Mon pasteur s’est dressé entre le royaume de Dieu et moi

28 janvier 2022

Par Ruan Wenshan, Vietnam

En novembre 2020, un frère m’a invité à participer à une réunion en ligne. Je me suis dit que j’entendais toujours les mêmes vieux sermons qui ne m’apportaient aucune nourriture spirituelle dans mon église, alors un service sur Internet d’un pasteur étranger serait peut-être mieux. J’ai accepté avec joie. En quelques jours d’échanges, j’ai appris que le Seigneur Jésus était revenu et qu’Il exprimait des vérités et accomplissait l’œuvre du jugement des derniers jours. Il est venu pour purifier et sauver l’humanité afin qu’on échappe aux chaînes du péché et qu’on devienne des gens capables de se soumettre vraiment à Dieu et de Le vénérer, et pour nous emmener dans le royaume de Dieu. Les sermons étaient merveilleux, sur des sujets dont je n’avais jamais entendu parler, avec beaucoup de nouveaux éclairages qui m’ont vraiment nourri. J’en ai parlé à un frère qui était un membre éloigné de ma famille mais, à ma grande surprise, non seulement il a refusé d’écouter, mais il l’a rapporté à mon pasteur.

Le pasteur a envoyé trois dirigeants de l’Église chez moi pour en savoir plus sur mes réunions en ligne, pour découvrir de quelle confession il s’agissait et où le prédicateur était. Je leur ai dit : « Il ne s’agit pas d’une confession. Le Seigneur Jésus est revenu et Il accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu. J’ai lu beaucoup de paroles de Dieu Tout-Puissant. Il nous parle très clairement de la racine de la tendance de l’homme à pécher, de la manière d’échapper au péché et d’être purifiés, et l’échange des frères et sœurs est vraiment éclairant, en plus. » Mais les dirigeants ont dit : « La qualité des sermons n’a aucune importance. Toute nouvelle du retour du Seigneur est fausse, parce que la Bible dit : “Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus” (Matthieu 24:23-24). Le Seigneur Jésus nous a clairement dit que de faux Christs apparaîtraient dans les derniers jours, alors toute foi qui proclame que le Seigneur est revenu doit être fausse. Comment peux-tu écouter ces gens ? » Quand ils ont dit ça, j’ai pensé que le Seigneur Jésus nous avait mis en garde pour qu’on ait du discernement face aux faux Christs, pas pour qu’on soit méfiants au point de ne même pas accueillir le retour du Seigneur. Dans les réunions en ligne, Frère Chen, de l’Église de Dieu Tout-Puissant, avait partagé des vérités sur la manière de reconnaître les faux Christs, ainsi que des paroles de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « Si, en ce jour, il émergeait une personne capable de manifester des signes et des prodiges et de chasser les démons, de guérir les malades et d’accomplir beaucoup de miracles, et si cette personne affirmait qu’elle est Jésus qui est venu, alors ce serait de la contrefaçon générée par les mauvais esprits qui imite Jésus. Souviens-toi de ceci ! Dieu ne reprend pas la même œuvre. L’étape de l’œuvre de Jésus a déjà été réalisée et Dieu ne va plus entreprendre cette étape de l’œuvre. L’œuvre de Dieu est irréconciliable avec les notions de l’homme ; par exemple, l’Ancien Testament prédisait la venue d’un Messie, et le résultat de cette prophétie a été la venue de Jésus. Cela s’étant déjà produit, il serait donc erroné de penser à la venue d’un autre Messie. Jésus est déjà venu une fois et ce serait une erreur si Jésus devait revenir une nouvelle fois. Il y a un nom pour chaque ère et chaque nom comporte une caractéristique de cette ère. Dans les notions de l’homme, Dieu doit toujours manifester des signes et des prodiges, Il doit toujours guérir les malades et chasser