j’allais être expulsé, puis il s’est contenté de partir. Ensuite, le pasteur et les diacres sont allés harceler une famille qui venait d’accepter l’œuvre de Dieu des derniers jours. Le pasteur leur a dit : « Vous avez rejoint l’Église de Dieu Tout-Puissant et vous n’assistez pas à nos offices. On vous a trompés, le Seigneur n’est pas revenu. En tant que pasteur, je sais tout ce que contient la Bible. Si Dieu Tout-Puissant était vraiment le Seigneur Jésus revenu, je serais évidemment au courant. » Il a ajouté : « Si vous vous entêtez à vouloir quitter l’Église, vous devez dire devant tout le monde que vous avez tourné le dos à Jésus. En outre, l’Église ne vous apportera aucune aide, quelle qu’elle soit. Dimanche, vous devrez venir à l’Église pour retirer vos noms et l’annoncer à toute la congrégation. Sinon, vous serez chassés du village. » Ça m’a rendu furieux. Tout le monde a droit à la liberté de croyance, mais ils employaient cette tactique abominable pour empêcher les gens d’investiguer le vrai chemin. S’ils étaient des serviteurs bienveillants, ils auraient dû avoir un cœur qui cherche, découvrir ce qu’est l’Église de Dieu Tout-Puissant et étudier l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Mais, confrontés au retour du Seigneur, ils se contentaient d’y résister et de le condamner aveuglément. En quoi cherchaient-ils la vérité ?

Le lendemain, je suis allé voir la famille qui avait été harcelée par le pasteur. Le frère m’a dit que sa famille croyait que Dieu Tout-Puissant était le vrai Dieu et que, même s’ils étaient chassés du village, ils continueraient donc à croire en Lui. Ensuite, le pasteur a répandu des rumeurs et des mensonges pour empêcher les gens d’investiguer le vrai chemin. Cela m’a montré que croire en Dieu et Le suivre n’est pas chose facile. Exactement comme l’a dit le Seigneur Jésus : « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent » (Matthieu 7:13-14). Même si ce pasteur nous entravait et nous réprimait, nous avions accepté le vrai chemin et trouvé la voie de la vie éternelle. Nous étions bénis. J’ai pensé à la façon dont le Seigneur Jésus avait été opprimé par la religion juive quand Il était venu et avait œuvré. Peu de gens l’avaient suivi, alors. À présent, Dieu Tout-Puissant est venu œuvrer et Il est également opprimé par le monde religieux. La plupart des gens croient et écoutent le clergé, et ils n’acceptent pas la venue du Seigneur. Cela a également éclairci un point pour moi : le vrai chemin est opprimé depuis les temps anciens. Peu de gens acceptent le vrai chemin et suivent Dieu, alors que beaucoup vénèrent des êtres humains et suivent les pasteurs dans la religion. Cela m’a également permis de renforcer ma foi en Dieu Tout-Puissant.

Plus tard, le pasteur a signalé ma foi en Dieu Tout-Puissant à l’association ecclésiale. Un soir, il est venu chez moi, à la tête de tout un groupe. Il m’a dit d’aller chez un diacre et d’expliquer clairement ma foi en Dieu Tout-Puissant devant le clergé et les collaborateurs réunis. Ils étaient vraiment malfaisants, ils s’opposaient à l’œuvre de Dieu des derniers jours et la condamnaient. Pensant à cela, je n’ai pas eu le courage de les affronter. Pourtant, je savais que si je ne les rencontrais pas, ils fabriqueraient simplement des rumeurs de toutes pièces. Dieu m’avait accordé la grâce et permis d’entendre Sa voix et d’apprendre certaines vérités. Maintenant qu’Il avait besoin que je témoigne de Son œuvre, je ne pouvais pas m’enfuir. Alors j’ai prié : « Dieu Tout-Puissant, s’il Te plaît, guide-moi et donne-moi les paroles dont j’ai besoin pour avoir la foi de témoigner de Ton œuvre. » Quand je suis arrivé chez le diacre, je me suis assis sur une chaise. Il y avait plus d’une douzaine de personnes assises autour de moi, dont cinq pasteurs de l’association ecclésiale, ainsi que le clergé du village et plusieurs membres de la congrégation. En voyant tous ces gens présents, j’ai de nouveau pris peur, parce que je ne savais pas ce qui allait se passer ensuite. Pour me calmer, j’ai prié Dieu dans mon cœur sans arrêt. Peu à peu, j’ai eu moins peur, parce que je savais que Dieu Tout-Puissant était avec moi. Un pasteur de l’association ecclésiale plus âgé m’a demandé très sévèrement : « Pourquoi ta mère, ta grand-mère et toi n’assistez-vous pas aux offices ? Savez-vous ce qu’est l’Église ? Savez-vous que la quitter, c’est trahir le Seigneur Jésus et qu’Il vous abandonnera ? » Je lui ai répondu : « Le Seigneur Jésus nous a dit : “Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux(Matthieu 18:20). Qu’est-ce qu’une véritable Église ? Pour qu’une Église soit une Église, l’important n’est pas le nombre de ses membres ou l’endroit où elle se trouve. Quel que soit le nombre de membres qui se réunissent, tant qu’elle a l’œuvre du Saint-Esprit, la présence de Dieu et l’approvisionnement de la vérité, c’est une Église. Mais si nous examinons l’Église actuelle, a-t-elle l’œuvre du Saint-Esprit ? Lire la parole de Dieu apporte-t-il l’éclairage ? Les offices sont-ils agréables et fournissent-ils un approvisionnement ? Les pasteurs se contentent de prêcher les mêmes vieilles histoires et cela n’aide pas du tout les gens à connaître le Seigneur. Les croyants ne peuvent obtenir aucun approvisionnement de vie. Ils sont faibles et négatifs, avides de richesse et d’autres choses mondaines. L’Église actuelle est comme le temple à l’époque du Seigneur Jésus : elle a perdu l’œuvre du Saint-Esprit et ne peut être considérée comme une véritable Église. Pourquoi voulons-nous croire en Dieu Tout-Puissant maintenant, et cesser d’assister aux offices ? Parce que tout ce que Dieu Tout-Puissant a exprimé est la vérité. Il a dévoilé tant de mystères cachés de la Bible. Lire les paroles de Dieu Tout-Puissant m’a vraiment ouvert les yeux, cela a éclairé mon cœur et nourri mon esprit. C’est le fruit de l’œuvre du Saint-Esprit. Dieu Tout-Puissant est l’apparition du vrai Dieu et l’Église de Dieu Tout-Puissant est la vraie Église. Aujourd’hui, nombre de vrais croyants de diverses confessions qui désirent ardemment la venue du Seigneur lisent les paroles de Dieu Tout-Puissant sur Internet, de multiples façons. Ils ont acquis la certitude qu’il s’agit de la voix de Dieu. Pourquoi n’étudiez-vous pas cela ? Vous êtes des pasteurs, des prédicateurs au sein de l’Église. Vous devriez guider les croyants pour qu’ils accueillent le Seigneur. Cela serait assumer la responsabilité de leur vie ! » Quand j’ai terminé, ils sont tous restés silencieux.

Plus tard, le pasteur m’a demandé : « Tu dis que le Seigneur Jésus est revenu ? Comment le sais-tu ? » Puis il a ouvert une Bible, désigné un verset et m’a dit : « La Bible dit : “Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul(Matthieu 24:36). Cela signifie que lorsque le Seigneur viendra, personne ne le saura. Alors, comment le sais-tu ? » J’ai répondu : « Si absolument personne ne savait qu’Il est venu, comment pourrions-nous L’accueillir ? Quand la Bible dit : “Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul”, cela signifie que personne ne connaît le moment de Sa venue, mais Il parlera après être venu, Il réalisera Son œuvre. Quand nous entendrons la voix du Seigneur et verrons les vérités qu’Il a exprimées, ne saurons-nous pas qu’Il est revenu ? Exactement comme le Seigneur Jésus l’a dit : “Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre !(Matthieu 25:6). “Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi(Apocalypse 3:20). Donc la clef pour accueillir le Seigneur est d’écouter Sa voix. Si nous entendons quelqu’un crier que l’époux est venu, c’est-à-dire témoigner que le Seigneur est revenu, nous devons aller à Sa rencontre et écouter humblement la voix du Seigneur. Seules les personnes de ce genre sont des vierges sages qui peuvent accueillir le Seigneur et festoyer avec Lui. Selon ton raisonnement, même après la venue du Seigneur, personne ne le saura. Alors comment peut-on expliquer tous ces versets de la Bible et comment se réaliseront-ils ? » Je leur ai également donné un exemple. J’ai dit : « Pensez au moment où le Seigneur Jésus est venu œuvrer. Au début, personne ne L’a reconnu comme Dieu. Quand Il a commencé à œuvrer et à parler, le Saint-Esprit a témoigné : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection(Matthieu 3:17). Ensuite, Il a commencé à montrer des signes et des miracles, à guérir les malades, à prêcher la voie de la repentance et à pardonner les péchés des gens. Il a commencé l’œuvre de la rédemption à partir de l’ère de la Grâce. Ce n’est qu’alors que les gens ont reconnu le Seigneur Jésus comme le Rédempteur de l’humanité, comme Dieu Lui-même. Notre foi dans le Seigneur n’est-elle pas uniquement basée sur Son œuvre et Ses paroles ? Les grands désastres ont déjà commencé, toutes les prophéties sur la venue du Seigneur se sont réalisées. Il est revenu et Il œuvre. Il exprime les vérités nécessaires pour purifier et sauver l’humanité, et Il fait l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu. Il a formé un groupe de vainqueurs. Voilà des faits que personne ne peut nier. Nous ne pouvons pas attendre passivement notre destin tragique, en évaluant l’œuvre de Dieu sur la base de nos notions. De cette façon, nous manquerons notre chance d’accueillir le Seigneur. » Entendant cela, un jeune pasteur de l’association ecclésiale s’est mis en colère et il m’a demandé : « Ce Dieu Tout-Puissant, où est-Il ? Tu L’as vu ? Dans le cas contraire, comment peux-tu être sûr qu’Il est le retour du Seigneur Jésus ? » En guise de réponse, je lui ai posé cette question : « Tu crois au Seigneur Jésus, mais L’as-tu vu ? Aucun d’entre nous n’a vu le Seigneur, alors pourquoi devrions-nous croire en Lui ? » Aucun d’entre eux n’a répondu. Alors j’ai ajouté : « À l’époque où le Seigneur Jésus œuvrait dans la chair, beaucoup de gens ne L’avaient-ils pas vu ? Les grands prêtres, les scribes et les pharisiens avaient vu le visage du Seigneur, mais L’avaient-ils reconnu comme étant le Seigneur ? L’avaient-ils suivi ? Non seulement ils ne L’avaient pas suivi, mais ils L’avaient condamné et rejeté, et ils L’avaient finalement fait clouer sur la croix. Qu’est-ce que cela nous dit ? Que même si vous voyez le visage du Seigneur, si vous ne Le comprenez pas et que vous ne reconnaissez pas Sa voix, vous vous opposerez malgré tout à Lui, et vous serez condamnés par Lui. Si vous étiez nés durant cette ère, et si vous aviez vu le Seigneur Jésus et entendu Ses sermons, L’auriez-vous reconnu comme Christ ? C’est très difficile à dire. » Quand j’ai terminé, le pasteur a rétorqué : « Tu dis que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. Sur quelle base ? » J’ai répondu : « Le Seigneur Jésus a dit : “Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent(Jean 10:27). Pour déterminer si Dieu Tout-Puissant est la manifestation de Dieu, la clef est de voir si ce qu’Il dit est la vérité. Je vais vous lire des paroles de Dieu Tout-Puissant et vous verrez bien s’il s’agit de la voix de Dieu. Alors, vous saurez si Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. » Puis j’ai leur ai lu deux ou trois passages des paroles de Dieu Tout-Puissant qui étaient sur mon téléphone.

