Concernant le retour du Seigneur, qui devrions-nous écouter ?

28 septembre 2020

Par Hanmei, Myanmar

Quelle est la clé pour accueillir le retour du Seigneur ? Le Seigneur Jésus a dit : « Mes brebis entendent ma voix » (Jean 10:27). « Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! » (Matthieu 25:6). L’Apocalypse prophétise : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2:7). Ces prophéties montrent qu’essayer d’entendre la voix de Dieu est la clé pour accueillir le Seigneur. Entendre la voix de Dieu est le seul moyen. Mais beaucoup de croyants pensent que, puisque le clergé connaît la Bible et l’explique en permanence, il devrait servir de référence sur un sujet aussi important. Alors, quand ils entendent témoigner que le Seigneur est revenu, ils ne s’y intéressent pas. Même quand ils voient que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité, ils les méprisent. Ces gens croient-ils en Dieu ou au clergé ? Qui devrions-nous écouter en ce qui concerne la venue du Seigneur ? Devrions-nous écouter la voix de Dieu ou nos pasteurs ? C’est une chose que je n’avais pas comprise dans ma foi. J’écoutais aveuglément mon pasteur et j’ai failli rater ma chance d’accueillir le retour du Seigneur.

En juin 2017, j’ai rencontré Sœur Liu et Frère Duan, des Allemands, sur Facebook. À travers nos communications, j’ai vu que c’étaient des gens modestes et sérieux, qui comprenaient parfaitement la Bible et avaient un échange éclairant. Cette rencontre m’a été très profitable. Nous nous sommes retrouvés plusieurs fois et j’ai appris de nombreuses vérités que je ne comprenais pas auparavant, comme ce que sont la véritable foi et le vrai repentir, ce qu’est suivre Dieu et se soumettre à Lui, ce qu’est suivre les gens et se soumettre à eux, l’essence et la racine de la résistance au Seigneur Jésus des pharisiens, comment écouter la voix de Dieu et accueillir le Seigneur et bien d’autres choses. J’ai eu l’impression d’y gagner beaucoup de nourriture et ça a illuminé mon cœur. J’adorais ces réunions. Pendant l’une d’elles, Frère Duan a lu quelques versets de la Bible : « Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération » (Luc 17:24-25). Il a dit que, dans les derniers jours, le Seigneur S’incarnait une nouvelle fois en tant que Fils de l’homme pour venir œuvrer et que cette prophétie était accomplie depuis quelque temps. Il a dit : « Le Seigneur est revenu en tant que Dieu Tout-Puissant incarné et Il exprime des vérités et accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu. Dieu Tout-Puissant a exprimé toutes les vérités qui purifient et sauvent l’humanité. C’est comme une grande lumière qui jaillit de l’Est, c’est “l’éclair” venu de l’Est. » Ça m’a un peu choquée. J’ai pensé : « Le Seigneur Jésus est déjà revenu ? » Alors je me suis souvenue que le clergé disait que seul l’Éclair Oriental témoignait que Dieu était revenu dans la chair et qu’on ne devait pas le croire, parce que seul le Seigneur Jésus était le Christ. Ça m’a beaucoup troublée et je n’ai plus réussi à me concentrer sur l’échange de Frère Duan. J’ai pensé : « Le pasteur et les anciens servent le Seigneur et connaissent bien la Bible. Comme ils doivent savoir une chose aussi importante, je vais les interroger d’abord. »