les démons, et Il doit toujours être exactement comme Jésus. Néanmoins, cette fois-ci, Dieu n’est pas du tout comme cela. Si, au cours des derniers jours, Dieu continuait à manifester des signes et des prodiges, à chasser les démons, à guérir les malades – s’Il faisait exactement la même chose que Jésus –, alors Dieu serait en train de répéter la même œuvre, et l’œuvre de Jésus n’aurait aucune signification ou valeur. Ainsi, Dieu réalise une étape de l’œuvre à chaque ère. Une fois que chaque étape de Son œuvre est achevée, elle est immédiatement imitée par les mauvais esprits et, après que Satan commence à suivre Dieu de près, Dieu opte pour une autre méthode. Une fois que Dieu a accompli une étape de Son œuvre, elle est imitée par les mauvais esprits. Vous devez être conscients de cela » (« Connaître l’œuvre de Dieu aujourd’hui », dans La Parole apparaît dans la chair). Son échange m’a aidé à comprendre que quand le Seigneur Jésus a dit : « Il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, » Il nous expliquait que les faux Christs trompaient les gens en se servant de signes et de prodiges. Ainsi, quiconque accomplit des signes et des prodiges et se fait appeler Dieu doit être un faux Christ, un mauvais esprit. Parce que Dieu est toujours nouveau, jamais ancien, et qu’Il ne répète jamais Son œuvre. À Son retour, le Seigneur ne fera pas la même œuvre que pendant l’ère de la Grâce. Dieu Tout-Puissant n’accomplit pas des signes et des prodiges dans les derniers jours, mais Il exprime des vérités pour accomplir l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, afin de purifier et de sauver l’homme. Dieu Tout-Puissant a exprimé tant de vérités ! Il est Christ, le Seigneur Jésus revenu. Alors j’ai répliqué : « Le Seigneur Jésus a dit ça pour nous permettre de reconnaître les faux Christs. Christ est le Seul qui peut exprimer la vérité et accomplir l’œuvre du salut, et les faux Christs sont de mauvais esprits qui ne peuvent pas exprimer la vérité. Ils ne font qu’imiter l’œuvre passée de Dieu et accomplir de simples signes et prodiges pour tromper les gens. Le Seigneur Jésus a dit qu’Il reviendrait et nous a demandé d’être vigilants et d’attendre. Il est sûr que des gens annonceront Son retour, alors ne condamnez-vous pas le retour du Seigneur si vous affirmez que cette nouvelle est forcément fausse ? » Ils n’ont pas su quoi répondre à ça, alors ils m’ont juste menacé en disant qu’ils n’aideraient plus ma famille si je continuais à participer à ces réunions en ligne. Au Vietnam, on demande au pasteur de prier pour tout, pour les petites choses et les grandes. Si quelqu’un meurt ou que d’autres événements se produisent, les pasteurs nous aident toujours. S’ils ne viennent pas, personne d’autre ne se présentera pour aider. Alors le fait qu’ils disent qu’ils ne nous aideraient plus m’a beaucoup inquiété. Comment allions-nous gérer nos affaires de famille ? À cette époque, je n’étais pas tout à fait certain de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Je savais que les membres du clergé avaient tort, mais ils avaient encore une influence sur moi, parce que je ne comprenais pas beaucoup de vérités. Le fait de gérer les problèmes de la vie sans l’aide du pasteur m’inquiétait aussi. Mais alors j’ai pensé qu’au cours de ces réunions, j’avais vu que les paroles de Dieu Tout-Puissant étaient toute la vérité, qu’elles venaient de Dieu. Je sentais qu’il était sans doute le Seigneur Jésus revenu. Et si, en écoutant les dirigeants, je ratais le salut du Seigneur dans les derniers jours ? J’étais très partagé et je ne savais pas si je devais accepter de ne plus participer aux réunions en ligne.

Je voyais qu’ils étaient très remontés. Je savais qu’ils ne renonceraient pas si je continuais à participer aux réunions et à écouter les sermons de l’Église de Dieu Tout-Puissant. J’ai songé que je pouvais faire semblant d’accepter et participer aux réunions en secret après leur départ, alors je leur ai dit que je n’y participerais plus. Mais ça ne leur a pas suffi. Ils ont tenu à ce que j’efface les coordonnées des gens qui croyaient en Dieu Tout-Puissant. Je ne voulais pas le faire, alors j’ai traîné des pieds, me disant qu’ils s’en iraient peut-être si je ne leur livrais pas mon téléphone. Mais ma femme m’a encouragé à les écouter, en disant qu’ils faisaient ça par amour. Je me disais que s’ils m’aimaient vraiment, ils auraient dû me guider dans l’étude de l’œuvre de Dieu des derniers jours. À la place, ils jugeaient et condamnaient la nouvelle œuvre de Dieu, et ils m’empêchaient de lire les paroles de Dieu Tout-Puissant. N’avaient-ils pas peur de gâcher ma chance d’accueillir le Seigneur ? Était-ce de l’amour ? Il était de plus en plus tard et ils ne partaient toujours pas. Ils insistaient pour que je leur donne mon téléphone. Finalement, n’ayant pas d’autre option, je le leur ai donné. Ils ont effacé les coordonnées de tout le groupe de frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant et ils les ont tous bloqués. Ils m’ont prévenu qu’ils me renverraient de l’Église si je m’opposais à eux et continuais à écouter ces sermons. Ҫa m’a effrayé. Si je continuais à participer à ces réunions et qu’il arrivait quelque chose dans ma famille, que ferions-nous sans leur aide et leur soutien ? Que feraient nos enfants si ma femme m’en voulait à cause de ça, si on ne s’entendait plus ? Comme cette idée me peinait, je me suis forcé à dire : « Je n’y participerai plus. » Un dirigeant a souri et dit : « Voilà ! Contente-toi d’assister aux services de notre église. »

Après avoir quitté le groupe sur Internet, je n’ai pas eu d’autre choix que de retourner à la vieille église. Là-bas, le pasteur parlait toujours de la grâce ou des offrandes, ou il choisissait des versets au hasard pour les commenter. Il disait toujours les mêmes vieilles choses, sans aucun nouvel éclairage. Parfois, quand il ne savait pas quoi dire, il se contentait de raconter une blague. Ҫa n’était absolument pas bénéfique à ma vie, et certains croyants piquaient même du nez pendant le service. Et le pasteur ne priait que pour les paroissiens qui donnaient le plus d’offrandes, ignorant ceux qui n’avaient pas grand-chose à donner et ne priant pas pour eux. Voir ça m’a fait penser à l’échange des frères et sœurs des réunions en ligne. Ils disaient que le monde religieux était lugubre, que maintenant que Dieu accomplissait une nouvelle œuvre, le Saint-Esprit n’œuvrait plus dans les Églises de l’ère de la Grâce. Sans l’œuvre du Saint-Esprit, les sermons des pasteurs sont ennuyeux et répétitifs, et ne nourrissent plus les gens. En y réfléchissant, j’ai su dans mon cœur que l’Église n’avait vraiment pas l’œuvre du Saint-Esprit. Alors qu’il y avait toujours eu beaucoup d’enthousiasme dans notre Église, on avait tous du mal à se traîner aux services, désormais. J’ai songé à toute la lumière que contenaient les échanges des membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Comme je les avais trouvés nourrissants ! J’avais écouté les sermons du pasteur pendant des années, mais je ne comprenais toujours pas clairement le plan de Dieu pour le salut, comment Il avait œuvré aux ères de la Loi et de la Grâce, quels étaient les fruits de Son œuvre ni comment Dieu jugeait les gens dans les derniers jours. Je savais juste que je devais avoir la foi. Depuis que j’avais découvert les paroles de Dieu Tout-Puissant, j’avais appris des choses sur tous les mystères de l’œuvre de Dieu, et mes échanges avec les autres m’avaient aidé à comprendre l’œuvre de Dieu de mieux en mieux. Je voyais que l’Église de Dieu Tout-Puissant avait vraiment l’œuvre du Saint-Esprit et que les paroles de Dieu Tout-Puissant étaient toute la vérité. Je me rendais compte que Dieu Tout-Puissant était sans doute le Seigneur Jésus revenu. Penser à tout ce que les réunions en ligne m’avaient apporté m’a vraiment réchauffé le cœur. Je me suis dit que je savais que Dieu était revenu pour accomplir une nouvelle œuvre. Si je ne participais pas à ces réunions pour l’étudier, je risquais de rater ma chance d’être sauvé. Je mourais d’envie de retrouver ces frères et sœurs dans d’autres réunions, mais je ne pouvais pas, parce que les dirigeants avaient effacé toutes leurs coordonnées. Mon esprit était affamé et j’avais l’impression d’avoir perdu la chose la plus précieuse sur terre. J’étais malheureux, vide, et je souffrais. Je priais Dieu tous les jours en Lui demandant de me montrer un chemin pour sortir de cet état. Et, Dieu soit loué, Il a entendu mes prières. Peu après, une sœur du Laos et un autre frère sur Facebook m’ont contacté. Ils m’ont dit qu’ils s’étaient beaucoup inquiétés pour moi depuis qu’on avait perdu le contact, quelques jours plus tôt, et qu’ils avaient essayé de me retrouver. J’ai été très ému et reconnaissant envers Dieu. J’ai senti l’amour de Dieu et vu qu’Il faisait tout Son possible pour nous sauver, sans jamais nous abandonner ! Craignant que je ne me sente négatif et faible, ils m’ont envoyé des paroles de Dieu Tout-Puissant. Un passage m’a vraiment frappé. Dieu Tout-Puissant dit : « Dieu accomplit Son œuvre, Dieu prend soin d’une personne, protège une personne et, tout ce temps, Satan ne Le lâche pas d’un pas. Celui que Dieu favorise, Satan le surveille aussi, le suivant derrière. Si Dieu veut cette personne, Satan fera tout en son pouvoir pour Lui faire obstacle, utilisant divers mauvais subterfuges pour tenter, perturber et ruiner l’œuvre que Dieu fait, le tout afin d’atteindre son objectif caché. Quel est cet objectif ? Il ne veut pas que Dieu gagne qui que ce soit ; il veut posséder lui-même tous ceux que Dieu veut, il veut les occuper, les contrôler, les prendre en charge afin qu’ils l’adorent, afin qu’ils se joignent à lui pour commettre le mal. N’est-ce pas là le motif sinistre de Satan ? […] En guerroyant contre Dieu et Le suivant partout, Satan a comme objectif de démolir toute l’œuvre que Dieu veut faire, d’occuper et de contrôler ceux que Dieu veut gagner, d’anéantir ceux que Dieu veut gagner. S’ils ne sont pas anéantis, alors ils deviennent la possession de Satan qui les utilise comme il le veut. Tel est son objectif » (« Dieu Lui-même, l’Unique IV », dans La Parole apparaît dans la chair). La sœur a échangé que les paroles de Dieu nous montrent que quand des gens nous perturbent et se dressent sur notre chemin, il s’agit en réalité d’une bataille entre Dieu et Satan. Dieu œuvre pour nous sauver, tandis que Satan se sert de toutes sortes de gens pour nous opprimer et nous faire obstacle, afin qu’on renie et trahisse Dieu, et qu’on perde le salut de Dieu des derniers jours. C’est l’intention sinistre de Satan. C’est à ce moment-là qu’on doit résister, discerner ces gens et ces choses, et choisir notre propre chemin de foi. Puisqu’on a entendu la voix de Dieu, on doit suivre Ses pas de près. C’est le seul moyen de rester fermes sur le vrai chemin. Son échange m’a éclairé. Les dirigeants ne voulaient pas que je participe aux réunions en ligne et ils avaient effacé les coordonnées de tout le monde, censément pour m’épargner d’être induit en erreur, ce qui semblait être une preuve d’amour et de désir de m’aider. Mais, en réalité, ils se dressaient sur mon chemin, m’empêchaient d’accueillir le Seigneur et essayaient de me ramener dans le monde religieux pour que je perde le salut de Dieu des derniers jours. Les perturbations du clergé révélaient aussi que ma foi était médiocre et que j’étais faible. J’avais juste livré mon téléphone aux dirigeants et les avais laissés me couper des autres, puis j’étais retourné dans la vieille église. Je vivais dans les ténèbres, incapable de gagner la moindre nourriture spirituelle. J’avais failli suivre le pasteur et renoncer au vrai chemin. C’était terrifiant ! Je ne pouvais pas plier devant Satan une nouvelle fois. J’ai décidé de continuer à lire les paroles de Dieu Tout-Puissant, quoi que fasse le clergé. Après ça, un frère m’a envoyé quelques vidéos de témoignages, qui parlaient de la persécution que des frères et sœurs avaient subie de la part du gouvernement chinois et de la manière dont ils avaient témoigné à travers une torture terrible. Voilà ce qu’est la vraie foi. Quant à moi, j’avais juste cédé face à une petite perturbation du clergé. J’avais du chemin à faire ! Je savais que je devais m’appuyer sur Dieu pour traverser tout ça et rester fort, même si ma famille me rejetait ou si le clergé m’opprimait. J’ai décidé de continuer à écouter des sermons et à participer à des réunions en ligne.

Par la suite, les dirigeants ont fait bien d’autres choses pour m’empêcher de participer à des réunions en ligne. Ils m’ont même menti en disant : « Dieu nous a chargés de veiller sur Ses brebis, alors on est personnellement responsables de toi. Voilà pourquoi on doit surveiller ton activité sur Internet. C’est pour ton bien qu’on a effacé ces coordonnées. Si on ne veille pas sur les brebis de Dieu, le Seigneur nous jugera quand Il reviendra. » Je me suis souvenu d’une chose qu’un frère avait dite dans une réunion en ligne sur le fait que le clergé soit nommé par Dieu ou non. Il avait dit : « Il y a des paroles de Dieu qui servent de base pour tous ceux à qui Il confie une responsabilité. À l’ère de la Loi, quand l’Éternel Dieu a confié les Israélites à Moïse, Il a personnellement dit à Moïse : “Je serai avec toi ; et ceci sera pour toi le signe que c’est moi qui t’envoie : quand tu auras fait sortir d’Égypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne” (Exode 3:12). À l’ère de la Grâce, quand le Seigneur Jésus a confié la tâche de guider les Églises à Pierre, il a dit : “Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux” (Matthieu 16:18-19). “Pais mes brebis” (Jean 21:16). Nous voyons que Dieu témoigne personnellement devant ceux qu’Il utilise et qu’Il a nommés. Ils peuvent le prouver par les paroles de Dieu. Sans ça, il doit au moins y avoir une preuve de l’œuvre du Saint-Esprit. Le clergé peut-il prouver que Dieu l’a nommé par Ses paroles ? Et qu’en est-il de l’œuvre du Saint-Esprit ? » Ҫa m’a donné de l’assurance. Je savais que Dieu n’avait jamais dit qu’Il confiait une responsabilité aux membres du clergé et même si Paul a dit : « le Saint Esprit vous a établis évêques », les paroles de Paul n’étaient pas celles de Dieu, alors elles ne peuvent pas servir de base. Leur allégation ne tient pas la route ! Et je m’étais récemment rendu compte que les membres du clergé n’avaient pas l’éclairage du Saint-Esprit dans leurs sermons. Ils ne partageaient pas la volonté de Dieu et ne nous aidaient pas à mettre les paroles du Seigneur en pratique. L’œuvre du Saint-Esprit leur faisait complètement défaut. Ҫa prouvait qu’ils n’avaient pas été nommés par Dieu, mais par l’homme. Dans ma foi, je devais écouter les paroles de Dieu et Le suivre, pas écouter ni suivre aucun homme. Voyant que je ne répondais pas, le pasteur s’est énervé et m’a réprimandé : « Quiconque veut prêcher un Évangile doit d’abord passer par nous. Si nous ne l’approuvons pas, c’est un chemin erroné. Tu ne dois pas l’écouter ! » J’ai répliqué : « Dieu est le Créateur et Il accomplit Sa propre œuvre. Il n’a besoin de l’approbation d’aucun humain. Le Seigneur est revenu. Nous écoutons la voix de Dieu et nous Le suivons. Pourquoi aurions-nous besoin de votre approbation ? » Je me disais qu’ils avaient vraiment un trop haute opinion d’eux-mêmes et qu’ils étaient très arrogants ! En jugeant au lieu d’écouter les paroles de Dieu Tout-Puissant et d’étudier Son œuvre, ils avaient la même attitude que les pharisiens envers l’œuvre du Seigneur Jésus. Ils n’avaient aucune vénération pour Dieu ni aucun amour pour la vérité.

Après ça, ils ont menti à ma femme en lui disant que j’avais été entraîné sur un mauvais chemin. Comme elle n’avait aucun discernement les concernant, à chaque fois que je participais à une réunion en ligne, elle se mettait très en colère et disait qu’on était sur des chemins différents et qu’elle demanderait le divorce si je continuais à participer à ces réunions. Je me sentais très faible et malheureux, à cette époque. Je me disais que si j’arrêtais de participer aux réunion pour l’apaiser, je perdrais le salut de Dieu. Mais elle demanderait le divorce si je continuais à y participer. Alors que deviendraient nos jeunes enfants ? Dans ma détresse, j’ai prié Dieu : « Ô Dieu, s’il Te plaît, renforce ma foi. Aide-moi à surmonter ces épreuves et guide-moi sur le chemin qui se présente à moi. » Alors je me suis souvenu d’une chose que le Seigneur Jésus a dite : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi » (Matthieu 10:37). Les paroles de Dieu m’ont montré que mon amour pour ma femme et mes enfants surpassait mon amour pour Dieu, que je n’étais pas digne de Lui. En silence, j’ai pris la résolution de continuer à suivre Dieu Tout-Puissant, même si ma femme et moi divorcions. Après ça, quand ma femme a essayé de se dresser sur mon chemin, ça n’a plus eu aucun effet sur moi.

Ensuite, le pasteur a impliqué mon beau-père dans ses efforts pour m’empêcher de participer aux réunions. Mon beau-père était un gros buveur et n’allait pas à l’église très souvent, mais le pasteur l’a invité à un service et lui a menti en disant que les membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant brisaient les jambes de ceux qui essayaient de la quitter. Quand son père lui a dit ça, ma femme est rentrée à la maison et m’a hurlé dessus. Je lui ai dit que cette affirmation du clergé n’avait aucun fondement. Personne ne s’était fait briser les jambes pour ne pas avoir accepté l’œuvre de Dieu des derniers jours. C’était une rumeur lancée par le gouvernement communiste chinois, qui était un gouvernement oppressif et opposé à Dieu. Un pasteur m’a dit autrefois qu’un autre pasteur avait rapporté des Bibles des États-Unis et que la police les avait confisquées à la frontière chinoise. Le PCC n’autorise pas la foi en Dieu. Maintenant que le Seigneur est revenu et qu’Il est apparu en Chine, le PCC traque et persécute les croyants en Dieu Tout-Puissant. Comment peut-on croire ce que dit un tel gouvernement athée et opposé à Dieu ? J’avais participé à des réunions en ligne et lu beaucoup de paroles de Dieu Tout-Puissant, qui sont riches et abondantes, et qui révèlent les mystères de l’œuvre de Dieu, ainsi que la corruption et la nature pécheresse de l’homme pour qu’on se connaisse, et plus encore. Plus je lisais ces choses, plus je me sentais éclairé et plus j’étais convaincu que c’était la voix de Dieu. J’ai dit à ma femme que j’étais sûr que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus revenu. Le Seigneur Jésus est revenu et nous devons suivre les pas de Dieu. Pourquoi retournerais-je dans la vieille église ? Ma femme n’a rien trouvé à répondre, mais dès qu’elle a assisté aux services et écouté les rumeurs du pasteur, elle a recommencé à chercher la dispute. Avant, je voyais les membres du clergé comme des gens qui aimaient Dieu et qui m’aimaient aussi, mais depuis qu’ils avaient découvert que je cherchais la nouvelle œuvre de Dieu, ils avaient fait tout leur possible pour se dresser sur mon chemin et ils avaient juste essayé de me ramener dans leur religion. Je voyais enfin leurs vrais visages. Je me suis souvenu des paroles du Seigneur Jésus maudissant les pharisiens : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer » (Matthieu 23:13). « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous » (Matthieu 23:15). Les pharisiens ont entraîné les gens dans leur religion pour pouvoir les contrôler. Quand le Seigneur Jésus est venu, ils ont vu que Son œuvre et Ses paroles étaient puissantes et pleines d’autorité, mais ils se sont agrippés au sens littéral des Écritures et n’ont pas cherché la vérité, de peur que leurs moyens de subsistance ne soient menacés si les gens suivaient Jésus. Alors ils ont répandu des rumeurs diffamant et condamnant le Seigneur Jésus, et ils ont fini par Le faire crucifier. Les pasteurs d’aujourd’hui ne sont-ils pas exactement semblables à ces pharisiens ? Ils piègent aussi les croyants dans leurs églises, les gardant sous leur contrôle, ne les laissant pas entendre la voix de Dieu et accueillir le Seigneur. Que c’est maléfique ! Ҫa m’a rappelé un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant que j’avais entendu dans une réunion. Dieu Tout-Puissant dit : « Certaines gens lisent la Bible dans des églises imposantes et la récitent toute la journée, mais pas un seul d’entre eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun d’entre eux n’est capable de connaître Dieu et encore moins capable d’être en accord avec la volonté de Dieu. Ils sont tous des gens vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour sermonner Dieu. Ils s’opposent à Dieu volontairement même en portant Son étendard. Affirmant qu’ils croient en Dieu, ils mangent tout de même la chair de l’homme et boivent son sang. Tous ces gens sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui font intentionnellement obstacle à ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Ils peuvent paraître de “bonne constitution”, mais comment leurs disciples sauront-ils qu’ils ne sont nul autre que des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui se dévouent à dévorer des âmes humaines ? » (« Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu montre le vrai visage des membres du clergé opposés à Dieu. Dieu est venu dans les derniers jours pour sauver l’humanité, et non seulement le clergé refuse de chercher et d’étudier, mais il va jusqu’à lutter contre Dieu et Le condamner, répandant des rumeurs et des mensonges, bouclant les églises, empêchant les croyants de chercher le vrai chemin. Ils n’accueillent pas le Seigneur et n’entrent pas dans le royaume de Dieu, et ils nous empêchent d’accepter le salut de Dieu, gâchant nos chances d’entrer dans le royaume. Ils sont les démons mentionnés par les paroles de Dieu, qui mangent la chair de l’homme et boivent le sang de l’homme, les monstres qui éloignent les gens du vrai chemin.

Ils m’ont renvoyé de l’Église parce que je refusais de les suivre. Les dirigeants m’ont dit qu’ils ne m’aideraient pas si j’avais des problèmes. Alors j’ai vraiment vu que ces membres du clergé n’aimaient pas la vérité et n’entendaient pas la voix de Dieu. Ce ne sont pas des brebis de Dieu. Si je les avais suivis dans ma foi, j’aurais été un aveugle guidé par des aveugles et nous aurions tous été perdus. J’ai compris que j’avais de la chance d’être délivré de ces faux bergers et d’avoir trouvé les pas de Dieu.

J’ai lu d’autres paroles de Dieu Tout-Puissant dans les jours suivants et écouté d’autres témoignages de frères et sœurs. Je me suis senti nourri et édifié spirituellement, plus que jamais au cours de mes dix ans de foi. J’ai senti qu’être né dans les derniers jours et pouvoir accueillir le retour du Seigneur était une bénédiction immense ! J’ai voulu apprendre cette nouvelle merveilleuse à d’autres gens qui n’étaient pas encore venus devant Dieu, mais le clergé m’a interdit de prêcher l’Évangile aux autres membres de l’Église, en menaçant de me dénoncer aux autorités et de me faire arrêter. J’ai dit : « N’avez-vous pas peur de vous opposer à Dieu ? » L’un d’eux, un certain M. Zhao, a répondu froidement : « Si c’est vraiment l’œuvre de Dieu, alors nous serons les pharisiens, cette fois, et nous laisserons Dieu nous punir sur des générations. » En disant des choses pareilles, ne s’opposent-ils pas consciemment à Dieu et n’offensent-ils pas Son tempérament ? Leur arrogance et leur manque absolu de crainte de Dieu m’ont montré encore plus clairement qu’ils haïssaient la vérité et qu’ils étaient des ennemis de Dieu. En travaillant contre Dieu de cette manière, ils finiront par être punis par Dieu comme les pharisiens !

Après ça, j’ai gagné beaucoup de discernement à leur égard. Ils ne pouvaient plus se dresser sur mon chemin et j’étais plus décidé à suivre Dieu Tout-Puissant. À présent, j’ai un devoir dans l’Église de Dieu Tout-Puissant. Ma femme est devenue curieuse quand elle a vu à quel point j’étais ferme dans ma foi et elle a commencé à étudier de son côté. Elle a aussi accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours après avoir lu Ses paroles et elle prêche l’Évangile, maintenant. Je suis reconnaissant envers Dieu Tout-Puissant pour Son salut et je veux faire tout mon possible pour accomplir mon devoir et rendre Son amour à Dieu.

Précédent: Suspendu par un fil
Suivant: Mon choix

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp