Le chemin vers le royaume des cieux

28 septembre 2020

Par Marcelita, Philippines

Quant à l’entrée dans le royaume des cieux, beaucoup pensent que, comme nous avons foi dans le Seigneur et que nos péchés sont pardonnés, le Seigneur nous enlèvera à Son retour pour nous emmener directement dans le royaume des cieux. D’autres pensent que seuls les saints peuvent voir le Seigneur et se disent : « Entravés par les chaines du péché, nous ne pouvons nous retenir de pécher sans cesse, alors pouvons-nous vraiment entrer dans Son royaume ? » À cette question, certains répondent que malgré notre nature pécheresse, le Seigneur Jésus est notre offrande éternelle en rémission de nos péchés, alors, Il nous pardonnera tant que nous confessons nos péchés, qu’Il ne nous verra pas comme pécheurs et nous accueillera dans Son royaume. Mais je pense que même si le Seigneur nous a pardonné nos péchés, les Saintes Écritures disent : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés » (Hébreux 10:26). Cela prouve que le Seigneur ne nous pardonnera pas à jamais et sans condition. Comment sommes-nous alors censés entrer dans le royaume des cieux ? Je ne l’ai jamais compris jusqu’à ce que je lise les paroles de Dieu Tout-Puissant, et trouve le chemin de la purification et de l’entrée dans le royaume de Dieu.

Je suis née dans une famille chrétienne, et je suis allée très tôt à l’Église avec mes parents. Je participais également activement aux activités de l’église. Devenue adulte, je me suis consacrée au Seigneur avec plus de ferveur. Parfois, j’accompagnais même le pasteur à des réunions de prière hors de la ville. Mais malgré mon enthousiasme, je ne trouvais aucune réelle satisfaction spirituelle. Le pasteur répétait les mêmes choses dans ses sermons, ils n’étaient ni nouveaux ni instructifs. Et je n’arrivais pas à vivre selon les enseignements du Seigneur. J’étais toujours prise dans un cycle de péché et de confession. Par exemple, quand ma mère donnait de l’argent ou des cadeaux à mes frères et sœurs mais rarement à moi, je ressentais jalousie et colère, et je me plaignais d’elle. Dans mon service pour l’Église, lorsque le pasteur me confiait des tâches, je pensais qu’il me favorisait. Cela me remplissait de fierté, au point même de regarder mes collaborateurs de haut. Les Saintes Écritures disent : « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). Mais j’avais toujours ces pensées jalouses, haineuses et condescendantes. Je n’arrivais pas à bien m’entendre avec ma famille, et encore moins à aimer les autres comme moi-même ni à trouver l’harmonie entre tous. Je n’avais pas atteint la sainteté, le Seigneur est saint, donc comment quelqu’un comme moi pourrait-il être recommandé par le Seigneur et entrer dans Son royaume ? J’étais perdue, et j’ai cherché de l’aide auprès du pasteur et de mes amis de l’église. Mais le pasteur a dit : « En tant que croyants, nos péchés ont été pardonnés. L’offrande du Seigneur Jésus en rémission de nos péchés est éternelle. » Par conséquent, pour tous nos péchés commis dans le passé et à l’avenir, tant que nous prions et nous confessons au Seigneur, Il nous pardonnera sans réserve. Puis, le Seigneur nous verra sans péché et nous permettra d’entrer dans Son royaume. Nous devons avoir foi dans le Seigneur. Cependant, les paroles du pasteur ne m’ont pas aidée. Le Seigneur pardonne effectivement nos péchés, mais pourquoi la Bible dit-elle également « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés » (Hébreux 10:26) ? Cela prouve que le Seigneur ne nous pardonnera pas pour toujours sans réserve. Les choses n’étant pas plus claires, je ne me pouvais que me consoler en pensant : L’amour du Seigneur est infini et sans limites, le pasteur a donc peut-être raison. Tant que je prie et me confesse, Il ne me reprochera pas mes péchés, et à Son retour, Il m’enlèvera dans le royaume des cieux. Ensuite, je me suis contentée de continuer à lire la Bible et assister aux offices, en espérant entrer dans Son royaume lorsque le Seigneur reviendrait.

J’ai ensuite rencontré les Sœurs Wang et Li sur internet. Nous avons beaucoup discuté, nous sommes encouragées dans notre foi et avons partagé nos idées. Un jour, Sœur Wang m’a demandé : « Quel est ton plus grand espoir en tant que croyante ? » J’ai répondu sans hésiter : « Entrer dans le royaume de Dieu, bien sûr ! » Puis, elle m’a demandé : « Sais-tu alors quel genre de personnes peuvent y entrer ? »

À ses mots, je me suis dit : « C’est exactement ça qui me trouble. Mon pasteur et mes amis de l’église disent tous qu’en étant baptisés au nom du Seigneur, nos péchés sont pardonnés, et nous pouvons entrer dans le royaume des cieux. Sa question veut-elle dire qu’elle pense différemment ? » Ensuite, elle a dit : « Avant, je croyais que dans notre foi, tant que nous acceptions Dieu, que nous priions et nous confessions en Son nom, le Seigneur pardonnerait nos péchés et nous enlèverait vers le royaume des cieux quand Il reviendrait. Mais j’ai ensuite compris que même si nos péchés sont pardonnés car nous croyons au Seigneur, nous restons enclins à pécher et à Lui résister. Par exemple : le Seigneur nous demande d’aimer les autres comme nous-mêmes, d’être tolérants, d’être sel et lumière pour Le glorifier, mais nous nous disputons toujours pour des broutilles. Nous accusons le Seigneur et Le trahissons lors des épreuves. Nous travaillons et nous démenons uniquement pour entrer dans Son royaume. C’est transactionnel. Cette manière de vivre n’est pas du tout en accord avec la volonté de Dieu. Les Saintes Écritures disent clairement : “Pour que vous soyez saints ; car je suis saint” (Lévitique 11:45). “En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours” (Jean 8:34-35). » « Dieu est saint et juste, et Il règne sur le royaume des cieux. C’est une terre sacrée. Dieu n’acceptera pas que les sales la souillent. Ceux qui pèchent et résistent au Seigneur sont toujours les serviteurs du péché, et ne peuvent absolument pas entrer dans le royaume de Dieu. Dieu nous l’a dit très clairement, par notre foi, nous devons nous libérer de la saleté et parvenir à nous purifier pour entrer dans Son royaume. »

J’ai été très émue par l’échange de Sœur Wang. J’ai repensé à toutes mes années dans la foi. J’ai lu la Bible tous les jours et j’ai confessé mes péchés par la prière de nombreuses fois, mais je restais prise dans un cercle de péché et de confession. Je me disputais beaucoup avec mes parents pour de petits détails, j’étais jalouse de mes frères et sœurs. À l’Église, je dénigrais les autres et j’étais condescendante envers eux. Après des années de foi, je n’étais même pas capable de pratiquer la simple tolérance. Je n’avais pas du tout été purifiée et je n’étais pas digne du royaume des cieux !

J’ai donc dit à Sœur Wang : « Tu as raison. Dans notre foi, nous mentons et péchons souvent, et ne pouvons nous libérer du péché. Je m’identifie vraiment. Ça m’a toujours troublée. Pouvons-nous vraiment entrer dans le royaume de Dieu si nous péchons sans cesse ? J’ai demandé conseil à mon pasteur et autres membres de l’Église sans obtenir de réponse convaincante. À travers notre échange, je comprends enfin. Les croyants qui pèchent sans cesse et n’ont pas été purifiés ne peuvent entrer dans le royaume de Dieu. Mais je ne comprends toujours pas, pourquoi continuons-nous à pécher alors que le Seigneur a pardonné nos péchés de croyants ? »

En réponse à ma question, Sœur Wang a lu quelques passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Même si l’homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, cela signifie que Dieu oublie ses transgressions et ne le traite pas en fonction d’elles. Toutefois, lorsque l’homme vit dans un corps charnel et qu’il n’a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C’est la vie que l’homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité de l’humanité pèche dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d’expiation est toujours efficace pour l’homme, il ne peut pas sauver l’homme du péché. Seulement la moitié de l’œuvre du salut a été achevée, car l’homme a encore un tempérament corrompu. […] Il est difficile à l’homme de prendre conscience de ses péchés ; il est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée et il doit compter sur le jugement par la parole pour obtenir ce résultat. L’homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). « Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

Elle a continué son échange en disant : « Durant l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a uniquement accompli l’œuvre de rédemption, pas l’œuvre de purification ou de transformation de l’humanité. Nous savons tous que tard dans l’ère de la Loi, les gens risquaient d’être exécutés s’ils ne se conformaient pas à la loi. Dieu ne supportait pas de voir les hommes être tués pour cela, Il est donc devenu chair et a été crucifié comme offrande pour les péchés de l’humanité, rachetant l’homme de ses péchés. Lorsque les hommes ont recu le salut du Seigneur Jésus, en se confessant et en se repentant, leurs péchés ont été pardonnés et ils n’ont plus risqué d’être exécutés devant la loi. Ils ont aussi pu jouir de l’abondance de la grâce, de la paix et du bonheur accordés par le Seigneur. Le pardon des péchés signifie être libre de toute condamnation et d’être mis à mort par la loi. Mais cela ne veut pas dire que l’homme est libéré du péché et ne péchera plus jamais. Nos péchés sont pardonnés par notre foi, mais notre nature pécheresse est toujours profondément enracinée en nous. Nous sommes pleins d’arrogance, d’égoïsme, de tromperie, d’avarice et d’autres tempéraments sataniques. Nous agissons même contre notre conscience, en mentant et trompant pour protéger nos intérêts. Si quelqu’un n’agit pas comme on le souhaite, on s’énerve et on le lui reproche. On se bat pour le statut, on cherche le profit, on est jaloux et querelleurs. Nous cherchons à suivre les tendances de ce monde qui sont mauvaises, profitons des plaisirs de la chair, et ainsi de suite. Nous savons que le péché est contraire à la volonté du Seigneur et nous venons souvent à Lui pour nous repentir et nous confesser, sans cesser ensuite de pécher. Voilà le résultat de notre nature satanique. Si nous ne résolvons pas la cause même de notre nature pécheresse, alors, nos péchés sont comme les mauvaises herbes coupées à la tige ils repousseront de la racine. » « Pour résoudre en profondeur notre nature pécheresse, nous avons besoin du jugement et de la purification de Dieu dans les derniers jours. C’est la seule manière de nous débarrasser du péché et d’être digne du royaume des cieux. »

Après avoir écouté l’échange de Sœur Wang, j’ai compris que le pardon de nos péchés signifiait que le Seigneur nous avait pardonnés, mais pas que nous n’étions plus pécheurs. Cela voulait également dire que le Seigneur ne nous pardonnerait pas éternellement, comme le disait mon pasteur. Son échange était si pratique, et en accord total avec cette phrase de la Bible : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés » (Hébreux 10:26). Les paroles du pasteur me mettaient dans la confusion. Le Seigneur est saint. Nous acceptera-t-Il vraiment dans Son royaume même si nous péchons sans cesse ? Je ne trouvais pas de réponse ni ne trouvais un autre chemin, j’ai donc cru à ce que disait le pasteur et ai continué à étudier la Bible, à prier et à me confesser. J’espérais que le Seigneur, quand Il viendrait, m’enlèverait directement vers Son royaume sans regarder mon péché. Quand j’y repense, cette idée était improbable. Sœur Wang avait dit que le Seigneur accomplirait l’œuvre de jugement et de purification à Son retour, je lui ai donc vite demandé comment Dieu allait accomplir Son œuvre.

Elle m’a patiemment répondu : « La Bible contient de nombreuses prophéties à ce sujet. Par exemple : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité” (Jean 16:12-13). » « “Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:48). “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). » « Ces versets montrent que Dieu exprimera la vérité pour juger et purifier l’humanité dans les derniers jours, la libérant entièrement du péché, la purifiant et transformant ses tempéraments sataniques. Ainsi seulement l’homme sera digne d’entrer dans le royaume de Dieu. » « Le Seigneur Jésus est maintenant revenu en tant que Dieu Tout-Puissant incarné des derniers jours. Il exprime la vérité et accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu pour résoudre la nature pécheresse et les tempéraments sataniques de l’homme pour enfin libérer l’humanité de l’influence de Satan. »

Sœur Wang m’a montré deux vidéos de lecture des paroles de Dieu. Dieu Tout-Puissant dit : « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair). « Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l’essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L’homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l’œuvre effectuée aujourd’hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l’épurement, l’homme peut rejeter sa corruption et être purifié » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair).

Sœur Wang a échangé en disant : « Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant exprime toutes les vérités pour purifier et sauver l’humanité et révèle les mystères de Son œuvre de gestion, comme les trois étapes de Son œuvre, les mystères de Ses noms, les mystères de l’incarnation, et comment Dieu accomplit Son œuvre du jugement. Il clarifie également les vérités que nous devons pratiquer dans notre foi, par exemple, comment créer une relation normale avec Dieu, comment vivre une humanité normale, comment aimer et se soumettre à Dieu, comment croire en Lui et Le servir selon Sa volonté, et plus encore. Dieu a également jugé et exposé la nature pécheresse, corrompue et résistante à Dieu de l’humanité ainsi que tous ses tempéraments sataniques. Par le jugement des paroles de Dieu, nous voyons à quel point Satan nous a profondément corrompus, que nous sommes pleins de tempéraments sataniques comme l’arrogance, l’égoïsme et la tromperie. Nous ne vivons pas un semblant d’humanité, nous ne sommes que des incarnations de Satan, et nous ne sommes pas dignes de vivre devant Dieu. » « Nous connaissons aussi le tempérament juste de Dieu, qui ne peut être offensé, nous commençons à nous détester et nous nous repentons devant Dieu. Ainsi, nos tempéraments corrompus seront peu à peu purifiés et transformés, et nous aurons à nouveau peur de Dieu et nous soumettrons à Lui. » Ensuite, Sœur Wang a partagé son expérience d’acceptation du jugement et du châtiment des les paroles de Dieu. Avant, dans sa foi, elle pensait que, parce qu’elle s’était consacrée à Dieu, avait vécu des épreuves et avait fait des sacrifices pour le Seigneur, elle L’aimait plus que les autres et était meilleure qu’eux. Elle en tirait parti et dénigrait les autres, pensant qu’elle aimait le Seigneur plus qu’eux et était plus digne d’être couronnée et récompensée. Après avoir reçu l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, elle a lu Ses paroles jugeant et exposant l’humanité. Elle a vu le passage suivant : « Il serait mieux pour vous de consacrer plus d’efforts à la vérité de la connaissance de soi. Pourquoi n’avez-vous pas trouvé grâce auprès de Dieu ? Pourquoi votre tempérament Lui est-il abominable ? Pourquoi trouve-t-Il votre discours répugnant ? Vous vous félicitez de votre loyauté et voulez être récompensés pour votre maigre contribution. Vous méprisez les autres quand vous obéissez et méprisez Dieu après quelques tâches insignifiantes. […] Vous savez très bien que vous croyez en Dieu, vous ne pouvez néanmoins pas être compatibles avec Dieu. Vous savez très bien que vous êtes tout à fait indignes, mais vous persistez quand même à vous vanter. N’avez-vous pas le sentiment que votre raison s’est détériorée au point que vous n’avez plus la maîtrise de vous-mêmes ? » (« Ceux qui sont incompatibles avec Christ sont sûrement les adversaires de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). Elle était angoissée et honteuse après avoir lu ceci. Elle a ensuite compris qu’elle passait son temps à se glorifier et à être condescendante, et pensait même mériter d’être couronnée, car elle était contrôlée par sa nature arrogante et satanique. Elle s’est rendu compte que ses efforts n’étaient que transactionnels, pour recevoir des bénédictions, et pas par amour pour Dieu ou pour Le satisfaire. Elle a compris son propre tempérament arrogant, égoïste et satanique, ainsi que l’impureté de sa foi. Elle a vu qu’elle était encore pleine de tempéraments sataniques et qu’elle n’avait pas du tout changé, et que, sans pudeur et avec déraison, elle espérait être bénie et entrer dans le royaume des cieux. Elle en est venue à se détester et à se mépriser, et ne pensait plus qu’elle était meilleure que les autres. Elle n’osait plus se vanter de son amour pour Dieu et ne Lui demandait plus de la couronner. Elle a plutôt accepté le jugement et le châtiment des paroles de Dieu de bonne foi, a cherché à se débarrasser de son tempérament satanique et à accomplir son devoir en tant qu’être créé.

Après avoir écouté l’échange de Sœur Wang, j’ai mieux compris comment Dieu accomplit Son œuvre du jugement dans les derniers jours. J’ai pensé que son expérience et son témoignage étaient très pratiques et m’aidaient beaucoup. Ce n’est qu’après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant que Sœur Wang est parvenue à comprendre son tempérament arrogant et a réalisé que c’était à cause de lui qu’elle était condescendante et vaniteuse. J’étais comme elle. Le pasteur me favorisait et me demandait de l’aide, et j’ai alors pensé que j’étais meilleure que mes frères et sœurs, et je les ai pris de haut. Chez moi, je pensais que la vie des autres devait tourner autour de la mienne. C’était aussi arrogant. J’ai compris que je pouvais aussi être purifiée et transformée grâce au jugement et au châtiment de Dieu dans les derniers jours. Nous avons discuté jusque tard dans la nuit. J’ai reçu beaucoup de nourriture spirituelle et de satisfaction.

Plus tard, j’ai lu attentivement les paroles de Dieu Tout-Puissant et j’ai découvert que non seulement elles dévoilent la vérité derrière les mystères de l’œuvre de Dieu mais qu’elles détaillent aussi comment se libérer des tempéraments corrompus, comment vivre une vie pleine de sens, ainsi que bien d’autres aspects de la vérité. J’ai réalisé que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité et la voix de Dieu. Cela m’a convaincue que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour, et j’ai solennellement accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Je repense à mes années à vivre dans le péché, incapable de me libérer de ses chaînes, à quel point j’étais perdue quant à la façon d’entrer dans le royaume des cieux, et maintenant, j’ai enfin trouvé le chemin de la purification et du royaume des cieux ! Loué soit Dieu Tout-Puissant !

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Laisser un commentaire