Le dimanche suivant, je suis allée à l’église et j’ai interrogé le pasteur. Il a dit : « Ce que prêchent ceux qui croient en Dieu Tout-Puissant a de la valeur, mais ils témoignent que le Seigneur est revenu en tant que Dieu Tout-Puissant dans la chair. C’est impossible. Puisque seul le Seigneur Jésus était Dieu incarné, ils croient en un être humain. Leur Église est opprimée par le gouvernement chinois et croire en l’Éclair Oriental serait trahir le Seigneur Jésus. » La peur m’a envahie. Si c’était bien le cas, alors Sœur Liu et Frère Duan devaient s’être écartés du Seigneur. Les doutes m’ont assaillie, je me suis méfiée d’eux et je n’ai plus voulu communiquer avec eux. Mais j’ai hésité en repensant à leur témoignage sur le retour du Seigneur Jésus. Si c’était vrai et que je ne m’y intéressais pas, le Seigneur ne me rejetterait-Il pas ? D’un autre côté, si Dieu Tout-Puissant était Dieu incarné, pourquoi le pasteur ne l’acceptait-il pas et disait-il que ces gens croyaient en une personne ? Je me suis dit que, comme le pasteur connaissait mieux la Bible et comprenait plus de choses que moi, il valait mieux que je les évite pour ne pas m’égarer. Mais, une fois rentrée chez moi, je me suis sentie nerveuse et mal à l’aise. J’étais malheureuse et déprimée. J’ai prié le Seigneur : « Ô Seigneur, j’ai écouté le pasteur, aujourd’hui, et je me suis mise à douter de Sœur Liu et de Frère Duan. Je n’ose pas étudier davantage l’Éclair Oriental. J’espère ardemment Ton retour, Seigneur, mais j’ai peur de prendre le mauvais chemin et de Te trahir. Je ne sais pas quoi faire. S’il Te plaît, éclaire-moi et guide-moi pour que je distingue le vrai du faux. »

Après ma prière, je me suis progressivement apaisée et une chose que Sœur Liu avait échangée m’est revenue à l’esprit. Dieu est primordial dans notre foi. Nous devons nous baser sur Dieu pour tout, surtout pour une chose aussi importante que la recherche du vrai chemin. Si nous nous fions aux autres à propos de tout, si nous les croyons et les suivons, nous nous écarterons du chemin du Seigneur. Je me suis mise à réfléchir sur moi-même. Quand j’avais entendu dire que le Seigneur était revenu, je n’ai pas commencé par chercher Sa volonté, ni voir ce que Ses paroles disaient sur le sujet ni si cela venait de Dieu. À la place, j’ai vénéré et écouté le pasteur. Ce n’est pas la volonté du Seigneur. Dans toutes les réunions des membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant auxquelles j’avais participé, leur échange avait été éclairant et en accord avec la Bible, et leurs explications de la volonté de Dieu avaient été claires. En quelques réunions, j’avais compris de nombreuses vérités que j’ignorais jusque-là et j’avais senti que je me rapprochais de Dieu et que ma foi grandissait. Cela venait clairement de Dieu et découlait de l’œuvre du Saint-Esprit. Mais je n’ai pas cherché à savoir si l’Église possédait l’œuvre du Saint-Esprit et la substance de la vérité. J’ai juste considéré que le pasteur connaissait bien la Bible, alors je l’ai cru quand il a dit que le Seigneur n’était pas revenu. J’étais sûre que l’Église de Dieu Tout-Puissant possédait la vérité et l’œuvre du Saint-Esprit, mais je n’ai pas approfondi mes recherches pour autant. N’était-ce pas avoir foi dans le pasteur ? En quoi était-ce croire en Dieu et Le suivre ? J’ai pensé au moment où le Seigneur Jésus était apparu et avait œuvré. Les prêtres, les scribes et les pharisiens qui servaient Dieu dans le temple connaissaient parfaitement les Écritures et les lois, mais ils n’ont pas reconnu le Seigneur Jésus comme le Messie. À la place, ils se sont furieusement opposés à Lui, L’ont condamné et L’ont fait crucifier. Je me suis rendue compte que bien connaître la Bible et connaître Dieu sont deux choses différentes, et qu’en écoutant aveuglément le pasteur, j’irais à l’encontre de la volonté de Dieu et je risquais de m’opposer à Lui ! J’ai décidé de continuer à participer à des réunions avec Sœur Liu et Frère Duan et d’accepter et de suivre Dieu Tout-Puissant si je découvrais qu’Il était le Seigneur revenu.

À la réunion suivante, je leur ai fait part de mes doutes. Frère Duan a dit : « Sur quoi se base ton pasteur pour dire que l’Église de Dieu Tout-Puissant croit en une personne ? A-t-il lu les paroles de Dieu Tout-Puissant ou étudié Son œuvre ? N’a-t-il pas peur de résister à Dieu en condamnant l’Église de cette manière ? » « Les pharisiens ont considéré le Seigneur Jésus comme une personne ordinaire. Au lieu d’écouter les vérités qu’Il exprimait, ils se sont opposés à Lui, L’ont condamné et ont fini par être complices de Sa crucifixion, ce qui leur a valu d’être punis par Dieu. » « Les membres du clergé d’aujourd’hui ne se demandent pas si les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité, si elles sont la voix de Dieu. Ils se contentent de Le renier et de Le condamner. Ne commettent-ils pas la même erreur que les pharisiens ? » « Le fait que Dieu Tout-Puissant soit bien Dieu incarné, le Seigneur Jésus revenu, ne dépend pas de l’approbation du monde religieux ou du gouvernement. Nous devons nous demander si les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité et s’Il accomplit l’œuvre de Dieu. Voilà la clé. » Pour mieux m’expliquer l’incarnation, Frère Duan m’a lu quelques passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. « L’“incarnation”, c’est l’apparition de Dieu dans la chair ; Dieu œuvre parmi l’humanité dans l’image de la chair. Ainsi, pour que Dieu soit incarné, Il doit d’abord être chair, une chair avec une humanité normale ; c’est le prérequis le plus fondamental. En fait, l’implication de l’incarnation de Dieu est que Dieu vit et œuvre dans la chair ; que Dieu, dans Son essence même, devient chair, devient un homme » (« L’essence de la chair habitée par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). « Dieu devenu chair est appelé le Christ et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux gens est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet, car Il possède l’essence de Dieu et possède le tempérament et la sagesse de Dieu dans Son œuvre, qui sont inaccessibles à l’homme. Ceux qui s’appellent Christ, mais ne peuvent pas faire l’œuvre de Dieu, sont des imposteurs. Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais aussi la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être supplantée par un homme quelconque, mais c’est une chair qui peut entreprendre adéquatement l’œuvre de Dieu sur la terre et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu et donner la vie à l’homme » (« Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair). « Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’essence de Dieu, et Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’expression de Dieu. Puisque Dieu se fait chair, Il doit apporter l’œuvre qu’Il doit faire et, puisque Dieu se fait chair, Il doit exprimer ce qu’Il est et doit être capable d’apporter la vérité à l’homme, de donner la vie à l’homme et de montrer le chemin à l’homme. La chair qui ne contient pas l’essence de Dieu n’est sûrement pas le Dieu incarné ; il n’y a pas de doute à ce sujet. Pour savoir si c’est la chair du Dieu incarné, l’homme doit le déterminer à partir du tempérament qu’Il exprime ainsi que par Ses paroles. Autrement dit, l’on devrait s’appuyer sur Son essence pour savoir si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné et si oui ou non c’est le vrai chemin. Et ainsi, en déterminant[a] si oui ou non c’est la chair de Dieu incarné, l’important est de prêter attention à Son essence (Son œuvre, Ses paroles, Son tempérament et beaucoup plus), plutôt que sur l’apparence extérieure. Si l’homme ne voit que Son aspect extérieur et oublie Son essence, alors cela montre l’ignorance et la naïveté de l’homme » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

Frère Duan a ensuite échangé ceci : « Dieu incarné est l’Esprit de Dieu vêtu de chair. Il devient une personne ordinaire, qui parle et œuvre sur terre pour sauver l’humanité. Dieu incarné paraît très normal et ordinaire. Il possède une humanité normale, Il mange et S’habille comme n’importe qui d’autre et Il a des émotions humaines normales. Néanmoins, Son essence est divine. Il peut exprimer la vérité pour nourrir l’homme partout et à tout moment. Il accomplit l’œuvre propre de Dieu et Il exprime le tempérament de Dieu et ce que Dieu a et est. C’est une chose qu’aucun être créé ne pourrait faire. » « C’est comme le Seigneur Jésus, qui ressemblait à une personne ordinaire, mais qui a exprimé la vérité et apporté le chemin du repentir. Il a pardonné les péchés de l’homme et exprimé les tempéraments d’amour et de miséricorde de Dieu. Il a guéri les malades, chassé les démons et produit de nombreux signes et prodiges, comme nourrir cinq mille personnes avec cinq pains et deux poissons, calmer les tempêtes d’un seul mot, ressusciter les morts et plus encore. Il a manifesté le pouvoir et l’autorité de Dieu. Finalement, Il a été crucifié, ce qui a complété Son œuvre de rédemption de l’humanité du péché. Nous pouvons voir d’après l’œuvre du Seigneur, Ses paroles et les tempéraments qu’Il a exprimés qu’Il était Dieu incarné. Il était le Christ. » « Dieu S’est incarné une nouvelle fois dans les derniers jours en tant que Dieu Tout-Puissant. Comme le Seigneur Jésus, Il ressemble à une personne ordinaire. Il vit vraiment parmi les hommes et Il n’a rien de surnaturel, mais Dieu Tout-Puissant exprime toutes les vérités qui purifient et sauvent l’humanité. Il accomplit l’œuvre du jugement des derniers jours de Dieu pour purifier l’humanité, la sauver pleinement du péché et nous emmener dans le royaume de Dieu. Les paroles de Dieu Tout-Puissant dévoilent tous les mystères du plan de gestion de Dieu pour sauver l’humanité. Ça comprend la vérité sur les trois étapes de l’œuvre de Dieu aux ères de la Loi, de la Grâce et du Règne et ce qu’elles accomplissent, les mystères des noms de Dieu et de Son incarnation, l’importance du jugement de Dieu dans les derniers jours, comment Dieu achève une ère et classe les gens selon leur espèce, les différentes fins des gens, comment le royaume du Christ sera réalisé sur terre et plus encore. Dieu Tout-Puissant a aussi révélé la vérité sur notre corruption par Satan et notre nature satanique qui résiste à Dieu, ce qui nous permet de voir nos tempéraments sataniques comme l’arrogance, la malhonnêteté, et la haine de la vérité. » « Il nous a aussi révélé le tempérament juste de Dieu qui ne peut pas être offensé, Il nous a montré le chemin précis qui nous permet de changer nos tempéraments et bien d’autres choses. » « Qui, à part Dieu, pourrait exprimer la vérité et révéler les mystères de Son plan de gestion ? Qui d’autre pourrait accomplir l’œuvre du jugement pour purifier et sauver l’humanité ? Qui d’autre pourrait révéler le tempérament juste de Dieu qui ne peut pas être offensé ? Et qui d’autre pourrait déterminer les fins des gens ? » « Seul Dieu dans la chair peut accomplir ce genre d’œuvre concrète pour le salut de l’humanité. Toute l’œuvre et toutes les paroles de Dieu Tout-Puissant sont fondées sur l’œuvre de la rédemption du Seigneur. C’est une étape nouvelle et plus élevée de l’œuvre. » « Ça accomplit pleinement les prophéties du Seigneur : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité” (Jean 16:12-13). » « “Je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:47-48). Les vérités exprimées par Dieu Tout-Puissant, Son œuvre du jugement et les tempéraments qu’Il manifeste prouvent qu’Il est Dieu dans la chair, le Seigneur Jésus revenu. Il est le Christ des derniers jours. » « On ne peut pas se fier aux apparences pour déterminer s’Il est le Christ. Ce qui compte, c’est de savoir s’Il exprime la vérité et s’Il peut racheter et sauver l’humanité. »

J’ai trouvé l’échange de Frère Duan très édifiant. L’incarnation est Dieu des cieux vêtu de la chair d’une personne ordinaire. Il ressemble à un humain, mais Il possède l’essence de Dieu. Il peut exprimer la vérité et accomplir l’œuvre propre de Dieu. C’est une chose qu’aucun humain ne pourrait faire. Ça m’a rappelé ce verset de la Bible : « De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu » (1 Corinthiens 2:11). Qui d’autre que Dieu incarné pourrait expliquer aussi clairement les mystères de l’incarnation ? Si on ne lit pas les vérités de Dieu Tout-Puissant, on pourrait confondre le Christ avec une personne ordinaire, alors on rejetterait Dieu et s’opposerait à Lui !

Alors Sœur Liu a échangé. Elle a dit : « L’apparition et l’œuvre de Dieu Tout-Puissant accomplissent entièrement les prophéties de la Bible. Il est le Seigneur Jésus revenu. » « Beaucoup de vrais croyants de diverses confessions ont lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, ils ont vu qu’elles étaient la vérité et la voix de Dieu et ils se sont tournés vers Dieu Tout-Puissant. Son œuvre et Ses paroles ont ébranlé le monde religieux tout entier. Les membres du clergé en ont évidemment entendu parler, alors pourquoi ne s’y intéressent-ils pas et ne lisent-ils pas les paroles de Dieu Tout-Puissant ? Pourquoi tiennent-ils à résister ? » « Les pharisiens savaient que le Seigneur Jésus guérissait les malades, chassait les démons, prêchait le chemin du repentir et que tout cela venait de Dieu, mais ils L’ont sciemment renié en disant qu’Il était un Nazaréen, le fils d’un charpentier. Ils se sont opposés à Lui et L’ont condamné furieusement, et ils ont pactisé avec le gouvernement romain pour Le faire crucifier. Ils ont renié et condamné le Christ. Ils étaient Ses ennemis. Ils étaient des antéchrists qui ont été exposés par l’œuvre de Dieu. » « Dieu Tout-Puissant est apparu dans les derniers jours et les pasteurs et les anciens savent qu’Il exprime des vérités pour accomplir l’œuvre du jugement. Non seulement ils refusent de s’y intéresser, mais ils répandent des rumeurs pour renier et condamner Dieu Tout-Puissant. Dans leurs Églises, ils font courir les rumeurs et les mensonges du PCC pour diffamer l’Église de Dieu Tout-Puissant et ils ont uni leurs forces à celles du Parti athée pour s’opposer à Lui. En quoi sont-ils différents des pharisiens qui se sont opposés au Seigneur Jésus ? » « La Bible dit : “Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist” (2 Jean 1:7). “Tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde” (1 Jean 4:3). Le clergé renie le Christ, condamnant le Christ des derniers jours et résistant obstinément à Dieu. Ses membres ne sont-ils pas des antéchrists exposés par l’œuvre de Dieu dans les derniers jours ? »

L’échange de Sœur Liu a eu raison de mes doutes. J’ai compris que les membres du clergé ne savaient rien sur le Christ ni sur l’incarnation. Ils croient au Seigneur Jésus, mais ils ne connaissent pas du tout Son essence. Le Seigneur Jésus est revenu pour œuvrer dans la chair et exprimer de nombreuses vérités, mais ils ne s’y intéressent pas et ne Le reconnaissent même pas. Ils ne font que s’opposer à Lui et Le condamner avec témérité. Ce sont des ennemis de Dieu ! J’ai compris que je ne pouvais plus les suivre. Je devais accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant et suivre le rythme des pas de Dieu. J’étais bien décidée à suivre Dieu Tout-Puissant, quelle que soit la réaction de mon pasteur.

Mon pasteur a vite découvert que je croyais en Dieu Tout-Puissant. Ça l’a rendu furieux. Il m’a sermonnée parce que je croyais en Dieu Tout-Puissant. Il a dit que je croyais en une personne, que c’était mal, et il a incité mon mari à essayer de me faire changer d’avis. Comme mon mari acceptait les mensonges du pasteur sans aucun discernement, il a essayé de se mettre en travers de ma foi. C’était comme s’il n’était plus la même personne. Il sortait de ses gonds et il lançait des choses quand il découvrait que j’avais participé à une réunion. Il a même négligé l’affaire de notre famille pour essayer de me forcer à renoncer à ma foi. Ça a été très douloureux pour moi. La femme du pasteur a essayé de m’arrêter aussi. Elle passait des heures chez nous et je ne pouvais pas lire les paroles de Dieu parce que je devais lui tenir compagnie. Je n’avais même plus de temps pour les tâches domestiques. C’était vraiment perturbant.

Les actions du pasteur m’ont rendue furieuse. Il refusait de s’intéresser au retour du Seigneur Jésus et il a essayé de me tromper par des mensonges, de m’empêcher d’accepter le vrai chemin. Il s’est même servi de mon mari pour m’entraver et me faire perdre le salut de Dieu. C’était ignoble de sa part ! J’ai pensé au Seigneur Jésus, quand Il a exposé et condamné les pharisiens : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer » (Matthieu 23:13). Je me suis dit que les pasteurs et les anciens d’aujourd’hui étaient exactement pareils. Ils refusent d’entendre la voix de Dieu et d’accueillir le Seigneur et ils répandent des mensonges pour freiner ceux d’entre nous qui veulent accueillir le Seigneur et entrer dans le royaume de Dieu. Ils veulent qu’on aille en enfer et qu’on soit puni avec eux, qu’on soit enterré avec eux. Ils sont des pierres d’achoppement sur notre chemin vers le royaume. Ce sont des antéchrists et des démons dévoreurs d’âmes ! Comme Dieu Tout-Puissant dit : « Ce sont ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu. Aucun d’eux ne connaît Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec Sa volonté. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de “chair ferme”, comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui incitent les autres à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons, des dévoreurs d’âmes humaines ? » (« Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu sont des gens qui s’opposent à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). J’ai percé à jour l’essence hypocrite et hostile à la vérité des pasteurs, ce qui m’a encore plus motivée pour suivre Dieu Tout-Puissant. J’avais toujours idolâtré les pasteurs et je n’imaginais pas que ces gens qui connaissent la Bible et servent Dieu étaient en réalité des antéchrists hostiles à la vérité qui empêchaient les croyants d’entrer dans le royaume de Dieu. Si Dieu Tout-Puissant n’était pas apparu et n’avait pas œuvré dans la chair, exposant ces serviteurs maléfiques et ces antéchrists cachés dans les églises, le pasteur m’aurait menée à ma perte sans que je le sache. C’est grâce à la miséricorde et au salut de Dieu que j’ai accepté l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant !

Après ça, je m’en suis remise à Dieu et j’ai témoigné, et mon mari a arrêté d’essayer de m’en empêcher. Maintenant, je participe à des réunions avec des frères et sœurs et je fais mon devoir dans l’Église. Je suis remplie de paix et de joie. Dieu Tout-Puissant soit loué !

Note de bas de page :

a. Le texte original dit : « quant à ».

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Échapper au piège de la rumeur

En mars 2005, j’ai entendu l’Évangile du royaume de Dieu Tout-Puissant. Quand j’ai appris que le Seigneur Jésus était revenu, j’étais tellement enthousiaste que mes yeux se sont remplis de larmes de joie et ma reconnaissance était indescriptible.

Laisser un commentaire