Qui se dresse sur mon chemin sur la voie du Royaume des cieux ?

11 décembre 2022

Par Hosea, Vietnam

En août 2020, une sœur m’a invité à une réunion en ligne de l’Église de Dieu Tout-Puissant. En lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, en cherchant et en enquêtant, j’ai eu la certitude que la parole de Dieu Tout-Puissant était la voix de Dieu et que Dieu Tout-Puissant était le Seigneur Jésus de retour. J’ai été très ému et très enthousiasmé. Mes frères aussi espéraient le retour du Seigneur. Je savais qu’il fallait que je leur apprenne vite la bonne nouvelle pour qu’ils puissent aussi accepter l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. J’ai donc prêché l’Évangile à mon troisième frère, et il a informé notre frère aîné, le dirigeant d’Église, de la nouvelle de la venue du Seigneur. Contre toute attente, quand mon frère aîné a appris cela, il s’est précipité chez moi ce soir-là… « Hosea, tu as dit que le Seigneur Jésus est déjà revenu et accomplit une nouvelle étape d’œuvre ? Comment serait-ce possible ? Le Seigneur Jésus a pardonné nos péchés. Quand Il reviendra, Il nous élèvera directement dans le royaume des cieux. Comment pourrait-Il accomplir une nouvelle œuvre ? » « Mon frère, ne te fâche pas avec moi. Même si le Seigneur Jésus pardonne nos péchés, nous pouvons encore pécher, et notre nature pécheresse est toujours là. Dieu dit : “[…] pour que vous soyez saints ; car je suis saint” (Lévitique 11:45). Mon frère, on ne peut pas voir le Seigneur si l’on n’est pas saint, et l’on ne peut pas entrer au royaume des cieux si l’on n’a pas été purifié du péché. Nous avons tout de même besoin que Dieu accomplisse l’œuvre du jugement pour éliminer notre nature pécheresse et résoudre le problème du péché à la racine… » « Le Seigneur Jésus a été crucifié pour porter tous nos péchés. Le Seigneur ne nous considère plus comme des pécheurs. Tu dis que nous n’avons pas été purifiés, mais c’est ta propre idée. La Bible ne dit pas ça. Ne sais-tu pas ce que dit la Bible ? “Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut” (Romains 10:10). Ne sommes-nous pas déjà sauvés en croyant au Seigneur ? Pourquoi le Seigneur devrait-Il encore faire une nouvelle œuvre ? » « Mon frère, ce que tu as dit, ce sont les paroles de Paul, pas celles du Seigneur Jésus. Le Seigneur Jésus n’a jamais dit que ceux qui sont sauvés par la foi peuvent entrer au royaume des cieux. Le Seigneur Jésus dit très clairement qui peut entrer au royaume des cieux. “Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux” (Matthieu 7:21). Mon frère, nous devons accomplir la volonté de Dieu et agir selon Ses paroles pour entrer au royaume des cieux. Respectons-nous cette norme ? Nous péchons souvent et nous ne pouvons pas mettre en pratique les paroles du Seigneur. Le Seigneur Jésus nous demande d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. En sommes-nous capables ? Non seulement nous ne pouvons pas l’aimer, mais nous pouvons être jaloux, le haïr, et nous vivons souvent dans le péché. Nous ne sommes pas aptes à entrer dans le royaume des cieux. C’est pourquoi Dieu revient dans les derniers jours parler et accomplir l’œuvre du jugement. Il le fait pour éliminer la nature pécheresse des gens, résoudre le problème de notre péché à la racine et purifier entièrement les gens et les sauver. Le Seigneur Jésus Lui-même a annoncé : “Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:48). Et la Bible dit : “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). » « Assez ! Tu prétends qu’il y aura une nouvelle étape d’œuvre quand le Seigneur reviendra. Est-ce à dire que l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus serait insignifiante ? Serait-elle vaine ? » En entendant mon frère parler ainsi, j’ai été un peu anxieux. Comment pouvais-je échanger de manière à ce qu’il puisse comprendre l’œuvre de Dieu et se débarrasser de ses notions ? C’est alors que j’ai pensé à un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Bien que Jésus ait beaucoup œuvré parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme ; Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan n’exigeait pas seulement de Jésus qu’Il devienne le sacrifice d’expiation et qu’Il porte les péchés de l’homme, mais aussi que Dieu œuvre de façon plus grande encore pour entièrement débarrasser l’homme de son tempérament corrompu par Satan. Et donc, à présent que l’homme a été pardonné pour ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement. Cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie » (« Préface », dans La Parole, vol. 1, « L’apparition et l’œuvre de Dieu »). Ces paroles de Dieu ont rendu mon cœur clair et lumineux. J’ai dit à mon frère : « Que Dieu revienne dans les derniers jours accomplir l’œuvre du jugement ne veut pas dire que l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus est insignifiante. Le Seigneur Jésus a pardonné les péchés des hommes pour qu’ils ne soient plus condamnés et exécutés par la loi, mais ce qu’a fait le Seigneur Jésus, c’était seulement l’œuvre de la rédemption, pas l’œuvre de purification et de salut des hommes. Tous, nous vivons encore dans le péché. Sans l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours, nous ne pouvons pas échapper au péché ni entrer dans le royaume de Dieu. » Voyant qu’il ne pouvait pas me réfuter, il a été très en colère et m’a dit : « Tu crois en Dieu Tout-Puissant depuis peu, mais tu as beaucoup appris. Quoi que je dise, tu trouves moyen de me réfuter, donc il n’y a rien que je puisse te dire ! » Ensuite, il est parti furieux. J’ai pensé : « Il croit au Seigneur et a espéré chaque jour le retour du Seigneur, alors pourquoi, en entendant parler du retour du Seigneur, n’a-t-il rien voulu savoir et s’est-il même tellement mis en colère ? Peut-être ne peut-il pas l’accepter tout de suite parce qu’il a trop de notions religieuses. Il faudra que je trouve une autre occasion d’échanger avec lui. »

Mes deux belles-sœurs, apprenant que je croyais en Dieu Tout-Puissant, n’ont pas tardé à me rendre visite… « Hosea, tu crois en Dieu Tout-Puissant, tu pries ce nom et non pas le nom du Seigneur. C’est trahir le Seigneur et devenir apostat. » « Eh bien, tu dis ça parce que tu ne comprends pas encore. Tu n’as pas lu les paroles de Dieu Tout-Puissant et tu ne sais pas qu’Il est le Seigneur Jésus de retour. Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus sont un seul Esprit et un seul Dieu. Dieu utilise juste différents noms à différentes ères. À l’ère de la Loi, le nom de Dieu était l’Éternel, mais à l’ère de la Grâce, le nom de Dieu était Jésus. Le nom de Dieu a changé, mais peux-tu dire que le Seigneur Jésus et l’Éternel n’étaient pas le même Dieu ? Peux-tu dire que croire au Seigneur Jésus était trahir l’Éternel Dieu ? Dieu Tout-Puissant, le Seigneur Jésus et l’Éternel sont un seul Dieu. Là, je vais vous montrer une vidéo, et vous comprendrez. » Dieu Tout-Puissant dit : « J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur, avec amour et estime. Aujourd’hui, cependant, Je ne suis plus l’Éternel ou Jésus que les gens ont connu dans le passé ; Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève des extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme dans les derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et la flamme vive, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples au cours des derniers jours verront que Je suis le Sauveur revenu et que Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité. Et tous verront que J’ai déjà été le sacrifice d’expiation pour l’homme, mais que dans les derniers jours Je deviens aussi les flammes du soleil qui incinère toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui révèle toutes choses. Telle est Mon œuvre dans les derniers jours. J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, le Soleil brûlant et la flamme vive, et afin que tous M’adorent, l’unique vrai Dieu, et afin qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur ; Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, sur la terre et dans les mers » (« Le Sauveur est déjà revenu sur une “nuée blanche” », dans La Parole, vol. 1, « L’apparition et l’œuvre de Dieu »). Ayant lu les paroles de Dieu, j’ai échangé avec mes belles-sœurs : « Le nom de Dieu change avec l’ère et l’étape de l’œuvre de Dieu. Dieu utilise différents noms à différentes ères, un nom pour chaque ère, et chaque nom représente l’œuvre de Dieu à chaque ère. À l’ère de la Loi, Dieu a décrété les lois sous le nom de “l’Éternel” et a appris à l’humanité à vivre sur terre. À l’ère de la Grâce, l’Esprit de Dieu S’est incarné en tant que Seigneur Jésus et a accompli l’œuvre de rédemption de l’humanité. Dans les derniers jours, Dieu vient incarné en tant que Dieu Tout-Puissant exprimer la vérité et accomplir l’œuvre de jugement et de purification des gens. Vu de l’extérieur, le nom et l’œuvre de Dieu ont changé, mais l’essence de Dieu est immuable. Il s’est toujours agi du même Dieu œuvrant pour sauver l’humanité. » Je leur ai aussi donné un exemple. Quelqu’un peut travailler dans un hôpital, et tout le monde l’appelle « docteur », mais un jour il décide d’enseigner, et tout le monde l’appelle « professeur » et plus tard, il va prêcher dans une Église, et on l’appelle « pasteur ». Tu vois ? Son travail a changé et le nom qu’on lui donne a changé, mais c’est toujours la même personne. C’est toujours lui. De la même manière, Dieu utilise différents noms à différentes ères, mais l’essence et l’identité de Dieu n’ont pas changé et Il est toujours le même Dieu. Quand nous prions au nom de Dieu Tout-Puissant, nous ne trahissons pas le Seigneur et ne sommes pas apostats, nous accueillons le Seigneur et suivons Ses pas. Pendant que je parlais, mon frère aîné et mon troisième frère ont fait irruption. Mon frère aîné m’a interrompu avec colère. « Arrête de lui parler. Tu ne le convaincras pas. Quoi que tu dises, il a une réponse, alors pourquoi t’embêter ? » « Hosea, tu te trompes dans ta croyance. Il est temps d’arrêter. » « Tu dis que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour. Va donc prêcher au pasteur. Si le pasteur dit que c’est le vrai chemin, alors on peut y croire ensemble, mais sinon, reviens à l’Église et crois avec nous. Vous êtes tous frères de sang. Vous ne pouvez pas suivre chacun votre propre voie. » Voyant que mes frères et mes belles-sœurs vénéraient le pasteur, je leur ai dit : « Nous autres croyants, devons avant tout obéir à Dieu et L’honorer. Nous ne pouvons pas obéir aveuglément à ce que disent les gens. Surtout quand il s’agit d’accueillir le Seigneur, on ne peut pas laisser le pasteur décider. Le Seigneur Jésus a dit que les brebis de Dieu entendent Sa voix. Nous devons bien écouter la voix de Dieu pour pouvoir accueillir le Seigneur. » Je leur ai dit aussi : « Quand le Seigneur Jésus est venu œuvrer, ceux qui croyaient au judaïsme n’ont pas cherché à entendre la voix de Dieu. Ils ont suivi aveuglément les pharisiens dans la résistance au Seigneur Jésus et Sa condamnation. Résultat, ils ont perdu le salut du Seigneur. C’est pour nous une leçon. » Mais j’avais beau dire, mes frères et mes belles-sœurs n’écoutaient pas et ils maintenaient que le pasteur ne pouvait pas avoir tort. Voyant leur attitude, J’ai pensé : « Ils vénèrent tellement le pasteur que si le pasteur l’accepte, ils pourront l’accepter aussi. »

Un jour de janvier 2021, le pasteur et les dirigeants m’ont rendu visite et j’ai saisi l’opportunité de leur prêcher l’Évangile. « Matthieu 24:37 dit : “Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.” Et 24:44 dit : “C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.” Luc 17:24-25 dit : “Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération.” La prophétie mentionne “l’avènement du Fils de l’homme” et “le Fils de l’homme viendra” Alors, qui est le Fils de l’homme ? Le Fils de l’homme fait référence à l’incarnation de Dieu. Le Seigneur Jésus était le Fils de l’homme parce qu’Il était l’incarnation de l’Esprit de Dieu. Un esprit ne peut pas être appelé le Fils de l’homme. Donc, la prophétie dit que le Seigneur revient en tant que Fils de l’homme dans les derniers jours, ce qui signifie qu’Il viendra incarné. Si le corps spirituel du Seigneur Jésus après la résurrection est descendu sur des nuées et est apparu à tous dans une grande gloire, qui donc oserait Lui résister ou Le condamner ? Or, le Seigneur Jésus a dit : “Il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération.” Comment cette prophétie s’accomplit-elle ? Ce n’est qu’en venant incarné en tant que Fils de l’homme, apparaissant comme une personne normale et ordinaire, sous une forme que les gens ne reconnaissent pas, que Dieu peut être condamné et rejeté. Par conséquent, d’après la prophétie du Seigneur Jésus, le Seigneur revient incarné dans les derniers jours, et c’est absolument certain. » « Ces versets de la Bible mentionnent “le Fils de l’homme” et cela signifie le Seigneur Jésus. » « Frère Elian, le Seigneur Jésus parle très clairement. Ce sont des prophéties sur le retour du Seigneur, pas du Seigneur Jésus. » « La Bible dit clairement : “Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire” (Matthieu 24:30). Le Seigneur reviendra sur une nuée, mais tu dis qu’Il viendra incarné. N’y a-t-il pas là une contradiction ? Nous attendons le Seigneur Jésus qui vient sur une nuée. Maintenant, le temps est proche, et toutes sortes de désastres sont apparus, et le Seigneur est sur le point de venir sur une nuée pour nous emmener au royaume des cieux. Au bout de toutes ces années de croyance au Seigneur, vous y êtes presque, mais toi, tu est en train de renoncer à tout ça. » « Pasteur Jaxon, la prophétie que vous venez de mentionner est vraie aussi, mais l’incarnation de Dieu n’est pas en contradiction avec Sa venue sur des nuées. Au début, je ne comprenais pas cette question. Plus tard, en lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, j’ai compris que le retour du Seigneur se fait en deux étapes. Il vient d’abord en secret en tant que Fils de l’homme exprimer la vérité et accomplir l’œuvre du jugement, puis, une fois formé un groupe de vainqueurs, Dieu envoie des désastres pour récompenser les bons et punir les méchants. Après les désastres, Dieu descend sur une nuée et apparaît au vu de tous. À ce moment-là, tous ceux qui résistent à Dieu Tout-Puissant et Le condamnent pleureront et grinceront des dents, ce qui accomplira entièrement la prophétie du Seigneur venant sur des nuées : “Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui” (Apocalypse 1:7). » À ce moment-là, le pasteur et les autres ont été surpris et se sont tus. Je leur ai lu un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Quand vous verrez Jésus descendre du ciel sur une nuée blanche de vos propres yeux, ce sera l’apparition publique du Soleil de justice. Peut-être que ce sera un moment de grande excitation pour toi, mais tu dois savoir que le moment où tu seras témoin de la descente de Jésus du ciel est aussi le moment où tu descendras en enfer pour être puni. Ce sera le temps de la fin du plan de gestion de Dieu et ce sera quand Dieu récompensera le bien et punira le mal. Car le jugement de Dieu aura pris fin avant que l’homme ne voie de signes, quand il n’y aura que l’expression de la vérité. Ceux qui acceptent la vérité et ne cherchent pas des signes, et donc ont été purifiés, iront devant le trône de Dieu et seront étreints par le Créateur. Seuls ceux qui persistent à croire que “le Jésus qui ne monte pas sur une nuée blanche est un faux Christ” seront soumis au châtiment éternel, car ils ne croient qu’au Jésus qui manifeste des signes, mais ne reconnaissent pas le Jésus qui proclame le jugement sévère et libère le vrai chemin et la vie. Et donc, il est certain que Jésus S’occupera d’eux quand Il reviendra ouvertement sur une nuée blanche. Ils sont trop têtus, trop confiants en eux-mêmes, trop arrogants. Comment ces dégénérés pourraient-ils être récompensés par Jésus ? Le retour de Jésus est un grand salut pour ceux qui sont capables d’accepter la vérité, mais un signe de condamnation pour ceux qui sont incapables d’accepter la vérité. Vous devriez choisir votre propre chemin, et ne devriez pas blasphémer contre le Saint-Esprit et rejeter la vérité. Vous ne devriez pas être quelqu’un d’ignorant et d’arrogant, mais quelqu’un qui obéit à la direction du Saint-Esprit, qui désire et cherche la vérité ; ce n’est que de cette manière que vous en profiterez » (« Quand tu verras le corps spirituel de Jésus, Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », dans La Parole, vol. 1, « L’apparition et l’œuvre de Dieu »). Tous ceux qui étaient là ont été étonnés d’entendre ces paroles de Dieu chargées d’autorité. Au bout d’un moment, le pasteur a parlé. « Tu viens de dire que ce sont de nouvelles paroles de Dieu ? Ce n’est pas vrai. Toutes les paroles de Dieu sont dans la Bible, et il n’y a aucune parole de Dieu en dehors de la Bible. S’il en existe, ce sont des ajouts à la Bible. L’Apocalypse dit clairement : “Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre” (Apocalypse 22:18-19). » « Pasteur Jaxon, quand il est écrit que rien ne peut être ajouté ni retranché, c’est pour que les gens se gardent d’ajouter ou d’effacer arbitrairement des prophéties dans le livre de l’Apocalypse, ça ne veut pas dire que Dieu ne prononcera pas de nouvelles paroles. Le Seigneur Jésus Lui-même a dit : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité” (Jean 16:12-13). Le Seigneur Jésus a dit très clairement qu’en revenant dans les derniers jours, Il exprimera beaucoup de paroles pour nous guider dans toutes les vérités. D’après votre compréhension, lorsque Dieu reviendra dans les derniers jours, Il ne parlera plus et n’œuvrera plus. Alors comment ces paroles du Seigneur Jésus seront-elles accomplies ? Dieu est la vérité, la source de vie et la fontaine d’eau vive qui coule toujours. Vous limitez les paroles et l’œuvre de Dieu à celles de la Bible, comme si Dieu ne pouvait dire ces paroles que dans la Bible. N’est-ce pas délimiter et rabaisser Dieu ? » En entendant mes paroles, le pasteur Jaxon a cessé de parler. J’ai pensé : « Je vénérais les pasteurs. Je pensais qu’ils connaissaient la Bible et avaient la connaissance de Dieu. À mon grand étonnement, ils ne comprennent pas la Bible, et ils délimitent même l’œuvre de Dieu. » J’ai été déçu.

Après plusieurs débats, le pasteur a vu que j’étais ferme dans ma foi et pour m’embrouiller, il a recouru à diverses idées fausses que j’ai réfutées en utilisant les paroles de Dieu, et j’ai témoigné de la parole de Dieu dans les derniers jours mais on ne m’a pas écouté du tout. À la fin du débat, quand le pasteur Jaxon a vu qu’il ne pouvait pas me réfuter, il n’a plus rien dit. Le Elian, venu avec lui, m’a dit : « Hosea, nous voulons que tu cesses de croire en Dieu Tout-Puissant parce que nous sommes responsables de ta vie. Nous faisons ça par amour. Nous craignons que tu suives la mauvaise voie. Les gens qui comprennent la Bible comme toi devraient être des dirigeants dans l’Église et coopérer avec nous dans le travail. Ce serait merveilleux. » En l’entendant parler ainsi, j’ai pensé aux paroles du diable qui tentait le Seigneur Jésus dans la Bible : « Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores » (Matthieu 4:8-9). Quand ils me demandaient d’être un dirigeant dans l’Église, c’était la tentation du diable. Ils pensaient que s’ils me séduisaient par le prestige et le statut, je les suivrais. Le prestige et le statut étaient bien trop importants pour eux ! Ils entendaient la nouvelle de la venue du Seigneur, mais au lieu de chercher et d’explorer, ils essayaient de m’éloigner du vrai chemin. C’était si insidieux ! Je les ai donc rejetés. « Je ne reviens pas dans l’Église. Maintenant, le Seigneur Jésus est revenu accomplir une nouvelle œuvre. Il n’œuvre plus dans les Églises de l’ère de la Grâce. À quoi cela me servirait-il d’aller à l’église ? Nous devons accepter la nouvelle œuvre de Dieu et Le suivre, ou nous serons abandonnés et chassés par le Seigneur. C’est comme lorsque le Seigneur Jésus est venu œuvrer. Les disciples ont entendu les paroles du Seigneur Jésus, ils ont reconnu la voix du Seigneur, L’ont suivi et ont obtenu Son salut, et ceux qui s’en sont tenus aux lois dans le temple ont été abandonnés et chassés par le Seigneur. Vous devez surtout être conscients de ce fait. Le Seigneur est revenu dans les derniers jours. Si nous n’entendons pas Sa voix, comment pouvons-nous L’accueillir ? Le Seigneur Jésus a dit : “Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent” (Jean 10:27). L’Apocalypse dit aussi : “Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises” (Apocalypse chapitres 2, 3). “Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi” (Apocalypse 3:20). Pasteur Jaxon, pour accueillir le Seigneur, le plus important est d’écouter Sa voix. Si quelqu’un atteste qu’Il est revenu, nous devons laisser de côté nos notions, chercher et explorer. Autrement, nous ne pourrons pas accueillir le Seigneur ni entrer au royaume des cieux. » « Nous n’avons pas besoin d’entendre la voix de Dieu, il suffit d’attendre que le Seigneur vienne sur une nuée pour nous emmener dans Son royaume. S’il arrive un jour que le Seigneur Jésus vienne sur une nuée et que ce soit nous qui pleurions et grincions des dents, alors nous en assumerons la responsabilité. Mais il faut que je sois clair avec toi. Si ta croyance est erronée et que tu prends le mauvais chemin, ne nous en fais pas le reproche. Maintenant, si tu veux changer les choses, tu peux encore revenir dans l’Église. Je vais te laisser encore quelques jours pour y réfléchir. Dans une semaine, viens à l’église me donner une réponse. Et je te préviens, tu n’es pas autorisé à prêcher ton Évangile dans l’église. Si quelqu’un dans notre Église se met à croire en Dieu Tout-Puissant à cause de toi, je te le ferai payer ! » Quand il a eu fini de me parler, le pasteur a dit à mes proches : « Nous en avons dit beaucoup, mais il n’a pas écouté. Vous êtes ses proches, essayez de le convaincre. » Ensuite, le pasteur est parti en colère.

Mes proches ont été très en colère en voyant que je n’écoutais pas le pasteur et sont tous venus me réprimander, et mon deuxième frère a même menacé de devenir violent. « Nous avons fait venir le pasteur, et tu nous as embarrassés. Le pasteur a dit beaucoup de choses, mais tu n’as pas écouté et tu persistes encore à croire en Dieu Tout-Puissant. Alors, je vais te battre à mort ! » « Écoute, qu’est-ce que j’ai fait de mal pour que tu veuilles me frapper ? Le Seigneur est venu. Je viens d’entendre Sa voix et de L’accueillir. Pourquoi me traites-tu comme ça ? Êtes-vous encore croyants ? » « Tu n’écoutes même pas le pasteur. Qu’est-ce qu’il t’arrive ? » « Est-ce que vous croyez en Dieu, ou vous croyez au pasteur ? Juste parce que j’accepte l’œuvre de Dieu des derniers jours, le pasteur me fait obstacle et me dérange comme ça. Je pense que le pasteur et ces dirigeants sont des pharisiens hypocrites. Maintenant Dieu est revenu, Il accomplit une nouvelle œuvre et Il a exprimé beaucoup de vérités, mais ils ne cherchent pas et n’explorent pas, et ils empêchent les autres d’accueillir le Seigneur. Ils utilisent même le statut pour m’éloigner du vrai chemin en disant que c’est pour mon bien. N’est-ce pas un pur mensonge ? Ils veulent me piéger et causer ma perte ! Le Seigneur Jésus a exposé ainsi les pharisiens : “Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. […] Parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous” (Matthieu 23:13, 15). Quelle différence y a-t-il entre le pasteur et les dirigeants, et les pharisiens ? Comment pouvez-vous être de leur côté ? » « Si le pasteur t’exclut, on n’est plus frères et peu nous importe que tu vives ou que tu meures. Rends-nous l’argent que tu nous dois. On veut l’avoir d’ici deux semaines. »

J’ai été très attristé de voir comme ils étaient sans cœur. Quand ils avaient des ennuis, je les aidais du mieux que je pouvais, et maintenant, voilà comment ils me traitaient. Comment les bons frères que j’avais eus dans le passé en sont-ils arrivés là ? Ces gens étaient-ils mes proches ? Cette nuit-là, étendu dans mon lit, je n’ai pas pu dormir. Y penser était si douloureux que je ne pouvais pas retenir mes larmes. J’ai prié Dieu, Lui demandant de me donner la foi et de me guider dans la compréhension de Sa volonté pour que je sache comment vivre cette situation. Je me suis rappelé ces paroles du Seigneur Jésus : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ; et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison » (Matthieu 10:34-36). « Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous » (Jean 15:18). Ces paroles du Seigneur sont vraies, et les prophéties du Seigneur sont accomplies. Parce que j’ai accepté l’œuvre de Dieu des derniers jours, mon pasteur et mes frères ont tenté de m’entraver et de me persécuter. Ce n’était pas moi qu’ils haïssaient, c’était Dieu. En songeant à ce qui s’était produit récemment, j’ai été reconnaissant à Dieu. La parole de Dieu m’a permis de surmonter la perturbation et les entraves par mon pasteur et ma famille et m’a aussi apporté du discernement les concernant.

Un jour, une sœur a appris ma situation et m’a envoyé un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Ne te décourage pas, ne sois pas faible, et Je rendrai les choses claires pour toi. La route vers le royaume n’est pas si lisse ; rien n’est si simple ! Tu veux que les bénédictions viennent à toi facilement, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, tout le monde aura des épreuves amères à affronter. Sans de telles épreuves, le cœur aimant que vous avez pour Moi ne deviendra pas plus fort et vous n’aurez pas un amour vrai pour Moi. Même si ces épreuves sont constituées simplement de circonstances mineures, tout le monde doit passer à travers ; c’est juste que la difficulté des épreuves variera d’une personne à une autre. Les épreuves sont une bénédiction de Ma part, et combien d’entre vous viennent souvent devant Moi quémander à genoux Mes bénédictions ? Enfants stupides ! Vous pensez toujours que quelques paroles propices comptent comme Ma bénédiction, mais vous ne reconnaissez pas que l’amertume est l’une de Mes bénédictions. Ceux qui partagent Mon amertume partageront certainement Ma douceur. C’est Ma promesse et Ma bénédiction pour vous. N’hésitez pas à manger et boire et jouir de Mes paroles. Après l’obscurité, vient la lumière. La nuit est plus sombre avant l’aube ; ensuite, le ciel deviendra progressivement plus lumineux, et puis le soleil se lève. N’ayez pas peur, ne soyez pas timides » (« Déclarations de Christ au commencement », chap. 41, dans La Parole, vol. 1, « L’apparition et l’œuvre de Dieu »). Elle a échangé avec moi : « Nous croyons en Dieu Tout-Puissant et accueillons le Seigneur, mais Satan ne veut pas que nous soyons sauvés ni gagnés par Dieu, donc il utilise divers moyens pour nous entraver et nous déranger. Mais Dieu le permet. Pourquoi ? Dieu veut révéler la vraie ou fausse foi des gens. Celui qui a une foi véritable, la brebis de Dieu, peut supporter l’épreuve. Satan a beau le déranger, il peut continuer à suivre Dieu. Ceux qui n’appartiennent pas à Dieu, qui croient faussement, se retireront quand ils seront dérangés par Satan. C’est la sagesse de Dieu qui s’exerce en fonction des manigances de Satan. Tu es maintenant dérangé et entravé par ton pasteur et ta famille. C’est un test. Cette expérience te fera comprendre certaines vérités et voir certaines choses clairement. Tu sauras aussi discerner un vrai croyant d’un faux et développer une foi en Dieu, ce sont des choses qu’on ne peut obtenir dans un environnement confortable. Cette souffrance en vaut la peine. » En écoutant l’échange de la sœur, j’ai compris que l’entrave et le dérangement par le pasteur et mes proches semblaient être le fait d’humains mais qu’en réalité, c’était le dérangement de Satan qui tentait de me faire perdre le salut de Dieu. Satan est vraiment odieux. Grâce à cet incident, j’ai acquis un certain discernement concernant le pasteur, et mon désir de suivre Dieu s’est renforcé. Quelques jours plus tard, voyant que je croyais toujours en Dieu Tout-Puissant, mon oncle est aussi venu pour m’en dissuader. « Hosea, écoute-moi. Reviens. Que feras-tu si le pasteur t’exclut ? Si tu as des problèmes à l’avenir ou que tu tombes malade, qui t’aidera ? » « J’ai enfin accueilli le Seigneur, donc quoi qu’il arrive, je suivrai Dieu Tout-Puissant. Je ne reviendrai pas à l’église. » « Tu n’en sais pas autant que le pasteur. En matière de croyance en Dieu, nous devons écouter le pasteur. » « Quand le Seigneur Jésus est venu œuvrer, les croyants au judaïsme ont aussi pensé que les pharisiens en savaient plus et les ont suivis dans la résistance au Seigneur et Sa condamnation. Résultat, ils ont été maudits et punis. En tant que croyants, nous devons écouter les paroles de Dieu. Si les paroles et les actes du pasteur ne sont pas en accord avec les paroles de Dieu, nous ne devons pas l’écouter. J’ai dit au pasteur que Dieu revenait dans les derniers jours exprimer de nombreuses vérités, ce qui est prouvé dans la Bible et les prophéties du Seigneur Jésus, et ils n’avaient aucun moyen de réfuter ça mais ils n’avaient aucun désir de chercher, ils ont essayé de m’empêcher d’accueillir le Seigneur et ne m’ont pas laissé partager ça avec mes frères et sœurs. Penses-tu que ce qu’ils ont fait soit en accord avec les paroles de Dieu ? Mon oncle, tu ne cherches pas et n’explores pas l’œuvre de Dieu des derniers jours. Tu écoutes tout ce que dit le pasteur. Tu n’as jamais lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, alors comment peux-tu savoir si elles sont vraies ou fausses ? C’est comme quand on traverse une rivière. Si une personne dit que l’eau est profonde et qu’une autre dit que non, qui crois-tu ? Est-ce que tu ne sauras pas la vérité en t’y aventurant toi-même ? Si tu crois au Seigneur mais que tu ne L’écoutes pas et persistes à écouter le pasteur, à la fin, si le pasteur va en enfer, n’iras-tu pas toi aussi en enfer ? N’est-ce pas l’aveugle qui conduit l’aveugle dans le fossé ? » « Ne crains-tu pas que le pasteur te dénonce au gouvernement et que tu sois arrêté ? » « Ils auront beau me dénoncer au gouvernement, quoi que me fasse le gouvernement, même si je suis persécuté, il faut que je suive Dieu Tout-Puissant. » Ce jour-là, mon oncle n’a pas cessé de vouloir me convaincre, mais je ne l’ai pas écouté. Une semaine plus tard, pour éviter que le pasteur m’embête de nouveau, je suis allé voir le pasteur et les dirigeants, je leur ai dit que j’étais décidé à croire en Dieu Tout-Puissant et que je ne reviendrais pas à l’église et je leur ai demandé de ne plus me parler. De façon inattendue, le pasteur a refusé d’abandonner et m’a dit : « Cet Éclair Oriental auquel tu crois n’est pas le retour du Seigneur. Si tu continues à y croire, tu trahis le Seigneur. » Je lui ai dit : « Le Seigneur Jésus a annoncé Son retour : “Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme” (Matthieu 24:27). L’apparition de l’Éclair Oriental n’accomplit-elle pas Sa prophétie ? » Quand le pasteur Jaxon a vu qu’il ne pouvait pas me réfuter, il s’est mis en colère et s’est mis à juger et condamner l’œuvre de Dieu. Ses paroles m’ont mis très en colère. Je me suis rappelé que le Seigneur Jésus avait dit : « Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10:27). Les brebis de Dieu entendent Sa voix. Le pasteur et les dirigeants ne comprennent pas la voix de Dieu et ils Le jugent. Ce ne sont pas des brebis de Dieu. Ils sont du diable. Je leur ai dit : « Dans le passé, les pharisiens ont jugé et condamné le Seigneur Jésus. Maintenant que vous entendez dire que le Seigneur est revenu, vous ne cherchez pas et n’explorez pas. Même en voyant que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont si parlantes, vous continuez à condamner et résister. Êtes-vous autre chose que des pharisiens d’aujourd’hui ? » Le pasteur et les dirigeants ont été très en colère quand j’ai dit ça, et ils ont donc essayé un autre moyen de me forcer. « Puisque tu es sûr de vouloir croire en Dieu Tout-Puissant, écrivons une déclaration que tu signeras, pour dire que tu ne crois pas au Seigneur Jésus. » « Pourquoi je signerais ça ? Dieu Tout-Puissant est le retour du Seigneur Jésus et je crois en Dieu Tout-Puissant, ce qui revient à accueillir le Seigneur. Comment pouvez-vous dire que je ne crois pas au Seigneur Jésus ? N’est-ce pas déformer les faits ? Selon vous, quand le Seigneur Jésus est venu œuvrer, tous les disciples du Seigneur, comme Pierre et Jean, ont quitté le temple et suivi le Seigneur Jésus. Pouvez-vous dire qu’ils ont trahi l’Éternel Dieu ? Certainement pas. Ils ont suivi la nouvelle œuvre de Dieu. De la même façon, le Seigneur Jésus est maintenant revenu accomplir une nouvelle œuvre, et en croyant en Dieu Tout-Puissant, je suis les pas de l’Agneau. En quoi ce serait une trahison du Seigneur Jésus ? Je ne signerai pas ce genre de chose ! » « Il faut que tu signes cette déclaration, et tes frères et tes parents devront aussi la signer, pour prouver que tu as toi-même quitté l’Église, que ce n’est pas nous qui t’avons exclu. » À ce moment-là, j’ai compris le but du pasteur. Si je déclarais que je ne croyais pas au Seigneur Jésus mais en Dieu Tout-Puissant, cela ne voudrait-il pas dire que je niais que Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus soient un seul Dieu ? Si je signais, ce serait pour eux une preuve leur permettant de nier et condamner Dieu Tout-Puissant. Ils étaient si sinistres et malveillants ! S’ils transmettaient cette déclaration au gouvernement vietnamien, je serais persécuté. Voilà quel était leur but méprisable. Ce soir-là, nous avons débattu jusqu’à plus de 22h, mais j’avais beau dire, c’était comme si le pasteur ne pouvait pas comprendre, et il était dur et déraisonnable, donc je n’avais plus rien à leur dire. Le lendemain, quand ils ont appris la nouvelle, mes proches sont venus chez moi pour lancer des accusations. « Ton père et moi avons travaillé très dur pour t’élever, et maintenant tu nous abandonnes ? Tu n’as pas de conscience du tout ! » « Maman, je ne t’ai pas abandonnée. Je t’ai souvent prêché l’Évangile, mais tu n’y crois pas. Tu n’écoutes pas les paroles de Dieu, seulement celles du pasteur. C’est ton propre choix. » « Dorénavant, tu n’es plus mon fils ! » « Dorénavant, on suivra des chemins séparés. On n’est plus frères. Quelles que soient tes difficultés à l’avenir, on ne t’aidera pas. » « Alors c’est à vous de voir. Je crois juste en Dieu et vous me persécutez comme ça, m’obligeant à choisir entre vous et Dieu, donc bien sûr je choisirai Dieu. Mais jamais je n’ai dit que vous n’étiez plus mes parents et mes frères. Ce sont vos paroles. »

Après cela, j’ai cessé d’aller à l’église. J’ai pensé que le pasteur et les anciens ne se soucieraient plus de moi. Contre toute attente, un jour en avril, le collaborateur de l’Église qui gérait les finances est venu me voir et a insisté pour que j’aille à l’église signer une déclaration de non-croyance au Seigneur Jésus. J’étais furieux. Ces gens ne me laissaient pas en paix. Pourquoi étaient-ils aussi odieux ? Après l’avoir renvoyé, je me suis calmé et j’ai prié Dieu, et j’ai pensé à un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Quand Dieu accomplit Son œuvre, quand Dieu prend soin d’une personne et protège une personne, et quand Il favorise et approuve cette personne, Satan n’est pas loin derrière, et il essaie de duper cette personne et de lui nuire. Si Dieu veut gagner cette personne, Satan fera tout ce qui est en son pouvoir pour faire obstacle à Dieu, utilisant divers mauvais subterfuges pour tenter, perturber et altérer l’œuvre de Dieu, afin d’atteindre son objectif caché. Quel est cet objectif ? Il ne veut pas que Dieu gagne qui que ce soit ; il veut prendre possession de ceux que Dieu souhaite gagner, il veut les contrôler, les prendre en charge afin qu’ils l’adorent, afin qu’ils se joignent à lui pour commettre le mal et résister à Dieu. N’est-ce pas là le motif sinistre de Satan ? Vous dites souvent que Satan est si mauvais, si méchant, mais l’avez-vous vu ? Vous pouvez voir à quel point l’humanité est méchante, mais vous n’avez pas vu à quel point le véritable Satan était méchant. Pourtant, en ce qui concerne Job, vous avez clairement observé à quel point Satan était méchant. Cette situation a très clairement révélé le visage hideux de Satan, et son essence. En guerroyant contre Dieu et Le suivant partout, Satan a comme objectif de démolir toute l’œuvre que Dieu veut faire, d’occuper et de contrôler ceux que Dieu veut gagner, d’anéantir ceux que Dieu veut gagner. S’ils ne sont pas anéantis, alors ils deviennent la possession de Satan qui les utilise comme il le veut. Tel est son objectif » (« Dieu Lui-même, l’Unique IV », dans La Parole, vol. 2, « Sur la connaissance de Dieu »). En méditant ces paroles de Dieu, j’ai vu plus clairement les ruses de Satan. J’ai vu que ces pasteurs et ces anciens appartenaient à Satan. Ils étaient ses complices. Ils essayaient par tous les moyens d’entraver et de perturber ma croyance en Dieu Tout-Puissant pour m’éloigner de Dieu. Ils me demandaient de signer une lettre de reniement du Seigneur Jésus afin d’avoir un prétexte pour me condamner. Leurs cœurs étaient si malveillants ! Du début à la fin, ils ont joué le rôle de Satans. Par la suite, mes proches aussi ont percé à jour les intentions du pasteur, comprenant qu’il voulait que je signe la lettre pour pouvoir me dénoncer au gouvernement, et ma mère m’a dit : « Hosea, ne signe pas cette lettre. Le pasteur est terrible. Tu n’as rien fait de mal en croyant en Dieu, mais c’est ainsi qu’il te traite. Si tu souffres de persécutions, je ne le laisserai pas s’en tirer comme ça. » Avant, je vénérais les pasteurs. Je pensais qu’ils servaient le Seigneur et que les aider, c’était aimer le Seigneur, donc je donnais souvent des offrandes, de l’argent et des marchandises. Quand leurs voitures étaient en panne, je les réparais toujours, quel qu’en soit le coût. Grâce à cette expérience, je peux maintenant voir le vrai visage des pasteurs. Au nom de la protection du troupeau, ils empêchent les gens d’explorer le vrai chemin et ils empêchent les autres d’accueillir le Seigneur et d’entrer au royaume des cieux. Ils veulent seulement nous garder sous leur contrôle, pour que nous leur offrions plus d’argent et les soutenions. Ils sont des pierres d’achoppement qui empêchent les gens d’entrer au royaume des cieux.

C’est comme le disent les paroles de Dieu Tout-Puissant. « Certaines gens lisent la Bible dans des églises imposantes et la récitent toute la journée, mais pas un seul d’entre eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun d’entre eux n’est capable de connaître Dieu et encore moins capable d’être en accord avec la volonté de Dieu. Ils sont tous des gens vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour sermonner Dieu. Ils s’opposent à Dieu volontairement même en portant Son étendard. Affirmant qu’ils croient en Dieu, ils mangent tout de même la chair de l’homme et boivent son sang. Tous ces gens sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui font intentionnellement obstacle à ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Ils peuvent paraître de “bonne constitution”, mais comment leurs disciples sauront-ils qu’ils ne sont nul autre que des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui se dévouent à dévorer des âmes humaines ? » (« Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », dans La Parole, vol. 1, « L’apparition et l’œuvre de Dieu »). Je suis reconnaissant à Dieu pour Sa protection. C’est la parole de Dieu Tout-Puissant qui m’a conduit et guidé pas à pas, me permettant de percer à jour les ruses de Satan, de voir clairement que les pasteurs haïssaient la vérité et résistaient à Dieu, de me libérer entièrement de la servitude des mauvais serviteurs et des antéchrists et de revenir dans la maison de Dieu. Mon cœur a été rempli de gratitude envers Dieu ! Maintenant, je profite chaque jour de la provision de Dieu, je prêche l’Évangile et témoigne de Dieu avec mes frères et sœurs et je suis épanoui et heureux ! Dieu soit loué !

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contenu connexe

Le plus beau cadeau que Dieu m’ait donné

Je rends grâce à Dieu pour l’éclairage par lequel Il m’a permis d’acquérir une certaine connaissance et une certaine compréhension de Son œuvre sur moi, et de voir que plus je m’entête à ne pas accepter quelque chose plus j’en ai besoin, et plus je devrais l’accepter.

Après avoir été remplacée

Par Li Jie, États-Unis Dieu Tout-Puissant dit : « Dieu œuvre en chaque personne et peu importe Sa méthode, le genre de personnes, de choses...

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp