Le Jugement du grand trône blanc a commencé

30 août 2020

Par Witri, Indonésie

Après avoir trouvé la foi, j’ai commencé à apprendre à prier et à lire la Bible. J’ai tout fait pour suivre les paroles du Seigneur au quotidien. Plus tard, j’ai regardé beaucoup de vidéos en ligne sur le jugement dans les derniers jours. Elles mentionnaient cette prophétie de L’Apocalypse : « Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres » (Apocalypse 20:11-12). Dans les derniers jours, le Seigneur Jésus est assis sur un grand trône blanc dans Ses habits blancs et tout le monde s’agenouille devant Lui. Il juge chaque personne selon les actes de sa vie. Ceux qui ont péché vont en enfer pour être punis et ceux qui n’ont pas péché sont enlevés vers le royaume. Ces vidéos ont empli mon esprit d’images du jugement du Seigneur. Je croyais que Son jugement dans les derniers jours serait comme les vidéos le décrivaient. J’ai décidé de suivre les enseignements du Seigneur pour qu’Il m’accueille dans Son royaume lorsqu’Il reviendra nous juger.

En 2004, l’Indonésie a été dévastée par un terrible tsunami qui a causé la mort de plus de 200 000 personnes. J’ai compris que c’était la colère de Dieu et qu’Il nous prévenait que le jour du jugement était proche. Durant mes années de foi, j’avais fait tout mon possible pour mettre en pratique les enseignements du Seigneur, mais je ne parvenais pas à mettre Ses paroles en pratique ni à aimer les autres comme moi-même. Je me suis énervée quand j’ai entendu ma belle-mère me critiquer devant ma belle-sœur et je lui en ai voulu. J’ai convoité la richesse et j’ai suivi les tendances du monde. La Bible dit : « Pour que vous soyez saints ; car je suis saint » (Lévitique 11:45). Dieu est saint et le profane ne peut pas contempler le visage de Dieu. Mais je péchais et me confessais constamment, sans jamais me libérer du péché. Le Seigneur revenu me jugerait-Il et m’enverrait-Il en enfer ? J’ai alors demandé à des pasteurs comment résoudre le problème du péché. Ils ont dit : « Tant que nous prions le Seigneur, que nous nous confessons et nous repentons, Il nous pardonnera nos péchés. » Mais rien n’y faisait. Je continuais de pécher et de me confesser comme avant. À chaque fois que je péchais, j’avais peur. Le Seigneur viendrait dans les derniers jours pour nous juger un par un pour nos actions. Si je continuais à pécher, je serais jugée et condamnée. Comment pourrais-je entrer au royaume ? J’étais vraiment inquiète.

En février 2018, mon mari a commencé à participer à des réunions en ligne. Il avait l’air très heureux tous les jours et il était beaucoup plus engagé dans sa foi. J’avais envie savoir de quoi ils parlaient pendant les réunions. Un jour, mon mari m’a dit : « Le Seigneur Jésus est revenu en tant que Dieu Tout-Puissant. Il accomplit l’œuvre du jugement. » J’étais stupéfaite. Si le Seigneur Jésus était revenu, Il serait assis sur un grand trône blanc dans le ciel, et nous jugerait un par un. Personne n’en avait été témoin, alors comment le jugement des derniers jours aurait-il pu commencer ? Lorsque j’ai dit ça à mon mari, il a ri et a dit : « L’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours n’est pas telle qu’on l’imagine. Dieu est venu sur terre dans la chair, et Il exprime la vérité pour nous juger. » Mes doutes ont grandi et je me suis demandé : Comment le Seigneur pourrait-Il nous juger en exprimant des paroles ? Je n’ai jamais entendu de pasteur ou d’ancien dire une telle chose. Comme mon mari venait d’accepter l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant, il ne parvenait pas à bien me l’expliquer. Il m’a donc proposé de rencontrer des membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Au départ, je ne voulais pas, mais je me suis dit que mon mari était un homme réfléchi et sincère dans sa foi. S’il croyait que le Seigneur était revenu pour accomplir l’œuvre du jugement, il devait avoir une bonne raison. Pour découvrir si le Seigneur était vraiment revenu, j’ai accepté de participer aux réunions.

Durant l’une d’elles, Sœur Liu de l’Église a accepté d’échanger sur la question : « Le jugement du grand trône blanc, dans l’Apocalypse, était une vision que Jean a eue sur l’île de Patmos. Elle prophétisait l’œuvre que Dieu accomplirait dans les derniers jours. Elle ne montrait pas les faits de l’œuvre de Dieu. On ne peut pas essayer de comprendre cette prophétie avec nos notions et notre imagination. La Bible dit : “Sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière, car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu” (2 Pierre 1:20–21). Notre cœur doit craindre Dieu en ce qui concerne les prophéties. Les prophéties viennent de Dieu et sont impénétrables. Seul Dieu peut révéler leur signification. Les gens ne les comprennent que lorsqu’elles se sont réalisées. Si on les interprète littéralement, on aura tendance à délimiter l’œuvre de Dieu et à L’offenser. » « Les pharisiens ont interprété littéralement les Saintes Écritures et ont imaginé que le Messie naîtrait dans un palais et accéderait au pouvoir. Mais c’est exactement le contraire qui s’est passé. Le Seigneur n’est pas né dans un palais, mais dans une mangeoire et était fils de charpentier, et Il n’est jamais arrivé au pouvoir. Les pharisiens se sont accrochés aveuglément à leurs notions et ont refusé de reconnaître le Seigneur comme le Messie. Ils ont vu que Ses paroles et Son œuvre avaient de l’autorité et du pouvoir et venaient de Dieu, et pourtant, ils ont résisté et L’ont condamné. Ils ont fini par crucifier le Seigneur. Ils ont offensé le tempérament de Dieu et ont été maudits et punis par Dieu. On doit apprendre des Pharisiens et ne pas essayer de comprendre les prophéties ni de délimiter l’œuvre de Dieu avec nos propres notions. »

J’ai trouvé l’échange de cette sœur très instructif et en accord avec la Bible. Les prophéties viennent de Dieu et Ses pensées sont plus élevées que celles de l’homme. La sagesse de Dieu est aussi plus élevée que celle de l’homme. Seul Dieu sait en détail comment les prophéties doivent se réaliser. Comment l’homme pourrait-il sonder l’œuvre de Dieu ? J’ai compris que je ne pouvais pas délimiter l’œuvre de Dieu avec mes propres notions. J’ai demandé à la sœur : « Tu affirmes que Dieu S’est incarné et est revenu sur terre dans les derniers jours pour exprimer la vérité et réaliser l’œuvre du jugement. Qu’est-ce que cela signifie ? Quel est le lien avec le jugement du grand trône blanc dans la Bible ? »

La sœur a cherché les versets suivants dans la Bible : « Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple. Il disait d’une voix forte: Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue » (Apocalypse 14:6-7). « Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils » (Jean 5:22). « Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme » (Jean 5:27). « Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:48). Et celui là dans la Première épître de Pierre : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). Elle a ensuite échangé : « Ces versets disent “ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre,” “car l’heure de son jugement est venue,” et “le jugement va commencer par la maison de Dieu.” On voit que Dieu vient sur terre dans les derniers jours pour accomplir Son œuvre du jugement. L’un d’eux dit aussi : “mais il a remis tout jugement au Fils.” “Fils” et “Fils de l’homme” désignent une personne née de l’homme et possédant une humanité normale, comme le Seigneur Jésus. Bien qu’Il ait l’air ordinaire, Il possède l’Esprit de Dieu et l’essence divine. Ni l’Esprit de Dieu ni Son corps spirituel ne pouvaient être appelés Fils de l’homme. Ces versets prouvent que Dieu S’incarnera comme le Fils de l’homme dans les derniers jours pour exprimer la vérité et accomplir l’œuvre du jugement, et ce jugement débute avec la maison de Dieu. Cela signifie que ceux qui entendent la voix de Dieu et viennent devant Son trône seront jugés les premiers. »

Elle a ensuite lu des passages des paroles de Dieu Tout-Puissant : « Dieu ne juge pas les hommes un par un et ne teste pas les hommes un par un ; cela ne serait pas l’œuvre du jugement. Toute l’humanité n’est-elle pas également corrompue ? Toute l’humanité n’a-t-elle pas la même essence ? Ce qui est jugé, c’est l’essence corrompue de l’humanité, l’essence corrompue de l’homme par Satan et tous les péchés de l’homme. Dieu ne juge pas les défauts insignifiants et négligeables de l’homme. L’œuvre du jugement est représentative et ne vise pas une certaine personne en particulier. C’est une œuvre par laquelle le jugement d’un groupe représente le jugement de toute l’humanité. En effectuant personnellement Son œuvre sur un groupe de personnes, Dieu dans la chair utilise Son œuvre pour représenter le travail de l’ensemble de l’humanité, après quoi elle est progressivement répandue. Ainsi est également faite l’œuvre du jugement. Dieu ne juge pas un certain type ou un certain groupe de personnes, mais juge l’injustice de toute l’humanité, l’opposition de l’homme à Dieu, son irrévérence à Son égard, la perturbation de Son œuvre, etc. Ce qui est jugé, c’est l’essence d’opposition de l’humanité à Dieu et ce travail est l’œuvre de la conquête dans les derniers jours. L’œuvre et la parole de Dieu incarné dont l’homme est le témoin sont l’œuvre du jugement devant le grand trône blanc pendant les derniers jours, conçu par l’homme dans le passé. L’œuvre qui est faite actuellement par le Dieu incarné est exactement le jugement devant le grand trône blanc » (« La Parole apparaît dans la chair »). « L’œuvre de la conquête d’aujourd’hui a pour but de mettre en évidence ce que sera la fin de l’homme. Pourquoi dis-Je que le châtiment et le jugement d’aujourd’hui sont le jugement devant le grand trône blanc des derniers jours ? Ne vois-tu pas cela ? Pourquoi l’œuvre de la conquête est-elle l’étape finale ? N’est-ce pas pour manifester la fin que chaque classe d’homme recevra ? N’est-ce pas pour permettre à tous, durant l’œuvre de la conquête, du châtiment et du jugement, de révéler leur vrai visage et d’être classés selon leur genre ? Plutôt que « la conquête de l’humanité », disons plutôt que cela démontre la fin réservée à chaque classe d’hommes. Il s’agit de juger les péchés des hommes et d’ensuite révéler leurs classes, de décider ainsi s’ils sont méchants ou justes. Après l’œuvre de la conquête, vient alors l’œuvre qui consiste à récompenser le bien et à punir le mal : aux gens qui obéissent complètement, les totalement conquis, sera confiée la prochaine étape de la diffusion de l’œuvre de Dieu à l’univers ; ceux qui ne seront pas conquis seront jetés dans les ténèbres et subiront des calamités. Ainsi, les hommes seront classés selon leur genre, les méchants rassemblés du côté du mal pour être à jamais sans la lumière du soleil, et les justes rassemblés du côté du bien pour recevoir la lumière et vivre éternellement dans la lumière » (« La Parole apparaît dans la chair »). « Beaucoup de gens ne se soucient peut-être pas de ce que Je dis, mais Je veux toujours dire à chaque soi-disant saint qui suit Jésus que, quand vous verrez Jésus descendre du ciel sur une nuée blanche de vos propres yeux, ce sera l’apparition publique du Soleil de justice. Peut-être que ce sera un moment de grande excitation pour toi, mais tu dois savoir que le moment où tu seras témoin de la descente de Jésus du ciel est aussi le moment où tu descendras en enfer pour être puni. Ce sera le temps de la fin du plan de gestion de Dieu et ce sera quand Dieu récompensera le bien et punira les méchants. Car le jugement de Dieu aura pris fin avant que l’homme ne voie de signes, quand il n’y aura que l’expression de la vérité. Ceux qui acceptent la vérité et ne cherchent pas des signes, et donc ont été purifiés, iront devant le trône de Dieu et seront étreints par le Créateur. Seuls ceux qui persistent à croire que “le Jésus qui ne monte pas sur une nuée blanche est un faux Christ” seront soumis au châtiment éternel, car ils ne croient qu’au Jésus qui manifeste des signes, mais ne reconnaissent pas le Jésus qui proclame le jugement sévère et libère la vraie voie de la vie. Et donc, il est certain que Jésus S’occupera d’eux quand Il reviendra ouvertement sur une nuée blanche. Ils sont trop têtus, trop confiants en eux-mêmes, trop arrogants. Comment ces dégénérés pourraient-ils être récompensés par Jésus ? » (« La Parole apparaît dans la chair »).

La sœur a ensuite échangé : « Dieu n’accomplit pas Son œuvre du jugement dans les derniers jours comme on l’imagine, Dieu jugeant un à un les péchés des hommes agenouillés devant Lui avant de les envoyer au ciel ou dans l’étang de feu. Si Dieu jugeait l’homme de cette façon, personne ne serait digne d’entrer dans le royaume. On est profondément corrompus par Satan et emplis de tempéraments sataniques. En ayant foi en le Seigneur, on peut faire de bonnes actions, agir avec bonté, répandre l’Évangile et travailler dur pour le Seigneur. Mais on a toujours une nature pécheresse. On continue à pécher et à se confesser sans retenir les enseignements du Seigneur. Lorsque le Seigneur ne fait pas ce qu’on veut, on Le blâme. On ment et on triche pour servir nos intérêts et notre prestige. Quand nos intérêts sont menacés, on hait les gens et on se venge… La Bible dit : “ La sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur ” (Hébreux 12:14). Des pécheurs tels que nous peuvent-ils entrer au royaume des cieux ? Si Dieu nous jugeait et nous condamnait selon notre comportement actuel, ne serait-on pas tous punis et détruits ? Pour sauver l’humanité du péché une fois pour toutes, Dieu S’est à nouveau incarné en tant que Fils de l’homme et Il est venu en secret dans les derniers jours. Il est Dieu Tout-Puissant. Il exprime la vérité et œuvre pour juger et purifier l’humanité. C’est le jugement du grand trône blanc dans l’Apocalypse. Dieu accomplit Son œuvre du jugement en devenant chair et en exprimant la vérité pour purifier et sauver l’homme et pour constituer un groupe de vainqueurs. Il provoque ensuite les grandes catastrophes, récompense le bon, punit le méchant et détruit ce temps obscur et révolu. Enfin, Il apparaît ouvertement à tous, et Son œuvre du jugement est alors accomplie. Quand les grandes catastrophes s’abattent, n’annoncent pas le début du jugement du grand trône blanc, mais sa fin. Alors, tous ceux qui auront été purifiés de leurs tempéraments corrompus par le jugement des paroles de Dieu lors de Son œuvre secrète survivront aux catastrophes sous la protection de Dieu et Il les conduira dans Son royaume. Ceux qui auront renié et condamné Dieu Tout-Puissant à l’époque de Son œuvre secrète seront balayés par des catastrophes sans précédent, pour être punis dans les pleurs et les grincements de dents. »

Cet échange a illuminé mon cœur. J’ai découvert que l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours n’était pas telle que je l’avais imaginée, avec Dieu, assis sur un grand trône blanc, jugeant les hommes un par un et les envoyant soit au ciel, soit en enfer. L’œuvre du jugement de Dieu se fait par étapes. D’abord, Il exprime la vérité pour déraciner la nature pécheresse de l’homme, le purifier et le sauver, en lui donnant une chance de se repentir et de changer. Ensuite, Il apparaît ouvertement pour récompenser la vertu et punir le mal. L’image du grand trône blanc que j’avais en tête était la scène de la fin de l’œuvre du jugement de Dieu. Si j’attendais ce moment pour accepter l’œuvre du jugement des derniers jours de Dieu, il serait trop tard et je raterais ma chance de salut. J’ai compris que je ferais mieux de me pencher sur l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant. J’ai demandé à la sœur : « Comment Dieu juge-t-Il et purifie-t-Il les gens avec Ses paroles ? »

Elle a lu un passage des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Elle a poursuivi son échange en disant : « En exprimant la vérité pour accomplir Son œuvre du jugement et de la purification de l’homme, Dieu ne se contente pas de quelques paroles ou quelques écrits. Au lieu de ça, Il exprime toutes les vérités qui purifient et sauvent l’humanité. Il révèle comment Satan corrompt les hommes, comment Il les sauve, sur les personnes que Dieu bénit, celles qu’Il élimine, qui peut être sauvé et accueilli dans le royaume, et plus encore. Il expose et dissèque en particulier la nature satanique de l’homme qui résiste à Dieu et révèle tous les tempéraments sataniques et tous les poisons que l’on porte en nous. On voit dans les révélations et le jugement des paroles de Dieu la vérité de notre propre corruption par Satan. On en vient à connaître notre nature pécheresse, résistante à Dieu, et sa source, et on voit à quel point sont enracinées en nous des tempéraments sataniques telles que l’arrogance, la tromperie, l’égoïsme, l’avidité et le mépris de la vérité. Par exemple, même si on se dépense pour le Seigneur et qu’on supporte d’être raillés et calomniés par les infidèles, sans jamais renier le Seigneur ni cesser de prêcher l’Évangile du règne, même en prison, lorsqu’une catastrophe nous frappe et que notre avenir est sombre, on se plaint et on en veut à Dieu. On regrette les efforts qu’on a faits et il nous arrive de renier et de trahir Dieu. On constate que les efforts que l’on a fournis avaient pour seul but d’obtenir la grâce et les bénédictions de Dieu, et de recevoir une couronne en récompense. Ces efforts sont impurs. On ne fait que pactiser avec Dieu et tromper le Seigneur. On ne comprend qu’à ce moment-là à quel point on est corrompus par Satan, qu’on ne vénère pas Dieu et qu’on est dépourvus de conscience et de raison. En expérimentant le jugement et le châtiment de Dieu, on commence à connaître Son tempérament juste et majestueux. On se met à vénérer Dieu, à se détester vraiment, et on devient prêt à renoncer à la chair et à mettre la vérité en pratique. On commence à être lavés de nos corruptions et à vivre une vraie ressemblance humaine. Ceux qui ont été jugés par les paroles de Dieu pendant des années savent au fond de leur cœur que le jugement de Dieu peut réellement purifier et changer les gens et que c’est de l’amour et un salut pour l’homme. »

J’ai vu, grâce à notre échange, à quel point l’œuvre de jugement de Dieu est concrète. En fait, Dieu exprime des paroles pour juger et exposer nos corruptions et la source de nos péchés, pour nous montrer comment changer, nous purifier et nous sauver. Avant, lorsque je péchais, je demandais juste au Seigneur de me pardonner, mais je ne pouvais pas m’empêcher de pécher de nouveau car je n’avais pas accepté le jugement de Dieu dans les derniers jours. J’ai désormais trouvé la voie pour me débarrasser du péché et être purifiée.

J’ai beaucoup lu les paroles de Dieu Tout-Puissant par la suite, ainsi que de nombreux témoignages de frères et de sœurs. J’ai acquis la conviction que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont la vérité et peuvent purifier et changer les gens. J’ai reconnu Dieu Tout-Puissant comme étant le Seigneur Jésus revenu et j’ai accepté l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant. En y repensant, je vivais dans mon imagination quand j’attendais que le Seigneur vienne pour le jugement du grand trône blanc. Je ne savais pas que Dieu était déjà revenu en secret pour exprimer la vérité et débuter l’œuvre du jugement en commençant par Sa maison. J’ai presque manqué le salut des derniers jours de Dieu ! Je remercie Dieu pour la miséricorde et la gentillesse qu’Il m’a accordées en me laissant entendre Sa voix, être élevée devant Son trône et accepter d’être jugée et purifiée devant le siège du Christ. Rendons grâce à Dieu Tout-Puissant !

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

Je suis rentré à la maison

Par Chu Keen Pong, Malaisie J’ai cru au Seigneur depuis plus de dix ans et j’ai servi à l’église pendant deux ans, puis j’ai abandonné mon...

J’ai été enlevé devant Dieu

Par Zhang Yue, Indonésie A l’âge de 20 ans, j’ai été baptisé et je me suis tourné vers le Seigneur Jésus. Les sermons du pasteur sur...

Laisser un commentaire