Dieu Tout-Puissant dit : « À travers tout l’univers, J’accomplis Mon œuvre et, à l’Est, le tonnerre retentit sans fin, ébranlant toutes nations et confessions. C’est Ma voix qui a guidé tous les hommes vers le présent. Je fais en sorte que tous les hommes soient conquis par Ma voix, qu’ils tombent dans ce courant et se soumettent devant Moi, car il y a longtemps que J’ai repris Ma gloire et que Je l’ai fait jaillir de nouveau à l’Est. Qui ne désire pas voir Ma gloire ? Qui n’attend pas impatiemment Mon retour ? Qui n’a pas soif de Ma réapparition ? Qui ne se languit pas de Ma beauté ? Qui ne viendrait pas à la lumière ? Qui ne contemplerait pas la richesse de Canaan ? Qui ne désire pas le retour du Rédempteur ? Qui n’adore pas Celui qui est Grand en puissance ? Ma voix se diffusera sur toute la terre ; Je ferai face à Mes élus et leur adresserai davantage de paroles. Comme les puissants tonnerres qui ébranlent les montagnes et les rivières, J’adresse Mes paroles à l’univers entier et à l’humanité. Par conséquent, les paroles de Ma bouche sont devenues le trésor de l’homme, et tous les hommes chérissent Mes paroles. L’éclair jaillit de l’Est jusqu’à l’Ouest. Mes paroles sont telles que l’homme répugne à les abandonner. En même temps, il les trouve impénétrables, mais se réjouit en elles d’autant plus. Tous les hommes sont heureux et joyeux, fêtant Ma venue, comme si un enfant venait de naître. Par Ma voix, Je ferai venir tous les hommes devant Moi. Dès lors, J’entrerai officiellement dans la race des hommes de sorte qu’ils viendront Me vénérer. Avec la gloire qui émane de Moi et les paroles de Ma bouche, Je ferai en sorte que tous les hommes viennent devant Moi et voient que l’éclair brille de l’Est, et que Je suis aussi descendu sur le “Mont des Oliviers” qui est à l’Est. Ils verront que Je suis sur terre depuis longtemps déjà, non plus comme le Fils des Juifs, mais comme l’Éclair Oriental. Car Je suis ressuscité depuis longtemps et J’ai quitté le sein de l’humanité, puis Je Me suis à nouveau manifesté dans la gloire parmi les hommes. Je suis Celui qui a été adoré pendant des siècles avant aujourd’hui et Je suis aussi le nourrisson délaissé par les Israélites pendant des siècles avant aujourd’hui. De plus, Je suis le Dieu tout-puissant resplendissant de gloire de l’ère présente ! Que tous viennent devant Mon trône et voient Ma face glorieuse, entendent Ma voix et contemplent Mes actions. Telle est l’intégralité de Ma volonté ; c’est la fin et l’apogée de Mon plan, ainsi que l’objet de Ma gestion : que toutes les nations Me vénèrent, que toute langue Me reconnaisse, que tout homme mette sa foi en Moi, et que tout peuple se soumette à Moi ! » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Les sept tonnerres grondent, prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers). « Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Ceux qui ne reçoivent pas l’eau de la vie resteront à jamais des cadavres, des jouets de Satan et des fils de l’enfer. Comment alors peuvent-ils voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles en restant stable et n’essayes pas de changer le statu quo et de te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerre ; pourtant tu restes assis passivement à attendre la destruction, t’accrochant à ta sottise et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Seul Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle).

Après avoir entendu ces paroles de Dieu, ils se sont tous entretenus en chuchotant, l’air stupéfait. Bientôt, le pasteur plus âgé m’a montré du doigt et a dit : « Je crois que les paroles que tu viens de lire ne peuvent vraiment pas être celles de Dieu. Les paroles de Dieu sont miséricordieuses, mais celles-ci sont très sévères. Ce ne sont pas les paroles de Dieu. » J’ai alors dit : « Tu penses que Dieu est miséricordieux et qu’Il n’emploierait pas des paroles sévères pour exposer et maudire les gens. Es-tu certain que cette opinion corresponde aux faits ? Le Seigneur Jésus a dit de nombreuses choses qui réprimandaient les gens. As-tu vraiment oublié ? Il a condamné les pharisiens, en disant : “Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer(Matthieu 23:13). “Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous(Matthieu 23:15). Il y a beaucoup d’autres exemples comme celui-ci. Cela prouve que le tempérament de Dieu ne contient pas seulement de la miséricorde et de l’amour, mais aussi de la majesté et de la colère. Nous ne pouvons pas mesurer l’œuvre et les paroles de Dieu selon nos propres notions et notre imagination. Ce serait commettre l’erreur de juger et délimiter Dieu. » J’ai poursuivi : « La Bible prophétise également l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours : “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu(1 Pierre 4:17). Dieu exprime des vérités et juge l’humanité dans les derniers jours, classant tout le monde selon son genre, séparant minutieusement les brebis et les chèvres, le bon grain et l’ivraie, les bons serviteurs et les serviteurs malfaisants. Si Dieu venait œuvrer dans les derniers jours et restait plein de miséricorde et d’amour, sans aucun jugement ni aucune damnation justes, alors quand l’ère prendrait-elle fin ? » Puis je leur ai lu cet autre passage des paroles de Dieu Tout Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « En supposant que, en révélant l’issue de l’homme durant les derniers jours, Dieu accorde toujours à l’homme une compassion et un amour intarissables et continue d’aimer l’homme, ne le soumettant pas au juste jugement, mais lui manifestant plutôt de la tolérance, de la patience et de la miséricorde et pardonnant à l’homme ses péchés, quelle que soit leur gravité, sans aucun jugement juste, alors, quand toute la gestion de Dieu pourra-t-elle arriver à sa fin ? Quand un tel tempérament pourra-t-il mener les hommes vers la bonne destination de l’humanité ? Prenons comme exemple un juge qui est toujours aimant, bienveillant et doux. Il aime les gens, quels que soient les crimes qu’ils ont commis, et il est aimant et tolérant avec les gens, quels qu’ils soient. Dans ce cas, quand pourra-t-il rendre un juste verdict ? Pendant les derniers jours, seul un jugement juste peut séparer les hommes en fonction de leur espèce et amener les hommes dans un nouveau domaine. De cette façon, toute l’ère est menée à sa fin par le juste tempérament de jugement et de châtiment de Dieu » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, La vision de l’œuvre de Dieu (3)). Après avoir entendu ça, ils n’ont pas su quoi répondre. Un instant plus tard, le pasteur âgé m’a montré du doigt et a dit, sur le ton de la réprimande : « Sais-tu d’où vient l’Église de Dieu Tout-Puissant ? Elle vient de Chine et elle a été interdite par le gouvernement chinois. Le gouvernement de ce pays ne la reconnaît pas comme le vrai chemin, alors pourquoi y crois-tu ? » J’ai répondu en demandant : « Qui sont les membres du gouvernement chinois ? Sont-ils des disciples de Dieu ou font-ils partie d’un régime athée et satanique ? En tant que pasteur, comment peux-tu croire un régime satanique ? C’est stupide. Selon ta logique, tout ce qu’un gouvernement n’approuve pas ne peut pas être le vrai chemin. Est-ce que cela concorde avec la réalité ? Quand le Seigneur Jésus est venu et a œuvré, n’a-t-Il pas subi la condamnation et l’oppression du gouvernement ? Comment en est-il venu à être crucifié ? N’étaient-ce pas les pharisiens, se rangeant du côté du gouvernement romain, qui ont fait clouer le Seigneur Jésus sur la croix ? Selon ta logique, tout ce qui est opprimé et banni par un gouvernement ne peut pas être le vrai chemin. Alors ne devrais-tu pas renier et condamner l’œuvre du Seigneur Jésus ? N’est-ce pas stupide ? La Bible dit : “Le monde entier est sous la puissance du malin(1 Jean 5:19). Le monde entier se trouve entre les mains de Satan. Les autorités sont constituées d’être humains corrompus, elles aussi, alors connaissent-elles Dieu ? À ce jour, nous n’avons vu aucun chef d’état faire l’effort d’investiguer l’œuvre de Dieu Tout-Puissant ou aider les gens à Le vénérer. Qu’est-ce que cela nous montre ? Que ce soit dans les pays religieux ou dans les pays athée, aucun dirigeant ne connaît Dieu. Comment ces dirigeants pourraient-ils vraiment distinguer le vrai chemin des faux chemins ? C’est tout à fait impossible. Leurs évaluations des choses reposent entièrement sur une logique satanique et ne contient aucune vérité. »

Ma tirade terminée, ils sont tous restés sans voix. Au bout d’un moment, le pasteur âgé m’a montré du doigt et il a dit, l’air furieux : « Si tu quittes l’Église et qu’un membre de ta famille tombe malade, le clergé ne priera pas pour lui. Il ne sera pas guéri pas et quand il mourra, son âme n’ira pas au ciel. Que feras-tu, alors ? » Je savais dans mon cœur que le pasteur essayait de recourir à ces vieilles coutumes villageoises pour me contrôler. Autrefois, les pasteurs étaient vraiment idolâtrés et nous comptions sur eux pour qu’ils prient pour nous. Les pasteurs étaient tenus en haute estime par les croyants et nous comptions sur eux pour tout. Mais depuis que je crois en Dieu Tout-Puissant, j’ai appris que le clergé ne peut pas représenter Dieu et qu’il ne détermine pas si les gens vont au ciel ou non après leur mort. Je leur donc ai dit : « Quand il se passera quelque chose dans ma famille, à l’avenir, nous n’aurons pas besoin de vos prières. » Le jeune pasteur a alors dit : « Que feras-tu si personne ne t’aide à organiser des obsèques ? » J’ai répondu avec fermeté : « Si quelqu’un de ma famille meurt, nous enterrerons son corps. Il est inutile d’accomplir des rites funéraires. La Bible dit : “Un autre, d’entre les disciples, lui dit : Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. Mais Jésus lui répondit : Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts(Matthieu 8:21-22). Entre la mort d’un membre de votre famille et les ordres du Seigneur, qu’est-ce qui est le plus important ? Le Seigneur nous a clairement ordonné de Le suivre et de Le vénérer comme grand. Voilà le plus important. Pourquoi restez-vous empêtrès dans des rituels dénués de sens, au lieu de chercher la vérité et d’accueillir le retour du Seigneur ? La fin et la destination des gens sont entre les mains de Dieu. Aucun être humain ne peut en décider. Et les gens ne peuvent pas entrer au ciel simplement grâce aux prières d’un pasteur, c’est ridicule. » J’ai poursuivi : « Désormais, le Seigneur est revenu et Il a exprimé de nombreuses vérités. Il nous a montré le chemin pour nous débarrasser du péché, afin que nous puissions être purifiés et sauvés. Si nous ne suivons pas Dieu Tout-Puissant ou si nous n’acceptons pas le jugement et la purification de Ses paroles, et que nous vivons dans les limites de rites religieux dénués de sens, est-ce vraiment suffisant pour être purifiés ? » Quand j’ai dit ça, ils sont restés sans voix, incapables de me contredire. Puis, un autre pasteur a souri et il m’a dit : « Jemong, tu es un homme de calibre, qui réfléchit. L’Église t’estime. Si tu continues à travailler dans l’Église et que tu amènes davantage de gens à la rejoindre, l’Église deviendra plus forte. Ensemble, nous pouvons faire l’œuvre de Dieu. Ce serait merveilleux ! »

Je me suis rendu compte qu’ils étaient vraiment hypocrites. Tout ce qui comptait pour eux, c’était d’être responsables de davantage de gens, parce qu’ainsi, ils obtiendraient davantage d’offrandes. Ils ne désiraient pas ardemment l’apparition de Dieu. Je leur ai dit : « Accueillir le Seigneur est plus important que tout le reste. Quoi que vous disiez, je ne cesserai jamais de suivre Dieu Tout-Puissant ! Vous êtes des pasteurs de l’Église. Pourquoi ne guidez-vous pas les croyants pour qu’ils accueillent la venue du Seigneur, au lieu d’y résister et de la condamner ? Ne craignez-vous pas de vous opposer à Dieu et d’être punis par Lui ? » Alors le jeune pasteur m’a interrompu, l’air furieux, et il a dit : « Tout ce que nous faisons, c’est pour protéger notre troupeau. Puisque tu es déterminé à croire en Dieu Tout-Puissant, l’Église t’expulsera, et on ne te permettra pas de venir voler nos brebis ! » L’entendre dire ça m’a mis encore plus en colère. Le Seigneur est revenu et Il veut trouver Ses brebis. Ces dirigeants d’Église devraient prendre l’initiative de guider les croyants pour qu’ils investiguent le vrai chemin et amener les brebis de Dieu devant Lui. C’est ce que des serviteurs fidèles devraient faire. Mais ce n’est pas ce qu’ils font. Pour protéger leur statut et leur revenu, ils égarent et trompent les croyants, sous prétexte de protéger le troupeau. Ils amènent les gens à les suivre, ils s’opposent à l’œuvre de Dieu et la condamnent. Ils sont vraiment hypocrites, ce sont des serviteurs malfaisants jusqu’au bout des ongles ! Cela m’a fait penser à cette citation tirée des paroles de Dieu Tout-Puissant : « Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui ont commis la même erreur. Ils proclament de toutes leurs forces l’imminence de l’apparition de Dieu tout en la condamnant. Leur “impossible”, de nouveau, confine l’apparition de Dieu dans les limites de leur imagination. Ainsi ai-Je vu beaucoup de gens éclater d’un rire bruyant et sauvage après avoir entendu la parole de Dieu. Ce rire est-il si différent de la condamnation et du blasphème des Juifs ? Vous n’êtes pas pieux en présence de la vérité, et encore moins possédez-vous une attitude empreinte de désir. Vous vous contentez d’étudier aveuglément et d’attendre nonchalamment. Que pourriez-vous obtenir ainsi ? Pensez-vous pouvoir recevoir la direction divine ? Si tu ne peux pas discerner les propos de Dieu, comment pourrais-tu être témoin de Son apparition ? » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Addendum 1 : L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère). Ces paroles de Dieu Tout-Puissant sont parfaitement claires. Ces pasteurs ne traitent pas la vérité ou l’œuvre de Dieu avec la moindre révérence. Ils sont les antéchrists, les serviteurs malfaisants exposés par Dieu dans les derniers jours. Ils n’ont aucun droit de témoigner de l’apparition de Dieu. Finalement, quand ils ont compris que ma foi en Dieu Tout-Puissant était inébranlable, ils n’ont pu que me laisser partir.

Plus tard, ils ont répandu des notions et des rumeurs parmi les croyants. Ils ne leur ont pas permis d’avoir des contacts avec les croyants en Dieu Tout-Puissant et les ont trompés pour qu’ils s’opposent à Lui. Ils ont prévenu toutes les personnes, sans exception, qu’elles seraient exclues de l’Église si elles suivaient Dieu Tout-Puissant. Du fait de cette tromperie et de cette obstruction, beaucoup de gens n’ont pas osé investiguer l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Voir les membres du clergé aussi résolus à s’opposer à l’œuvre de Dieu m’a vraiment mis en colère et j’ai eu envie de raisonner avec eux. Mais je savais que mes efforts seraient vains. Alors j’ai prié Dieu, en Lui demandant de m’éclairer pour que je sache quoi faire. Plus tard, une sœur a échangé avec moi : « À l’époque, les pharisiens ont insisté pour que le Seigneur Jésus descende de la croix, afin qu’Il prouve qu’Il était le Messie, mais Il ne l’a pas fait. Mais même s’Il ne l’avait pas prouvé devant eux, Son Évangile ne s’est-il pas répandu dans le monde entier ? Tout est gouverné et arrangé par Dieu. Il se sert des actes de ces antéchrists pour que nous puissions distinguer le bien du mal. À travers eux, nous voyons comment Satan égare les gens et se bat contre Dieu. Nous pouvons voir la malfaisance et l’impudeur de Satan, le mépriser et rejeter ce clergé religieux. Voilà la sagesse de Dieu. » Entendre son échange a éclairé mon cœur et je n’ai plus été freiné par le clergé. Comme les pasteurs gardaient strictement leurs Églises fermées, nous sommes d’abord allés partager l’Évangile ailleurs. Peu de temps après, beaucoup de gens ont investigué et accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours.

Ensuite, j’ai lu deux ou trois autres passages des paroles de Dieu Tout-Puissant, qui m’ont permis de comprendre plus clairement l’essence de résistance à Dieu des pasteurs. Dieu Tout-Puissant dit : « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaître l’essence des pharisiens ? Ils étaient emplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne poursuivaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent toujours le Messie, car ils n’ont aucune connaissance du chemin de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de s’en tenir au seul nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens possibles. Ces pharisiens étaient, par essence, têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu était : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Cette croyance n’est-elle pas absurde et ridicule ? » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Quand tu verras le corps spirituel de Jésus, Dieu aura renouvelé le ciel et la terre). « Certaines gens lisent la Bible dans des églises imposantes et la récitent toute la journée, mais pas un seul d’entre eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun d’entre eux n’est capable de connaître Dieu et encore moins capable d’être en accord avec la volonté de Dieu. Ils sont tous des gens vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour sermonner Dieu. Ils s’opposent à Dieu volontairement même en portant Son étendard. Affirmant qu’ils croient en Dieu, ils mangent tout de même la chair de l’homme et boivent son sang. Tous ces gens sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui font intentionnellement obstacle à ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Ils peuvent paraître de “bonne constitution”, mais comment leurs disciples sauront-ils qu’ils ne sont nul autre que des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui se dévouent à dévorer des âmes humaines ? » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu). Autrefois, j’admirais vraiment les pasteurs. Ils avaient travaillé pour le Seigneur pendant de nombreuses années et connaissaient bien la Bible. Ils semblaient vraiment aimants avec les autres. Dans leurs sermons, ils disaient aux croyants d’être vigilants et d’attendre patiemment la venue du Seigneur. Je me disais donc qu’ils étaient de vrais croyants, qui attendaient la venue du Seigneur. Mais ce que les révélations des paroles de Dieu Tout-Puissant et les faits ont montré a anéanti cette idée que je me faisais d’eux. Ils semblaient pieux, mais quand ils avaient appris que quelqu’un répandait la nouvelle de la venue du Seigneur, leur visage, celui de gens opposés à Dieu et détestant Dieu, était apparu au grand jour. Quand j’avais témoigné de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant à leur intention, ils s’étaient montrés incroyablement arrogants et s’étaient accrochés avec entêtement aux paroles littérales de la Bible. Quelles que soient l’autorité et la puissance des paroles de Dieu Tout-Puissant, ils avaient refusé de les accepter et avaient continué à leur résister et à les condamner. Ils avaient même recouru aux menaces, empêchant ainsi les croyants d’étudier l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. Ils avaient intrigué pour empêcher les gens d’investiguer le vrai chemin, dans l’intérêt de leur statut et de leur revenu. Ils avaient eu peur, si tout le monde croyait en Dieu Tout-Puissant, que personne ne leur fasse d’offrandes, et de perdre leur situation. Tout ce qu’ils avaient fait était exactement comme ce que les pharisiens avaient fait contre le Seigneur Jésus, il y a 2000 ans, ce qui avait été condamné et maudit par Dieu. Le Seigneur Jésus avait condamné les pharisiens en disant : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer » (Matthieu 23:13). « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous » (Matthieu 23:15).

Lors de ce débat en face à face avec les pasteurs, c’était entièrement Dieu Tout-Puissant qui m’avait donné de la force, et j’avais obtenu des résultats grâce au peu de vérité que j’avais appris en lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant. Cela a été une expérience vraiment particulière dans ma vie. Si je n’avais pas cru en Dieu Tout-Puissant, si je n’avais pas lu Ses paroles, j’aurais été exactement comme les autres croyants qui croient en Dieu, mais vénèrent et suivent des hommes. Je n’aurais pas pu avoir le moindre discernement quant à ces pharisiens hypocrites, ces antéchrists. J’aurais fini sur le mauvais chemin, parce que j’aurais vénéré le clergé, et j’aurais été banni par Dieu. Dieu Tout-Puissant soit loué !

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contenu connexe

Entravé dans ma foi

Par Pinbo, Chine Je suis devenu catholique en 1988. Quelques années plus tard, j’ai été nommé diacre. Même quand j’étais très occupé, je...

Le choix d’un prêtre catholique

Par Wei Mo, ChineMes parents m’ont élevé dans la foi catholique et, une fois adulte, je suis devenu prêtre. Ensuite, l’église s’est avérée...

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp