Seuls les purs entrent dans le royaume des cieux

3 mars 2022

Par Sara, États-Unis

Lorsque j’avais foi dans le Seigneur, j’ai souvent entendu que le Seigneur nous apprend à aimer nos prochains comme nous-mêmes, que notre amour vient de Dieu et que nous devons aimer les autres et aimer nos ennemis parce que Dieu nous a d’abord aimés. Et dans Hébreux 12:14, il est dit : « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » Cela m’a rappelé une période de ma vie pendant laquelle ma mère et moi étions en désaccord et nous disputions âprement. Je savais que cela n’était pas en accord avec cœur du Seigneur et que je devais mettre les paroles du Seigneur en pratique. Par la suite, chaque fois que j’étais en désaccord avec ma mère, j’essayais de me contrôler et d’écouter ce qu’elle avait à dire. Je restais calme et patiente. Mais au bout d’un moment, je ne parvenais plus à garder mon calme. Lorsque je n’étais pas d’accord avec ce qu’elle disait, je me disputais avec elle. En plus de cela, je suivais les tendances de ce monde et j’étais obnubilée par la télévision et le cinéma. Il m’arrivait de mentir pour sauver la face ou pour mon profit personnel. J’étais prise au piège dans un cycle de péché et de confession et je me sentais toujours coupable. Mais je ne parvenais pas à réprimer mes pulsions ni à y échapper et cela me tourmentait. Parfois, je me disais : « Comment pourrai-je entrer dans le royaume des cieux en vivant ainsi dans le péché ? » Un jour, ma mère m’a dit : « Pour une chrétienne, tu as vraiment mauvais caractère ! » Après l’avoir entendue dire cela, je me suis sentie encore plus mal. J’essayais vraiment de faire preuve de la retenue, mais je ne réussissais pas à me conformer aux enseignements du Seigneur. Cela plairait-il au Seigneur ? Arriverais-je un jour à changer ? Lorsque j’ai interrogé mes frères et mes sœurs à ce sujet, certains m’ont dit : « Nous devons apprendre à nous contrôler. À mesure que nous nous rapprochons de Dieu, nous devenons plus tolérants. » D’autres m’ont dit : « Il est normal de passer par ces hauts et ces bas, mais le changement est comme une spirale ascendante. On devient meilleur à mesure que l’on change. Ne doute pas de cela. Le salut du Seigneur est complet. Sa grâce nous transportera au royaume des cieux. » Même après avoir entendu leurs paroles, je ne voyais toujours pas clairement le chemin. Je ne pouvais rien faire d’autre que de prier le Seigneur pour qu’Il m’aide.

Puis, par hasard, j’ai rencontré des frères et des sœurs sur Internet. Nous nous sommes fréquemment retrouvés pour étudier la Bible. Les échanges que nous avons eus étaient intéressants et pertinents. Leur rencontre m’a apporté beaucoup de choses. Un jour, au cours d’une réunion, Frère Lin a évoqué le retour du Seigneur. Il a dit que le Seigneur accomplirait une nouvelle œuvre quand Il reviendrait et il nous a ensuite envoyé quelques versets des Écritures. Dans Hébreux 9:28, il est dit : « de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. » Dans 1 Pierre 1:5, il est dit, « à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! » Et « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). « Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:48). Frère Lin a dit : « Ces versets évoquent la façon dont le Seigneur apparaîtra pour la seconde fois et comment nous devrons obtenir Son salut dans les derniers jours. Ils évoquent la façon dont le jugement commencera par la maison de Dieu – le jugement des derniers jours. Ils expliquent la façon dont le Seigneur accomplira l’œuvre du jugement à Son retour, nous libérant du péché, nous purifiant et nous sauvant. » Frère Lin s’est exprimé en accord avec la Bible, mais j’étais perdue. Le Seigneur a déjà racheté nos péchés lorsqu’Il a été crucifié. Le salut de Dieu a été complété. Pourquoi le Seigneur doit-Il revenir pour accomplir l’œuvre du jugement et de la purification ? Je leur ai dit que j’étais perdue.

Frère Lin m’a montré deux extraits. « Les péchés des hommes étaient pardonnés par Dieu incarné, mais cela ne signifiait pas que les hommes n’avaient plus de péchés en eux. Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais quant à la manière d’en arriver à ne plus pécher et la manière d’extirper sa nature pécheresse et de la transformer, cela restait un problème insoluble. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause de l’œuvre de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur tempérament satanique corrompu du passé. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés de leur tempérament satanique corrompu afin que leur nature pécheresse soit extirpée à jamais, et ne puisse plus se développer, permettant ainsi au tempérament des hommes d’être transformé. Cela exige que les hommes comprennent le chemin de la croissance dans la vie, la voie de la vie et la façon de changer leur tempérament. Cela exige aussi que les hommes agissent conformément à cette voie afin que leur tempérament puisse changer progressivement, que les hommes puissent vivre sous l’éclat de la lumière, qu’ils puissent faire toutes choses en accord avec la volonté de Dieu, qu’ils puissent rejeter leur tempérament satanique corrompu, qu’ils puissent se dégager de l’influence des ténèbres de Satan et ainsi sortir complètement du péché. Alors seulement les hommes recevront le salut en plénitude. […] Par conséquent, lorsque cette étape est terminée, reste le travail de jugement et de châtiment. Cette étape purifie les hommes par la parole pour donner à l’homme un chemin à suivre. Cette étape ne serait pas fructueuse ou signifiante si elle continuait l’expulsion des démons, car la nature pécheresse des hommes ne serait pas extirpée et les hommes se limiteraient au pardon des péchés. Par le sacrifice d’expiation, les péchés des hommes ont été pardonnés, car l’œuvre de la crucifixion a déjà pris fin et Dieu l’a emporté sur Satan. Mais le tempérament corrompu des hommes demeure en eux et les hommes peuvent encore pécher et résister à Dieu ; Dieu n’a pas acquis l’humanité. Voilà pourquoi à cette étape de l’œuvre Dieu utilise la parole pour dévoiler le tempérament corrompu des hommes et les faire pratiquer en conformité avec la bonne voie » (« Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). « Tu sais seulement que Jésus descendra dans les derniers jours, mais comment exactement descendra-t-Il ? Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus et que tu n’es pas compté comme un pécheur grâce au salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu n’es pas un pécheur et n’es pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, tu es égoïste et méchant, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. Te croirais-tu si chanceux ? Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es donc incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu » (« Concernant les appellations et l’identité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Frère Lin a échangé ainsi : « Le Seigneur Jésus nous a rachetés du domaine de Satan. Nous avons été absous de nos péchés, mais cela ne signifiait pas que nous étions dépourvus de péché, ni que nous ne pouvions plus pécher ni résister à Dieu. Au cours de l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de la rédemption et du pardon, pas celle de la purification et de la transformation de l’homme que Dieu accomplit dans les derniers jours. Même si nos péchés sont pardonnés grâce à notre foi dans le Seigneur, notre nature pécheresse et nos tempéraments sataniques sont profondément ancrés. Nous sommes arrogants, malhonnêtes, fourbes, mauvais, nous détestons la vérité et nous ne pouvons pas nous retenir de pécher, de désobéir et de résister au Seigneur. Nous disons des mensonges et usons de tromperies pour protéger nos propres intérêts. Lorsque nous ne sommes pas d’accord avec quelqu’un, nous nous mettons en colère et nous nous querellons. Nous suivons les dernières tendances et convoitons des plaisirs immoraux. Lorsque nous traversons une épreuve, nous en faisons le reproche à Dieu, nous nous éloignons de Lui et Le trahissons. Dieu dit : “Pour que vous soyez saints ; car je suis saint” (Lévitique 11:45). Si nous ne sommes pas saints et purs, nous ne pouvons pas rencontrer Dieu. Comment, nous qui péchons et résistons si souvent à Dieu, pouvons-nous être dignes d’entrer dans Son royaume ? Voilà pourquoi le Seigneur a promis de revenir, pour exprimer la vérité et accomplir l’œuvre du jugement et de la purification, pour nous accorder plus de vérité, nous sauver une fois pour toutes, nous libérer du péché et nous mener vers le royaume de Dieu. »

Je lui ai dit : « Ce que tu as dit est vrai. Nous passons notre temps à pécher et à nous confesser, et nous ne sommes toujours pas libérés du péché malgré notre foi dans le Seigneur. Mais il se trouve que j’ai des amis chrétiens qui mènent une existence très pieuse. Ils ne se querellent jamais et aiment leurs ennemis. Certains d’entre eux avaient des problèmes conjugaux, mais leurs relations se sont améliorées quand ils se sont mis à croire. Certains avaient mauvais caractère, mais leur foi dans le Seigneur les a rendus tolérants et patients… Tous ceux qui croient sincèrement dans le Seigneur subissent une transformation. Si cette transformation se poursuit, ne seront-ils pas aussi libérés du péché et purifiés ? »

Quand j’ai posé cette question, Frère Lin a répondu patiemment : « Beaucoup de gens changent lorsqu’ils commencent à croire dans le Seigneur. Ils cessent de frapper et de maudire les autres, ils sont plus gentils, plus patients, plus tolérants, ils portent leur croix, ils donnent à des associations caritatives et font des sacrifices. Alors que tout cela semble montrer qu’ils croient véritablement dans le Seigneur, cela signifie-t-il qu’ils sont en accord avec le cœur du Seigneur ? Cela signifie-t-il qu’ils sont libérés du péché et purifiés ? » Alors, Frère Lin m’a lu deux extraits. Dieu Tout-Puissant dit : « Les simples changements comportementaux ne sont pas durables ; s’il n’y a pas de changement dans les tempéraments de vie des individus, alors tôt ou tard leurs côtés méchants se manifesteront. Parce que la source des changements dans leur comportement est de la ferveur, couplée à l’époque avec une certaine œuvre accomplie par le Saint-Esprit, il leur est extrêmement facile de devenir fervents, ou de faire preuve temporairement de bonté. Comme disent les non-croyants : “Faire une bonne action est facile, ce qui est difficile, c’est de faire de bonnes actions toute sa vie.” Les gens sont incapables de faire de bonnes actions tout au long de leur vie. Pourquoi ? Parce qu’ils sont par nature malfaisants, égoïstes et corrompus. Le comportement de quelqu’un est guidé par sa nature ; ce qu’est sa nature, son comportement l’est aussi, et il n’y a que ce qui est révélé naturellement qui représente la nature de l’individu. Les choses qui sont fausses ne peuvent pas durer. Quand Dieu travaille pour sauver l’homme, ce n’est pas pour le parer d’un bon comportement – le but de l’œuvre de Dieu est de transformer les tempéraments des individus, de les faire renaître et devenir de nouvelles personnes. Le jugement, le châtiment, les épreuves et l’épurement que Dieu fait subir à l’homme servent tous à changer son tempérament, afin qu’il en arrive à une soumission et à une dévotion absolues envers Dieu et en arrive à L’adorer normalement. C’est le but visé par l’œuvre de Dieu. Bien se comporter n’est pas la même chose qu’obéir à Dieu, cela équivaut encore moins à être compatible avec Christ. Les changements de comportement sont fondés sur la doctrine et nés de la ferveur ; ils ne sont pas basés sur la vraie connaissance de Dieu, ni sur la vérité, et ils reposent encore moins sur la direction du Saint-Esprit. Même s’il y a des moments où une partie de ce que font les hommes est guidée par le Saint-Esprit, ce n’est pas une expression de la vie, et c’est encore moins le fait de connaître Dieu ; le comportement d’un individu a beau être bon, il ne prouve nullement qu’il se soit soumis à Dieu, ou qu’il mette la vérité en pratique » (« La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Sermons de Christ des derniers jours). « Une transformation dans le tempérament se réfère principalement à la transformation dans la nature d’une personne. Ce qui constitue la nature d’une personne n’est pas quelque chose de visible à partir des comportements extérieurs ; cela implique directement la valeur et la signification de son existence. C’est-à-dire que cela implique directement le point de vue sur la vie et les valeurs d’une personne, les choses qui sont dans les profondeurs de son âme et son essence. Si une personne ne peut accepter la vérité, elle ne subira aucune transformation dans ces aspects. C’est seulement en expérimentant l’œuvre de Dieu, en entrant pleinement dans la vérité, en changeant ses valeurs et perspectives au sujet de l’existence et de la vie, en alignant ses points de vue sur ceux de Dieu, et en devenant capable de se soumettre et de se dévouer complètement à Dieu, que l’on peut dire que son tempérament a été transformé » (« Ce que vous devriez savoir sur la transformation de votre tempérament », dans Sermons de Christ des derniers jours).

Frère Lin a dit : « Modifier son comportement ne signifie pas qu’on transforme son tempérament de vie, ni qu’on fait preuve d’obéissance et de loyauté à l’égard de Dieu. Beaucoup de gens qui croient dans le Seigneur font de bonnes actions. Ils donnent à des associations caritatives, aident les pauvres et font des sacrifices. Mais lorsqu’ils font face à l’adversité, ils se plaignent de Dieu. Ils Le renient et Le trahissent. Est-ce là la véritable obéissance à Dieu ? Il y a des pasteurs et des anciens qui parlent beaucoup d’amour, mais qui ne bénissent que ceux qui donnent à l’Église et ne prient que pour eux. Est-ce là le véritable amour ? Certaines personnes paraissent humbles et patientes, mais leur nature est arrogante et vaniteuse. Les explications qu’elles donnent de la Bible servent à nourrir leur vanité et à semer la confusion chez les gens. Elles bataillent pour le pouvoir au sein de l’Église et détournent même son argent. Certains pasteurs font mine d’aider et de soutenir les croyants, ils semblent aimants, mais lorsque le moral des croyants est en berne et que leur foi faiblit du fait de la désolation qui frappe les Églises, ils ne parviennent pas à résoudre leurs problèmes. Ils empêchent même les croyants d’écouter les autres ou de trouver l’Église dans laquelle œuvre le Saint-Esprit. Ils ne pensent pas à leur vie. N’est-ce pas là de l’hypocrisie ? Les pharisiens ont eux aussi montré leur amour aux autres et ils étaient pieux en apparence. Mais lorsque le Seigneur Jésus est venu, ils n’ont pas étudié Son œuvre. Ils Lui ont résisté, L’ont condamné et L’ont piégé. Ils ont même pactisé avec les Romains pour Le faire crucifier. Cela tend à montrer que ce n’est pas la même chose de bien se comporter en apparence et de pratiquer la vérité, de connaître Dieu ou de se soumettre à Lui. À moins de résoudre sa nature pécheresse, on peut encore résister à Dieu et Le trahir. Mais pas ceux qui changent leurs tempéraments. Parce que leur nature pécheresse et leurs tempéraments sataniques ont été résolus. Quelle que soit la situation dans laquelle ils se trouvent ou les épreuves qu’ils subissent, jamais ils ne se tourneront contre Dieu ni ne Lui résisteront. Ils sont capables de se soumettre à Lui et de se montrer loyaux. Ils pratiquent l’humilité et la patience, et se témoignent un amour de principe, pas juste un amour superficiel et confus. Leurs actions se fondent sur les paroles de Dieu. Cela montre qu’ils ont changé leurs tempéraments. À ce stade, il nous faut tous être clairs sur le fait que pour nous libérer du péché et recevoir le salut, faire le bien n’est pas suffisant. Nous devons nous purifier et changer nos tempéraments corrompus. Si nous voulons nous libérer totalement de notre nature pécheresse et apprendre à connaître Dieu, nous soumettre à Lui et L’aimer, nous devrons accepter l’œuvre du jugement lorsque le Seigneur reviendra. Nous ne pourrons entrer dans le royaume de Dieu que si nos tempéraments corrompus sont purifiés. »

J’adhérais totalement aux paroles de Frère Lin. Je lui ai dit : « Les deux extraits que tu as lus sont remarquables. Lorsque quelqu’un se comporte bien, cela ne signifie pas qu’il ne peut pas commettre un péché ni résister à Dieu, et cela ne signifie pas qu’il est pur ou digne d’entrer dans le royaume. Si le Seigneur n’était pas revenu pour nous sauver, nous n’aurions jamais été capables de nous libérer du péché. » « Comment le Seigneur accomplira-t-Il l’œuvre du jugement pour purifier l’homme quand Il reviendra ? »

Frère Lin a souri et répondu : « Dans la Bible, il y a de nombreuses prophéties qui évoquent cette question, comme celle-ci : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir” (Jean 16:12-13). “Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:47-48). Ces extraits indiquent que le Seigneur reviendra pour exprimer la vérité et juger l’humanité corrompue. » Quant à la façon dont Il accomplira cela, Frère Lin m’a montré un autre extrait. « Christ des derniers jours utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer les mots et les actes de l’homme. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre une humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, les paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Toutes ces différentes méthodes d’exposition, de traitement et d’émondage ne peuvent pas être remplacées par des mots ordinaires, mais par la vérité dont l’homme est totalement dépourvu. Seules des méthodes comme celles-ci peuvent être qualifiées de jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et entièrement convaincu au sujet de Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte, c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu » (« Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », dans La Parole apparaît dans la chair).

Frère Lin a dit : « Dans les derniers jours, le Seigneur Jésus exprimera la vérité et Il jugera et purifiera l’humanité. Ces vérités ne concernent pas nos comportements apparents, comme le fait de fumer, de boire, de nous quereller, d’être intolérants, et ainsi de suite. Leur but est de révéler nos tempéraments sataniques et l’essence de notre nature, de disséquer nos pensées et intentions malavisées. Grâce aux révélations des paroles de Dieu, nous parvenons à voir que nous sommes profondément corrompus par Satan, emplis de ces tempéraments sataniques que sont l’arrogance, la tromperie, la méchanceté et la cruauté. Dominés par notre nature arrogante, nous cherchons constamment à commander et à être tenus en haute estime, à tout contrôler. Nous travaillons dur pour Dieu et faisons des sacrifices, mais seulement pour recevoir Sa grâce et Sa bénédiction en retour. Lorsque nous traversons une épreuve, nous en faisons le reproche à Dieu et nous Lui résistons. Les paroles de Dieu nous jugent pour nous montrer que nous n’avons pas la conscience et la raison d’une personne normale. Nous voyons la vérité de notre corruption par Satan et nous nous mettons à nous maudire et à nous repentir véritablement dans notre cœur. En même temps, le jugement et la révélation des paroles de Dieu nous montrent quel type de personnes Dieu aime et qui Il bénit, et également qui Il déteste et maudit. Nous faisons l’expérience du tempérament juste de Dieu qui ne peut pas être offensé et créons un cœur qui révère Dieu. Une fois que notre point de vue commence à changer, lorsqu’un événement survient, nous pouvons tenter de comprendre la volonté de Dieu et pratiquer Sa parole. Petit à petit, nous commencerons à échapper à nos tempéraments corrompus et sataniques et nous parviendrons à révérer véritablement Dieu et à nous soumettre à Lui. Ainsi, le problème de notre nature pécheresse est résolu à sa racine. »

J’ai eu le sentiment qu’une personne ordinaire n’aurait pas pu dire ce que Frère Lin venait de lire. Je lui ai donc demandé qui les avait prononcées. Il m’a répondu : « Elles ont été prononcées par Dieu Tout-Puissant, le Christ des derniers jours. Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. Dieu Tout-Puissant a déjà exprimé des millions de paroles qui ont été consignées dans “La Parole apparaît dans la chair”. Ceux qui aiment la vérité et qui croient véritablement en Dieu dans toutes les religions sont revenus devant Dieu Tout-Puissant après avoir entendu Sa voix. Ils font l’expérience du jugement de Ses paroles et leurs tempéraments de vie subissent des changements. Sur le site Internet de l’Église de Dieu Tout-Puissant, on trouve des témoignages de nombreux frères et sœurs. » J’étais ravie d’entendre cela. J’ai dit : « Ces paroles semblent différentes parce que ce sont celles de Dieu ! Jamais je n’aurais rêvé d’accueillir le retour du Seigneur. Je suis vraiment bénie ! » Par la suite, je suis retournée sur Internet et j’ai vu de nombreux témoignages de personnes qui avaient été jugées par les paroles de Dieu et dont les tempéraments corrompus avaient été transformés, comme « Je vis enfin comme un être humain », « Le jugement est lumière », « Comment j’ai reçu le jugement du Christ des derniers jours », « Le jugement de Dieu m’a purifié ». J’ai perçu la façon dont l’œuvre de Dieu Tout-Puissant pouvait purifier et transformer les gens, et j’ai su que Dieu Tout-Puissant était vraiment le Seigneur Jésus revenu ! J’ai accepté avec enthousiasme la nouvelle œuvre de Dieu. Mon cœur débordait de gratitude à l’égard de Dieu. J’ai remercié Dieu de S’être servi des frères et des sœurs pour me prêcher l’Évangile, de m’avoir accordé l’honneur d’entendre Sa voix et de m’avoir donné un moyen de purifier mes péchés !

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Contactez-nous par WhatsApp